Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Réponse à Macron, qui ose faire la leçon à la Russie sur la liberté de la presse [Actualité en France]




« 1 ... 22 23 24 (25) 26 27 28 ... 33 »

Scoop : Macron blessé par l’accolade virile de Poutine hospitalisé
#73

macron-roi

Scoop !

Vladimir Poutine aurait voulu, dans un geste amical, donner l’accolade à Emmanuel Macron.

Il l’aurait donc gratifié d’une petite tape sur l’épaule.

D’après les premiers examens médicaux, le petit trogneux souffrirait d’une ITT nécessitant environ 5 ans d’arrêt de travail. (21 fractures et 6 organes internes éclatés)

Le Kremlin a déclaré que Vladimir Poutine étant généralement très doux avec les enfants, cet incident était sûrement dû à de multiples carences musculaires, carences confirmées par celles et ceux ayant connu le jeune manu (les multiples photos de l’enfant semblent accréditer cette thèse).

Interrogée à ce sujet, la banque Rothschild aurait dit, je cite :

« qu’est-ce que vous voulez que ça nous foute ? la régence du califat du Frankistan sera confiée à madame Trogneux, les deux travaillent pour nous de toute manière.
Brigitte possède même une expérience financière bien meilleure puisqu’elle était présente à l’époque où le roi Midas frappait ses premières pièces.
Et si les Français avaient voulu un président, ils auraient élu un homme ! »

Une minute de silence sera respectée demain dans toutes les banques de France, et toute manifestation de joie sera sévèrement réprimée.

Philippe Le Routier


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 29/05 20:32
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Macron ne sait pas vers quel port il se dirige : ainsi vogue la galère
#74

Macron Poutine

En regardant le reportage télévisé consacré à la rencontre Macron-Poutine, on peut se demander dans quelle galère les Français se sont embarqués. Sans s’attarder sur l’opportunité de recevoir le Président russe au château de Versailles plutôt qu’au palais de l’Élysée, observons les propos présidentiels : notre président s’inquiète de la situation des homosexuels et autres LGBT en Tchétchénie, qui rappelons-le est l’un des éléments de la Fédération de Russie. Il est permis de se demander pourquoi le Président se mêle des affaires intérieures d’un autre pays alors que le nôtre ne manque pas de problèmes à résoudre. On peut aussi observer qu’il n’a pas évoqué ce sujet lors de sa visite pré-électorale en Algérie et qu’il n’en dit rien actuellement à propos des autres pays musulmans. Non, là-bas il a préféré abaisser la France et dévaloriser encore le regard que peuvent porter les Algériens sur les Français en parlant de « crimes contre l’humanité, ce qui lui vaut par ailleurs une plainte d’une association de Pieds-Noirs dont les médias ne parlent pas. Notons que ce n’est pas la meilleure façon de recevoir un hôte que de critiquer ainsi le fonctionnement de son pays, et aussi qu’il ne faut pas être un enfant de cœur pour diriger le plus grand pays du monde. Lorsque nous recevons des amis à la maison, il serait singulièrement inopportun de critiquer la façon dont ils font le ménage chez eux. Vladimir Poutine n’a donc pas été reçu en ami. Nous y reviendrons. Cette façon de s’obstiner à exporter les « droits de l’homme » a pourtant déjà bien fait la preuve de sa nocivité, par exemple et encore actuellement en Syrie.

A lire aussi :

Macron et la mafia politico-médiatique du système UE ont pris le pouvoir : Nouveau voyage aux enfers (74)
Macron : en marche pour le pognon ! (402)
Scoop : Macron blessé par l’accolade virile de Poutine hospitalisé
Tartarin-Macron la joue gros bras devant Poutine mais se tait sur les droits de l’homme en Arabie m
Opération Barbapapa… Macron veut faire un bras de fer avec Poutine
Trump met un coup d’arrêt à la folie immigrationniste du G7
G7 : merci à Trump qui a fait capoter un accord sur les migrants

Lettre ouverte d’un journaliste français en Pologne au Président Macron
M. Bilger, revenez sur Terre !  

En Syrie, justement, le Président menace avec ses petits muscles : s’il y a encore utilisation des gaz, la France exercera des représailles. Quel propos pitoyable et pathétique ! L’armée française disperse le peu de forces qui lui reste aux quatre coins du monde plutôt que de protéger le territoire national dont les frontières sont des passoires. Il insiste sur un armement particulier comme s’il était mieux d’être désintégré par une bombe explosive qu’asphyxié par un obus à gaz. La guerre est toujours une tragédie et nombre des victimes sont des innocents, les enfants en particulier. Mais se souvient-il que la guerre en Syrie a été orchestrée par ceux qui se prétendent détenteurs des droits de l’homme, comme ils l’ont fait en Irak, en Tunisie, en Libye, en Égypte ? À propos de la Syrie, un certain Laurent Fabius, promu président de notre Conseil constitutionnel, disait des rebelles qu’ils faisaient du « bon boulot »… On a vu la suite, elle est encore d’actualité.

Revenons-en à cette inamicale rencontre Macron-Poutine : notre Président se comporte comme un gamin mal élevé, prétendant faire la morale à son interlocuteur. Il procède ainsi au maintien de cette stupide et dépassée position de l’OTAN, laquelle considère que l’ennemi est toujours à l’Est, comme au temps de la Guerre froide et de l’U.R.S.S. Dans ce contexte, les anciens pays du bloc communiste de l’Europe de l’Est sont entretenus dans la rancune d’une époque révolue, sollicités, avec écho souvent favorable, pour participer à cette escalade de provocations réciproques dont les médias ne nous parlent guère, sinon de façon non objective et à sens unique. Nous voici, comme au temps de cette guerre froide, avec le risque d’une provocation qui tourne mal et entraîne des conséquences incalculables. Une fois de plus, les États-Unis, principaux organisateurs et fournisseurs de l’OTAN, se trouvent en position de provoquer une guerre chez les autres et pouvant leur rapporter à eux. Souvenons-nous que la guerre civile qui a disloqué la Yougoslavie a surtout eu pour résultat d’amputer le territoire serbe au profit d’une minorité musulmane dont le Kosovo actuel est l’hôte d’une nouvelle et importante base militaire de l’OTAN. Précisons aussi qu’il est aussi un centre important des trafics d’armes et de drogue et nous voyons ce que les peuples européens ont gagné dans cette tragique affaire.

Les médias ne se privent pas de rappeler que Vladimir Poutine avait misé sur Marine Le Pen aux élections récentes, ce qu’avait évité d’afficher Donald Trump, et qu’il aurait donc une sorte de faute à se faire pardonner par notre Président. Pourtant, Marine Le Pen, elle, misait sur un rapprochement objectif et sans ambiguïté avec la Russie, notre amie de toujours hormis l’épisode soviétique, néanmoins notre alliée pendant deux guerres mondiales. D’ailleurs, Charles de Gaulle ne disait pas « U.R.S.S. », mais « Russie », précisant par là qu’il savait que le jour viendrait où le communisme disparaîtrait de ce puissant pays. Vladimir Poutine n’avait donc pas fauté en encourageant Marine Le Pen, puisqu’il anticipait ainsi un climat de relations favorables pour nos deux pays. Mais les Français ont préféré voter pour Emmanuel Macron, celui qui ne sait pas que l’ennemi n’est plus à l’Est, mais au Sud. Une preuve en est pourtant le déplacement de l’essentiel de notre Marine nationale -à l’exception des sous-marins nucléaires- dans l’arsenal de Toulon alors qu’il était auparavant à Brest. Nous voici donc avec un capitaine marionnette manipulé par les banques et entretenant des chimères alors que la guerre civile menace, ne sachant pas reconnaître ses amis, ses alliés, prêt à obéir à l’UE, à l’OTAN, à des intérêts qui ne sont pas les nôtres.

Sénèque disait déjà en son temps : « Il n’y a pas de vent porteur pour celui qui ne sait pas vers quel port il se dirige. » Nous avons celui-ci maintenant, et ainsi vogue notre galère.

Daniel Pollett


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 31/05 06:06
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Réponse à Macron, qui ose faire la leçon à la Russie sur la liberté de la presse
#75

Macron et la liberté de la presse, des médias

Les Macron ça ose tout … c’est à cela qu’on les reconnaît !

Après avoir rencontré en un temps record, Merkel, Trump et Poutine, depuis qu’il joue dans la cour des grands, le jeune Macron ne se sent plus pisser !

A tel titre que grisé par ce pouvoir qu’il a réussi à arracher aux Français à coup de mensonges médiatiques journaliers, à un niveau encore jamais atteint auparavant, et précisément à l’aide d’une presse aux ordres, il a osé, avec le phénoménal culot qui est le sien, tacler dans une réponse à une journaliste, deux médias russes qui avaient osé d’après lui « répandre des contre-vérités infamantes sur sa personne et sa campagne» (ce que jamais les médias français ne se permettraient … sauf pour le FN et à la rigueur sur Fillon, mais ça c’est l’exception qui confirme la règle).

http://www.dailymotion.com/video/x5oe ... le-les-medias-russes_news

Notons au passage comme le Président Poutine a l’air de prodigieusement s’ennuyer, pendant que  le nouveau « Roi Soleil » fait son mariole devant lui…

Se voulant courageux en qualifiant devant le Président russe, deux médias pro-russes, « Russia today » et « Sputnik », de faux journalistes, qui d’après lui auraient répandu de fausses informations, Macron confirme qu’il n’a pas l’habitude d’être contredit, puisqu’il n’aura échappé à personne (hormis l’armée bêlante des bisounours), qu’ici les médias français officiels sont tous à ses pieds ; il en coûte d’ailleurs très cher aux organes de ré-information, contre qui sont immédiatement lâchés tous les petits kapos du pouvoir, via la justice « mur des cons » qui va tout faire pour les anéantir (physiquement et financièrement), par des verdicts infamants, quand par ailleurs de vraies racailles sont toujours excusées… à commencer par les faux « monsieur propre » du nouveau gouvernement, finalement aussi glauque que les précédents  !

http://www.lefigaro.fr/politique/2017 ... des-medias-pro-russes.php

C’est pourtant simple à comprendre : les vrais journalistes sont les officines qui savent avec brio passer la brosse à reluire au pouvoir en place (sans aucun rapport avec les grasses subventions qui leur sont attribuées et sans lesquelles ils n’existeraient plus depuis longtemps pour certains).

Macron le mafieux et la presse, les médias à ses bottes

Les autres ne sont que d’infâmes menteurs, fascistes, racistes, nauséabonds… répandant à plaisir de faux bruits, dignes des heures les plus sombres de notre Histoire… telles par exemple, les « fausses rumeurs » à propos des démêlés d’Edouard Philippe avec le fisc pour des déclarations incomplètes, les « accusations mensongères » contre Richard Ferrand qui serait d’après les mauvaises langues, enferré dans deux histoires sulfureuses  (mais pour qui le Parquet de Brest refuse de statuer), ou encore les « insinuations malveillantes » à l’encontre de Marlène Des Triches (la si bien nommée par Jean Sobieski) qui inciterait paraît-il les citoyens à frauder la Sécu…

A lire aussi :

Macron et la mafia politico-médiatique du système UE ont pris le pouvoir : Nouveau voyage aux enfers (75)
Macron : en marche pour le pognon ! (402)
Macron et Philippe feignent de découvrir le mauvais bilan laissé... par Macron
La mafia UMPS ou le Nouvel Ordre Mondial, appelle à voter contre les patriotes !
Médias enfumeurs et corrompus : La propagande anti-démocratique contre le peuple (69)
Scoop : Macron blessé par l’accolade virile de Poutine hospitalisé
Macron ne sait pas vers quel port il se dirige : ainsi vogue la galère
Une ex-lobbyiste du vin conseillère de Macron, des experts inquiets d’un possible conflit d’intérêt
Chez Macron on n’aime pas les « crevards » qui font campagne pour En Marche

Ferrandgate : c’était légal, c’était commode et ça les a bien enrichis !
Ferrand fait de l'«enfumage» sur son montage immobilier, selon l'avocat ayant conclu l'accord

Et si Macron réussissait ? Mais si Macron réussissait quoi ?

Et preuve ultime que les médias officiels sont de véritables professionnels, tous propres sur eux et ne s’autorisant jamais à médire inconsidérément du nouveau président, si charmant, séduisant, intelligent… et tout, et tout, c’est que jamais l’un d’entre eux ne s’est permis la moindre allusion aux millions d’euros simplement égarés par le jeune étourdi, mais qui finiront bien un jour par refaire surface, quand tant d’autres se gaussent à ce sujet… Les vilaines gens !

Macron, les médias et ses millions

https://www.mediapart.fr/journal/franc ... -transparence?onglet=full

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/ ... que-l-arroseur-arrose.php

https://ripostelaique.com/scandale-fer ... -la-gueule-du-client.html

https://www.valeursactuelles.com/polit ... ent-frauder-la-secu-83835

Bon résumons-nous : après avoir rencontré successivement la Reine Merkel, et les deux Tours (Trump et Poutine), qui Macron va-t-il bien pouvoir rencontrer ? Le Pape ? OK, mais après ?

Une fois s’être pavané avec les trois principaux personnages de l’échiquier mondial, ce morveux vaniteux va-t-il se contenter de menu fretin ? Rien n’est moins sûr.

En revanche, dès qu’il se sera remis de sa première cuite due à l’ivresse du pouvoir tout neuf, j’ai bien peur qu’il commence à s’occuper de nous autres  (les con-tribuables) avec l’appui de tous ses ministres (et députés) irréprochables… en commençant par sa fameuse loi sur le travail qu’il compte bien aggraver à la puissance 10…

Fini de rigoler dans les rangs : chez nous pauvres citoyens à qui le pouvoir décisionnaire a été dérobé par tromperies successives, mais aussi chez lui et ses copains, car si nous n’avons pas eu de « printemps français » pour cause d’élections truquées, nous devrions nous diriger, dès la rentrée, vers un « hiver français » risquant d’être rapidement chaud-bouillant !

Alors, même si les patriotes trinqueront comme tout le monde, rien que d’imaginer la tronche de ceux qui ont voté Macron pour « échapper » au FN, devant la découverte de son véritable dessein, ne pourra que nous réjouir un temps, notamment lorsque nous assisterons aux défilés de tous les crétins ayant écouté les consignes de vote de leurs syndicats pour la Présidentielle, et qui réaliseront enfin qu’ils se sont fait entuber dans les grandes largeurs …

Ne leur restera alors que les manifs de rue… Chaud-bouillant, j’vous dit !

Aude Alajoie

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 31/05 08:50
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 22 23 24 (25) 26 27 28 ... 33 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !