Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Similitudes entre Mein Kampf et le Coran (2) [Conflits / Chocs des cultures / Racisme anti-blancs]




« 1 ... 18 19 20 (21) 22 »

Kit de résistance patriotique ...contre les islamo-collabos qui vous insultent
#61

Kit de résistance patriotique

La France de 2017 n’est pas menacée par Mussolini
mais par la finance, Bruxelles, l’OMC, l’immigration massive, Daech

Pourquoi les lois d’Allah sont pires que les lois nazies (61)
Complices de l’islamisme: il faudra rendre des comptes un jour… (26)
L'OCI, cet ONU de la loi islamique qui a pour mission de protéger et "d'élargir" l'oumma dans le monde (12)
[UE] Eurislam : le projet des élites européennes (3)
Eurabia ou l’islamisation de l’Europe : le pire complot de tous les temps (4)

[Audio] Révélation : vingt minutes pour comprendre pourquoi l’Europe se laisse envahir par l’Islam
[UE] L’Europe veut empêcher toute critique de l’Islam en en faisant un délit (4)
Poutine : Daesh est financé par 40 pays, y compris par des pays-membres du G20
Un million de musulmans prêts à la guerre civile en France (6)

Depuis 1968, l’Inquisition socialo-trotskiste ponctue ses actes d’accusation par des imprécations indignes d’un débat démocratique adulte ; notamment : « Facho ! » À présent, ces invectives sont complétées par d’autres hoquets appris dans les manifs et les médias (ce qui est presque pareil) : « xénophobes », « populistes »… Malheureusement, la mode et la facilité de ces substituts de réflexion n’est pas encore passée. Il est vrai que bien de nos « philosophes » germanopratins et plusieurs éminences de notre haute caste politique ont fait leur puberté en étant trotskistes. En garant le 4×4 de papa une roue sur le trottoir du Boul’Mich, on se donne, sans grand risque, des airs de Che Guevara pour le prix d’un PV ou – si on de la chance – d’un simple café. Rappelons tout de même que Trotski a fait exécuter des milliers de personnes (et le Che aussi).

On parlera alors, de façon goguenarde, de « reductio ad Hitlerum », expression moqueuse désignant, sous forme de locution latine, le procédé de basse rhétorique consistant à disqualifier les arguments d’un adversaire en les associant à Hitler (ou Mussolini). Cette tactique a pour objet d’exclure l’adversaire du champ polémique tout en évitant soigneusement le débat de fond.

Avec d’autres figures rhétoriques, comme l’attaque ad hominem, la reductio ad Hitlerum est généralement brandie par un adversaire rudimentaire, démuni de preuves et d’arguments rationnels. La paternité de l’expression reductio ad Hitlerum est attribuée au philosophe Leo Strauss.

Pour revenir en France, il sera bon de rappeler à nos « invectives » de profession quelques vérités sur l’irresponsabilité intellectuelle et civique qu’il y a à réduire au fascisme toute opinion contraire.

Sur le plan historique :

En 1940, l’Assemblée qui a voté très largement les pleins pouvoirs à Pétain venait majoritairement du Front populaire, y compris ceux des communistes qui n’en avaient pas été exclus. En effet, une partie importante des députés communistes avaient été exclus après avoir refusé de se lever pour honorer l’armée française et approuvé le pacte entre Hitler et Staline ; Thorez, leur chef, avait même déserté de son poste militaire face à « l’allié nazi ». Les ministres de Pétain étaient socialistes (Déat, Doriot, Laval…) et Mitterrand avait été décoré de la Francisque… En 1944, l’épuration sauvage menée par l’extrême gauche (communistes et trotskistes) a assassiné sans procès légal des dizaines de milliers de personnes. Mais le général de Gaulle, lui, n’avait pas hésité à s’allier, dès 1941, avec des communistes (repentis pour un temps) dans le seul objectif vital de libérer la France. N’est-ce pas aussi l’idéal qui unit les patriotes d’aujourd’hui lorsqu’ils envisagent une alliance électorale avec le FN ; et, si c’était vraiment nécessaire, avec Mélenchon ? La France de 2017 n’est pas menacée par Mussolini mais par la finance, Bruxelles, l’OMC, l’immigration massive, Daech.

Sur le plan psychiatrique :

Traiter l’Autre de « facho » est une violence psychique qui permet de se placer de manière très surplombante et orgueilleuse au-dessus de lui, pour se dédouaner d’avoir à l’écouter et le comprendre ; ceci aboutit, par le déni de l’Autre, à une escalade de la violence en provoquant parfois la juste colère ou l’abattement de celui qui est placé en position de bouc émissaire.

L’injonction morale est une violence (refus d’altérité, exclusion) visant à la culpabilisation de l’Autre pour obtenir le silence sur la négation et le masquage de faits réels, dans le but de maintenir son propre pouvoir, sa volonté jubilatoire de puissance, sans avoir à répondre de ses propres actes, et en projetant ses torts sur le bouc émissaire.

Alors, lequel est le plus « facho » des deux ?

Avocat, universitaire, essayiste
A VOIR AUSSI :

Les politiciens ont du sang sur les mains


https://www.youtube.com/watch?v=MF-UviKjzfQ


Apprendre à connaitre et à combattre l'islam... et les islamo-collabos du système :

Publié le: 14/05 10:15
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Similitudes entre Mein Kampf et le Coran (1)
#62

Coran Hitler - Islam nazisme - nazislam

Pourquoi les lois d’Allah sont pires que les lois nazies (62)

« [Mein Kampf] le livre qui, répandu en Allemagne à plus d’un million d’exemplaires, a eu sur l’orientation soudaine de tout un peuple une influence telle, qu’il faut, pour en trouver l’analogie, remonter au Coran. »
(Extrait de l’Avertissement dans l’édition française de Mein Kampf publiée avant la seconde guerre mondiale.)

La religion d’Hitler est la plus proche qui soit de l’islamisme, réaliste, terrestre, promettant le maximum de récompenses dans cette vie, mais avec ce Walhalla façon musulmane avec lequel les Allemands méritoires peuvent entrer et continuer à goûter le plaisir. Comme l’islamisme, elle prêche la vertu de l’épée.
(1936, C.G. Jung à propos d’Hitler, Entretiens et Interview, p. 94)

Je n’ai rien contre l’islam, parce que cette religion se charge elle-même d’instruire les hommes, en leur promettant le ciel s’ils combattent avec courage et se font tuer sur le champ de bataille: bref, c’est une religion très pratique et séduisante pour un soldat.
(1943, Heinrich Himmler)

Himmler et Mufti

En souvenir au grand mufti (1943, Heinrich Himmler)

Hitler possède un pouvoir magnétique sur les foules; qui découle de la foi en une mission qui lui aurait été confiée par Dieu. Il se met à parler sur le ton de la prophétie. Il agit sur l’impulsion et rarement sous l’empire de la raison. Il a l’étonnante faculté de rassembler les points essentiels d’une discussion et de lui donner une solution. Une forte intuition lui permet de deviner la pensée des autres. Il sait manier avec habileté la flatterie. Sa mémoire infaillible m’a beaucoup frappé. Il connait par cœur des livres qu’il a lus. Des pages entières et des chapitres sont photographiés dans son esprit.
Erwin Rommel à propos d’Hitler, octobre 1938

Traduction d’un extrait de www.prophetofdoom.net par Craig Winn
Source : http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=2094
Les citations du Coran sont aussi traduites de l’anglais.

mein korampf

Je vais consacrer le reste de ce chapitre aux similitudes entre Mein Kampf et le Coran car je ne veux pas que le monde supporte un troisième Holocauste. Le voile de la religiosité doit être enlevé de l’Islam afin que nous puissions nous défendre de sa haine raciale et de son intolérance – ses commandements d’éliminer les infidèles jusqu’au dernier. Pour cela, la meilleure manière est de montrer les similitudes entre Mahomet et Hitler, Islam et Nazisme, les écrits islamiques et Mein Kampf .

Avant que nous plongions dans l’évangile Nazi, que je crois être simplement une version mise à jour et plus intelligible du Coran, considérons ces proclamations nazies. La première fut rédigée par le Dr. Paul Joseph Goebbels en 1929. Il y affirmait qu’Hitler, comme Mahomet, était une figure messianique, et que le nazisme, comme l’Islam, furent intentionnellement voilé dans la religiosité. “Nous croyons que le Destin l’a choisi pour montrer le chemin à son peuple. Par conséquent nous le saluons dans la dévotion et la révérence, et pouvons seulement souhaiter qu’il puisse nous être préservé jusqu’à ce que sa tâche soit terminée. Le Führer accomplit le miracle de la foi, éclairant notre peuple comme un météore devant leurs yeux étonnés, instillant en nous une foi qui élimine le désespoir.

Ces mots exaltants sont de Sontheimer à Munich, bien qu’ils sonnent plus comme ceux de musulmans à Médine. “Le salut peut seulement advenir d’un chef choisi et béni par la Providence, qui peut sauver son peuple de ses difficultés, le régénérer, le rendre plus honnête, servir d’incarnation à son désir ardent, être porteur de la puissance divine et du destin;l’organe d’une puissance transcendante.

Comme pour le serment d’allégeance d’Aqaba, les Nazis juraient fidélité: “Amis, levez votre bras droit et criez fièrement avec moi, nous désirons le combat, et seront fidèle jusqu’à la mort, Heil Hitler!” Alors avec un symbolisme religieux suintant de chaque pore, Goebbels présentait son apôtre : “le Leader de la nouvelle jeune Allemagne, le Führer, le prophète, le combattant … dernier espoir des masses.

Rudolf Heb incarnait l’esprit des deux mouvements quand il écrivit : “Le Leader doit être absolu dans sa propagande, dans ses discours, ses mots. Il ne doit pas peser le pour et le contre comme un universitaire, il ne doit jamais laisser à ses auditeurs la liberté de penser. Le grand Leader populaire est semblable au grand fondateur d’une religion. Il doit communiquer à ses auditeurs une foi apodictique [proposition évidente par elle-même]. Alors seulement les masses peuvent être menées où elles doivent être menés. Elles suivront alors également le chef en cas de revers; mais seulement s’il a communiqué une croyance inconditionnelle en la légitimité absolue de sa cause“.
Ce qu’il disait là c’est qu’Hitler était comme Mahomet.

Et les déclarations de Heb au nom de son Führer étaient semblables à celle d’Allah au nom de son prophète.
Ishaq:249/Coran 002,23 “L’apôtre vous appelle vers la vérité pour laquelle il n’y a aucun doute. Et si vous doutez de ce que Nous lui avons envoyé ou doutez de ce qu’il dit, alors concevez une telle sourate et appelez des témoins autres qu’Allah. Mais vous ne le ferez pas car vous ne le pouvez, la vérité est au delà du doute.

Exceptés l’époque et le lieu il n’y a aucune différence appréciable entre le fondateur de l’Islam et du nazisme. Leur “poligieuses” doctrines et leurs livres saints sont indiscernables. Elles ne peuvent coexister avec un monde civilisé car ni l’un ni l’autre ne tolèrent un rival.
Mein Kampf:137 “Le mouvement doit éviter tout qui ce pourrait diminuer ou même affaiblir sa capacité d’influencer les masses; peut-être pas pour des raisons démagogiques, mais parce que sans l’énorme puissance des masses aucune grande idée, aussi élevée puisse-t- elle apparaître, n’est réalisable“.
L’Islam indique:
Coran 009,029 “Combattez le Peuple du Livre [chrétiens et juifs], et ceux qui ne croient pas à Allah [tout le reste] jusqu’à ce que tous payent la djizia pour leur protection dans la soumission.
Coran 009,123 “Ô croyants, combattez les incroyants autour de vous, et faites leur voir que vous êtes implacables.

Comme Mahomet, Hitler avait des ennemis en toutes occasions. Bien que ses ennemis préférés soient des juifs, ils méprisaient ceux qui réfrénaient la politique de puissance qu’il prônait, ainsi que ceux dont la “vision de la vie” était en conflit avec le sien – comme ces maudits chrétiens.
Mein Kampf:139 “Le clergé catholique viole brutalement les droits des allemands. Il est du côté de l’ennemi parce que la tête de l’Eglise catholique n’est pas en Allemagne, un fait qui contribue à leur hostilité”
Mein Kampf:140 “L’Allemagne tirerait énormément profit d’une victoire contre l’Eglise

Du protestantisme et du catholicisme, le Fuhrer écrivit :
Mein Kampf:141 “Ces deux religions ont envers les juifs une attitude qui est à l’opposé des soucis de la nation et des réels besoins de la religion“.
Hitler ne s’est pas donné la peine de rabaisser l’islam, l’autre plus grande religion, parce qu’il avait constaté que le Coran partageait ses vues démentes.
Coran 005,051 “Croyants, n’acceptez pas comme alliés des juifs ou des chrétiens. Ils sont alliés. Celui d’entre vous qui les traite amicalement est sûrement l’un d’eux“.
Ishaq:369 “Les juifs étaient dans la crainte après que nous les ayons attaqués. Le prophète déclara “tuez chaque juif qui tombe entre vos mains
Mein Kampf:414 “Soyez témoin des protestations dans “Juda verrecke” (les juifs peuvent mourir) [livre de Max Abraham 1934] dans lequel nos organisations de jeunesse sont contestées

Projetant ses défauts sur son ennemi, Hitler personnifiait Mahomet.
Mein Kampf:415 “Les juifs sont une meute de loups dont l’appétit pour le butin se dissout seulement lorsque la faim de la meute faiblit. Ils sont seulement unis par le butin ou un ennemi commun. Autrement ils sont une horde de rats, se battant sanguinairement entre eux. Si les juifs étaient laissés seuls, ils suffoqueraient dans leur propres saleté et ordures. Les juifs ont une culture vile dans laquelle tout qu’ils possèdent n’est que la propriété d’autres peuples et se corrompt dans leurs mains
Parlant du même peuple, le Coran indique:
Coran 003,111 “Les gens du Livre ne vous feront aucun mal mais vous gêneront, car ils vous tourneront le dos au lieu de combattre. Ils sont déchus et ont gagné la colère d’Allah. Que la misère les recouvrent.
Coran 059,014 “Ils sont un peuple divisé exempt de jugement.
Coran 004,055 “L’Enfer et le Feu Flamboyant leur sont suffisants ! Ceux [ juifs ] qui ne croient pas en Nos Révélations seront jetés en Enfer. Quand leur peau brûlera et se consumera, nous leur donnerons un nouveau manteau [ de peau ] afin qu’ils puissent continuer de goûter l’agonie de la punition.
Hélas, Hitler n’a pu les brûler qu’une fois.

Ces hommes ont trouvé que la manière la plus facile de diffamer la race était de mentir à leur sujet.
Mein Kampf:418 “Le juif n’a jamais possédé un état avec une frontière territoriale
Mein Kampf:420 “Les juifs vivent dans d’autres états comme des parasites, déguisés sous le nom de religion. Le juif est un maître du mensonge … Tout qu’ils ont est dérobé ou volé. Le juif ne peut pas être religieux parce qu’il manque de l’idéalisme et il ne croit pas à l’Au-Delà

Rappelons ce que Maududi écrivit dans son commentaire sur les sourates antisémite: “Par conséquent leurs croyances, morale et conduite [juives] se sont profondément dégénérées. Ce qui fait pitié est qu’ils sont non seulement satisfaits de leur état mais qu’ils aiment s’y s’accrocher.

Der Führer a expliqué pourquoi Der prophète a transformé trois ennemis différents en un seul, détestant Mecquois, puis juifs et chrétiens. Il les a appelés païens, incroyants, infidèles, et même amis les uns des autres. Voici pourquoi:
Mein Kampf:152 “L’efficacité d’un véritable leader national consiste principalement à empêcher la division de l’attention d’un peuple, en le concentrant toujours sur un ennemi simple. Le combat sera plus uniforme, la force sera plus grand, la cause plus magnétique, et le coup plus puissant. Cela fait partie du génie d’un grand leader de faire en sorte que les adversaires dans différents domaines apparaissent comme appartenant toujours à une seule catégorie. Les gens sont faibles et les caractères instables et divers ennemis les amèneraient à douter de leur propre cause. Dès que les masses hésitent, par suite d’être confrontées à trop d’ennemis, l’objectivité intervient et avec elle le questionnement de savoir si tous les autres sont mauvais et si seul leur mouvement est le bon
Ceci donne une brillante compréhension des tactiques de Mahomet.

Selon l’apôtre d’Allah les juifs aidant les mecquois ils ne formaient donc qu’un seul et même ennemi. Mais après que les musulmans eurent volé aux juifs tout ce qu’ils possédaient et pillé les Arabes, Mahomet eut besoin d’un plus grande objectif. Le prophète déclara alors que les chrétiens étaient alliés aux ennemis d’Allah. En conséquence, ses compagnons pillèrent le monde de Byzance.
Bukhari:V4B52N267 “Le prophète dit ‘Cosroes sera ruiné. Il ne sera plus un roi de Perse après lui. César sera ruiné. Il n’y aura plus aucun César après lui. Vous dépenserez leurs trésors pour la cause d’Allah’.
Puis parlant alors d’un ennemi unique:
Coran 008,073 “Ceux qui sont infidèles en aident d’autres. Si vous faites la même chose il y aura discorde sur la terre. Ceux qui ont accepté l’Islam et quitté leur maison pour combattre pour la cause d’Allah et ceux qui leur ont donné l’abri et aide sont les vrais croyants.

Hitler a chanté les mêmes cantiques. Il a d’abord dit que les leaders allemands étaient soutenus par les juifs et que l’église les protégeait. De cette façon les chefs politiques, les juifs, et l’église formaient un ennemi unique. Une fois qu’il les eut soumis et violés, il eut besoin d’une plus grande cible. Il a affirma donc que les juifs et l’Eglise étaient de mèche avec des gouvernements de droite et de gauche dans le but de promouvoir le marxisme et la démocratie. Ils sont devenus l’ennemi unique, qui devait être conquis afin que les nazis aryens puissent régner sans contestation sur le monde.

Suivant Der Führer, vous étiez soit un nazi soit un ennemi. Aujourd’hui vous êtes soit un musulman soit un ennemi de l’Islam. Der prophète a vu le monde en deux parties : la “Maison de l’Islam” ou la “Maison de la guerre”. Cet accord de fond entre l’Islam et le nazisme est la raison pour laquelle nous devons en finir avec le legs de Mahomet. La seule différence entre Mein Kampf et le Coran est qu’Hitler était un auteur plus inspiré qu’Allah.

Mein Kampf:153 “Par conséquent, un certain nombre d’ennemis essentiellement différents doivent toujours être considérés de telle manière que selon l’opinion de nos propres adhérents, la guerre se fait contre un seul ennemi. Ceci renforce la croyance en la cause et accroît l’amertume“.
Nous avons vu comment les militants de Mahomet sont devenus de plus en plus amers. Pour preuve, les poésies qu’ils récitaient pendant qu’ils décapitaient, asservissaient, pillaient, et violaient les juifs de Qurayza.

Mein Kampf:144 “Le Protestantisme combattra chaque tentative de sauver la nation de l’étreinte de son plus mortel ennemi car son attitude envers le judaïsme est fixée par le dogme.
Une note de traducteur indique : “Quand Hitler est arrivé au pouvoir, il a immédiatement essayé de placer le gouvernement de l’église luthérienne dans les mains d’hommes disposés à changer ses enseignements. Le pasteur Ludwig Muller a été nommé archevêque, mais la plupart des ecclésiastiques ont refusé d’accepter les tripatouillages d’Hitler. Le plus franc fut le pasteur Martin Niemoller. Il fut emprisonné sur l’ordre d’Hitler et maintenu en isolement. Plus de 1.200 pasteurs ont été emprisonnés ou massacrés

L’Islam est en conformité avec l’avis d’Hitler. Ces quinze dernières années le gouvernement islamique fondamentaliste du Soudan a assassiné et mutilé deux millions de chrétiens. Le Coran en est la raison.
Coran 005,033 “La punition pour ceux qui s’opposent à Allah et à son prophète, faisant le mal sur la terre, est de les tuer ou les crucifier. Ou d’avoir une main sur un côté et un pied de l’autre découpé. Ou de les bannir de la terre. Tel est leur déshonneur en ce monde et dans l’au-delà, leur sort malheureux sera redoutable…. La punition des incroyants [juifs et chrétiens] sera assurément douloureuse. Ils ne pourront pas échapper au feu.
Allah a indiqué dans le même sourate :
Coran 005,073 “Les incroyants sont assurément ceux qui disent que Dieu est le tiers de la trinité

Le chancelier Hitler parla en ces mots :
Mein Kampf:148 “Si la caste cléricale ne disparaît pas volontairement, je dirigerais la propagande contre l’Eglise jusqu’à ce que le peuple soit incapable de cacher son dégoût à chaque mention du mot “église”. J’aurai des films destinés à montrer comment le clergé a exploité les gens, vécu à leur frais, et comment il a sucé l’argent hors du pays. Je montrerai comment il a travaillé avec les juifs, comment il a pratiqué le vice immoral, et comment il a répandu des mensonges. Je rendrai le clergé ridicule, une masse inextricable de corruption, d’égoïsme, et de duperie. Laissez-les se plaindre, j’aurai la jeunesse et les masses de mon côté. Si je me consacre à ça, je détruirai l’église. Toute l’institution est juste une coquille creuse. Un bon coup-de-pied et tout dégringolera en tas
Ce n’était pas une coïncidence si l’esprit sombre du nazisme s’était focalisé sur les ennemis de l’Islam. Il montre simplement à notre discernement ce qu’est réellement leur “dieu”. Blâmant les mêmes ennemis – chrétiens et juifs. L’esprit de l’islam gémit :
Coran 009,030 “Les juifs et les chrétiens … sont damnés par Allah. Qu’ils sont pervers !

Hitler était un prophète engagé dans une guerre spirituelle. Comme il l’admet lui même, il devait détruire le judéo-christianisme pour d’établir sa propre religion.
Mein Kampf:148 “On ne peut servir deux maîtres [Lucifer et Yahvé]. En cela je considère les fondements de la religion et sa destruction plus importants que fondements et la destruction d’un Etat, encore moins d’une partie d’un Etat.
Oui, le nazisme a été fondé comme une religion -conçue pour attaquer et détruire d’autres religions. Cette révélation assomme parce qu’elle rend nazisme et Islam identiques. Les deux tyrans blâment le Judéo-Christianisme de sorte qu’ils puissent établir leur propre dogme religieux à la place. Mein Kampf et le Coran étaient l’arme absolue d’Hitler et de Mahomet.

Voici comment il en fit usage :
Mein Kampf:148 “Il est certain que de tous temps des hommes sans scrupule n’ont pas répugné à faire de la religion un outil pour leur entreprises – c’est toujours le cas. Des canailles en abusent pour servir leurs bas instincts.
Hitler a raison. Tout au long de l’Histoire des hommes se sont servi de la religion pour commander et tondre les masses et rassasier leurs appétits personnels. Mais il avait aussi tort, car les maestros finals de la malversation religieuse étaient Der Führer et Der prophète.

Vols, enlèvement, terrorisme, et meurtre étaient justifiés comme des nécessités islamiques par les révélations coraniques situationnelles de Mahomet. Déterminant la raison et l’avantage, Hitler expliquait :
Mein Kampf:149 “Dès que la méchanceté de la religion est attaquée, les ecclésiastiques menteurs prétendent que leurs actions étaient justifiées. Leur chef affirme que le salut de la religion et de l’église est dû à lui-même et à sa seule éloquence. Et puisque les citoyens sont aussi stupides qu’ils sont étourdis, ils ne voient pas au delà du grand bruit qu’il fait. De cette manière, la canaille réalise son but.
Comme Mahomet, Hitler est devenu ce qu’il a condamné. “Mais le rusé renard ecclésiastique sait très bien que tout ceci n’a rien à voir avec la religion, et il ri sous cape.
Allah dit,
Coran 008,001 “Ils vous [Mahomet] demandent de profiter du butin grandissant de la guerre. Dites-leur que le butin appartient à Allah et à son messager. Accomplissez ainsi votre devoir et obéissez à Allah et au prophète.
Les deux tyrans ont en fin de compte prétendu que les moyens les plus immoraux sont justifiés par le résultat final.

Mein Kampf:149 “Parmi les prêtres il y a ceux dont la fonction est uniquement un instrument pour la satisfaction de leur ambition politique. Plutôt que de soutenir la vérité ils favorisent mensonges et calomnies. Un pasteur honnête consacré à sa mission est une île dans un marais communal. Je condamne l’Eglise comme telle … et l’heure est loin où enfin le Paradis nous sourira de nouveau.
Allah a aidé son rusé renard:
Coran 005,077 “Peuple du Livre, n’outrepassez pas les limites de votre religion, ou suivez les gens qui se sont trompés et en ont égarés. Maudits soient les incroyants parmi les enfants d’Israël par David et Jésus … Ils font des choses viles, s’alliant avec les infidèles de sorte que l’indignation d’Allah est sur eux et dans le tourment ils souffrent pour toute l’éternité.

Ce passage a été conçu pour dégager le champ à l’ambition de Der Führer:
Mein Kampf:150 “Si vous croyez avoir été choisi par le Destin pour annoncer la vérité, alors faites ainsi, mais alors ayez le courage de ne pas le faire par la politique.
En d’autres termes: “Si vous avez été choisis par le Diable vous devez détruire d’autres religions et commencer la vôtre.”

Travaillant pour Lucifer, comme son mentor Mahomet, Hitler devait tenir la pression sur les juifs et maintenir l’attention les gens sur la chair et non pas l’esprit.
Mein Kampf:154 “J’avais trouvé un slogan contre le judaïsme sur une base religieuse, éclipsant toutes les différences raciales.
Mein Kampf:160 “Je détestais le conglomérat racial telle une perpétuelle division cellulaire – juifs encore et encore – personnification de l’inceste.
Allah a dit :
Coran 005,082 “Vous découvrirez que les juifs et les idolâtres sont les plus excessifs dans leur haine des musulmans
Ishaq:250/Coran :2.65 “Allah a amené la transformation bestiale, transformant des juifs en singes méprisables.
Ishaq:254/Coran 002,89 “Allah a révélé, ‘Les juifs le renient. Ils sont misérables, aussi Allah les a maudits et leur infligera une punition honteuse’.

Hitler croyait qu’il était le messager du Destin, le dernier prophète, l’homme appelé par Dieu pour piller le monde et établir une religion incontestée.
Mein Kampf:161 “Le Destin m’a accordé la faveur de devoir consacrer mes honnêtes services à la nation. Beaucoup ne pourraient comprendre l’intensité d’un tel désir ardent [pleins de désir de puissance]. Par la volonté du Destin nous combattrons pour le saint trésor”. “Ce désir torture ceux qu’il a saisi et leur refuse le contentement et le bonheur jusqu’à ce que les portes de la maison soient ouvertes et que notre sang trouve la paix dans le Reich.
Nous l’avions déjà entendu :
Coran 033,038 “Il ne peut avoir ni difficulté ni reproche pour le prophète qui fait ce qu’Allah lui a ordonné comme un devoir. Ce fut la pratique approuvée par Allah, son décret pour ceux qui livrent Ses Messages; craignez Le. Mahomet est le messager d’Allah, et le dernier des prophètes avec le Sceau.
Coran 008,039 “Combattez-les jusqu’à ce que toutes opposition cessent et que toute la religion soit pour Allah seul.
Et …
Bukhari:V4B52N220 “Les trésors du monde m’ont été apportés et mis dans ma main.
Assurément, ça semble bien être la même mission.

Ces lazzis de Mein Kampf , nous rappellent la première tentative des hadiths d’expliquer pourquoi l’Islam a été créé.
Tabari VI:82 “Mahomet atteste qu’Allah l’a envoyé comme son messager avec cette religion et que les trésors de Cosroes et de César lui seront donnés par la conquête.
Mein Kampf:174 “La Nature [tout comme Dieu] ne connaît pas les frontières politiques. Elle met des peuples sur le globe et observe le jeu. Celui qui est le plus fort devient Son enfant préféré, le droit d’être le maître de l’existence.
Mein Kampf:175 “Plus le peuple sera brutal, plus grand sera leur espace vital. En d’autres termes, un jour, le monde ira dans les mains des peuples supérieurs. Et on devrait savoir que ce monde sera sujet aux combats les plus féroces de l’existence de l’humanité. L’homme devient fort dans les luttes mais périt par la paix.
Allah dit :
Coran 061,004 “Assurément, Allah aime ceux qui combattent pour sa cause.
Coran 061,011 “Venez à croire en Allah et son Apôtre et luttez pour la cause d’Allah avec votre richesse et votre personne. Ce sera bon pour vous … Allah vous donnera une première victoire.

Hitler a obtenus des Allemands qu’ils tuent de la même manière que Mahomet, en les convainquant qu’ils vivraient éternellement.
Mein Kampf:422 “On ne peut concevoir une religion qui n’aurait pas la conviction de la continuation de la vie après la mort sous une forme ou sous une autre.
Le Coran proclamait :
Coran 004,074 “Ceux qui échangent leur vie en ce monde pour le prochain devraient combattre pour la cause d’Allah. S’il est tué ou victorieux, nous accorderons à celui qui a combattu pour la cause d’Allah, une récompense glorieuse.
Coran 003,169 “Ne pensez jamais que ceux qui sont tués pour la cause d’Allah sont morts. Ils sont vivants, et ont gagné les récompenses de leur Seigneur.

Comme pour l’Islam, la quête de butin était violente.
Mein Kampf:188 “Parler de ‘conquête économique pacifique’ du monde est la plus grande folie qui a jamais été perpétrée. C’est un non sens … Des armes sont nécessaires au succès. On peut faire appel à des mercenaires mais une nation doit s’immerger dans son sang le plus précieux et faire des sacrifices pour rencontrer la victoire. Il exige de la détermination à combattre et une ténacité à toute épreuve.
Le Coran dit :
Coran 008,060“Prépare contre eux tous les bras et la cavalerie que vous pouvez rassembler, pour terroriser des ennemis d’Allah aussi bien que les vôtres.

Mein Kampf:196 “Les juifs forment toujours des Etats dans d’autres Etats en utilisant un des tours les plus ingénieux jamais inventés. Ils naviguent sous la bannière de la religion, fixant la tolérance pour eux-mêmes. Mais en fait la religion mosaïque n’est rien d’autre qu’une doctrine de conservation de la race juive.
Alfred Rosenberg, qui a travailla aux publications sur la position des nazis sur le judéo-christianisme, dit “En tant que livre religieux, le Vieux Testament doit être éliminé une fois pour toutes … Par comparaison, les légendes germaniques et les mythes allemandes [païens] enseignent l’héroïsme,la conduite militaire, et la pureté.
Les Nazis n’étaient pas différents des musulmans. Ils ont ressuscité des rituels païens mystiques pour remodeler les masses en guerriers inébranlables.

Et, naturellement, ils ont attaqué les juifs.
Ishaq:239 “Les rabbins juifs montrèrent de l’hostilité envers l’Apôtre dans l’envie, la haine, et la méchanceté, parce qu’Allah avait choisi son Apôtre parmi les Arabes. Les juifs considéraient le prophète comme un menteur et ont lutté contre l’Islam.
Voici ce que l’esprit sombre de l’Islam dit au sujet de la corruption du Torah:
Coran 004,044 “N’avez vous pas vu ceux [juifs] qui ont partagé le Livre, mais qui ont acheté seulement le falsifié souhaitent vous égarer ? Allah connaît bien vos ennemis [juifs]. Certains des juifs déforment les mots hors du contexte .. Ils tordent leurs langues, insultent votre foi. Mais Allah les a déshonorés. Ô gens du Livre, croyez [en l’Islam] avant que nous défigurions vos visages, vous transformions en âne et vous maudissions.

Fin Partie 1

Craig Winn, auteur de Prophet Of Doom


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 02/06 21:58
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Similitudes entre Mein Kampf et le Coran (2)
#63

Coran Hitler - Islam nazisme - nazislam

Pourquoi les lois d’Allah sont pires que les lois nazies (63)

Suite - 1ère partie à lire ici

Hitler et Mahomet étaient les plus heureux des hommes lorsque les gens mouraient pour eux.
Mein Kampf:198 “Sans mettre votre vie en jeu, la vie ne sera jamais gagnée. Le sacrifice de notre existence est la condition la plus essentielle pour la formation et conservation d’un Etat avec le sentiment nécessaire de l’homogénéité. L’empressement à risquer sa vie de tous les moyens possible pour cela, est quelque chose que mènera à la création des vertus héroïques.
Allah disait :
Coran 003,195 “Pour ceux qui ont combattu et ont été tués pour Ma Cause, je voilerai leurs péchés et les admettrai au paradis.
Mein Kampf:200 “On ne meurt pas pour affaire, mais pour des idéaux. Quand un homme combat pour le gain économique, il essaye d’éviter la mort, car ceci lui volerait le plaisir de la récompense de son combat. Seul le combat pour la conservation de l’espèce aryenne conduira des hommes vers les lances de l’ennemi.
La version islamique dit :
Bukhari : V4B52N65 “L’homme vint vers le prophète et lui demanda, ‘Un homme combat pour le butin; un autre combat pour la renommée et un troisième combat pour s’exhiber; lesquels d’entre eux combat pour la cause d’Allah ?’ Le prophète dit, celui qui combat pour ce mot d’Allah, Islam, est supérieur, combat pour la cause d’Allah.’

Parlant comme s’il était Mahomet se vantant de la blessure de Sa’d à la bataille du Fossé, Hitler dit :
Mein Kampf:220 “Si les meilleurs hommes ont été tués sur le front, on devrait au moins détruire la vermine [juifs] à la maison.

Vantant la puissance de la religion et de l’épée, Der Führer situe l’étape de la guerre sainte :
Mein Kampf:220 “Est ce que les idées spirituelles peuvent être éteintes par l’épée ? Est ce que l’on peut combattre les “visions de la vie” par la force brutale ? En contemplant l’Histoire dans une perspective religieuse, le fait fondamental suivant m’est venu : Les mouvements ayant une certaine base spirituelle, exacte ou erronée, ne peuvent être cassés par la puissance que tôt dans leur développement, et seulement si les armes physiques sont en même temps soutenues par une nouvelle idée, ou une vision de la vie. L’utilisation de la force seule, sans la force conductrice d’une idée spirituelle, ne mènera jamais à la destruction d’un mouvement et de sa propagation, à moins que la nouvelle idée spirituelle combine un reniement complet de la dernière tradition. Ceci exige un sacrifice de sang et d’une présupposition spirituelle.
Hitler, comme Mahomet, ne pourraient pas détruire le judéo-christianisme par la force seule. Les deux hommes ont eu besoin d’une nouvelle “vision de la vie” -une religion- combinée avec la force pour accomplir leur ordre du jour. Leur nouvelle “idée spirituelle” ou “vision de la vie” s’est appelée nazisme et Islam.

Hitler a éclairé la technique de Mahomet qui consiste à revêtir une doctrine militante d’un costume religieux. Ce sont parmi les mots les plus perspicaces jamais écrits par un homme diabolique :
Mein Kampf:222 “Toutes tentatives d’extinction d’une doctrine et de ses effets par la force sans base spirituelle mènent à l’échec. Seule l’utilisation éternelle et régulière de la force constitue la condition préliminaire au succès. Cette persévérance est seulement et toujours le résultat d’une certaine conviction spirituelle. Toute force qui ne jaillit pas d’une base spirituelle ferme sera hésitante et incertaine. Elle manquera de la stabilité qui ne peut résulter que d’une vision fanatique de la vie, lui donnant une détermination brutale.
Si Hitler a raison, ce passage a des implications sinistres pour l’Amérique parce que la motivation unique de la terreur islamiques et du Djihad est spirituelle – ainsi ils seront implacables, fanatiques et brutaux.

Allah montrait en écho des sentiments similaires:
Coran 004,084 “Continuer à combattre dans la Voie d’Allah … poussez les croyants à combattre les infidèles.
Coran 004,090 “Ils se lasseront de vous combattre.

Revenons à Mahomet et Allah se vantant que l’Islam était la ‘religion d’Abraham’. Je vous ai fait part de quelque chose que j’espère vous avez trouvé choquant : le mot ‘religion’ n’existe pas dans le Vieux Testament. Il apparaît trois fois dans le Nouveau Testament, mais chaque référence est dérogatoire. Le judéo-christianisme n’est pas une religion, il est une relation. Toutes les religions, y compris nazisme et Islam, sont les constructions faites par l’homme. Elles sont toutes spécifiquement conçues pour commander et voler des personnes, motivant des hommes pour combattre au profit du clergé et du roi.

Mein Kampf:222 “Chaque vision de la vie [religion], que ce soit à caractère plus politique ou plus religieux (parfois la frontière entre les deux est difficile à fixer), [c.-à-d., l’Islam ] combat moins pour la destruction négative des idées de l’adversaire que pour la mise en oeuvre positive de sa propre doctrine. Par conséquent, son combat est moins une défense qu’une attaque. Le but consiste en la victoire de sa propre idée et la destruction de la doctrine de l’ennemi. L’attaque d’une vision de la vie sera plus soigneusement planifiée et plus puissante que la défense d’une doctrine. Mais le combat contre une puissance spirituelle au moyen de la force est seulement une défense tant que l’épée elle-même n’apparaît pas comme le défenseur, le propagateur, et annonceur d’une nouvelle doctrine spirituelle.
C’est pourquoi j’ai inventé le mot “religiotique” pour décrire les doctrines comme le nazisme et l’Islam qui étaient aussi politiques que religieuses. Cette “poligieuse” vision de la vie est de loin la force la plus menaçante sur terre. Elle multiplie la tyrannie, l’intolérance, la duperie, la mort, le vol et la terreur. Et non fortuitement, ce sont les marques de l’Islam.
Coran 048,028 “Il est Lui Qui a envoyé son messager avec la religion de la vérité (l’Islam), celui qui peut la rendre supérieure à chaque autre religion, la glorifiant sur toutes les autres. Mahomet est le prophète d’Allah. Ceux qui sont avec lui sont sévères avec les infidèles incroyants.

Mein Kampf:222 “Chaque tentative de combattre une vision de la vie au moyen de la force échouera, à moins que le combat contre elle le soit pour une nouvelle direction spirituelle. L’arme de la force brute utilisée sans interruption et impitoyablement ne peut emporter la décision en faveur de son camp que s’il y a lutte entre deux visions de la vie… On a besoin d’une impulsion spirituelle pour une lutte pour la vie et la mort.
Vantant la même ligne de conduite, le Coran prêche:
Coran 008,059 “Les infidèles ne devrait pas penser qu’ils peuvent contourner l’Islam. Assurément ils ne peuvent pas partir.

La seule différence entre l’Islam et le nazisme est que l’ancien était sournois. Der Führer a précisément indiqué aux ‘moutons’ ce qu’il allait leur faire.
Mein Kampf:232 “La propagande doit être populaire et doit adapter son niveau spirituel à la perception du moins intelligent de ceux qu’elle prévoit d’influencer.
Après avoir enduré les exposés idiots sur la création et les abâtardissements effrontées de la Torah, vous savez que l’Islam a été conçu pour les personnes qui ne pensent pas, là aussi.

Mein Kampf:233 “Plus les prétentions spirituelles et le bagage scientifique sont modestes, plus il considère exclusivement les sentiments des masses, plus son succès sera saisissant.
Dans la perspective d’Hitler, l’Islam est la religion parfaite. Elle a été simplifiée vers un plus bas dénominateur commun.

Parlant de la façon dont Hitler a conditionné ses fidèles à haïr, Goebbels disait : “A partir du moment où nous avons sortis les dissident de nos réunions avec des gourdins, l’audience s’est agrandie. Peu de personnes à l’origine se sentaient antisémites, mais la joie ressentie par le plus grand nombre à la promesse d’un traitement à glacer le sang pour sortir une minorité impuissante les ont rendues sensibles à nos suggestions. Nous comptions sur les fenêtres brisées et les combats de rues pour gagner la foule. Nous atteindrons notre but quand nous aurons le courage de rire pendant que nous détruisons, pendant que nous fracassons, tout ce qui nous est sacré comme la tradition, l’éducation, l’amitié, l’affection humaine. Le peuple exprime un plaisir étrange aux douleurs infligés aux juifs.
Le rire de Mahomet au milieu du massacre des juifs Qurayza, la poésie exaltée malveillante de ses mercenaires après le massacre, témoignent de la similitude entre les méthodes nazies et islamiques.

Ni Mahomet ni Hitler n’ont vu ceux qu’ils ont séduits.
Mein Kampf:234 “Les capacités réceptives des masses sont très limitées, leur compréhension est petite, mais leur manque de mémoire est grand. Toute propagande efficace doit se limiter à très peu de points sous forme de slogans jusqu’à ce que même le tout dernier des hommes puisse imaginer ce qui est derrière un tel mot.”
Dans l’Islam, ces slogans étaient: “Soumettez-vous et obéissez”, “butins pour les combattants” et “paradis pour les martyrs.”

Expliquant pourquoi le Coran était si répétitif et engourdissant pour l’esprit, Der Führer dit,
Mein Kampf:239 “Cherchant de nouveaux stimulants, le peuple se lasse de tout après quelque temps … Le slogan doit donc être illuminé de divers côtés. Le succès vient d’une accentuation continuelle, régulière et cohérente. La propagande doit être limitée à quelques points de vue, être calculée exclusivement pour les masses, et être pratiquée infatigablement.”
Allah a répété le thème de la “punition douloureuse” mille fois dans le Coran. L’argument interminable, qui a été conçu pour terroriser ceux qui ont rejeté l’Islam, a été rejoué quatre cents fois. Les vingt dernières sourates se concentrent sur un trio d’injonctions : soumettez, payez, et combattez.

Ernst Bohle, le directeur du journal des nazis disait : “Nos plus importantes armes sont : l’affirmation que Hitler est le rempart de la civilisation contre les marxistes, et la doctrine que les juifs sont la racine de tout le mal. Il y a beaucoup qui craignent les communistes et beaucoup plus qui peuvent être persuadés de détester des juifs. Quand le nationalisme violent est dans une pente ascendante, comme c’est le cas actuellement, juif et chrétien souffrent nécessairement.
Hitler confie :
Mein Kampf:673 “Si les juifs continuent sans limitation, ils accompliront finalement leur prophétie – les juifs dévoreraient les nations du monde, ils deviendraient leur maître.”
Nous sommes arrivés au noyau sur lequel s’édifient les conceptions Sataniques appelés Islam et nazisme.

De même:
Ishaq:245 “L’apôtre disait souvent, Aimez-vous les juifs et leur religion, vous âne au cœur de foie et pas Mahomet ? Leur religion ne marchera jamais avec la nôtre.
Ishaq:239 “Les rabbins juifs ont l’habitude de gêner l’Apôtre avec des questions et d’amener la confusion.
Ishaq:240 “Je vins à l’Apôtre et dit, ‘les juifs sont une nation de menteurs … un peuple déloyal et mauvais.’
Ishaq:248 “Allah aggrave leur maladie. Un funeste destin de tourments attend les juifs.
Mein Kampf:252 “Les juifs ont volé la nation entière … Et devaient inéluctablement nous lancer désespérément dans l’abîme.
Mein Kampf:268 “Misérables et malheureux criminels. Ces nuits ma haine a surgi contre les instigateurs … Avec les juifs il n’y a aucune négociation, mais seulement l’implacable “c’est eux ou nous”. [“votre argent ou la vie” de l’Islam]“.
Allah allait au même pas :
Coran 059,014 “Ils sont un peuple divisé exempt de jugement. Une punition pénible les attend.
Coran 059,004 “Ceci parce qu’ils ont résisté à Allah et à Son Messager. Si quiconque résiste à Allah, en Vérité Allah est sévère en punitions et représailles.
Mein Kampf:244 “J’ai souvent ressenti la fureur et l’indignation monter en moi. J’étais torturé par la pensée du Destin m’ayant placé parmi des fripouilles de dirigeants, incapables, criminels, incompétents.
Dans les premières révélations du Coran, Allah a dû menacer un Mahomet presque suicidaire pour l’obliger à ramper hors de son lit et à accepter son devoir prophétique.
Coran 074,001 “Ô toi couvert d’un manteau, lève toi et prêche.

Hitler se considérait lui-même comme un “fabricant de programme” ou le fondateur de la religion nazie. Dans ce passage il indique clairement, de même que Mahomet, que les fins justifient les moyens.
Mein Kampf:283 “La tâche d’un fabriquant de programme n’est pas d’énoncer les divers degrés d’une quelconque faisabilité, mais de le décrire en tant que tel. Cela signifie qu’il doit s’inquiéter moins de la manière, mais plus du but.
Les moyens des fins de Mahomet étaient le vol et le commerce d’esclave. Son dieu a dit que les fins justifiaient les moyens quand il proclama:
Coran 008,069 “Mais dorénavant, le butin vous avez pris et son usage est légal et bon.
Le hadith suivant démontre comment l’Islam s’est appuyé sur le comportement criminel pour accomplir ses buts:
Bukhari : V4B52N153 “Les propriétés de Banu Nadir qu’Allah a transférées à son Apôtre comme butin… ont été employés pour acheter des bras et des chevaux qui serviront pour la cause d’Allah.

Complétant Mahomet, Hitler disait,
Mein Kampf:285 “Les fondateurs de religions sont parmi les plus grands hommes sur terre.
Il se considérait lui-même comme un des principaux prophètes – leur pareil.
Mein Kampf:286 “Le fabricant de programme peut être compté parmi ceux dont on dit que les dieux les aiment seulement s’ils demandent, et désirent, l’impossible. Ils renonceront toujours au présent. Il moissonnera la renommée de la postérité pourvu que ses idées soient immortelles. Sa vie est déchirée entre l’amour et la haine.
Mein Kampf:287 “Leur vie et leur travail sont suivis dans l’admiration touchante et reconnaissante, et particulièrement les jours sombres, il sera capable d’élever des coeurs brisés et des âmes désespérées.
Mein Kampf:289 “Nous devons combattre pour la sécurité et l’existence de notre race … pour l’accomplissement de la mission que le Créateur de l’univers a assignée.

Mahomet était aussi un démagogue. Comme nous l’avons appris dans la trente-troisième sourate, Allah disait qu’il était l’exemple suprême – le paradigme parfait – le prototype de la perfection.
Coran 033,021 “Vous avez vraiment un noble paradigme dans l’Apôtre d’Allah.

Mein Kampf:297 “Je n’avais pas l’intention de joindre un parti prêt à l’emploi, mais souhaitait trouver un parti pour moi.
Tout comme Mahomet. Plutôt que de commencer sa propre escroquerie religieuse, il a dérobé Qusayy à ses héritiers légitimes. Il a incorporé chaque rituel païen existant à l’Islam. Ensuite il a volé le judaïsme aux juifs, a joint leur club prophétique, et leur a acheté leur sainte écriture pour une maigre somme.

Ni Hitler ni Mahomet n’ont beaucoup aimé des journalistes.
Mein Kampf:335 “La liberté de la presse est une nuisance qui permet à des mensonges non punissables d’empoisonner le peuple.
Der Führer et Der prophète ont leurs imbéciles qui assassinent tout ce qui attaque l’horreur de leurs régimes.
Bukhari : V4B52N270 “Le messager d’Allah disait, ‘Qui est prêt à tuer Ashraf ? Il a dit des choses pernicieuses au sujet d’Allah et de son Apôtre.’ Maslama s’est levé et dit, Aimeriez vous que je le tue ?’ Le prophète proclama, ‘Oui.’
Il n’était pas le premier de tout ceux qui paient le prix suprême pour le courage de parler ouvertement.

Der Führer croyait :
Mein Kampf:335 “Une institution qui n’est pas déterminée à se défendre avec toutes les armes, pratiquement abandonne“.
Mein Kampf:336 “Un obus de 30cm a toujours sifflé davantage que mille vipères de journal juives; laissez-les donc siffler.
N’ayant pas de canon, Mahomet a été forcé d’utiliser des épées. Les deux hommes, cependant, étaient toujours prêts à menacer de la colère de dieu.
Mein Kampf:338 “Dans un pieux dégoût envers cette maladie méchante, Dieu fera pleuvoir le feu et le soufre sur ces Sodome et Gomorrhe pour faire un exemple de ce déshonneur de l’humanité.
Incapable d’obtenir de l’aide de leur “dieu”, les tyrans ont maltraité des juifs pour lui.
Bukhari : V4B52N280 “Mon jugement est que leurs hommes soient tués et que leurs enfants et femmes deviennent des esclaves.

Les deux tyrans étaient des hypocrites. Ils étaient coupables de pédophilie, d’inceste, de polygamie, et de viol, pourtant ils ont condamné un tel comportement chez les autres.
Mein Kampf:346 “Il n’y a aucune liberté au péché. Aujourd’hui toute notre vie publique ressemble à une serre chaude de stimulants sexuels.
Il a pu y avoir une méthode derrière leur folie.
Une note de l’éditeur dit : “Le communisme avait un noyau hédoniste. Beaucoup de sages Allemands se sont tournés vers l’hitlérisme parce qu’ils ne purent digérer l’approbation communiste des contraceptifs libres, de l’aide aux amoureux célibataires, et du sexe sans restriction.
Mein Kampf:348 “Notre culture doit être nettoyée … et nous devons lutter contre ces maux … sinon nous perdrons de vue Dieu et insulterons le Très Haut.

Mahomet a incorporé des rituels païens de Qusayy à l’Islam.
Ishaq:53 “L’autorité des Qusayy sur le Quraysh était comme une religion que le peuple suivait et qui ne pouvait pas être violée; ils agissaient selon ses lois. Il prit pour lui la mosquée (endroit de la prosternation) de la Ka’aba.
Hitler était conforme à sa stratégie:
Mein Kampf:356 “Plus une nouvelle institution est misérable et malheureuse, plus elle essayera d’éteindre les dernières traces des périodes passées, mais une rénovation vraiment valable doit inclure les réussites des générations passées.
Mein Kampf:357 ” Des mouvements révolutionnaires supérieurs adapteront les vieilles formes [de rituel et de dogme]. Ce n’est que par les rayons du soleil que la lune est capable de briller. [Satan est cohérent si rien d’autre.] Toute nouvelle idée, nouvelle doctrine, ou nouvelle vision de la vie qui essaye de nier le passé ou veut s’en moquer, le rendant sans valeur et douteux échouera.
Ishaq:57 “L’Apôtre d’Allah dit, ‘Quoi qu’il y ait eu durant les jours d’ignorance, l’Islam le renforce.

Les premiers musulmans étaient à l’aise avec l’Islam, et lui faisaient confiance parce que dans la pratique il n’était pas différent des conceptions mystiques de Qusayy.
Tabari VI:25 “Les ordres de Qusayy n’étaient jamais désobéis”.” En ce qui concerne le hadj, il confirma le droit des Arabes de continuer leur anciennes coutumes. Il les considéra comme un devoir religieux qui ne devait pas changer.
Mein Kampf:358 “Les hommes de raison détestent les nouvelles lunes sur leur infériorité ou leur mauvaise intention. Une rénovation véritablement heureuse se construit là ou la dernière fondation prend fin. Il n’est pas honteux d’employer des vérités déjà existantes. Les nouvelles pierres de construction ne devraient pas détruire le vieux bâtiment, mais il faut plutôt retirer les choses inappropriées qui ont été mal adaptées et ensuite les ajouter à cet endroit.“.
L’image de Mahomet des “Trois constructeurs – juifs, chrétiens et musulmans” vient à l’esprit (page 6 et Bukhari : V3B36N471). L’Islam est l’incarnation parfaite de la mantra d’Hitler. Il a été construit sur des fondations judéo-chrétiennes pour les raisons que Der Führer précise : le faire apparaître comme “digne de confiance.”

Hitler explique pourquoi Mahomet a dû changer son Qiblah en la Ka’aba.
Mein Kampf:364 “Nos villes manquent de symbole marquant de la communauté nationale. Le manque d’un tel symbole mène à l’émoussement spirituel qui se manifeste dans l’indifférence.
Der prophète convoitait les flots de revenus qui coulaient de la S.A. Ka’aba. Dans la 2ème sourate il utilisa ce sanctuaire païen pour justifier le meurtre de masse et l’enlèvement avec rançon. Il l’utilisa pour transformer l’émoussement et l’indifférence spirituels en fureur violente.
Coran 002,217 “Ils vous questionnent au sujet de la guerre et du combat mais c’est un plus grand péché de faire obstacle à ceux qui sont pour la cause d’Allah et barrer l’accès de la sainte Mosquée [Ka’aba], et de les sortir hors de son enceinte. L’oppression est pire que le massacre.

Les despotes exigent l’uniformité du but.
Mein Kampf:364 “Parmi les symptômes de la décadence il y a le manque d’une vision commune de la vie et l’incertitude dans le jugement et la définition d’une attitude envers les diverses grandes questions.
Vous noterez qu’Hitler ne suggère pas que les Nazis posent des questions mais plutôt qu’ils tous sont d’accord avec ses réponses. “Par conséquent tout commence par une éducation hésitante et indécise qui esquive la responsabilité et finit dans la lâche tolérance des maux manifestes.
Cela synthétise la trente troisième sourate. Le mal manifeste était les juifs. Les musulmans ont appris à les détester. On leur a dit que quelqu’un qui n’était pas d’accord avec l’interprétation de Mahomet ne pouvait être toléré. Quiconque qui s’accommodait des juifs, et vivait paisiblement avec eux, était un hypocrite.

Mahomet, pendant les batailles d’Uhud et du Fossé, avait peur que son monde soit sur le point d’imploser. Ses adeptes commençaient à penser par eux-mêmes. Ils interrogeaient sur la justice d’une religion basée sur la terreur et le butin – “Ils avaient de vaines pensées au sujet Allah.
Ainsi les sourates de Médine établirent ce que Der Führer suggérait :
Mein Kampf:364 “Des convictions religieuses uniformes sur la vision de la vie sont nécessaires.
Hitler a même reconnu la supériorité de l’Islam à cet égard.
Mein Kampf:365 “Alors que les cultes catholiques et protestantes établissent des missions à l’étranger afin de convertir de nouveaux adeptes à leur doctrine (une activité, qui comparée aux avancées de la foi de Mahomet, ne montre que des succès très modestes), en Europe ils perdent des millions d’adhérents qui maintenant font face seuls à la vie religieuse. La conséquence est défavorable.
Hitler avait bien vu que Mahomet ne toléraient pas les renégats et que l’épée de l’Islam fut utilisée au-dessus des cous de ceux qui contemplèrent l’indépendance ou la liberté. Def Führer et Der prophète voyaient la religion comme le nec plus ultra – sans elle il n’y n’était pas possible d’acquérir la puissance, la richesse, et l’éloge qu’ils sollicitaient.

Hitler a averti les fondateurs “religiotiques” de faire attention à ne pas détruire complètement ce qu’ils attaquent:
Mein Kampf:365 “Le combat violent contre les dogmes fondamentaux des diverses églises ne doit pas faire oublier que sans elles l’existence pratique d’une foi religieuse est impensable aux hommes. Les masses populaires ne se composent pas de philosophes, et leur foi est l’unique fondement d’une vision de la vie morale. Les diverses substitutions des anciennes fois religieuses n’ont pas prouvé qu’un échange était utile.
Ainsi dans l’esprit tordu d’Hitler une nouvelle foi était nécessaire – sa foi. Sans elle il savait qu’il n’y aurait que chaos après le passage de son attaque du christianisme. Et alors que le chaos à l’étranger était soutenu par l’Islam et le nazisme, ça ferait désordre à la maison. “Mais si la doctrine et la foi religieuses sont vraiment destinées à capter les grandes masses, alors l’autorité absolue du contenu de cette foi doit devenir la base de toute efficacité.”. Le dogme de la religion, ou l’idée spirituelle, doit être limitée et mis en forme sans hésiter sinon elle ne deviendra jamais une foi.
Hitler explique que le but de la religiotique dérivée de Mein Kampf et du Coran/Sunnah était d’établir l’autorité absolue. Allah dit :
Coran 059,006 “Allah donne l’autorité à son Apôtre sur qui il lui plaît.

Ce hadith décrète l’autorité absolue de l’Islam (et explique pourquoi la doctrine poligieuse était allergique à la démocratie):
Bukhari : V4B52N203 “J’ai entendu l’Apôtre d’Allah dire, ‘Nous sommes les derniers mais seront les premiers à entrer au Paradis.’ Le prophète ajouta, ‘Celui qui m’obéit, obéit à Allah, et celui qui me désobéit, désobéit à Allah. Celui qui obéit au chef, m’obéit, et celui qui désobéit au chef, me désobéit. L’Imam est comme un abri pour lequel les musulmans confiants devraient combattre et chercher la protection.
George Bush aurait dû lire ce hadith avant de renverser le sang américain en poursuivant un impossible but – établir une démocratie en Irak sans traiter l’Islam d’abord. Quand nos politiciens sont ignorants et agissent impulsivement sans penser, cela produit de mauvaises choses.

Mein Kampf dit que si une vieille religion n’a pas concentré l’autorité sur un homme unique, alors une nouvelle religion est nécessaire.
Mein Kampf:366 “Pour un politicien, la valeur d’une religion existante se mesure moins par ses insuffisances que par la présence d’un produit de remplacement visiblement meilleur. Aussi longtemps qu’il n’y a aucun produit de remplacement apparent, la religion existante ne peut être démolie que par des imbéciles ou des criminels.
Mahomet et Hitler attaquèrent le judéo-christianisme parce qu’ils croyaient que leur religion était un produit de remplacement supérieur, en ceci qu’elle furent conçues pour porter leurs ambitions personnelles. Leur religiotique consistaient en des mécanismes de commande. “Soumettez-vous et obéissez” est juste une vague commande. Selon les traducteurs de Mein Kampf : “Hitler tenta de se faire lui-même prophète de la nouvelle religion allemande. Il croyait que si un nouveau mythe pouvait être créé et propagé inlassablement, cela donnerait aux allemands une nouvelle foi que les masses aimeraient aussi tenacement qu’elles avait précédemment suivi le christianisme.
Comme l’Islam, le nazisme était une religion de remplacement ou de substitution. Ces doctrines sont les deux faces de la même pièce de monnaie.

Der Führer comme Der prophète, durent condamner ceux qui se sont dressés sur leur chemin. Bien que ces deux dictateurs soient devenus ce qu’ils ont dénoncé, ils durent nettoyer le monde des rivaux.
Mein Kampf:367 “Le pire de tout, ce sont ceux qui maltraitent les convictions religieuses dans des buts politiques. On ne peut procéder trop agressivement contre ces misérables profiteurs qui aiment voir dans la religion un instrument qui peut leur rendre des services politiques ou commerciaux. Ces menteurs éhontés crient leur foi au monde avec une voix de Stentor pour que d’autres puissent mourir afin qu’ils puissent mieux vivre. Toute la foi est à vendre. Pour le trône du pouvoir ils épouseraient certainement le diable.
C’est la définition la plus claire du Modus Operandi derrière l’Islam qui n’ait jamais été écrite.

Suite et fin

Craig Winn, auteur de Prophet Of Doom


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 02/06 21:59
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !