Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Mahomet : histoire d'un Arabe - Invention d'un prophète [Application de la charia]





Mahomet : histoire d'un Arabe - Invention d'un prophète
#1

Portrait cru et sans concession du Mahomet de la fable

Mahomet - Histoire d'un Arabe - Invention d'un Prophète -- Tilman Nagel 1, Jean-Marc Tétaz;

Source: Parler de «biographie historico-critique» est outrancier. L’auteur a certes éliminé les éléments relevant de toute évidence de l’affabulation (interventions d’anges, djinns et autres objets ou végétaux animés), mais pratiquement tous les orientalistes l’ont fait aussi. Il nourrit certes un scepticisme plus exacerbé que la moyenne, en n’attribuant à Mahomet que les motifs et moyens dont pouvait vraiment disposer un leader arabe de l’époque, sans aucune trace de ce romantisme un peu mièvre qui alourdit les travaux de certains, ou à l’inverse de cette acrimonie trop systématique qui teinte les travaux de chercheurs orientés. Mais il se sert sans aucune retenue non plus de ces sources classiques pourtant littéralement criblées des défauts susmentionnés. Tout l’aspect «historico-critique» vient ici du regard, particulièrement acéré, que l’auteur porte sur le contexte, notamment pour expliciter les motivations des uns et des autres, mais on y cherchera en vain une quelconque distance critique sur les éléments essentiels de la fable de Mahomet.

Cela dit, ce regard est intéressant en soi. Pour Nagel, Mahomet était un pur produit de son temps et il s’est servi des ressorts bien rodés qui guidaient le comportement des Arabes de l’époque (qu’il a effectivement très longuement étudié). Nous avons là une version strictement politique, sans état d’âme, de la fable standard, qui jette une lumière presque cynique sur le déroulement des événements qui allaient donner naissance à l’islam. Il s’agit d’un projet guerrier, qui reprend à son compte et renforce, solidifie les structures claniques traditionnelles pour en faire le ciment d’un projet de conquête sans scrupule. Le Mahomet de Nagel assassine sans un clignement de paupière et use de la terreur avec une maîtrise sans défaut. L’aura de divinité dont il s’entoure à travers la révélation coranique s’épaissit et s’étoffe simplement à mesure que grandit la montagne de cadavres qu’il laisse derrière lui, ce qui nécessite tout de même certaines justifications – et c’est bien connu, personne n’a aussi bon dos que Dieu.

Mahomet - Histoire d'un Arabe - Invention d'un Prophète -- Tilman Nagel 2

Dans une deuxième partie, il explique avec la même acuité comment les musulmans des premiers siècles ont dû encore exagérer cette aura de divinité (tous les anges et même dieu se tournent vers Mahomet pour rendre grâce, la «lumière» de Mahomet est la première chose que dieu a créée, etc.). Pour justifier les méthodes déduites de la fable, ils durent aller jusqu’à interdire sous peine de mort toute remise en question, rationnelle ou autre, du caractère parfait du prophète de l’islam et de l’aspect inattaquable (donc incréé) de sa révélation.

Ce livre est très bien traduit et rédigé, agréable à lire, et fournit une approche du sujet pleine de caractère et d’érudition. À ce titre, il en vaut la peine. Mais pour ce qui est de la critique historique, non, ce n’est ici qu’un slogan publicitaire des plus creux. Et c’est regrettable.

Alain Jean-Mairet

Connaitre / apprendre les dangers de l'islam.
Non, l'islam n'est pas une religion de paix ! :

Application de la charia
Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation 
Conflits / Chocs des cultures / Racisme anti-blancs
 Dangers d'islam
- Halal / Bien être animal


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 03/06 19:11
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !