Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> M. Macron, vous ne serez jamais mon président, et voilà pourquoi… [Actualité en France]




« 1 ... 24 25 26 (27) 28 29 30 ... 33 »

Chez Macron, tout n'est pas bon !
#79

Colonisation Alger

Il y a quelques semaines Emmanuel Macron, futur Président de la République, avait déclaré à Alger que « la colonisation fut une barbarie, un véritable crime contre l’Humanité. » C’est faire preuve d’ignorance ou d’amnésie.

Devoir d’oubli.

Par une dépêche de l’AFP du 30 novembre 2000 nous avions pris connaissance que Hocine Aït Ahmed, l’un des chefs historiques de la guerre d’Algérie (1954-1962) avait été vivement critiqué dimanche par des journaux algériens, pour avoir admis que la torture était également pratiquée par les combattants algériens.

Vendredi 29 novembre 2000, lors du Congrès du Parti Socialiste français à Grenoble, M. Aït Ahmed avait estimé que « ce débat sur la torture, sur les exécutions sommaires, sur les disparitions et crimes atroces… fera aussi découvrir qu’il y a eu des tortures du côté du FLN. »

Fureur au siège du quotidien gouvernemental algérien « El Moudjahid » qui avait qualifié de dérives les propos d’Aït Ahmed, dirigeant l’un des principaux partis d’opposition algériens, le Front des Forces Socialistes (FFS), soutenu par les caciques du PS français… Hollande & C°.

Pour sa part, le journal du FLN « Swat El-Ahrar » avait écrit qu’Aït Ahmed « marchande » avec le Parti Socialiste français en « évoquant des dépassements de l’armée de libération ».

Il y a 60 ans :

Le 28 mai 1957, deux katibas du FLN pénétrèrent dans le village de Melouza, fief de Messali Hadj, le fondateur du mouvement indépendantiste le Parti du Peuple Algérien (PPA).

Dans un délire de cruauté sanguinaire, les fellaghas assassinent les femmes après les avoir violées, tuent les enfants en les clouant aussi contre les portes et massacrent les vieillards. Tous les militants de l’ANPA (Armée Nationale Populaire Algérienne) de Mohamed Ben Lounis, dit Bellounis, seront exécutés.

Alors que depuis des années, les charlatans du Politiquement Correct nous imposent le Devoir de Mémoire, ils seraient bien inspirés de ne pas occulter les vérités historiques et cesser de donner des leçons de morale à la Terre entière.

Il ne faut pas se poser en redresseur de torts, comme Emmanuel Macron, quand on a une mémoire à géométrie variable et que l’on prône en permanence une repentance nauséabonde.

« Un arbre sans racine est un arbre mort. Un peuple sans Histoire est un peuple condamné. »

  1. Macron notre énarque-chef, quand il était l’assistant du philosophe Paul Ricœur pour son livre « la Mémoire, l’Histoire, l’Oubli » paru en 2000, ne pouvait donc pas ignorer cet aveu éclairant d’un chef du FLN.


Pieter Kerstens

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 03/06 20:37
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Avec les énarques, la France va droit à la faillite
#80

Enarques -René Le Honzec

Où voit-on qu’il y ait du « renouveau » dans le personnel politique français choisi par Emmanuel Macron pour gouverner le pays ?

Même la moyenne d’âge est identique à celle du gouvernement précédent, les impétrants revendiquant leur non-soumission à des partis politiques de droite ou de gauche puisque c’est à la mode. Mais ils ont en commun d’être, à de rares exceptions près, tous hauts-fonctionnaires-énarques. Bref, une élite constituée de bons élèves brillants quand il s’agit de disserter sur les problèmes, mais qui se sont toujours montrés impuissants à les résoudre depuis que les socialistes les ont promus au pouvoir dans les années 1980.

C’est vraiment un classe sociale très spéciale qui a pris le pouvoir que la Constitution voulait donner au peuple : le président est énarque, le premier ministre est énarque et ils sont de vieux copains, la femme du président est fonctionnaire en retraite, celle du premier ministre est directrice de Sciences Po à Paris, la plupart des ministres sont énarques et quelques uns Sciences Po. Nous sommes entre les mains de toute une mafia dont la caractéristique essentielle est l’incompétence.

Avec elle, la France est passé en 2014 du 5ème au 6ème rang des puissances économiques mondiales, dépassée par l’Angleterre dont notre presse et nos économistes socialistes critiquent sans cesse le modèle économique, mais qui a, en trois ans, augmenté son PIB de 570 milliards de plus que la France et résorbé son chômage.

A lire aussi :

Macron et la mafia politico-médiatique du système UE ont pris le pouvoir : Nouveau voyage aux enfers
Macron : en marche pour le pognon ! (401)
Macron complice d’un détournement de 80 milliards par an aux dépens de la France ? Enorme scandale
La manipulation en marche
On ne fait pas d’opération « mains propres avec des mains sales
Macron ne sait pas vers quel port il se dirige : ainsi vogue la galère
Réponse à Macron, qui ose faire la leçon à la Russie sur la liberté de la presse

Au classement des pays développés (Indice de Développent Humain) elle était 9ème en 1970, toujours 9ème en 1990, mais 17ème en 2005 et elle est passée en 2014 à la 22ème place, tous les pays d’Europe du Nord, y compris la Belgique et l’Irlande mais Finlande exceptée, devant elle, mais aussi des pays d’Asie (Corée, Japon, Singapour, etc.), Israël, la Suisse, l’Australie (2ème) et la Nouvelle-Zélande (9ème) et les pays d’Amérique du Nord. Pas de quoi être fiers de notre fameux “modèle social” qui est avant tout un exceptionnel modèle d’échec social avec un système de santé qui se délabre, et un chômage en hausse croissante malgré de rares embellies montées en épingle.

La France accorde une importance excessive aux diplômes alors que nos grandes écoles d’administration, comme l’ENA et Sciences Po, produisent des jeunes cadres supérieurs dont elles ont diminué le niveau de culture en l’encadrant du politiquement correct et surtout détruit à peu près totalement leur capacité à imaginer des solutions. Déjà, en 1963, un rapport le signalait au ministre de la Défense Pierre Messmer. Capables d’écrire un discours très beau mais qui n’est qu’un enfilage de perles et de lieux communs comme ceux que nous a lus Macron, incapables d’y glisser une idée nouvelle. Capables d’analyser les problèmes, ils sont incapables de les résoudre. La réponse la plus classique d’un énarque au pouvoir qui butte sur une question : commander un rapport, créer un observatoire, mandater une commission Théodule. Modèle : la Commission Attali, exemplaire club de bras cassés. Efficacité ? Zéro.

L’ancien député des Yvelines Jean Michel Fourgous, ingénieur ayant développé une prospère entreprise de logiciels et travaillé pour le CNRS s’est amusé à faire des statistiques sur ce tout petit cercle de hauts fonctionnaires qui, depuis les années 80, préside aux destinées du pays et assure sa pérennité aux principaux postes de décision de la France par un habile jeu de chaises musicales et de cooptation. Plus de la moitié des membres des cabinets des ministères stratégiques sont issus de l’ENA, plus de la moitié de ministres aussi, une bonne partie du reste vient de Sciences Po. Où sont les scientifiques, les ingénieurs, les entrepreneurs ? Il n’y en a pas.

Pire, ils ont aussi investi les grandes entreprises, un autre gâteau qu’ils se partagent. Fourgous en donne un exemple presque caricatural : quand Noël Forgeard, ancien haut fonctionnaire, un X-Mines compétent, est débarqué de la présidence d’EADS (en 2006) parce qu’il y a un énarque à caser, il est remplacé par Louis Gallois (énarque) président de la SNCF, lui-même remplacé par Anne-Marie Idrac (énarque) présidente de la RATP, qui cède sa place à Pierre Mongin (énarque) directeur de cabinet de de Villepin, lui-même remplacé par Bruno Le Maire (énarque), etc. Et naturellement, si l’on ose dire, chaque changement de poste donne lieu à des augmentations de salaire, des primes, des cadeaux en actions. Qui se souvient que l’énarque Jean-Marie Messier a failli couler Vivendi, l’énarque Anne Lauvergeon d’AREVA, que le Crédit Lyonnais et la Société Générale ont failli mourir des énarques ? Le système est bien verrouillé par une classe de prédateurs qui fonctionne à son seul profit dans une société politiquement fermée comme l’étaient l’URSS et les pays d’Europe de l’Est, comme le sont toujours la Corée du nord ou la Chine communiste.

Administrer un pays qu’ils ont bloqué, ils savent faire pour que dure leur suprématie, gérer un pays ouvert dans une économie libérale mondialisée, il ne savent pas et sont même dangereux.

Que fait Macron actuellement ? Il place copains et amis de l’ENA et Sciences Po à tous les postes importants, dans la droite ligne de la méthode Hollande précédemment. Du renouveau? Foutaises. De jeunes énarques remplacent les vieux politiquement morts de leur incompétence à relever la France. Ils appliquent au pied de la lettre le principe du Prince Salina dans Le Guépard, « Il faut tout changer pour que rien ne change ». Et rien ne changera puisque ce sont les mêmes formés à l’incompétence par l’ENA qui virent les vieux pour prendre leurs places, leurs gros et multiples salaires à des postes qu’ils n’occupent le plus souvent pas, et peut-être même leurs maîtresses, le “jeune” président ayant rendu “in” le fait de coucher avec une femme déjà bien âgée.

Brigitte et Macron

L’Imprécateur


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 03/06 20:50
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


M. Macron, vous ne serez jamais mon président, et voilà pourquoi…
#81

Le traitre Macron ne sera jamais mon président

Lettre ouverte à Monsieur MACRON

Oui, je sais, je devrais m’adresser à vous en écrivant Monsieur le Président. Mais cela, ce n’est pas possible : cela ne peut sortir ni de ma bouche ni de mes doigts sur le clavier : vous n’êtes pas mon président, je n’ai pas voté pour vous. Oh, je n’ai pas la naïveté de croire que vous lirez Riposte Laïque, bien sûr, mais sait-on jamais, quelqu’un  de votre entourage le fera peut-être et vous en informera ?

J’espère que vous garderez en mémoire le fait que si, officiellement vous avez été élu avec 66% des votants, compte-tenu des 25% d’abstentions (1/4 ce n’est pas rien !) des bulletins blancs ou nuls, la réalité se situe aux alentours de 44% si je ne me trompe…C’est très différent n’est-ce-pas ? Et encore par qui ? Cela mérite que l’on s’y intéresse :

– Les « déserteurs » de la Droite ou de la Gauche (du moins ce qu’il en reste !) qui veulent à n’importe quel prix continuer à se partager le gâteau. « Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse… ! »

– Les journaleux de gauche (pléonasme) : TV, radios, magazines, acteurs d’une propagande éhontée à votre égard au mépris de toute éthique. Mais ce n’est pas un hasard si une majorité de citoyens abandonne les journaux télévisés, toutes chaines confondues pour aller chercher les vraies informations sur le Net, toutes celles qui sont cachées ou déformées ; pas un hasard si les journalistes n’ont plus aucune crédibilité, pas un hasard non plus si le jour de votre investiture, sur les Champs Elysées et sur le parvis de la mairie de Paris la foule brillait par son absence, au point qu’il ait été demandé à la télévision publique de faire des plans rapprochés pour dissimuler le vide ambiant.

Investiture Macron

– Tout le joli monde du show-biz, qui vit hors-sol, ne sait rien de ce que subit chaque jour le citoyen lambda, dans une France qui n’est plus la France, mais se permet de donner des leçons de morale « à deux balles » et des cours de compassion dans des émissions pour décérébrés congénitaux. Allant même jusqu’à proférer des souhaits de mort du Président des Etats-Unis en pleine émission, sur une chaîne du service public, et en toute impunité à ce jour ! J’ai nommé les bateleurs de foire : Laurent Ruquier et Florence Foresti…

– Enfin, la communauté musulmane, caressée dans le sens du poil, à grands coups d’accommodements (dé)raisonnables, de discriminations négatives des Franco-Français, de laxisme d’une justice dévoyée, digne d’une dictature bananière…

A lire aussi :

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (916)
[UE] Haute trahison politique de plus: La Turquie en Europe, c’est fait dans 2 ans ! Allah Akbar ? (141)
Avec Ubu, la "phynance" est au pouvoir

Une république « En Marche » vers la cuisine et les casseroles habituelles
Moralisation sans vraie morale, par Jean-Gilles Malliarakis
La moralité, affaire de conscience plutôt que de loi
La République en marche : nouvelle extension du domaine des casseroles
Pourquoi Richard Ferrand doit démissionner
Richard Ferrand. Perquisition aux Mutuelles de Bretagne
France bananière
Ce que dit le théâtre muet de la Macronie
Les candidats de Macron vers le grand chelem chez les Français de l’étranger
Le Danemark abolit le délit de blasphème et la France le rétablit !
Macron nous interdit d’utiliser l’adjectif « islamique » de peur que cela ne salisse l’islam !
Castaner, secrétaire d’Etat ou la bêtise incarnée
Et les chiottes et bidets pour décorer le rond-point, c’est de l’art français, msieur Macron ?
« Prodiges » sur France2 : nos jeunes ont du talent, oui la culture française existe, m’sieur Macron
Pas de culture française mais ils sont prêts à financer la culture musulmane, cache-sexe de l’islam !

Retraités : réveillez-vous avant de mourir…
La hausse de la CSG promise par Macron ferait huit millions de perdants !

L’islam phagocyte notre pays, tel un serpent avalant une énorme proie ; lentement mais sûrement la proie avance avant de disparaître complètement. Et comme vos prédécesseurs vous n’y comprenez rien. A l’évidence, vous n’avez aucune connaissance approfondie de ce dogme mortifère qui détruit tout ce qu’il touche. Et vous étalez votre préférence pour « l’autre » vous imaginant vraisemblablement qu’ « Il » vous le rendra. Lourde erreur, un musulman ne respecte que la Force (avec un grand F) et n’a que mépris pour le faible, celui qui n’aura pas su lui résister.

Vous vous êtes présenté comme ni de droite, ni de gauche – en fonction du moment et des interlocuteurs – grand rassembleur de la nation. Ce n’est pas pour demain ! Avant même d’être élu vous vous êtes coupé d’une grande partie des Français par des déclarations  irresponsables, faites qui plus est, depuis Algérie.

« La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes »

En premier lieu cela prouve une ignorance totale de l’histoire de la colonisation en Algérie fort bien expliquée dans le film « La valise ou le cercueil », film qui remet tellement bien les pendules à l’heure qu’il n’est jamais, à de très rares exceptions près, sorti en salle, inconnu du grand public. Surtout ne pas faire connaître la vérité qui empêcherait de continuer à porter des accusations mensongères sur la France et les Français qui ont vécu cette épopée est décidemment une constante de nos politiques depuis des décennies ! Comment peut-on haïr son pays à ce point ? Quelle honte !

Aussi n’est-il pas inutile de faire connaître l’opinion de l’un des 9 dirigeants du FLN historique : Hocine Aït Ahmed qui déclara : « chasser les pieds-noirs a été plus qu’un crime, une faute car notre chère patrie a perdu son identité sociale ». Il ajoutait : « N’oublions pas que les religions, les cultures juives et chrétiennes se trouvaient en Afrique bien avant les arabo-musulmans, eux aussi colonisateurs, aujourd’hui hégémonistes. Avec les pieds-noirs et leur dynamisme – je dis bien les pieds-noirs et non les Français -, l’Algérie serait aujourd’hui une grande puissance africaine méditerranéenne7. Hélas ! Je reconnais que nous avons commis des erreurs politiques et stratégiques. Il y a eu envers les pieds-noirs des fautes inadmissibles, des crimes de guerre envers des civils innocents et dont l’Algérie devra répondre au même titre que la Turquie envers les Arméniens ». « Du temps de la France, l’Algérie, c’était le paradis ! ». (Wikipédia)

Ceci n’est qu’un des témoignages d’algériens, et non des moindres, qui ont eu l’honnêteté de reconnaître les bienfaits apportés non seulement en Algérie mais dans tout le Maghreb par la France, bien loin de tous les maux dont on accable tous ceux qui ont participé à l’essor de ces pays où il n’y avait rien !

4.4 – Témoignages des Algériens

Un autre extrait de ces témoignages :

ibn-khaldoum

Ce même Ibn Khaldoun avait constaté au 14ème siècle : « Là où passent les arabes, le désert les talonne »

Alors les excuses, les repentances… Vous voyez ce que je veux dire

Vous avez aussi déclaré : « Il n’y a pas une culture française (??)» « Moi, l’art Français, je ne l’ai jamais vu (??). Pourquoi donc alors avez-vous reçu le Président Poutine à Versailles ? Le château de Versailles n’est-il pas une magnifique vitrine de l’art Français ?

A moins que vous ne parliez de l’art « contemporain » ou soi-disant art, de « l’art » apporté par la « diversité » que vous chérissez. Dont laideur, saleté, destruction sont les principales caractéristiques. Dans cette hypothèse, plus plausible, je suis entièrement d’accord !

Il y a encore la moralisation de la vie politique ! Vaste sujet ! Ce gouvernement provisoire, en attendant les élections législatives, offre déjà quelques couacs retentissants qui font un peu… désordre. Mais attendons la suite… Wait and see, diriez-vous, mais là, attention de ne pas abuser de l’anglais. N’oubliez pas que nous sommes en France, notre langue est le français, et nous y sommes attachés.

Oriana Garibaldi


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 06/06 16:46
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 24 25 26 (27) 28 29 30 ... 33 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !