Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Macron et les médias : contrôlons, intimidons, censurons [Actualité en France]




« 1 ... 25 26 27 (28) 29 30 31 ... 33 »

Macron : l’âge des vanités
#82

Macron : l’âge des vanités

Le paraître qui l’emporte sur l’être, nous en avions l’habitude avec Barack Obama

Chateaubriand disait : « L’aristocratie a trois âges successifs : l’âge des supériorités, l’âge des privilèges, l’âge des vanités ; sortie du premier, elle dégénère dans le second et s’éteint dans le dernier. »

Cette sentence d’un de nos plus beaux représentants de la littérature française peut s’appliquer au socialisme français. Sorti de l’ère des supériorités avec Jaurès et Blum, il dégénère par les privilèges accordés au système public, avec Mitterrand et Jospin, et sombre dans la vanité avec Macron. J’évite volontairement Hollande qui, dans une très courte période, a symbolisé l’ère de la médiocrité, précurseur des vanités…

Macron s’attelle à nous raconter la grandeur de la France, qui se réincarne par le seul fait de son arrivée au pouvoir. L’homme n’est pas modeste, et les médias hypnotisés nous vantent les mérites d’un homme d’État surdoué, que le monde entier nous envie.

A lire aussi :

Avec les énarques, la France va droit à la faillite
M. Macron, vous ne serez jamais mon président, et voilà pourquoi…
Chez Macron, tout n'est pas bon !
La manipulation en marche
On ne fait pas d’opération « mains propres avec des mains sales
Macron ne sait pas vers quel port il se dirige : ainsi vogue la galère
Réponse à Macron, qui ose faire la leçon à la Russie sur la liberté de la presse
Pierre et Christine, sur Tête à clash, commentent les premiers pas de Macron
Marlène Schiappa a encore frappé, elle en veut aux hommes et au français ; c’est normal, m’sieur Macron ?
Le roi guérissait les écrouelles, Macron signe des mots d’absence aux lycéens…
Le facteur n’a plus le droit de discuter, mais vous allez payer pour qu’il surveille vos vieux parents
Macron : roquet devant Trump et Poutine, caniche devant Merkel et les Saoudiens
Climat : Macron a voulu lui broyer la main, mais Trump vient de lui dire : « Fuck
Macron et les médias russes. Réaction d’un enfant gâté ?
Zoom : Xavier Moreau – Macron-Poutine : “Premiers Amours ?”
Macron veut payer pour les mosquées mais pas les réparations de Notre-Dame de Paris
Moyen-Orient : Macron va-t-il tuer la poule aux œufs d’or ?
Macron a abandonné la cristallerie Baccarat aux Chinois ; il ne nous laisse que le halal…
Baccarat vendu ? Je croyais que Macron aimait les choses anciennes….
MM. Macron-Philippe, connaissez-vous l’hypocrisie en islam
Macron-Philippe, écoutez Wafa Silmi : « L’islam incarne le mal absolu » (3)

Comme j’aime à le répéter, avoir son bac à 18 ans et échouer par deux fois au concours d’entrée à Normale sup ne fait pas de cet homme un être exceptionnel.

Je n’ose pas imaginer ce qu’aurait pu être son parcours scolaire s’il nous avait été présenté « simplement » comme doué. Peut-être aurait-il, alors, raté une licence en philosophie ?

Et dire que ce beau jeune homme fait rêver tous les peuples de la planète, cela ne mange pas de pain. Quelle étude sérieuse a été lancée pour le prouver, et pourquoi, d’ailleurs, aurait-elle été faîte, puisque notre « bellâtre » n’a pas encore réellement gouverné.

Mais le paraître qui l’emporte sur l’être, nous en avions l’habitude avec Barack Obama. À peine élu, le prix Nobel de la paix lui a été décerné. Alfred Nobel a dû se retourner dans sa tombe. La gestion désastreuse du conflit syrien par notre « prix Nobel du ridicule qui ne tue pas » montre la légèreté de l’institution suédo-norvégienne, qui aurait dû être « dynamitée » – Alfred Nobel avait bâti sa fortune avec l’invention de la dynamite – par cette décision stupide.

Ce storytelling de notre nouveau Président masque malheureusement une réalité cruelle qui désintègre notre nation. Au travers de deux faits « divers » qui viennent de se produire dans notre pays – le meurtre antisémite de Sarah Halimi, exécutée par un islamiste, et la mort de l’éleveur bovin Jérôme Laronze, abattu par des gendarmes -, nous avons, là, le résumé du mal français.

Le refus de constater que l’antisémitisme est étroitement lié à la dérive islamiste de nos quartiers, d’une part, et le mépris affiché pour un monde rural en perdition qui subit la métropolisation du territoire, d’autre part, nous amène sûrement vers des fractures de la société irréparables.

Une question brûlante découle de ces deux drames : « Comment un fou d’Allah peut torturer pendant une heure une femme, puis la défenestrer, sans que les voisins n’interviennent, ni que la police ne tire une seule fois, alors qu’un agriculteur, excédé par la dérive administrative de sa profession, périt de trois balles tirées par des gendarmes ? »

Aujourd’hui, plutôt que d’avoir à subir pendant cinq ans le récit d’une épopée virtuelle de notre nouveau « roi » de France, peu soucieux de la réalité que vivent au quotidien de nombreux Français, j’encourage mes compatriotes à se battre pour donner une majorité à la droite dans la future Assemblée nationale.

Pendant que M. Macron sera concentré sur son image, sur sa manière de serrer les mains et de regarder ses interlocuteurs dans les yeux, bref, à clore l’âge des vanités, la nouvelle majorité travaillera sur les questions qui concernent le redressement de la France, notamment celles que j’ai évoquées plus haut.


Michel Prade

A VOIR AUSSI :

Macron complice d’un détournement de 80 milliards par an
aux dépens de la France ? Enorme scandale


https://www.youtube.com/watch?v=otXH7fXQp0E


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 06/06 17:28
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Macron et les médias : contrôlons, intimidons, censurons
#83

Macron et les médias : contrôlons, intimidons, censurons

Médias enfumeurs et corrompus : La propagande anti-démocratique contre le peuple (72)
Macron et la mafia politico-médiatique du système UE ont pris le pouvoir : Nouveau voyage aux enfers (83)
Macron : en marche pour le pognon ! (403)
En résumé, comment Macron est arrivé au pouvoir

02/06/2017 – FRANCE (NOVOpress) : Emmanuel Macron ne s’en cache même pas. Les médias doivent être sous contrôle de son régime. Tout entier à sa dévotion. Photographe exclusif pour les photos de la vie privée, choix des journalistes pour le déplacement du président au Mali, choix des médias, Russia Today et Sputnik qualifiés de « médias de propagande » devant Vladimir Poutine : Jean-Yves Le Gallou en dresse l’inventaire et en fait l’analyse dans ce numéro 154 d’I-Média, l’émission hebdomadaire de décryptage des médias diffusée par TV Libertés.

Egalement au sommaire :

Le Zapping d’I-Média
Natacha Polony : « La neutralité absolue n’existe pas, c’est un fantasme ! […] il est très malsain pour les journalistes de faire croire qu’ils sont objectifs ». Cependant, il est possible de ne pas être neutre en ayant un point de vue dicté par une opinion. Il suffit de respecter les faits.
Hanouna Gate : Bobard de la presse, bobard de France info. Les médias ont relayé sans vérification les accusations de l’association pro-LGBT « Le Refuge ». Le centre d’accueil pour jeunes homosexuels avait affirmé qu’une victime du canular de l’animateur Cyril Hanouna avait été chassée de chez elle par ses parents. Un mensonge au service d’une cause.

• Nyansapo : festivités racistes anti blanches chez Hidalgo
Nyansapo : festival anti blanc organisé à Paris par le collectif afro féministe Mwasi. La presse française a réussi à tordre la réalité en couvrant le double délit de ségrégation raciale et sexuelle.

• Les Tweets d’I-Média
Coup de chapeau au Bastion social à Lyon : le Groupe Union Défense a pris possession d’un bâtiment public inhabité de Lyon pour venir en aide aux français démunis.

• Ondes migratoires : les migrants, ces futurs Montaigne !
Ondes migratoires, la chronique de Nicolas Faure sur l’immigration. Comment faire passer la pilule de l’immigration aux Français ? Par le talent et par l’art ! Pour la presse, les clandestins sont des artistes en puissance.


https://www.youtube.com/watch?v=8UGyRBCgiuk



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 06/06 21:47
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Législatives : les moutons macronistes et les brebis gauchistes !
#84

Législatives  les moutons macronistes et les brebis gauchistes

Peut-on faire de simples moutons, des loups affûtés ?
Pouvons-nous imaginer que des brebis puissent se révolter
contre ceux qui viennent les tondre ?

Pouvons-nous imaginer sans sourire, que nos amoureux de la nature, nos écolos béats, nos tendres bobos citadins, puissent faire autre chose que de venir apporter des fleurs, des peluches et allumer des bougies, face à l’horreur des attentats.

Pouvons-nous croire un instant que nos concitoyens des campagnes s’alarment des meurtres et crimes d’islamistes appliquant à la lettre le message coranique. En ont-ils d’ailleurs une vision, une connaissance puisque les biberons soporifiques des médias leur inoculent chaque soir aux « informations », leur dose. Ce sont  des actes de « déséquilibrés », de « personnes fragiles », émotives, en colère, et que sais-je encore.

Nous pouvons toujours démontrer les propos d’imams sexistes, mais que dire devant des femmes, excusant par avance, la sourate 4 verset 34 qui justifie l’autorité de l’homme sur elles, et la possibilité pour lui, de la battre !

Le voile redonne sa vrai place à l'islam

Pouvons-nous espérer que nos concitoyens puissent se libérer un jour, du carcan mental invisible, posé par les politiques corrompus par la finance, le Qatar, et les grandes multinationales ?

Pouvons-nous imaginer que des tribuns du style de Jean Luc Mélenchon, immigrationniste, négationniste de notre Histoire de France, au point de regretter que Charles Martel ait gagné la bataille de Poitiers, rejoignant en cela, des propos tenus par Adolf Hitler avant la guerre de 1939-45 !  Après tout, libre à lui de marcher sur les pas du père du nazisme. Pour peu qu’il cesse de donner des leçons à tout le monde.

Mélenchon et Hitler, une même passion

Pourquoi les lois d’Allah sont pires que les lois nazies (64)

A contrario, et contrairement à Hitler, il a déclaré qu’il ne pourrait pas vivre dans un monde peuplé de blonds aux yeux bleus. Propos raciste s’il en était, pour le cas où la justice, par le plus grand des hasards, par une prise de conscience soudaine, verrait enfin que le racisme anti-blanc existe bel et bien !

Benoît Hamon, fit une sortie similaire sur cette ville de Brest peuplée de trop de blancdans laquelle il s’est retrouvé à son retour d’un long séjour au Sénégal ! Comme Mélenchon d’ailleurs qui lui venait du Maroc.

Il est curieux tout de même que ces hommes habitués finalement à être minoritaires et dominés par les décisions, les actes, de la majorité des lieux où ils demeuraient, regrettent de devenir majoritaires une fois rentrés au pays. Une sorte de soumission mentale intégrée, au lieu d’avoir une vision pondérée et raisonnée. Reconstruire ici, en France, un vécu venant de leur enfance. Devenus des politiciens soumis, et souhaitant retrouver inconsciemment, leur condition d’infériorité d’autrefois, en tant que gamins ! Ségolène Royal a vécu au Sénégal, mais son environnement militaire l’a sauvé de cette soumission, mais pas du socialisme. Nul n’est parfait.

Depuis quelques jours, le bourrage de crâne Macroniste a recommencé dans les médias. Il va jusqu’à la diffusion des résultats des législatives des « Français de l’étranger ». Tous  favorables au « chef de l’état français ». Quelques uns s’alarment que l’on puisse donner ces informations alors même que c’est interdit de dire quoique ce soit, le soir d’une élection, avant le 20h fatidique ! Mais comme c’est favorable aux adeptes de la Finance, à ceux des amis du Qatar et de l’Arabie Saoudite, la justice ferme les yeux,  ne fait pas d’enquêtes, ne lance aucune poursuite, et les médias ne crient pas au scandale ! Il est sûr que tel n’aurait pas été le cas, si cela avait été le Front National en tête !

Alors, nous allons assister au plus formidable cambriolage électoral de l’histoire démocratique de France. Même Philippe Pétain n’aurait pu rêver de réussir un tel coup d’état parlementaire. Lui qui fut élu par une majorité de socialistes et de radicaux socialistes du Front Populaire, il n’aurait jamais pu rêver de prendre le pouvoir absolu  de cette manière !

Il faut vraiment que les Français aient véritablement atteint le fond du gouffre, le niveau le plus bas de l’inculture politique, pour ne pas réaliser qu’ils vont mettre en place une Assemblée de novices, au service d’un pouvoir européiste, anti social, et immigrationniste. Après avoir été volontairement  ligotés, les Français posent la tête sur le billot en souriant.

Certes, viendra en suivant, et forcément des semblants de réactions de la part de responsables syndicaux comme ceux de la CGT, SUD, CFDT, CFTC, UNSA , FO, et j’en passe, qui savent fort bien aujourd’hui et déjà, à quelle sauce libérale, les salariés seront cuisinés demain. Ils n’en disent rien. Ils se gardent bien d’alerter qui que ce soit, avant que tout change irrémédiablement. Ils ont trop peur de dévoiler leur impuissance d’aujourd’hui, et leurs contradictions idéologiques d’hier, face aux mondialistes et au refus d’appeler à voter pour les souverainistes.

Comme d’habitude, ils vont s’en tirer en criant à la trahison, en hurlant à la casse sociale, contre le grand patronat. Ils ameuteront les foules de syndicalistes décérébrées pour organiser quelques manifestations, histoire de les calmer un peu et surtout apaiser le jeu social. En clair, ils feront patienter le bon peuple,  ad vitam aeternam tandis qu’ils continueront à vivre tranquillement de leurs subventions !

Ce qui est fascinant au fond, c’est que les acteurs de la vie politique ne s’embarrassent même plus de présenter de belles façades, de soigner les apparences. Ils s’affichent clairement en bourreaux au nom de la vie. Ils aiguisent ici la hache, tirent sur la corde des futurs pendus, et vont faire leurs basses œuvres sous les ovations d’un peuple condamné, au nom de la Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité entre multinationales. Je pense à ceux de Valmy, et aux poilus ! Une autre France !

Pourquoi ai-je l’impression soudaine de parler comme un communard ? Sans doute parce que n’ayant plus trop d’espoir sur l’instinct de survie des Français, sur leur désir de continuer à défendre notre pays, je me réduis volontairement à n’être plus qu’un déçu de tout, et un gueulard de rien.

Face à la trahison des élites politiques et syndicales, je ne sais plus trop quoi faire ! Si encore, il y avait dans ce pays des femmes et des hommes de bonne volonté, ayant encore à cœur l’amour du pays, au lieu d’avoir le désir d’un suicide collectif de nos valeurs patriotes. Des valeurs vécues par la majorité des macronistes et autres gauchistes internationalistes, comme étant des valeurs honteuses !

Je sais que nous avons raison de nous battre contre l’islamisation, contre l’abandon de notre France, pour la continuité de notre Histoire, mais nous sommes si peu nombreux face à la horde des zombies et autres lobotomisés. Décidément, 2017 n’a pas le goût que j’espérais !

Gérard Brazon (Liberté d’expression)


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 08/06 16:10
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 25 26 27 (28) 29 30 31 ... 33 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !