Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Hervé de Lépinau: "Il faut ramener aux urnes les électeurs abstentionnistes - l’enjeu est important" [Actualité en France]




« 1 ... 10 11 12 (13) 14 15 16 ... 25 »

Législatives 2017 : Les dernières nouvelles du Front National patriote au 12-06-2017
#37

A PARTAGER PATRIOTES ;O)

Législatives 2017 :
Discours de Marine Le Pen après le premier tour

Législatives 2017 Discours Marine Le Pen après le premier tour

Élections législatives avec le Front National patriote : plus que jamais, défendre la France ! (37)
Macron et la mafia politico-médiatique du système UE ont pris le pouvoir : Nouveau voyage aux enfers (88)
Macron : en marche pour le pognon !  (403)

Médias enfumeurs et corrompus : La propagande anti-démocratique contre le peuple (74)


Wallerand de Saint Just sur LCI


https://www.youtube.com/watch?v=VUCSP5Qa5N4

Wallerand de Saint Just sur France Inter

Wallerand de Saint Just sur France Inter - Plus que jamais défendre la France

Wallerand de Saint Just sur France 3 Ile-de-France

Wallerand de Saint Just sur France 3 Ile-de-France

Nicolas Bay sur Cnews


https://www.youtube.com/watch?v=sGPSnOErcgk

David Rachline sur Radio Classique

David Rachline sur Radio Classique

David Rachline sur RTL


https://www.youtube.com/watch?v=vKBhpYOS9-g

David Rachline sur RMC et RMC Découvertes

David Rachline sur RMC et RMC Découvertes

Florian Philippot sur Europe 1

Florian Philippot sur Europe 1 - Plus que jamais défendre la France

Julien Sanchez sur France Info


https://www.youtube.com/watch?v=kXJ7nh3EHdM

Jordan Bardella sur Cnews


https://www.youtube.com/watch?v=QyfdgdV7HKA

David Rachline sur BFM TV

David Rachline sur BFM TV - Plus que jamais défendre la France

David Rachline sur RMC

David Rachline sur RMC - Plus que jamais défendre la France

Julien Sanchez sur LCI


https://www.youtube.com/watch?v=Ree7ksaJVX4

Florian Philippot sur Cnews

Florian Philippot sur Cnews - Plus que jamais défendre la France

Nicolas Bay sur Cnews


https://www.youtube.com/watch?v=4RT-d9H00vI

Wallerand de Saint Just sur France Inter

Wallerand de Saint Just sur France Inter - Plus que jamais défendre la France

David Rachline sur France Info

David Rachline sur France Info - Plus que jamais défendre la France

David Rachline sur France 2

David Rachline sur France 2 - Plus que jamais défendre la France

Wallerand de Saint Just sur Cnews

Wallerand de Saint Just sur Cnews - Plus que jamais défendre la France

David Rachline sur LCI

David Rachline sur LCI - Plus que jamais défendre la France

David Rachline sur TF1

David Rachline sur TF1 - Plus que jamais défendre la France

Florian Philippot sur France 2

Florian Philippot sur France 2, la mafia médiatique du système contre le peuple

Élections législatives avec le Front National patriote : plus que jamais, défendre la France ! (36)

Front National patriote - Plus que jamais défendre la France

TOUTE L''ACTUALITE DU FRONT NATIONAL
TOUTES LES VIDEOS DU FRONT NATIONAL

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 12/06 21:40
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Le macronisme aggrave la crise de la démocratie
#38

Macron escroc, traitre

Macron et la mafia politico-médiatique du système UE ont pris le pouvoir : Nouveau voyage aux enfers (89)
Macron : en marche pour le pognon ! (402)
Élections législatives avec le Front National patriote : plus que jamais, défendre la France ! (38)

Une révolution est en marche. Mais il est peu probable qu’elle s’arrête à la victoire législative annoncée du parti présidentiel. Ce succès n’est qu’une étape, dans un cycle inachevé. Avec une abstention historique de 51,3%, les 32,32 % du mouvement macronien ne représente que 15% du corps électoral. Pour autant, par le jeu du scrutin majoritaire à deux tours, les 4/5 e des sièges de l’Assemblée pourraient revenir aux candidats de La République en marche (LRM), à l’issue du second tour. Cette situation malsaine aggrave la crise de la démocratie sur laquelle Emmanuel Macron a construit sa stratégie de conquête. S’il a réussi à bousculer le vieux monde politique et ses partis vides de projets, le champ de ruine ainsi créé ne pourra se contenter d’une renaissance à travers un parti unique progressiste dans lequel une large partie du PS s’est déjà recyclée. Si l’on veut bien admettre comme toujours valables les diagnostics sur la crise de la représentativité et sur la rupture entre les élites et le peuple, les résultats de dimanche soir n’apportent aucune solution apaisante. Une fois de plus, les Oubliés se trouvent être les dindons de la farce démocratique. Elle a occulté les débats sur l’avenir de la civilisation au profit de préoccupations sur le PIB et la courbe de croissance. L’Assemblée de demain s’annonce plus éloignée encore du peuple. Une étude du Cevipof (L’Opinion, 9-10 juin) relève que 68,6% des candidats d’En Marche viennent des classes supérieures. A l’inverse, les ouvriers, employés et artisans-commerçants sont sous-représentés (8,5%). Une élite, à peine modérée par une société civile choisie et appelée à rentrer dans le rang, s’apprête à détenir tous les pouvoirs.

La fracture de la société reste entière, malgré cette étape dans la modernisation de la vie démocratique. Les abstentionnistes ont donné leur aval au renvoi des vieux acteurs de la politique, en laissant faire la poursuite des coups de balais amorcés avec la présidentielle. Pour autant, ces électeurs n’ont pas fait savoir qu’ils se reconnaissaient dans la macromania portée artificiellement par les médias. "Allez-y sans nous", ont dit en substance bien de ceux - dont moi, je l’avoue - qui ont refusé de jouer le jeu d’une élection infantilisée, incapable d’aborder les sujets sociétaux et sécuritaires qui engagent l’avenir de la cohésion nationale. J’ai déjà dit ici l’urgence qui sera celle, pour une droite assumée dans ses valeurs, de reconstruire une force capable d’équilibrer, avec un parti conservateur moderne, cet avatar de parti libéral américain qu’est le macronisme. En attendant, la France risque de se retrouver, dimanche, sans contradicteurs au parlement, hormis chez les extrêmes. S’il est élu dimanche, Thierry Solère (LR) a déjà annoncé avec quelques autres qu’il voterait la confiance au gouvernement. Cette démission d’une partie de l’opposition, qui s’ajoute à une position dominante de LREM, ne peut être vue que comme une provocation dans un pays incandescent. Il est à craindre que la rue ne serve d’alternative à une démocratie bloquée, confisquée aux mains d’une minorité privilégiée et déconnectée des souffrances humaines. Jamais en tout cas les réseaux sociaux, et les blogs, ne seront aussi nécessaires pour briser la pensée unique du parti unique d’un président "jupitérien".


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 13/06 08:35
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Hervé de Lépinau: "Il faut ramener aux urnes les électeurs abstentionnistes - l’enjeu est important"
#39

Législatives 2017 - Front National patriote - Plus que jamais défendre la France

Hervé de Lépinau est candidat FN dans la 3e circonscription du Vaucluse. Talonnant la candidate LREM, qui n’a obtenu que 90 voix de plus que lui, il aborde sereinement le 2nd tour. Mais il est conscient de la nécessité de remobiliser son électorat, « lassé d’entendre que voter FN ne sert à rien » et victime de « l’omerta médiatique » que subit le FN. Il prône aussi la « recomposition du paysage politique à droite », pour retrouver une droite de convictions.

Élections législatives avec le Front National patriote : plus que jamais, défendre la France ! !39)
Législatives 2017 : Les dernières nouvelles du Front National patriote au 12-06-2017
Médias enfumeurs, menteurs et corrompus : La propagande anti-démocratique contre le peuple (77)
Macron et la mafia politico-médiatique du système UE ont pris le pouvoir : Nouveau voyage aux enfers (90)
Macron : en marche pour le pognon ! (402)

 

Vous êtes le candidat Front National de la 3e circonscription du Vaucluse. Vous êtes devancé par la candidate de La République en marche de 90 voix.
Comment abordez-vous ce second tour ?

Je l’aborde de manière sereine puisque je me retrouve dans la position de l’outsider à très peu de voix de celle qui est devenue maintenant la leader.
J’espère que mon enracinement sur la 3e circonscription du Vaucluse qui résulte du fait que j’ai été le suppléant de Marion Maréchal Le Pen sur cette circonscription pendant 5 ans, du fait que je suis conseiller départemental du canton de Carpentras qui en fait partie, ainsi que du fait que je reste le chef de l’opposition municipale à Carpentras.
J’espère que ces éléments permettront de faire la différence le moment venu.

Le premier tour a été certes marqué par une victoire historique du parti de la majorité aux élections Législatives, mais il a surtout été marqué par un taux d’abstention anormalement élevé puisqu’on parle d’un taux de plus de 50% à l’échelle nationale.
Comment interprétez-vous cette abstention et surtout quelle répercussion cela a eue sur votre résultat ?

Sur la 3e du Vaucluse, nous sommes à 53 % d’abstention. Cela va donc encore au-delà de la moyenne nationale.
Je considère que cette abstention va constituer ma réserve de voix.
Après avoir analysé les scores du premier tour de 2012 avec celui de 2017, je constate que j’ai perdu plus de 3500 électeurs.
Je pense que ce sont des personnes qui ont décidé de ne pas aller voter au premier tour.
Elles étaient probablement lassées d’entendre à longueur de journée via les chaines d’information en continue que d’aller votre Front National ne sert à rien puisque le mode de scrutin majoritaire uninominal à deux tours fera qu’en tout état de cause, le candidat du Front National sera battu au second tour.
A force d’entendre ce discours défaitiste, ce n’est pas très mobilisateur.
Par ailleurs, nos électeurs ont également été sidérés par la victoire de monsieur Macron. Cette victoire était difficilement envisageable il y a encore un mois et demi.
Enfin, je fais partie de ceux qui reconnaissent très objectivement que la mauvaise prestation de Marine Le Pen dans le débat de l’entre-deux tour n’a pas facilité non plus la mobilisation de nos électeurs.

Pensez-vous que vous allez quand même réussir à dire de se mobiliser à ces abstentionnistes un peu dégoûtés, comme vous l’avez dit, par la prestation de Marine Le Pen et par le discours ambiant ?

Encore faut-il que nos électeurs l’entendent !
Je constate que l’affaire Ferrand au niveau national a complètement occulté le reste de la campagne des Législatives.
Au final, on ne parle pas de nous.
Je subis sur la 3e une sorte d’omerta médiatique.
Je n’ai pas la prétention en cinq jours d’aller à la rencontre des quelque 50.000 électeurs de ma circonscription.
Il y a donc une difficulté liée à la communication.
On fait donc contre fortune bon cœur.
On va faire une grosse campagne d’affichage avec pour thématique un constat, par exemple : « Macron va augmenter de 25% la CSG: alors, on s’abstient ?».
« Votre fils s’est fait agresser hier soir: alors, on s’abstient ?»
«L’islamisation de la France est en marche: alors, on s’abstient ?»
On va ainsi essayer de ramener les électeurs abstentionnistes dans les urnes parce qu’il y a quand même un enjeu important qui se dénouera dimanche prochain.

A l’heure où les Républicains et l’UDI sont également en faillite électorale, est-ce que votre discours s’adresse aussi à ceux qui auraient voté pour le candidat LR-UDI ?

Cela est évident.
Je suis pour une recomposition du paysage politique à droite.
Mais attention, je parle d’une droite de valeurs et de convictions, pas cette espèce de droite molle totalement malléable aux stratégies de monsieur Macron.
Vous avez pu constater comme moi qu’il y a eu un effet de blast qui a balayé 40 ans de vie politique française. Le Front National n’est pas épargné par cet effet de souffle, car il a lui-même une quarantaine d’années.
Il y a par conséquent un chantier de reconstruction à faire.
La nature a horreur du vide. Je préfère m’y atteler, mais avec l’avantage d’un mandat national pour être entendu et compris par les personnes qui seraient susceptibles de participer à ce travail de reconstruction.

Hervé de Lépinau
Conseiller départemental Front National de Vaucluse,
conseiller municipal de Carpentras


 

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 13/06 09:55
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut




« 1 ... 10 11 12 (13) 14 15 16 ... 25 »



RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !