Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Des vendeuses voilées chez H&M : fin de la laïcité pour tous ! [Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation]




« 1 ... 312 313 314 (315) 316 317 318 »

La véritable cause du terrorisme islamique : les scientifiques épouvantés par ce qu’ils découvrent

L'islam et la violence
Ashura

Rares sont les médias et politiciens qui osent révéler
la véritable cause du terrorisme islamique.

À chaque fois qu’une nouvelle attaque djihadiste frappe des innocents en Occident, les médias et les politiciens n’ont de cesse de blâmer la « mauvaise intégration », la « pauvreté », la « marginalisation », le « racisme » et quoi d’autre encore !

Pour une raison quelconque, il ne leur arrive jamais de se demander si le terrorisme islamique a quelque chose à voir avec l’Islam et le nombre croissant d’adeptes de cette religion particulière dans nos pays. Est-ce qu’ils oublient quelque chose ? Pourrait-il y avoir une connexion ?

L’islam et la violence ?

Avec une équipe de chercheurs, la Danoise Tina Magaard a analysé minutieusement les textes des 10 plus grandes religions du monde, en recherchant des liens possibles avec la violence. La  conclusion de Tina Magaard est claire : « Les textes religieux de l’Islam demandent à ses partisans de commettre des violences et de se battre à un degré beaucoup plus élevé que toute autre religion. Les textes en Islam sont nettement distincts de ceux des textes d’autres religions dans la mesure où ils accordent un appel beaucoup plus important à la violence et à l’agression contre les adeptes d’autres religions. Il y a aussi des incitations directes à la terreur. Cela a longtemps été un tabou dans la recherche sur l’Islam, mais c’est un fait qu’il nous faut reconnaître  » explique-t-elle.

Au cours de leurs recherches, Tina Magaard et son équipe ont trouvé dans le Coran des centaines d’appels à la lutte contre les adeptes d’autres confessions. « S’il est vrai que beaucoup de musulmans considèrent le Coran comme les paroles de Dieu qui ne peuvent être ni reformulées ni interprétées, nous avons un problème », constate Tina Magaard.

La recherche en Allemagne par le Centre allemand de recherche en sciences sociales (WZB) confirme les soucis de Tina Magaard : 75 pour cent des musulmans en Europe pensent que le Coran doit être suivi à la lettre. Est-ce que la quantité croissante de mosquées et d’imams qui prêchent ces textes a quelque chose à voir avec l’augmentation du terrorisme islamique ?

Les musulmans sont-ils vraiment plus violents ?

Comment donc la lecture du Coran et la pratique de l’Islam influencent-t-elles les gens ? Une étude approfondie, impliquant des entretiens avec 45 000 personnes, dirigée par l’ancien ministre allemand de la Justice, Christian Pfeiffer, met ces sujets en lumière. Les nombreuses entrevues ont montré que l’islam se distingue en étant la seule religion qui, plus ses fidèles deviennent religieux, plus ils deviennent enclins à la violence. « Même lorsque d’autres facteurs sociaux ont été pris en compte, il restait une corrélation significative entre la religiosité et la volonté d’utiliser la violence », a déclaré Christian Pfeiffer, ajoutant qu’il avait été épouvanté par les résultats de la recherche, car ces résultats soutenaient les critiques de l’immigration musulmane formulées par Thilo Sarrazin et d’autres. (Thilo Sarrazin est un politicien allemand, ex-membre du conseil d’administration de la banque Deutsche Bundesbank, ancien sénateur, qui s’est fait connaître par la publication de son livre sur l’immigration musulmane en Allemagne, dans lequel il dénonce la politique d’immigration menée par son pays «Deutschland schafft sich ab » [L’Allemagne est en train de se supprimer]). 

A lire aussi :

Pourquoi les lois d’Allah sont pires que les lois nazies (64)

Vivre ensemble ? Liste des versets coraniques contre l'humanité
VIDEOS: Connaitre l'islam, le prophète Mohamet, et toute la haine de l'islam avec le Frère Rachid
Les femmes non voilées sont de la viande à violer (vidéo)

Culpabilité occidentale et violence islamique
[Syrie] Ecole musulmane: Des enfants apprennent à tuer des juifs
Ayaan Hirsi Ali: " Les pays qui condamnent aujourd’hui Israël se retrouveront dans la même situation
Allah, qui es-tu ? : que les musulmans se révoltent contre le Coran ! - Malek Sibali
Daech et l’islam: l’analyse d’un ex-musulman – 400 pages de preuves éclatantes que l’EI est 100% musulman
L'Islamisme c'est l'Islam le plus traditionnel
Les journaleux ne pardonnent pas à Benoit XVI d’avoir osé amalgamer islam et violence
La liberté est l’ennemie N°1 de l’islam - Labidi Karim Mohamed - Apostat de l'islam
L'islam, la plus grande machine de guerre de l'Histoire
Le Coran est le fondement idéologique des musulmans
Musulmans : 20% de la population mondiale, 40% à 50% du coût total de la violence
Nouvelle version de "Comment battre sa femme"... par un savant musulman égyptien
Maroc : quand la TV apprend aux femmes battues à dissimuler leurs hématomes, ça ne passe pas (VIDEO)

L’islam ne condamne pas le terrorisme il le sanctifie
Turquie, Egypte: l’Islam confirme sa violence
Migrants musulmans : et si on s’apitoyait sur les femmes de leurs pays ?
"L'urgence est de démontrer le caractère agressif du culte musulman"
"Il est temps de réformer l’islam" - Nasser Dashti
Adonis : “Sur le plan intellectuel, l’islam n’a plus rien à dire”
Le monde musulman n’a jamais été ami avec le monde non musulman
Le Coran autorise le viol, le meurtre du fœtus et l’égorgement
Seule la vérité pourra sauver les musulmans
Sur Facebook, les combattants français de l’EI appellent à commettre des attentats en France
[Iran] La lapidation, “preuve extrême de la logique de violence de l’islam”
Chrétiens en terre d'Islam - Le nombre a diminué de 90% en un siècle
Allemagne : Son mari, un requérant d’asile tunisien, essaie de lui crever les yeux avec un couteau
Questions pour les champions de l’idéologie islamo-gauchiste

Le nombre croissant d’écoles coraniques pourrait-il avoir quelque chose à voir avec le fait que la jeunesse musulmane d’Europe est de plus en plus radicalisée ? Peut-être : 80 pour cent des jeunes Turcs aux Pays-Bas ne voient « rien de mal » dans la conduite du djihad contre les mécréants. 27 pour cent de tous les jeunes français et 14 pour cent de tous les jeunes britanniques de moins de 25 ans éprouvent de la sympathie pour l’organisation islamique terroriste génocidaire. Ces chiffres incluent fort probablement la grande majorité des jeunes musulmans dans ces deux pays.

Au lieu de spéculations sur les sans papiers et de discussions théoriques sur la cause du terrorisme islamique, des chercheurs canadiens de l’Université de la Colombie-Britannique et de l’Université de Waterloo ont décidé d’avoir des entretiens avec des terroristes survivants afin de connaître en direct ce qui les motive. En parlant avec les terroristes, il est clairement apparu que ces derniers n’avaient pas été poussés par des facteurs socio-économiques dans la société tels qu’un faible revenu, un manque d’éducation, un sentiment de marginalisation ou tout simplement l’ennui. Les chercheurs ont au contraire constaté que les terroristes avaient été convaincus par leur religion et par ce qu’elle exigeait de ses fidèles. « Aucun des sujets n’a suggéré directement ou indirectement que c’était de se sentir marginalisés socialement ou économiquement qui les poussait vers une voie aussi extrême », affirment les auteurs de cette étude, Lorne L. Dawson, Amarnath Amarasingam et Alexandra Bain.

« Les études académiques ont attribué trop d’importance à ces facteurs, à savoir les problèmes et les frustrations dans la vie des jeunes hommes qui se tournent vers l’Islam extrémiste et, finalement, vers la violence terroriste. Sur la base de nos entretiens avec des combattants étrangers (plus d’entrevues que personne d’autre n’en a faites), nous pensons qu’il faudrait accorder plus d’attention et d’importance aux affirmations répétées des avantages positifs qu’offre le djihadisme », ajoutent les auteurs de l’étude. Comme l’a dit un terroriste lors d’une interview : « Le zèle du djihad m’a toujours frappé lorsque je me trouvais dans ma chambre en train de lire le Coran dans une version anglaise ».

« Nous sommes motivés par notre religion, par notre Coran et par la Sunnah, et nous n’avons pas honte de ça », a déclaré un autre terroriste. (La Sunnah est la transmission orale des enseignements du prophète Mohamet).

Jack


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 17/06 12:56
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Des vendeuses voilées chez H&M : fin de la laïcité pour tous !

vendeuses voilées chez H&M - Les islamo-collabos en action

Monsieur le Maire de la Napoule n’a qu’à aller se rhabiller,
la laïcité en France ne s’appliquera qu’aux employés qui y consentiront

Le maire de Mandelieu-la-Napoule, Henri Leroy (LR), a tenté par écrit, en date du 24 avril, de demander à la marque H&M de proscrire le port du hijab par ses vendeuses dans le magasin de sa ville. Il a motivé sa demande par le fait que le port de ce voile islamique a suscité « de nombreuses plaintes d’administrés et de clients, gênés par cette tenue vestimentaire à caractère religieux ».

Cette demande pleine de bon sens, a priori, dans un pays où la laïcité est érigée au rang de dogme, s’est vue rapidement recadrée par l’Observatoire de la laïcité, nouveau commissaire politique de la République, visant à assister le Premier ministre dans le respect du principe de la laïcité. On citera, entre autres membres de cet observatoire, madame Dounia Bouzar, ancienne personnalité qualifiée au sein du Conseil français du culte musulman et directrice du Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l’islam, ou monsieur Abdennour Bidar, chargé de mission laïcité à la Direction générale de l’enseignement scolaire, deux exemples qui nous suffisent à comprendre la consanguinité assumée entre la place de l’islam en France et une laïcité à interprétation modulable.

A lire aussi :

Macron et la mafia politico-médiatique du système UE ont pris le pouvoir : Nouveau voyage aux enfers  (95)
Macron : en marche pour le pognon ! (403)
[UE] Haute trahison politique de plus: La Turquie en Europe, c’est fait dans 2 ans ! Allah Akbar ? (143)
Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (943)

La réponse sibylline dudit Observatoire de la laïcité à l’édile de Mandelieu-la-Napoule (« La neutralité s’impose aux services publics, pas aux entreprises privées. Le maire méconnaît la laïcité et s’immisce dans une affaire privée ») met en relief toute l’ambiguïté affichée par une loi volontairement subjective, permettant aux pratiques de l’islam d’intégrer notre quotidien.

Feïza Ben Mohamed, candidate aux élections législatives dans les Alpes-Maritimes, se présente sans étiquette politique et elle n’en a pas besoin car, sous des airs de jeune femme libérée cheveux au vent, l’ancienne secrétaire générale de la Fédération des musulmans du Sud ne revendique qu’une chose : son appartenance à l’islam.

La jeune femme, qui s’est distinguée comme militante antiraciste, aide depuis des mois les migrants qui arrivent dans les Alpes-Maritimes, en profitant pour cracher sur une France, selon elle, « coupable de non-assistance à personnes en danger » ».

Feïza Ben Mohamed, affichée militante pro-burkini avec toute la guimauve hypocrite visant à faire taire les critiques (« Je préfère mourir que de porter un burkini mais je défends la liberté de le porter ») a évidemment réagi à la missive du maire de Mandelieu-la-Napoule : « Laissez les gens travailler au lieu de vouloir les exclure.

Vous créez vous-mêmes le communautarisme que vous dénoncez. »

Il fallait oser. Afficher son appartenance à l’islam en portant le voile islamique sur son lieu de travail, c’est par essence afficher son appartenance à une communauté et revendiquer sa croyance religieuse de façon visible et stigmatisante. Mais, là encore, la loi, notamment la loi El Khomri, a laissé des flous, des reliefs et des sables mouvants dans l’interprétation juridique, laissant à un islam liant Code civil et religion la possibilité légale de s’installer en terre de France. Charles Martel n’a qu’à bien se tenir. Et, si possible, revenir !

En effet, dans « les entreprises privées n’exerçant aucune mission de service public, la manifestation des convictions religieuses peut être limitée ou interdite, par règlement intérieur si la nature de la tâche à accomplir le justifie et à condition que la limitation soit proportionnée au but recherché ».

H&M n’a pas interdit le port du voile dans son règlement intérieur et la CJUE (Cour de justice de l’Union européenne ) enfonce le clou (du Christ ?) en estimant « que la volonté d’un employeur de tenir compte des souhaits du client de ne plus voir ses services assurés par une travailleuse portant un foulard islamique ne saurait être considérée comme une exigence professionnelle essentielle et déterminante ».

Vous en conclurez qu’en France, le port du foulard islamique est autorisé dans l’espace privé, y compris celui du lieu de travail et que, même si les clients trouvent dans cette tenue identitaire une atteinte à la sacro-sainte laïcité, elle ne saurait constituer à elle seule une exigence essentielle et déterminante. C’est, légalement, désarmer l’employeur.

Monsieur le maire de Mandelieu-la-Napoule n’a qu’à aller se rhabiller, la laïcité en France ne s’appliquera qu’aux employés qui y consentiront.

Et H&M l’a bien compris, dans une dhimmitude qui ne sera qu’encouragée à s’étendre : « Notre règlement intérieur n’interdit rien que la loi n’interdise elle-même. » À bon entendeur… Réaction ou soumission ?


Publié le: 20/06 12:42
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


L’Europe islamo-collabo accepte le suicide assisté (par les djihadistes)

suicide assité de l Europe des traitres par les djihadistes

Les nazis d’aujourd’hui se font passer pour les juifs d’hier

Les nazis d’aujourd’hui se font passer pour les juifs d’hier. Les collabos d’aujourd’hui se font passer pour les résistants d’hier. Avec cette obsession moderne épousée par l’islamisme d’inverser les définitions, nous vivons en plein cauchemar kafkaïen. Toutes les victimes sont condamnées post-mortem par les justifications de ceux qui exploitent leur deuil pour vendre de la niaiserie en livres sous le titre « Vous n’aurez pas ma haine. » Toutes les victimes sont condamnées post-mortem car il ne fallait pas avoir peur ! Vous ne saviez pas, c’est la peur qui tue, ce n’est pas les djihadistes. La peur attire le djihadiste, c’est comme avec les chiens. Ce matin, je chantonne sous ma douche une chanson des Rita Mitsouko : «  Y’a de la haine ! On n’a pas que de l’amour… Y’a de la haine ! » J’aime bien. C’est la seule réponse que j’ai trouvée pour exprimer mon désarroi face au bestseller « Vous n’aurez pas ma haine. » et face également à tous les gloseurs de l’ouvrage qui disent, la main sur le cœur, en penchant un peu la tête pour exprimer la compassion compassée : « C’est beau ! » Jésus n’a qu’à bien se tenir, France Inter a dégainé le sien : Antoine Leiris. Il pardonne tout par avance, il aime tout le monde par principe, c’est à peine s’il ne tend pas le cou pour se faire égorger. Pourquoi les lois d’Allah sont pires que les lois nazies (64)

J’irai danser sur les tombes de ceux qui accepteront le sacrifice que nous devons rendre
au djihadiste que nous nous sommes choisis comme dieu

Djihadistes ! Ceux qui vont mourir vous saluent. Puisque l’Occident est dans le spectacle, autant basculer immédiatement dans une logique régressive dans les jeux du cirque. Nous sommes les figurants de ce que nous refusons de voir comme le retour de l’histoire et de la guerre, mais juste comme une continuation du spectacle. Le vote Macron est à ce titre la manifestation collective de ce déni. On se fait du bien en votant Macron, on se dit que la vie continue, que tout sera toujours comme avant, que l’on pourra continuer de s’autocélébrer. Nos morts deviennent le sacrifice que nous consentons à faire pour continuer de croire en notre hypermodernité. Le plus beau suicide dans ces actualités n’est pas celui du djihadiste, mais celui d’une France, d’une Europe et d’un Occident, incapables d’accepter la guerre sur leurs territoires.

A lire aussi :

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (945)
Complices de l’islamisme: il faudra rendre des comptes un jour…  (29)
Eurabisation forcenée : accomplissement d’un Us-islamo-pangermanisme prévu depuis longtemps ? (3)
[UE] Eurislam : le projet des élites européennes (5)
Eurabia ou l’islamisation de l’Europe : le pire complot de tous les temps (4)
Macron et la mafia politico-médiatique du système UE ont pris le pouvoir : Nouveau voyage aux enfers (96)

Le marronnier du terrorisme islamique
Immigrants musulmans : le Premier ministre polonais accusé d’instrumentaliser Auschwitz
Quoi que fasse Macron, nous sommes des soldats de l’an II, prêts à nous battre contre l’étranger qui veut nous asservir
Arrivée de migrants boulevard François Grosso : lettre au Maire de Nice
Les Européens déclarer la guerre à l’islam ? Désolé, je n’y crois plus
Vous n’avez pas récité la chahada ? Pas grave, vous êtes en train de vous convertir par la terreur
Ils avouent : c’était bien Marine et elle seule qui était visée par l’attentat déjoué à Marseille !
Après l’ICI, les juges refusent des nouvelles magouilles d’Anne Hidalgo
PayPal se couche devant les migrants
Paypal, Soros, Dilcrah et gauchistes se coalisent pour ruiner la résistance
Vous allez laisser Paypal geler l’argent de Génération identitaire ?Action, 50000 réclamations possibles !
Pologne, Tchéquie et Hongrie sanctionnées par l’UE
George Soros voudrait pousser le gouvernement hongrois dehors…
Lyon : conférence de l’abbé Guy Pagès
N’en déplaise aux musulmans, la femme, c’est l’homme !
A 16 ans, la copine de ma fille a un petit copain : le père algérien ne supporte pas…
Ces magistrats qui refusent d’inscrire l’urgence dans le droit commun…
Un «véhicule suspect» contenant des bouteilles de gaz provoque une opération de police dans l’Isère
Vérone… zut alors, la maison promise à 30 clandestins a brûlé…
Clandestins : Kolossale » humoriste «, Charline Vanhoenacker a touché le fond
Ramadan en Tunisie, un mois de prison pour ne pas avoir respecté le jeûne : révolte !
Meurtre de Hadas Malka, policière israélienne : les terroristes payés pour tuer
Attentat islamiste de Jérusalem : La BBC titre "Trois Palestiniens tués après un coup de poignard mortel à Jérusalem" puis reconnait sa désinformation
Attentat islamiste de Jérusalem: des milliers de personnes aux funérailles de la policière
Meurtre à Jérusalem: les terroristes arabes sont présentés comme des civils

Parce que le discours finit par engendrer la réalité, nos bourreaux deviennent des victimes et, surtout, en corolaire, les victimes passent de consentantes à volontaires. La société toute entière les remercie de leur sacrifice qui permet que la vie continue. Notre survie est temporaire ? Je dirais plutôt que notre suicide devient perpétuel. Les survivants se prolongent dans la niaiserie et le pathétique d’un travail de deuil qui n’est qu’autocélébration. On danse sur les lieux du carnage ! J’irai danser sur les tombes de ceux d’entre nous qui accepteront le sacrifice que nous devons rendre au djihadiste que nous semblons nous être choisi comme dieu. Pour calmer leur fureur, nous devons livrer de temps en temps quelques-uns à ces adorateurs de la mort. C’est le prix à payer pour notre paix, c’est le prix à payer pour notre fête.

Quand notre culture de mort appelle les adorateurs de la mort

Finalement, l’intrusion d’adorateurs de la mort dans nos sociétés semble tout à fait cohérente puisque nos sociétés modernes baignent elles-mêmes dans la culture de mort depuis la décision de tout acheter et vendre, depuis la marchandisation de l’humain. Cette culture de mort longtemps dénoncée par Jean-Paul II s’inscrit dans un déni. Le déni est ce qui permet aux démocraties de produire de la barbarie. On dit « mon corps m’appartient » pour justifier les avortements de masse. On dit « mourir dans la dignité » pour justifier l’euthanasie, le suicide assisté et autre planification de masse de la fin de vie. Or ,depuis quelques années maintenant, depuis Mohamed Merah, on dit « padamalgame » pour ne pas faire la guerre à ceux qui désirent notre mort. Toute cette culture de mort conduit aujourd’hui l’Europe à accepter le suicide assisté par les djihadistes. Quand notre culture de mort appelle les adorateurs de la mort ! Quelle cohérence ! Nous pouvons facilement imaginer un débat à l’assemblée pour le vote d’une loi de délit d’entrave à l’action des djihadistes…

Quand je pense que certains chrétiens se réjouissent du retour du religieux à l’aune de l’islamisation de nos territoires… sous prétexte de partager une certaine morale… C’est beau de manifester ensemble contre le mariage homo. Sous prétexte de prier le même dieu… C’est beau de voir tout le monde à Assise. Sauf que refuser de bâtir une société sur un mensonge anthropologique n’est pas la même chose que vouloir jeter les homosexuels du haut des immeubles. Sauf que prier ensemble par des mots qui n’ont pas les mêmes significations pour les uns et pour les autres ne rime à rien. Le pape et un imam prient pour la paix alors que pour le musulman, la paix est la soumission à la charia et cette soumission peut se traduire par notre mort. Rien de plus paisible qu’un mort, c’est vrai. En fait, tout ceci est un leurre. Nous ne prions pas le même Dieu. C’est la plus grande ruse de l’islam de nous le faire croire, de laisser entendre qu’il y a eu une révélation après le Christ, en imitation de ce que fut le christianisme vis-à-vis de la foi d’Israël.

Paul Voltor


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 20/06 13:38
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !