Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re : [Norvège] Bientôt le Califat en Norvège ? [Actualité Mondiale]





[Norvège] Bientôt le Califat en Norvège ?
#1

"Personne ne veut  admettre que la Norvège vit un très gros problème à cause de ses musulmans. La parole semble muselée dans ce pays, la moindre critique envers l’islam est perçue de manière très négative."

Norvège

Norvège: bientôt le Califat?

Depuis la nomination en 1971 de Trygve Bratteli, la Norvège n’a pratiquement connu que des gouvernements de gauche, mis à part les épisodes Kare Willoch, Jan Peder Syse et Kjell Magne Bondevik. Ce qui a favorisé une politique « immigrationniste » impulsée également par les richesses générées par l’exploitation du pétrole de la mer du Nord, qui fait encore aujourd’hui de la Norvège une forte puissance financière. Mais que dire de sa politique plus qu’amicale envers les musulmans! Vu de l’extérieur, on a l’impression d’une volonté de suicide collectif chez ces descendants de Vikings!    Personne ne veut  admettre que la Norvège vit un très gros problème à cause de ses musulmans. La parole semble muselée dans ce pays, la moindre critique envers l’islam est perçue de manière très négative. Ce sentiment est renforcé depuis les terribles attentats commis par Anders Breivik le 22 juillet 2011: une sorte d’Omerta est tombée sur les Norvégiens, qui sont réduits au silence et à l’autocensure. Pourtant, c’est dans ce pays que les musulmans ont les exigences les plus extravagantes. Et c’est aussi dans ce pays que les musulmans, toujours eux, se permettent impunément le non-respect de certaines lois locales. Sans susciter un quelconque phénomène visible de rejet.

Les faits:

 

1° Les autorités norvégiennes deviennent antisémites.

Depuis l’accession de la gauche au pouvoir en 1971, la Norvège a poursuivi une politique anti-israélienne et pro-musulmane et particulièrement pro-palestinienne.
– La Norvège juge la candidature de la Palestine à l’ONU légitime [sans aucun préalable, notamment le renoncement au terrorisme] (18 juillet 2011).
– La Norvège annonce en juin 2011 son désengagement de la campagne guerrière libyenne menée par l’OTAN à la date du 1er août 2011.
– Le Pr Dershowitz n’est pas le bienvenu en Norvège, uniquement en raison de ses prises de position en faveur d’Israël.
– La Norvège demande à l’Ambassade Israélienne de déménager (18 février 2011).
– En octobre 2010, la Norvège a interdit des exercices de sous-marins israéliens dans ses eaux.
– En juin 2010, la Norvège a exigé une enquête internationale sur l’abordage meurtrier par Israël de la flottille turque vers Gaza.
– etc…

Fréquemment, des manifestations pro-palestiniennes ou anti-israéliennes se déroulent sur le sol norvégien, des campagnes régulières de boycott ont également lieu, comme la fête du 1er mai, dont le symbole est détourné pour en faire une journée de propagande.

Ou encore plus surréaliste, grèves générales déclenchées dans au moins 28 villes, quand Israël a répliqué aux tirs incessants de roquettes par les terroristes du Hamas

 

2° La Norvège bientôt terre « judenrein », terre sans présence juive.

 Les juifs de Norvège vivent aujourd’hui dans la peur. Il y a en Norvège plus de 100 mosquées (95 recensées officiellement en 2008), pour seulement 2 synagogues. Alors que la population musulmane connait un fort taux de croissance, le nombre de Juifs affiliés à ces 2 synagogues n’était que de 819 en février 2012, chiffre qui a dû chuter depuis.

3° Norge ut av Grønland! 

Lettre des musulmans aux Norvégiens, leur demandant de leur céder le Groenland pour en faire un Califat.

« Nous sommes un groupe de musulmans qui envoie cette demande pour nous protéger contre votre  saleté et vos mauvaises valeurs. En outre, nous les musulmans nous voulons nous éloigner de cette communauté et nous n’allons pas nous frotter à vous et à vos valeurs, ainsi qu’à vos sales attitudes. Vous ne respectez pas vos « montures » (spraddle), femmes à moitié nue et vous les laissez se comporter en « vrac » (trop librement). Vous autorisez cette sale maladie qu’est l’homosexualité, que vous encouragez, à l’encontre de la nature en colère. 
Votre libre-échangisme vous conduit au-delà du « péché de sexe ». Vos « plittelser » [?]  familles de bâtards, la bâtardise est une de vos valeurs fondamentales, sans parler de votre utilisation extensive des prêts à taux d’intérêt, de la consommation d’alcool et de drogue [les intérêts sur prêts et l'alcool sont effectivement interdit par le coran, mais je crois qu'il n'y est nullement fait mention de drogue].
Nous vous encourageons à nous faire don du district de Groenland que nous pouvons contrôler complètement, avec nos propres ministres, nos gardes-frontières, notre police et notre système judiciaire, régis par la charia, et d’y interdire la méchanceté que vous représentez et qui est contraire aux lois d’Allah.
Nous ne ferons pas partie de la société norvégienne. Et nous ne voyons pas comme une nécessité de partir de la Norvège où nous sommes nés et avons grandi. Et la terre d’Allah appartient à tout le monde. Mais laissez le Groenland être notre propriété. Et laissez-nous le gérer comme nous le voulons. C’est à l’avantage des deux parties. Nous ne vivons pas avec de sales bêtes comme vous ».

 

4° Un groupe de musulmans norvégiens radicaux a menacé d’une attaque comme celles du 22 juillet ou du 11 Septembre sur le sol norvégien.

 

C’est ce qui ressort d’une lettre envoyée à des politiciens et des médias norvégiens. L’Agence de sécurité de la police a ouvert une enquête, a déclaré Siv Alsen, du service des communications de l’Agence, à VG Nett.

La lettre réclame l’instauration d’un État islamique en Norvège :

«Nous ne voulons pas faire partie de la société norvégienne. Nous croyons qu’il n’est pas nécessaire de quitter la Norvège, où nous sommes nés et avons grandi. Et la terre d’Allah appartient à tout le monde. Nous vous ordonnons à nous remettre le quartier de Grønland [le ghetto musulman d'Oslo], nous pouvons le gouverner totalement, avec nos propres ministres, les gardes-frontières, police et système judiciaire régis par la charia et d’interdire tout le vice que vous représentez et qui est contraire aux lois d’Allah. »

5° Guerre d’Afghanistan: menaces musulmanesUn autre groupe de musulmans radicaux menace d’une attaque comme celles du 22 juillet (l’attaque par Aders Breivick) ou du 11 Septembre 2001 en sol norvégien.

« Les soldats norvégiens peuvent prendre le vol pour l’Afghanistan, Oussama et Mohammed prendront également des vols vers la Norvège incha Allah. Maintenant, le gouvernement doit se réveiller et prendre sa responsabilité devant cette guerre que fait la Norvège. Et donner des réponses. Avant que les musulmans ne prennent les décisions qui s’imposent. Ne confondez pas le silence des musulmans avec de la faiblesse. Ne profitez pas trop de la patience des musulmans. Ne nous forcez à faire quelque chose qui peut être évité. Ceci n’est pas une menace, juste des mots de vérité. Des mots de justice. Un avertissement aussi, car les conséquences pourraient être fatales. Un avertissement à propos d’u  ​​11 Septembre sur le sol norvégien, ou d’une attaque comme celle du 22 juillet. C’est pour votre bien et pour votre propre intérêt ». 

6° Norvège : crise culturelle liée à l’immigration musulmane.

Des pratiques diamétralement opposées à la culture et à la façon de vivre des Norvégiens et surtout des Norvégiennes. La peur qui s’installe, les femmes qui n’osent plus s’habiller comme elles veulent, la Croix-Rouge d’Oslo qui reçoit des appels désespérés de jeunes femmes qui ont peur pour leur vie.

7° 100 % des viols sont commis par des immigrés en Norvège

 

8° Solutions envisagées par les Norvégiens.

Comme solutions pour l’instant, il n’y a eu que cet éclair de génie: proposer aux musulmans des réunions autour d’une tasse de thé! Ils ne doutent de rien, ces nouveaux Norvégiens, leurs ancêtres Vikings doivent se retourner dans leurs tombes! Ou ils sont naïfs au point de bouffer du foin. Proposer au musulman une tasse de thé, comme on la proposerait à un gentleman-farmer du Comté de Yorkshire. En plus, ils estiment que c’est à eux, les autochtones, d’envisager les solutions d’apaisement! Ce n’est pas le rôle des pièces rapportées musulmanes de s’intégrer au système ou de le quitter! Le monde à l’envers …

9° La « mosquée arctique ».

A propos d’un non-événement présenté par la presse comme une « position courageuse » des politiciens norvégiens, un « exemple pour tous les Européens » et une « grande victoire de la démocratie »

Quand la presse fait les gros titres parce que la Norvège a « tapé du poing sur la table » [sic!] et a refusé la construction d’une mosquée financée par l’Arabie Saoudite, ça pourrait me laisser un peu goguenard si ce n’était aussi dramatique pour ce pays et pour tout l’Occident: ce refus n’est qu’un coup de bluff qui ne trompe pas sur l’état de la Norvège. Pour au moins 4 raisons.

- Le projet en question est tout symbolique, puisqu’il s’agit d’une mosquée « arctique », voulue uniquement dans un but de propagande, car l’islam se nourrit aussi beaucoup de symboles.
– Le refus concerne le financement saoudien au prétexte que ce pays n’applique pas la réciprocité, comme si la réciprocité ne devait concerner que les lieux de cultes: « tant que vous ne laissez pas s’implanter des églises en Arabie, on refusera vos mosquées ». La réciprocité devrait prendre en compte les Droits humains dans leur ensemble, et dans ce cas, pourquoi la Norvège, championne supposée des Droits humains, n’en effleure même pas le sujet?
– Si la mosquée devait se faire, rien n’empêchera les saoudiens de la financer indirectement, donc là encore, la Norvège n’a cherché qu’à enfumer son monde avec un faux problème,
– Sur la centaine (ou plus, aujourd’hui) de mosquées de Norvège, combien ont été financées par des capitaux saoudiens, sans que les mêmes bonnes âmes norvégiennes n’y trouvent quoi que ce soit à redire?
Nous nous trouvons devant une tartuferie incroyable, un enfumage magistral, car personne n’a relevé l’hypocrisie de ceux qui « sont montés au créneau » pour défendre les « valeurs de liberté ».

La Norvège est un pays faiblement peuplé, à peine 5 millions d’autochtones. C’est un élément de plus à verser au dossier de l’islamisation de la Norvège, laquelle se trouve accélérée par le déficit démographique des autochtones. Un danger de plus, qui s’ajoute à la pression constante exercée par les musulmans, qui ne rencontrent pratiquement aucune résistance.

Sans une réaction rapide des Norvégiens, le Califat de Norvège risque d’être bientôt instauré , en attendant les autres Califats européens: Grande-Bretagne, France, Belgique, Espagne, Suède, Allemagne, Danemark, Hollande, Suisse et Italie. Dans un premier temps.

 

PS: Un autre aspect de l’emprise musulmane sur les individus ou les groupes: il s’accompagne toujours de viols. Mahomet et sa bande de malfrats ont banalisé cet acte, en violant systématiquement les femmes butins de guerre, qu’ils revendaient ensuite sur les marchés aux esclaves. Il est donc normal et naturel pour un musulman d’exercer son droit de cuissage sur toute non-musulmane, c’est ce qu’ils font à Oslo, c’est aussi ce qui se passe dans les Territoires palestiniens avec les femmes des ONG et les journalistes, notamment les Scandinaves. Le pire de l’histoire, c’est que ces femmes se laissent facilement dissuader de porter plainte. 

Sources : Apostat Kabyle Ak
Blog de Sami Aldeeb, Les moutons enragés, Poste de Veille, Bivouac-id


Publié le: 01/06/2013 01:13
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : [Norvège] Bientôt le Califat en Norvège ?
#2

Les Norvégiennes violées par des immigrés musulmans

Suite à l'explosion des viols de femmes norvégiennes par les immigrés extra européens, une chaîne de TV américaine, décide de réaliser un reportage.  Hasard de l’actualité, celui-ci sera tourné à peine quelques semaines avant le massacre de Breivik sur l’île d’Utoya.

 

Le Norvégien Anders Behring Breivik et son idéologie, écrite dans un manifeste

Pour rappel, le 22/07/2011, Anders Behring Breivik a tué au total 77 personnes et fait 151 blessés, la plupart des adolescents, sur l’île d’Utoya où se déroulait un camp de la ligue des jeunes du parti travailliste de Norvège (parti social-démocrate).

L'idéologie de Breivik est décrite dans un document texte distribué électroniquement par lui-même le jour des attaques. Dans celui-ci, il développe son soutien au « conservatisme culturel », à l'ultranationalisme, au populisme de droite, à l'islamophobie, au sionisme, à l'antiféminisme et au nationalisme blanc. Il considère l'islam, le marxisme culturel et la plupart des partis politiques européens comme des ennemis et exige l'anihiliation violente de « l'Eurabia » et du multiculturalisme, ainsi que la déportation de tous les musulmans hors d'Europe pour l'année 2083 pour préserver la chrétienté. Breivik a écrit que le motif principal de ses attentats était de faire de la publicité pour son manifeste.

 

TV5Monde, politiquement correct, démontre du même coup toute l’incohérence de ses propos

Comme en France, les principaux partis politiques et les médias norvégiens étouffent les affaires. Pendant ce temps-là, c'est toujours les mêmes qui se font agresser. Le 22/11/2011, TV5Monde tentait timidement un article sur la recrudescence des viols en Norvège, mis en lumière par Amnesty International et l’ONU.

A la lecture de l’article, on sent bien le décalage entre l’angoisse des femmes norvégienne et le politiquement correct du rédacteur de l’article : les violeurs seraient des proches des victimes et les viols auraient lieux au domicile de celles-ci. Mais alors…pourquoi organiser des rondes ? Certains avancent quand même l’idée que cela serait lié au massacre d’Utoya. Les musulmans sont évidemment visés. Mais le journaliste affirme que « 8 ou 9 violeurs sur 10 sont des autochtones »…encore faut-il vérifier quelle est la définition d’autochtone.

Bref, un article encore bien trop politiquement correct. Bonne lecture…

 

La Norvège – pays de violeurs ?
Une fois n’est pas coutume : l’ONU et Amnesty International s’inquiètent pour les femmes norvégiennes. De la violence qu’elles subissent, et surtout les viols.

La vie de Malin, une jolie blonde de 25 ans, bascula dans l’horreur il y a un an. Comme les jeunes filles norvégiennes le font régulièrement, elle était sortie, seule, et buvait quelques verres dans un bar dans le centre d’Oslo.
Je me rappelle d’un homme insistant, que j’ai éconduit plusieurs fois. Après, je ne me rappelle plus de rien, avant de me retrouver dans la douche d’un appartement inconnu. J’ai vite enfilé quelques vêtements, puis je suis sortie aussi vite que j’ai pu et appelé la police”.
Elle attendit dehors, pieds nus dans le froid. Dans l’appartement, retrouvée seulement le lendemain, la police trouva des traces de vomi de Malin, et ses sous-vêtements. Sur son corps, il y avait de l’ADN de l’homme. Celui-ci fut arrêté, puis relâché. Un an plus tard l’affaire était classée, faute de preuves. Comme dans 6 viols sur 10. Et seulement 10 % des viols aboutissant devant un tribunal donnent lieu à un jugement.
Des viols il y en a beaucoup, trop, dans ce pays loué unanimement pour son niveau de l’égalité des sexes. Selon les autorités, une femme sur 10 de plus de 15 ans est violée à un moment donné de sa vie. Et la plupart des viols, près de 9 sur 10, ont lieu au domicile de la victime. Par un proche, en général le mari ou le concubin.
Mais ce sont surtout les viols ”de pulsion”, hors du domicile, qui créent la panique. Ils ont doublé en un an, et forcé le gouvernement (de gauche) à mettre beaucoup plus de policiers dans la rue et à élaborer un plan d’attaque, présenté récemment par LE ministre de l’égalité des sexes, Audun Lysbakken.

Ne pas rentrer seule, s'habiller correctement, en guise de recommandation
Ce plan ne vaut rien du tout,” déclare Patricia Kaatee, d’Amnesty Norvège. Elle ne comprend pas que le ministère ne prenne pas plus au sérieux le plus grand obstacle à l’égalité des sexes.
C’est vrai que le problème marque fortement l’esprit des femmes en Norvège, et surtout les jeunes. Elles ne sont plus tranquilles, surtout quand elles rentrent chez elles après une soirée en ville. Ce n’est pas toujours facile de trouver un taxi, et ils sont très chers. Depuis assez longtemps déjà, on leur recommande de ne pas rentrer seules. Et surtout de boire moins. Et de ne pas s’habiller de manière provocante. D’accord, disent les mouvements féministes, mais cela veut dire une perte de liberté. Une liberté pour laquelle elles luttent depuis longtemps.
Cet automne, la recrudescence des viols a fortement marqué l’opinion. De nombreux citoyens, hommes et femmes, se sont portés volontaires pour faire des rondes de surveillance dans les grandes villes. Pour redonner confiance aux jeunes femmes. Et aussi pour ”reprendre la ville”, ne pas laisser place à la peur. Une marche aux flambeaux a eu lieu, et le maire d’Oslo a installé des éclairages supplémentaires dans les lieux sombres.
De nombreux experts essaient de trouver une explication à cette situation, que l’on ne retrouve pas dans les autres pays scandinaves. Un suédois, justement, a prétendu que la recrudescence des viols cet automne étaient liée aux attentats meurtriers du 22 juillet 2011 (ce jour-là Anders Behring Breivik, un extrémiste de droite norvégien avait tué 76 personnes dont une majorité de jeunes), parce que la violence engendre la violence. D’autres déplorent l’excès de sexe dans les médias.

La recherche de boucs émissaires
Le slogan ”tout est permis, n’importe quand avec n’importe qui…" avait rendu la Scandinavie célèbre dans les années 70. Aujourd’hui, les moeurs ne sont pas les mêmes, mais provoquent souvent un choc pour des immigrés venant de pays très strictes et religieux. Les partis d’extrême droite ne sont pas les seuls à les accuser, oubliant au passage que 8 ou 9 violeurs sur 10 sont autochtones. Les autorités ont néanmoins décidé de donner des cours de ”moeurs” aux nouveaux arrivants – assez uniques au monde.

Le plus grand problème, surtout à Oslo, n’a rien avoir avec des ruelles sombres ou des hommes venus d’ailleurs. Car le plus grand nombre de viols se passent chez la victime, la copine de celle-ci ou dans un autre lieu où elle se rend tout à fait volontairement. C’est après que les choses se gâtent. Deux sur trois des victimes ayant porté plainte à Oslo étaient ivres, et avaient perdu le contrôle d’elles-mêmes. Après, c’est parole contre parole – souvent perdue d’avance.

Source : http://www.tv5.org/cms/chaine-francop ... ege-pays-de-violeurs-.htm


Publié le: 01/06/2013 16:58
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !