Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re: Le prochain holocauste des Juifs de France [Conflits / Chocs des cultures / Racisme anti-blancs]




« 1 ... 16 17 18 (19) 20 21 22 »

Re: Le prochain holocauste des Juifs de France
#55

Jihad haine juifs

Les gouvernements successifs de ce président préparent, irresponsables et hystériques assassins, le prochain holocauste des Juifs tant de France que des pays avoisinants. Je détiens un dossier officiel issu du Ministère de l’enseignement supérieur, pièces portant le sceau de Marianne que j’ai structurées, analysées et enseignées à travers des universités d’Amérique et d’Eurasie. Il est indéniable que mes coreligionnaires Juifs de France seront massacrés par milliers pour que ces fous furieux, nos gouvernants espérant être réélus par des allogènes fraîchement naturalisés, puissent flatter, chaque jour un peu plus, ceux qui les avaient déjà portés au pouvoir en 2012.

A lire aussi:

Pourquoi les lois d’Allah sont pires que les lois nazies (54 articles)
Complices de l’islamisme: il faudra rendre des comptes un jour… (19 articles)
Prosélytisme islamiste dans les HLM - Les socialistes victimes de leur politique migratoire
Marre de devoir parler de l’islam !!!
Le voile islamique, symbole de l’islam raciste, conquérant et impérialiste
L’islamisation du monde
"L'urgence est de démontrer le caractère agressif du culte musulman"
Ces musulmans qui se disent modérés  (7 articles)
Eric Zemmour persiste et signe : l’islam est incompatible avec la République et la France m
 Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (609 articles)
Création de l’association des maires « ma commune sans migrants »

Depuis des décennies, des millions de Français de France se font tabasser, violer, racketter, humilier, spolier, et ce, pour des raisons racistes. Chaque résistant se fait dénoncer, souvent par des Français de souche collabos, traîner devant la soi-disant « justice », bâillonner ou assassiner civilement. Chaque année, mes coreligionnaires Juifs de France sont un peu plus chassés de leur pays, égorgés ou tués par balle (souvent par ceux qui élisent et réélisent nos gouvernements, conscients de leur lâche complicité vis-à-vis de ces futurs génocidaires).

J’ai démontré par des études menées dans des États tels que la Grande-Bretagne ou les pays scandinaves (terres exemptes des iniques lois « mémorielles ») que ces psychopathiques soviétismes que nous ont pondus les camarades Fabius et Gayssot ne servent nullement à protéger les Juifs de France mais, au contraire, à exciter contre eux des allogènes souvent naturalisés, venant grossir le troupeau des électeurs des gouvernements français successifs. Judéophiles seulement dans les paroles, ces derniers sont portés par des intérêts électoralistes et préparent le nouvel holocauste des Juifs de France dont ils accuseront les Français de France, lesquels seront aussi les victimes du meurtre de la France que les fous « gouvernants » fomentent par leur « antiracisme » et leur « devoir de mémoire ». Depuis quelques années, l’on ne se contente plus de terroriser des millions de Français contraints au silence, mais on les tue par centaines. Et plus le génocide des Français de France s’intensifie, plus la répression des fous-furieux en place dans les différents gouvernements collabos est féroce. Chaque fois qu’un Français de souche ou un Juif de France ose désigner clairement l’occupant, des milices idéologiques agitent la « justice » qui condamne le patriote sorti du maquis.

Les Français de France doivent se rendre compte qu’ils sont les otages, autant que les Juifs de France, de ces fanatiques, assassins orduriers non seulement assoiffés de pouvoir dans le cadre national mais obéissant surtout aux doctrines quasi religieuses de leurs maîtres cosmopolites qui leur offrent le levier médiatique sans lequel ces collabos ne pourraient même pas espérer être réélus ! Seul leur minable pouvoir de nuisance de garçons de service de la secte bruxelloise obsède ces gouvernements, malades mentaux s’y agrippant jusqu’à l’extinction de leur peuple : pour exemple, une ministre suédoise de « l’Enseignement secondaire et de la formation », sorte de Belkacem scandinave, a démissionné en août dernier pour… conduite en état d’ivresse (!),  alors que le gouvernement français ne s’est pas fait dégager après le massacre de la Promenade des Anglais, ces génocidaires allant même jusqu’à se congratuler, puis à faire pression sur les policiers niçois afin de détruire la vidéo attestant des exploits de ces « chances pour la France ». La situation est donc limpide : les Français de France, tout comme les Juifs de France, seront massacrés s’ils laissent à leurs gouvernants un libre champ d’action. Ils doivent se rendre compte qu’ils sont autant les otages de leurs futurs égorgeurs que les civils soviétiques à la veille de l’attaque du IIIe Reich. Tout comme les ordures staliniennes de juin 1941, les gouvernants de l’actuelle République française collabo privent leurs citoyens de la simple possibilité de désigner ouvertement la menace ! En effet, après le pacte passé avec Hitler et malgré les réflexions de bon sens ainsi que les alertes des spécialistes qui indiquaient explicitement le danger que représentait l’armée allemande s’amassant à la frontière occidentale, tous les patriotes étaient traînés devant la « justice » de Staline qui les condamnait, et ce jusqu’au 20 juin 1941 au soir, pour avoir calomnié le « cher et pacifique allié, notre camarade Adolf Hitler ». Conséquence de cette folie idéologique : le meurtre de centaines de milliers de Juifs soviétiques assignés à leur résidence d’Ukraine et de Biélorussie par des oukases pondus par la folie meurtrière de fanatiques staliniens. Les Juifs de l’URSS occidentale n’avaient le droit ni de s’éloigner de la frontière ni même de dire publiquement que l’ennemi de l’autre côté du limes s’apprêtait à envahir l’URSS et nourrissait quelque animosité à leur égard.

C’est précisément ce qui est en train d’arriver en ce moment-même aux Juifs de France ! Le gouvernement collabo – ces démocrates aliénés – a besoin des électeurs allogènes naturalisés, car les Français de France ne voteront plus pour eux. Pour satisfaire ces « communautés », malgré les assassinats terroristes déjà perpétrés à travers l’Hexagone, la répression doctrinale contre les Français de France se durcit. Les terroristes du gouvernement musèlent avec acharnement toute parole libre de patriotes français. Unique conséquence : quand le vase sera plein, c’est vous mes coreligionnaires Juifs de France qui en pâtirez, par dizaines de milliers !

La solution, et à elle tient votre survie, est tout aussi unique : vous devez comme moi mépriser publiquement les lois liberticides et prôner leur abrogation immédiate, car lorsque l’on nous interdit de nommer et de décrire notre futur assassin prêt à passer à l’acte, cela lui laisse toute possibilité de préparer son meurtre. En outre, et cela les « tribunaux de Nuremberg » de demain doivent le savoir, ce n’est pas seulement les homicides qu’il faudra condamner à la pendaison quand la France redeviendra française et l’Europe européenne : il faudra condamner, et en premier lieu, leurs complices, ces idéologues psychopathes qui ont détruit la Libye de Kadhafi, ont participé à l’anéantissement de l’Irak de Saddam Hussein, ont partiellement fait imploser la Syrie d’Assad fils et puis ont ouvert les frontières devant des flux de « migrants » parmi lesquels se cachent, ainsi que nous l’ont confirmé des forces spéciales, ceux qui nous égorgeront sans pitié. Entassant de futurs assassins dans les « jungles » de Calais et de Paris, ils les renvoient ensuite vers des villages français, créant ainsi un appel d’air démographique qui remplit inévitablement les « jungles » de vagues afro-asiates que les gouvernements injectent, de nouveau, dans le pays réel de France, espérant que les Français, une fois métissés, seront de plus dociles électeurs.

J’enseigne à travers les universités d’Eurasie et d’Amérique un document officiel issu du Ministère de l’enseignement supérieur et qui me concerne personnellement, tout comme il concerne chaque Juif de France. Ce document pourrait devenir une pièce utile dans la campagne présidentielle de 2017. En effet, docteur de l’Université française, j’ai présenté mon dossier au Conseil National des Universités (CNU) afin d’obtenir le simple droit de chercher un poste de maître de conférences en France. À cette occasion, ancien réfugié politique en France suite aux attaques antisémites que j’avais subies en URSS, j’avais expliqué mon parcours à une « experte » membre d’un syndicat protocommuniste qui s’était auto-désignée mon « rapporteur », profitant de sa place de présidente du groupe de recours. J’avais donc exposé à cette professeur de la Sorbonne les raisons pour lesquelles moi, Juif né en Union soviétique, je m’étais retrouvé naturalisé Français, docteur et enseignant de l’Université française. Or, dans le cadre de cette procédure républicaine qu’est la procédure de qualification du CNU, l’ « experte » a détourné mes paroles, se moquant, en tant que fonctionnaire de la République et dans l’exercice de ses fonctions, de l’antisémitisme dont j’avais été la victime en URSS (antisémitisme qui avait été d’ailleurs reconnu par le Ministère public français via l’asile politique qui m’avait été accordé). Cette « experte » de l’enseignement supérieur n’a rien trouvé de mieux que de déclarer par écrit, et à l’intention de ses collègues, que je faisais des recherches sur les origines ethniques des membres du CNU, ruinant donc toutes mes chances d’être qualifié ! Il est donc permis, dans le cadre d’une procédure républicaine, de se moquer de l’antisémitisme si celui qui s’en moque est un larbin du régime. Il sera même défendu par le Ministère de l’enseignement supérieur, puisque chacun de ses actes a comme objectif d’endoctriner les futurs universitaires français qui porteront le message  du cosmopolitisme assassin à des pseudo-élites diplômées. En revanche, si vous êtes un Juif français tel que je le suis et si vous luttez pour la sauvegarde des valeurs françaises, le gouvernement en place fera de vous une monnaie d’échange. Benoît Hamon et Nadjat Belkacem, informés de cette forfaiture commise par leurs services et portant le sceau de la République, ont ordonné de défendre bec et ongles la fonctionnaire qui agissait dans le cadre de la procédure de qualification du CNU. Les lecteurs seront satisfaits d’apprendre que cette procédure de qualification du CNU, coûtant environ 20 000 000 euros par an aux contribuables français, avait été supprimée par le Sénat en juin 2013, puis maintenue suite à l’intervention des principaux intéressés, et notamment de cette fonctionnaire qui s’est moquée des attaques antisémites que j’avais subies.

La campagne présidentielle de 2017 a bel et bien commencé. Le gouvernement fait tout pour étouffer cette affaire qui m’oppose au CNU, ordonnant que je sois poursuivi, interdisant mes livres français et œuvrant à la totale suppression de ma page wikipédia française. C’est une réaction logique : je détiens un dossier pouvant mettre en cause des membres du gouvernement actuel, lesquels, malgré leurs belles paroles, sont prêts à anéantir tous les Juifs de France dès que ceux-ci s’avéreront gênants. Je peux démontrer la manière dont le Ministère public justifie par écrit, auprès du Tribunal administratif de Paris, les plaisanteries de ces fonctionnaires détournant, dans l’exercice de leurs fonctions, les lettres de motivation qui leur sont envoyées, et notamment la mienne qui leur confiait, dans le cadre d’un concours républicain, les souffrances que j’avais subies en raison de l’antisémitisme régnant en URSS. Les concurrents du président actuel, ou tout autre socialiste présidentiable, peuvent se rapprocher de moi afin d’obtenir ces documents ministériels en vue de faire connaître aux électeurs, et plus particulièrement aux Juifs de France, la face véritable de nos gouvernants.

Dr Anatoly Livry


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 20/09/2016 07:00
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Le nazisme modéré en fiction !
#56

Hitler Mufti - Et si on disait que le nazisme est une religion
A lire aussi: Pourquoi les lois d’Allah sont pires que les lois nazies (56 articles)


Explication (et que le lecteur exerce sa sagacité) :

Imaginons que le nazisme et Mein Kampf soient  librement diffusés et étudiés par des millions de citoyens en France se déclarant nazis sous le curieux prétexte que c’est vieux, ça date de 71 ans qu’il y avait le contexte ; qu’il y ait des nazis progressistes qui diraient ne plus vouloir gazer tous les juifs, handicapés, communistes, qui diraient que Hitler avait raison et a raison parce que c’est quand même Adolf qui a fait les autoroutes allemandes et la voiture du peuple, ils l’ont entendu de leurs parents ; que certains de ces nazis modérés ne tueraient pas eux-même des juifs, même si peut-être certains extrémistes le feraient en criant « Heil Hitler »; la majorité des nazis serait pacifique de nos jours, bon il y en aurait bien quelques uns qui défileraient, manifesteraient et hurleraient contre les sionistes d’Israël, mais rien d’antisémite, ça serait purement politique et n’ayant bien sûr rien à voir avec leur livre sacré qui réclame l’extermination de ceux-ci, nous sommes en 2016, le contexte de l’époque, bordel, le contexte !

Bon, il y aurait bien aussi des autorités nazis disant, dans les pays nazis qui appliquent le nazisme et Mein Kampf, le contraire de ce que racontent les autorités nazies en France, mais c’est parce que forcément en France pays des lumières et de la tolérance, ceux résidant dans le pays sont éclairés et dignes de confiance puisque modérés.

On aurait aussi quelques déséquilibrés nazis n’ayant  obligatoirement rien à voir avec le nazisme. Même si les ressemblances dans leur programme avec celui des nazis de 1933 sont étonnantes de similitude, jusqu’au cri de guerre, pardon de déséquilibre « Heil Hitler » ou «  Sieg Heil ». Après tout Heil Hitler !  n’importe qui peut le dire, pas forcément un nazi, ça semblerait un peu trop facile d’assimiler un déséquilibré à un nazi sous prétexte qu’il ressemble en tout point à un nazi faisant le nazisme originel de 1933. Je vous rappelle qu’on est en 2016, les nazis ont évolué depuis 71 ans, ne leur faites pas de procès d’intention a cause d’une minorité ne comprenant pas ce qu’ont voulu dire et fait les barons nazis de 1933 jusqu’en 1945.

Nos dirigeants feraient bien sûr du business avec les pays nazis, qui gazeraient modérément les non conformes à l’idéologie nazie, mais bien sûr sans que cela ne soit discuté. D’ailleurs,on nommerait un nazi au conseil des droits de l’homme de l’ONU pour faciliter le vivre ensemble avec nos amis nazis qui offriraient des montres et des valises d’argent et viendraient acheter des clubs de sport en gratitude de notre bonne volonté.

Bien sûr dans ce monde parallèle, pardon dans cette France de fiction, toutes critiques du nazisme seraient proscrites et passibles des tribunaux. C’est bon, on ne va pas stigmatiser encore les nazis de 2016 pour des crimes datant de 71 ans ou actuels au bout du monde ou chez nous par des pseudo nazis enterrés avec cérémonie de bras tendus et de drapeaux à croix gammée. Bien sûr ils auraient le droit d’exercer le nazisme dans des locaux culturels grâce à des associations nazies subventionnées, enfin nous vivrions dans une France tolérante et ouverte.

Mais je rêve, jamais la France et nos dirigeants ne seront assez tolérants  pour accepter ça !

Eddy Leurquoy


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 26/11/2016 19:31
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Appel aux musulmans : ne faites pas de vos pays une nouvelle Allemagne nazie
#57

Islam et Nazisme

Dans cet article publié sur Tunisie Info, Ben Ammar Salem, un tunisien lucide, s’exprime plus librement sur l’islam que ne le fait n’importe quel média français, où la pensée unique et totalitaire interdit ne serait que d’examiner les similitudes qui rapprochent le nazisme de l’islam politique.

Crier sa haine du juif et du non-musulman est un leitmotiv dans le monde musulman et plus encore en Tunisie

Les musulmans sont comme ces coureurs cyclistes du dimanche largués par le peloton qui au lieu de doubler d’efforts et d’énergie pour refaire leur handicap, ils se mettent à vociférer, à maugréer, à vitupérer, à s’agiter comme des forcenés, à stigmatiser et couvrir leurs devanciers d’un torrent de boues d’insultes et d’invectives comme s’ils étaient responsables de leur retard irréversible. Toujours la faute à l’autre, érigeant l’autre en bouc-émissaire de tous leurs échecs pathétiques, se donnant bonne conscience en brandissant l’étendard du religieux pour masquer leur propre insuffisance et se regarder de leur propre miroir. Quand on est incapable de faire sa propre introspection pour comprendre et analyser les causes de sa faillite, on se sert de l’autre comme un criminel cherche à se fabriquer un faux alibi pour échapper aux Fourches Caudines de la justice. Crier sa haine du juif et du non-musulman est un leitmotiv dans le monde musulman et plus grave encore en Tunisie, elle dont ni ses rues ni ses mosquées n’ont été des espaces inquisitoriaux et d’appels au meurtre du juif dans toute son histoire post-1956 et bien avant, à l’instar des scènes de pogroms et des autodafés devenus la marque de fabrique locale depuis le retour du Raspoutine tunisien R. Ghannouchi sur le sol national. Le pays de la douceur de vivre et du bien vivre ensemble ressemble désormais à une cité du monde des ténèbres offrant un visage de la barbarie humaine. Sans âme, ni raison humaine, où seuls dominent les cris des meutes de loups en voie de coloniser son territoire et ses agoras. La Tunisie est en train de perdre inexorablement son humanité et son pacifisme, pour accéder au statut de l’ignominie et l’indignité internationales.

A lire aussi:

HAUTE TRAHISON : Les traitres européïstes mondialistes qui vous dirigent veulent installer / imposer la charia dans les pays d'occident, dans VOTRE PAYS en vous colonisant !
Pourquoi les lois d’Allah sont pires que les lois nazies (56 articles)


En un temps record, elle vient d’être sacrée terre de djihad et premier pays pourvoyeur de chair à canon dans la guerre impérialiste téléguidée par l’OTAN contre la Syrie. Manquant de discernement, veules, cupides et attirés certainement par l’appât du gain et les prébendes paradisiaques, ils ne se rendent pas compte qu’ils sont des marionnettes, des simples pions, une simple force d’appoint dans une guerre hégémonique néo-impérialiste. Comme ils ne savent pas que ceux-là mêmes qui les manipulent et les soudoie sont les mêmes qui dénoncent la montée du fanatisme et de l’obscurantisme en Tunisie. En vendant leur âme au diable comme ils qualifiaient eux-mêmes leur marionnettiste américain, ils discréditent l’image de leur propre religion qui n’est plus en état de guerre, dar al harb, depuis le 11 ème siècle, et jettent en même temps l’opprobre sur leur propre pays.

Cette violence latente et nourrie par des préceptes coraniques d’un autre temps

Tout ceci leur importe peu tant qu’ils ont l’ivresse de donner libre-cours à cette violence latente et nourrie par des préceptes coraniques d’un autre temps. Se croyant investis d’une mission divine, ils ne ratent plus une occasion pour exhiber leurs crocs et cracher leur venin sur tous ceux qui n’entrent pas dans leur moule idéologique. Aujourd’hui plus aucun espace n’est épargné, la mosquée comme la rue et le terrain syrien voire les cités-ghettos européens, ils sont devenus le théâtre de la catharsis musulmane où l’on joue la tragédie de sa propre vie où l’on fait de l’autre, cet ennemi imaginaire mais personnifié par des versets diaboliques et velléitaires pour exciter leurs pulsions destructrices et attiser le feu de la haine jamais éteint depuis 1430 ans.

Des versets coraniques aussi innocents et humanistes que le nazisme

Dans un tel climat délétère et hostile au droit à la différence, de l’exacerbation du fanatisme religieux, nourri par des versets coraniques aussi innocents et humanistes que le nazisme, auquel les islamistes vouent un véritable culte religieux, les prêches ne peuvent être à contre-courant de ce climat. Ils sont à la fois contaminés par le ver venimeux inoculé dans le fruit tunisien par les forces prédicatives et mercenaires wahhabites, et surtout ils servent d’exutoire à l’âme tourmentée des tunisiens en manque de repère, agonisant et désespérés, sans perspectives d’avenir, sauf les promesses de prébendes divines dont les abreuvent les prédicateurs-charlatans, vendeurs d’illusions et escrocs de la foi. Au lieu du pain et du jeu, on leur distille et on leur sert dans les mosquées un breuvage infect et empoisonné portant en lui tous les germes du poison mortel de la barbarie nazie.

Quand on fait de la haine de l’autre un projet politique, on finit toujours par mourir de sa propre haine. L’histoire ne manque pas d’exemples en la matière. A commencer par la tyrannie arabe elle-même.


Salem Ben Ammar

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 10/12 19:41
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !