Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Formation anti-terroriste Hussard : apprendre à se défendre, plutôt que cultiver l'esprit "Charlie" [Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation]




« 1 ... 264 265 266 (267) 268 269 270 ... 318 »

Formation anti-terroriste Hussard : apprendre à se défendre, plutôt que cultiver l'esprit "Charlie"

Face à la menace islamiste sur notre territoire,
réapprendre l’art de la guerre plutôt que cultiver l’esprit « Charlie »

Apprendre à se battre, plutôt que cultiver l'esprit Charlie

Vous êtes-vous déjà demandé quelle serait votre réaction face à une attaque islamiste ? Si un homme sortait une kalachnikov non loin de vous et se mettait à tirer sur la foule ? Même si vous parveniez à vous saisir de son arme, sauriez-vous seulement la retourner contre ses comparses ? Avec la fin du service militaire, les Français ne sont plus formés au maniement des armes et au combat. Or de l’aveu même des autorités, nous devons nous habituer à vivre en présence d’une menace terroriste permanente et une guerre civile n’est pas non plus exclue. « Nous sommes en guerre », nous dit un pouvoir qui semble mener une drôle de guerre comme en 39-40. Et même s’il la menait vraiment, cette guerre, les forces de l’ordre ne peuvent pas être partout 24h/24.

Dans son livre Tout ce qu’il ne faut pas dire, le général de gendarmerie Bertrand Soubelet explique : « Les banlieues de nos grandes villes où trop de jeunes sont livrés à eux-mêmes, souvent mal scolarisés, parfois déscolarisés, sans aucune perspective d’avenir, sont des réservoirs de rebelles. C’est dans ce vivier d’enfants révoltés, dévoyés, en déshérence et en mal de repères que le djihad fait son marché. Nous vivons sur une poudrière, car ces délinquants, ces tueurs potentiels disposent d’une source d’instruments de mort quasi inépuisable : dans les grands centres urbains de France, il y a des stocks d’armes illicites qui sont le reliquat des guerres d’Europe centrale. Ce qui nous fait peur, à nous gendarmes, c’est que ces stocks d’armes, qui dorment pour le moment, sortiront un jour où l’autre entre les mains de gens déterminés et organisés. »

A lire aussi :

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (98 articles)

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (798 articles)
Europe des traitres : Berlin envisage l’arrivée de plus de 12 millions de nouveaux immigrants
Interdire l’immigration musulmane? Les Français votent pour !
Fillon, Hamon et Macron lèchent les babouches, Marine honore la France

Si c’est un général de gendarmerie qui le dit, ce n’est pas être paranoïaque que de craindre une vraie guerre civile en France. Apprendre ou réapprendre à manier des armes de guerre, c’est faire preuve de prudence et de clairvoyance. « Si tu veux la paix, prépare la guerre », nous dit l’antique adage romain. Mais comment s’y préparer ? En France, on l’ignore, mais dans notre économie de marché où l’apparition d’un besoin génère rapidement une offre, il existe des sociétés qui proposent des stages de formation anti-terroriste. Néanmoins, la législation sur les fusils d’assaut et le tir dynamique étant très restrictive dans l’Hexagone, les stages se déroulent en Pologne ou en Tchéquie. Tout est légal, les sociétés et leurs activités sont déclarées et ont pignon sur rue. L’une d’entre elles, c’est Hussard, une société de Varsovie fondée par un entrepreneur français, Grégory Leroy. Hussard, c’est aussi le nom donné aux formations anti-terroriste de 2 à 3 jours proposées aux ressortissants français (mais ouvertes à tous les citoyens des pays de l’UE) : tir au fusil d’assaut, tir dynamique aux armes de poing, entretien de l’arsenal de combat, combat tactique, corps à corps et premiers soins en situation de combat. Les instructeurs sont des professionnels assermentés, et les stages se déroulent selon les cas à l’Académie technique militaire de Varsovie ou dans un club de tir partenaire.

Actuellement, Hussard propose un stage de deux jours à Varsovie en mai en partenariat avec le Grand Hôtel Mercure de Varsovie, avec initiation au tir dynamique et en prime une conférence et une découverte de l’histoire militaire polonaise avec Piero San Giorgio, le célèbre survivaliste suisse. Avis aux amateurs !

Olivier Bault

Formation anti-terroriste Hussard, Varsovie (Pologne)


https://www.youtube.com/watch?v=7ZETZjbs6qU



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 19/02/2017 19:58
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Hayange : l’Etat ré-ouvre pour les migrants l’hôtel fermé par le Maire

Hayange : l’Etat ré-ouvre pour les migrants l’hôtel fermé par le Maire

Communiqué de presse

HAYANGE : L’État socialiste impose la réouverture de l’Hôtel Central dédié aux migrants.

Il y a quelques temps, j’avais pris un arrêté ordonnant la fermeture de l’Hôtel Central, situé en centre-ville, pour des raisons de sécurité.

Le propriétaire que l’on peut qualifier de marchand de sommeil, utilisait la bienveillance du gouvernement socialiste envers les migrants et demandeurs d’asile pour faire son beurre et occuper un bâtiment miteux et présentant de gros problèmes de sécurité.

Suite à cette fermeture, quelques travaux ont été faits. Mais bénéficiant des largesses de l’État et ayant obtenu des dérogations, notamment en terme d’accueil des Personnes à Mobilité Réduite, l’hôtel a pu rouvrir ce jour, outrepassant mon autorité de maire.

Que les choses soient bien claires. Je ne me rendrai jamais complice de cette prise en otage des pouvoirs publics.

A lire aussi :

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (800 articles)
La Suède a changé, les Suédois de souche sont priés de s’intégrer  (11 articles)
L’interdiction en France des statistiques ethniques est une aberration
"Démocrassie TF1" : Nicolas Dupont-Aignan indésirable au débat présidentiel !
Chez nous, un film anti FN à deux mois des élections
Hamon s’y croit, le pauvre
Dictature socialiste - Ils en rêvent : 2017 pourrait être la dernière année de Riposte Laïque (14 articles)
Envoyons les islamistes aux Îles Kerguelen
Conférence de presse : défendre une parole libre impossible avec la loi Pleven (3 articles)
Attentat musulman au Musée du Louvre : enfin nos militaires tirent, à l’israélienne ! (6 articles)
La terrible et criminelle "bevue" de Jean-Luc Mélenchon

Je ne peux que déplorer la rapidité d’action du gouvernement en ce qui concerne les demandeurs d’asile quand des centaines de familles françaises attendent d’être relogées dans des logements décents.

Sur Hayange, nous avons déjà le foyer ADOMA (anciennement AMLI), dont la plupart des occupants sont des hommes seuls et dont la majorité vient de pays qui ne sont plus en guerre depuis des années. Je rappelle à ce titre que l’agresseur au coup de poing américain du chauffeur du réseau Citéline le mois dernier était un jeune albanais, résident de ce foyer, récidiviste. Je rappelle également que 83% (chiffres 2015) de ces demandes d’asile sont rejetées, sans que les bénéficiaires ne soient reconduits à la frontière. Le contribuable français continuant, bien sûr, à financer l’accueil de ces populations.

Où sont les maires moralistes des alentours pour les accueillir ? Hayange peine à retrouver une attractivité, à se rénover et accomplit déjà sa part en termes d’accueil de ces populations.

Lorsque je demandais un renforcement des effectifs de la Police Nationale, que j’alertais sur la dépréciation des services publics, que je luttais pour la réouverture d’un service d’urgences à l’hôpital de Hayange, on me répondait que l’État n’avait plus de moyens.

Je constate, et je ne suis pas le seul, que lorsqu’il s’agit de subvenir aux besoins de populations étrangères, le gouvernement socialiste est capable de mobiliser et de débloquer des fonds (à hauteur de 30 000€ par mois). Je constate amèrement qu’il perdure dans sa volonté de faire passer les autres avant les nôtres.

J’invite donc tous les citoyens qui n’acceptent plus de payer et de subir ces décisions d’en prendre note et leur donne rendez-vous lors des prochaines échéances électorales.

Fabien ENGELMANN, Maire de Hayange, Conseiller Régional Grand Est

Christine Tasin


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 22/02/2017 07:28
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Le roi du Maroc, complice de l'UE, fait passer des clandestins subsahariens musulmans par l'Espagne

«Grand merci à Mohammed VI» :
le Maroc favoriserait-il l’arrivée de migrants en Espagne ?

Le roi du Maroc, complice de l'UE, fait passer des clandestins subsahariens musulmans par l'Espagne

La vague de migrants venus du Maroc qui s'est abattue sur l'enclave espagnole de Ceuta a donné lieu à une polémique. Certains médias espagnols laissent en effet entendre que Rabat a l'intention de créer une crise migratoire en Europe.

«Grand merci à Dieu, grand merci à Mohammed VI !» Ces propos, prononcés lors de scènes de liesse qui caractérise l'arrivée des migrants à Ceuta, ont été immortalisés le 19 février.


https://www.youtube.com/watch?v=AsOzOfmmZrU


En français, on y voit des migrants remercier «la population marocaine pour son hospitalité», «le roi Mohammed VI pour son accueil» et «le Maroc de [les] avoir formés».

Ces images ont été tournées par FaroTV Ceuta, deux jours après l'incursion de centaines de migrants dans l'enclave espagnole située en Afrique du Nord.

A lire aussi :

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (801 articles)

Europe des traitres : Berlin envisage l’arrivée de plus de 12 millions de nouveaux immigrants
La Cour européenne obligerait chaque pays européen a ouvrir les frontières à tous
Des centaines de migrants ont forcé la frontière hispano-marocaine à Ceuta
Maghreb : plus de 200 migrants forcent la frontière de l'enclave espagnole de Ceuta (IMAGES)
[Maroc] Manif contre la recrudescence d'actes du racisme, et d’agression contre les noirs... (2 articles)
Des ingrats et des " traîtres " en puissance, les Marocains d'EuropeC'est aussi au Maroc que Martine Aubry a fait la campagne de Hollande...
« Les maisons du Maroc payées avec les allocations familiales »
Les Belgo-Marocains démoralisés car victimes de discrimination ? Voici la réponse des Belgo-Belges ! (8 articles)
Hollande gros balourd - Belkacem agent double - Taubira débile
[Belgique] PS belge et PS marocain : copains comme cochon !
Justice à deux vitesses : la barbarie anti-française passée sous silence (3 articles)

IMPORTANT !
L'OCI, cet ONU de la loi islamique qui a pour mission de protéger et "d'élargir" l'oumma dans le monde (9 articles) - [UE] Eurislam : le projet des élites européennes (3 articles) - Eurabia ou l’islamisation de l’Europe : le pire complot de tous les temps (4 articles) - [Audio] Révélation : vingt minutes pour comprendre pourquoi l’Europe se laisse envahir par l’Islam - La stratégie de conquête des Frères musulmans - L’Arabie Saoudite a investi 75 milliards de dollars pour répandre l’idéologie islamiste salafiste - Ecole d’Elbeuf sur Seine : cours d’arabe et retour sur la politique d’islamisation de l’école

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (102 articles)
Campagne Présidentielle 2017 de Marine Le Pen " Au nom du Peuple" - Front National patriote (47 articles)

Polémique sur la responsabilité du Maroc

Le Maroc «autorise-t-il» les assauts sur l'enclave de Ceuta pour créer une «nouvelle crise migratoire», comme le laisse entendre le quotidien conservateur espagnol ABC 

Le ministère marocain de l'Agriculture avait en effet prévenu le 6 février que l'Europe s'exposait à un «véritable risque de reprise des flux migratoires que le Maroc, au gré d'un effort soutenu, avait réussi à gérer».

Mariano Rajoy, chef du gouvernement espagnol, a cependant estimé que le Maroc avait fait de son mieux pour contenir cette nouvelle vague de migrants.

«Les responsables des forces de sécurité marocaines ont fait tous les efforts possibles et je leur en suis reconnaissant», a-t-il déclaré le 20 février. «Ce qui se passe, c'est qu'il y a des batailles qui ne sont pas faciles», a-t-il poursuivi, qualifiant de «magnifique» la collaboration entre les deux pays, affirmant que les relations entre Rabat et Madrid n'avaient jamais été meilleures.

Cet avis est partagé par les organisations de soutien aux migrants marocaines, qui estiment que Rabat a une politique très ferme concernant les réfugiés. «Nous pensons que les tentatives récentes de passage des migrants par Ceuta sont surtout la conséquences de cette pression policière. Les migrants tentent de passer coûte que coûte rapidement», a confié Hicham Rachidi, membre du groupe antiraciste de défense et d’accompagnement des étrangers et des migrants, au site marocain Yabiladi.

Reste que la tension à la frontière est de plus en plus palpable, à tel point que l'Association Espagnole des Guardias Civiles (AEGV), organe représentant les agents de cette police espagnole bénéficiant d'un statut militaire, a publié un communiqué dans lequel elle réclame une augmentation des moyens matériels et humains (150 hommes supplémentaires) pour les gardes-frontière. Le 20 février, 15 hommes de la Guardia Civil auraient été blessés lors des assauts des migrants sur l'enclave, poursuite ce communiqué.

Invasion musulmane subsaharienne du Maroc à l'Espagne

De son côté, le Maroc dépenserait 250 millions d'euros par an pour endiguer les flux migratoires vers l'Europe, selon des chiffres obtenus par le site marocain 360.ma. En sus de ses dépenses sécuritaires, le royaume s'est engagé dans des procédures de régularisations de ses réfugiés, permettant à 16 000 personnes d'obtenir un titre de séjour en 2014. En 2016, ce sont tout autant de migrants qui ont fait une demande de régularisation.


Publié le: 22/02/2017 14:50
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !