Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re : Immigration / 6 millions de clandestins aux portes de l’Europe [Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation]




« 1 ... 266 267 268 (269) 270 271 272 ... 318 »

Re : Immigration / 6 millions de clandestins aux portes de l’Europe

Invasion musumane en Europe - 6 millions de clandestins

Au sommaire de ce Journal de TV Libertés du 23 février 2017 : 1) Immigration / 6 millions de clandestins au portes de l’Europe ; 2) Europe / L’Espagne veut plus de migrants ! 3) Économie / La fraude aux allocs coûte 1,5 milliard ; 4) Culture / Le cinéma, outil de propagande ; 5) L’actualité en bref.


https://www.youtube.com/watch?v=sQ3bfQPYews

1) Immigration / 6 millions de clandestins au portes de l’Europe

6 millions de clandestins aux portes de l’Europe ! Un rapport des services de renseignements allemands met en garde contre la présence de ces clandestins sur les côtes méditerranéennes, prêts à tout pour venir en Europe ! L’absence de politique européenne commune et de détermination des Etats membres risquent de favoriser l’arrivée de millions d’Africains. Olivier Frèrejacques

6 MILLIONS ! C’est le nombre de clandestins présents sur les côtes méditerranéennes, coté africain et asiatiques et qui entendent rejoindre l’Europe ! Le journal allemand Bild s’est procuré des documents des services de renseignement qui affirment que près de 6 millions de clandestins veulent rejoindre l’Europe coute que coute. Les pays connaissant la plus forte proportion de clandestins sont la Turquie avec près de 3 millions d’individus et la Libye avec 1 200 000.

L’important contingent de clandestins présents en Turquie explique la faiblesse de la diplomatie européenne face à Ankara tandis que la question des migrants présents sur le sol Libyen est une conséquence directe de l’assassinat de Mouammar Kadhafi voulu par l’ancien président de la république française Nicolas Sarkozy.

La très grande majorité des clandestins sont d’origines algériennes ou d’Afrique subsaharienne et sont de religion musulmane. On retrouve donc sans surprises de très nombreux individus originaires d’Afrique de l’Ouest et tout particulièrement du Mali et du Niger. Ces 6 millions de clandestins en provenance aux portes de la Méditerranée ne pourraient être qu’un avant goût de ce qui attend l’Europe dans les années à venir. Sur la seule période 2015-2035 l’Afrique devrait produire 800 millions d’habitants supplémentaires soit 1 fois et demi la population des 28 pays qui composent l’Union Européenne, des populations que l’Afrique ne pourra pas nourrir et que la faiblesse des dirigeants européens pourrait pousser à franchir la Méditerranée.

Au problème démographique que pose cette crise migratoire s’ajoute la question du djihadisme puisque la majorité des nouveaux arrivants sont de religion mahométane. L’absence d’une politique commune de lutte contre l’immigration des Etats de l’Union Européenne ne devrait pas faciliter la gestion de cette crise mais la poussée des populismes un peu partout sur le Vieux Continent pourrait profiter à de nouveaux réflexes politiques.

A lire aussi : Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (805 articles)
Un rapport allemand avertit qu'au moins six millions de clandestins sont aux portes de l'Europe

2) Europe / L’Espagne veut plus de migrants !

Et alors que les services allemands font état de la présence de millions de clandestins au bord de la Méditerranée, certaines autonomies espagnoles réclament plus de migrants ! Des milliers attendent de pouvoir rejoindre les côtes ibériques depuis Melilla et Ceuta ! Analyse avec le professeur Nicolas Klein, normalien agrégé d’espagnol. Il a été interrogé par notre envoyé spécial à Strasbourg lors d’une conférence du club Guttenberg.

Les seules frontières européennes sur le sol africain prises d’assaut ! Les enclaves espagnoles au Maroc Melilla et Ceuta font l’objet de tentatives quotidiennes de passage par des clandestins.

Le 6 février 6 clandestins étaient parvenus à franchir la frontière à Melilla. Il y a 6 jours 900 personnes ont essayé de rentrer à Ceuta, 500 ont réussi et lundi ils étaient 600 à forcer le passage et 360 sont arrivés à leurs fins ! Un taux de réussite encourageant pour les clandestins qui envisagent de tenter leur chance. Le professeur Nicolas Klein explique l’histoire récente de ces enclaves espagnoles en Afrique.

La porosité de la frontière s’explique aujourd’hui par le contexte diplomatique tendu avec le Maroc qui accuse l’Union Européenne de ne pas respecter pleinement un accord agricole.

Et tandis que les autorités madrilènes tentent de juguler l’arrivée massive de clandestins, en Catalogne, une alliance entre indépendantistes et l’extrême gauche proche de Podemos demande plus de migrants. Le 16 février,, ils étaient entre 100 000 et 200 000 à descendre dans les rues de Barcelone pour demander plus d’immigration sur fond de provocation à l’encontre du pouvoir central…

Une partie de l’avenir de l’Europe pourrait donc bien se jouer sur la question des velléités indépendantistes d’autonomies espagnoles et avec comme toujours l’aide des organisations d’extrême gauche…

3) Économie / La fraude aux allocs coûte 1,5 milliard

1,5 milliard d’euros, c’est le coût annuel des fraudes aux allocations familiales. Même si la traque et la répression sont de plus en plus efficaces, moins de 20 % de la gabegie est détectée et sanctionnée. Natasha Koenigsberg

275 millions d’euros : ce sont les sommes versées l’an dernier par les allocations familiales à des ayant droits qui ont été considérées comme indues, non justifiées ou carrément extorquées à l’aide de fausses déclarations et de faux justificatifs par des allocataires indélicats. Au total, l’an dernier, 40 000 personnes ont été rappelées à l’ordre et sommées de rembourser des sommes indues. Un tiers font l’objet de poursuites pénales. En tête de la fraude volontaire : la déclaration en parent isolé afin de toucher l’allocation qui est réservées aux femmes ayant des enfants, mais les élevant seules… Cette seule fraude représente plus de 16 % des cas litigieux.

Si certaines bénéficiaires sont sanctionnées par la caisse d’allocation familiales parce qu’elles ont volontairement, ou non, oublié de déclarer qu’elles s’étaient remises en couple, ce qui leur fait perdre le bénéfice de l’allocation, c’est surtout l’explosion du nombre de fausses déclarations, émanant d’allocataires polygames qui place cette arnaque en tête du podium. L’histoire est toujours la même : des femmes vivant pourtant la plupart du temps dans le même logement que leur mari et ses autres épouses, se déclarent en parent isolé afin de toucher un supplément d’allocation… Parfois, le recours gracieux de la CAF est contesté par les allocataires indélicats, avec le soutien d’associations, qui considèrent que le refus de l’allocation est un ingérence dans leur vie privée et leurs convictions religieuses.

L’autre fraude la plus pratiquée est la fraude au RSA… versé à des ayant-droits qui disposent, en fait, d’autre revenus, légaux ou non, mais qu’ils omettent bien évidemment de déclarer pour continuer à toucher le revenu de solidarité active… Au total, les omissions ou fausses déclarations pèsent 75 % du volume total des fraudes, quand les arnaques et escroqueries complètes, avec création de faux documents à la clef et souvent, de faux allocataires, représentent 10 %, soit 150 millions d’euros par an.

4) Culture / Le cinéma, outil de propagande

Quand le cinéma se fait arme de propagande ! La sortie mercredi du film “Chez Nous”, qui tourne en dérision le Front National, suscite la polémique. Arrivé à point nommé à moins de 2 mois de l’élection présidentielle, ce film est loin d’être le premier à flirter avec la propagande politique. Hermine Risoli

Le cinéma, comme arme politique. L’histoire est vieille comme le monde, ou plutôt comme les Frères Lumière. En effet, les films instrumentalisés à des fins politiques sont légions dans le cinéma français. La sortie polémique du film “Chez Nous”, que le n°2 du Front National Florian Philippot qualifie d’ “œuvre de propagande » est un exemple parmi d’autres.

En 2010, “Le nom des gens” de Michel Leclerc mettait en scène l’actrice Sara Forestier qui incarnait une jeune femme de gauche, Bahia Benmahmoud, dont l’engagement politique prend une tournure particulière. Celle de coucher avec des hommes de droite afin de les ramener dans le “droit” chemin. Un humour qui peut laisser perplexe. Dans le même registre, on pourrait également citer “Féroce” de Gilles de Maistre sorti en 2001 qu’à peine 100 000 spectateurs se sont infligés. Ce long métrage tente de décrédibiliser la droite radicale française à travers une “Ligue patriotique”, dont il fait passer les membres pour des assassins. Sorti en avril 2002, il n’avait pas empêché Jean-Marie Le Pen d’accéder au 2nd tour de l’élection présidentielle.

Le 7ème art sait aussi être un outil de colonisation des esprits. Et les réalisateurs bien-pensants l’ont parfaitement compris. Ainsi, le cinéma français est truffé d’images subliminales qui tendent à nous dire quoi penser. La comédie antiraciste “Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ?”  est le parfait exemple de ce phénomène, elle traite sur le ton comique la question du brassage ethnique, ridiculisant toute forme de sentiment identitaire. Le cinéma français n’hésite pas à s’arranger avec l’Histoire pour appuyer le discours ambiant qui vise à culpabiliser “l’Homme Blanc colonisateur”. Le film “Indigènes” de Rachid Bouchareb sorti en 2006, dont le contribuable sera heureux d’apprendre qu’il a participé au financement à hauteur de 90 % via des chaînes de télévision publique, est une ode aux tirailleurs nord-africains de la seconde guerre mondiale offrant une vision univoque de l’Histoire.  

Certains films dont le témoignage de vérité dérange sont en revanche mis au ban des diffusions, c’est le cas du chef d’oeuvre de Vittorio de Sica : La Ciociara qui relate les viols de masse commis par le corps expéditionnaire français rattaché aux alliés et dont les soldats étaient sénégalais, algériens, marocains et tunisiens. La teneur idéologique du cinéma français n’est donc plus à prouver, et le 7ème art semble être passé maître dans…. l’art du bourrage de crâne !

TV Libertés


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 24/02/2017 19:01
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Calais, le retour : une centaine de clandestins arrivent chaque jour…

Calais - Retour des clandestins - Invasion musulmans France

A Calais on recommence à reconstituer le stock, certains humanitaires parlent d’une centaines d’arrivées  par jour.

N’ayant plus de jungle pour l’instant, ils se baladent partout en ville et aux alentours.

Où dorment-ils ? Où mangent-ils ? Je n’en sais rien.

Mais il est clair qu’une nouvelle Jungle va apparaître tôt ou tard, 100 par jour, en quelques mois, ça va faire beaucoup, beaucoup…

A lire aussi :

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (806 articles)
On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (103 articles)
Campagne Présidentielle 2017 de Marine Le Pen " Au nom du Peuple" - Front National patriote (56 articles)

Pour le moment « on » les stocke je ne sais pas où, ils réclament des douches,  ils vont bien finir par avoir gain de cause, la mairie va devoir leur en construire aux frais des contribuables…

Pour le moment « on » les stocke,  mais attendez vous à les recevoir chez vous dans vos beaux village… Il faudra bien un jour ou l’autre recommencer de vous les envoyer par centaines.

Moi je vous préviens tout simplement afin que vous ne soyez pas surpris et pris aux dépourvu pour leur trouver un petit endroit pour les accueillir et les nourrir chaleureusement.

A moins que vous ne votiez Marine.

Pour nous, il est hors de question de les garder à Calais.

Jean-Marc

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 25/02/2017 05:08
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Paris n’est plus Paris… Trump aurait-il raison ?

Paris n’est plus Paris… Trump aurait-il raison ?

Trump avait déjà pris plusieurs fois Paris comme exemple désastreux d’une politique migratoire laxiste

« Paris n’est plus Paris » a déclaré le président Trump devant les 10.000 participants de la réunion annuelle de la CPAC, la Conférence des conservateurs américains. Après avoir parlé des effets désastreux que les Suédois doivent supporter avec l’arrivée des migrants, le président américain a renouvelé son appréciation sur la capitale française. « Regardez ce qui se passe en Europe. »

Et il poursuit son explication de texte pour la compréhension de sa politique migratoire : « J’ai un ami, c’est quelqu’un de très très important. Il adore la Ville Lumière. Pendant des années, tous les étés, il allait à Paris, avec sa femme et sa famille, m’a-t-il raconté. Je ne l’avais pas vu depuis longtemps et j’ai dit “Jim, comment va Paris ?” ; “Je n’y vais plus. Paris n’est plus Paris”, a-t-il poursuivi. Il n’aurait jamais raté une occasion. Aujourd’hui, il n’envisage même plus d’y aller », a encore raconté le 45e président des États-Unis.

A lire aussi :

Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (807 articles)
L’islamophobie, nouveau péché capital
Sami Aldeeb: Uthman a falsifié le Coran… et Hafs est un menteur
Affaire Meklat : Pascale Clark de France Inter) connaissait les tweets immondes de Meklat
Hamon s’y croit, le pauvre
Yacine Chaouat : un assistant parlementaire qui prêche le djihad ? C’est possible…
Voile : Onfray tire à vue sur Marine en disant des énormités sur le Liban
Fillon-Macron-Hamon au dîner du Crif
La France profonde en a marre de la sous-France de Théo
Envoyons les islamistes aux Îles Kerguelen
La terrible et criminelle "bevue" de Jean-Luc Mélenchon (2 articles)
Le projet que prépare Tariq Ramadan pour la France... un projet terrifiant ! Lina Murr Nehmé (vidéo)
Indre-et-Loire : premier des 13 centres de déradicalisation, un coût exorbitant pour rien ! (5 articles)

On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (108 articles)
Campagne Présidentielle 2017 de Marine Le Pen " Au nom du Peuple" - Front National patriote (56 articles)

Le candidat Trump avait déjà pris plusieurs fois Paris comme exemple désastreux d’une politique migratoire laxiste. L’an passé, en février, à André Bercoff pour Valeurs actuelles, il avait déjà affirmé que « Paris n’était plus ce qu’elle était ».

Puis, en juillet, après le terrible attentat de Nice, « une très belle ville », il avait élargi son appréciation à « la France n’est plus la France ». Et, quelques mois plus tard, en septembre, sur Fox News, il avait répété, à propos de l’afflux de migrants en Europe : « Je suis allé à Paris. Paris ne ressemble plus à Paris. »

Donald Trump adore Paris, au point d’avoir pour obsession le changement intervenu depuis quelques années sur les bords de la Seine. Il n’a évidemment pas tort, et ce n’est pas nous qui allons le contredire. Avec Delanoë puis Hidalgo, Paris a changé, et changera encore. Pas seulement à cause des migrants qui ont importé la jungle de Calais à l’intérieur de la capitale ou dans sa périphérie la plus proche. Mais à cause d’une folle politique qui a transformé la capitale en cauchemar pour les automobilistes. À cause, aussi, des dizaines de manifestations où les casseurs donnent libre cours à leur furie. À cause, enfin, de la menace terroriste rappelée en permanence, aux touristes effrayés, par ces militaires armés chargés de protéger la tour Eiffel et tous les merveilleux sites de Paris.

Alors, oui, Trump n’a pas tort d’alerter ses concitoyens sur la situation de Paris qui n’est plus la Ville Lumière. Son jugement pourrait probablement être fatal à la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024. Et le Président Hollande n’a pas eu tort, lui non plus, de lui répliquer « qu’il n’est jamais bon de marquer la moindre défiance à l’égard d’un pays ami », tout en terminant sa réponse, faite samedi lors de sa visite du Salon de l’agriculture, par une perfide contre-attaque : « Et je ne ferai pas de comparaison mais ici, il n’y a pas de circulation d’armes, il n’y a pas de personnes qui prennent des armes pour tirer dans la foule. » Oubliant que les caches d’armes dans nos banlieues sont pléthore, et surtout que les victimes des attaques du 13 novembre ont bel et bien été mitraillées par des hommes armés jusqu’aux dents.

Autre réponse cinglante à Trump, qui n’en demandait pas moins : celle de Mme Hidalgo. Par tweet interposé – un moyen de communication cher à Trump -, elle lui répond, avec une photo l’immortalisant entouré de Mickey et de Minnie, en lui affirmant qu’au premier semestre 2017, les réservations de touristes américains sont en hausse de 30 % après avoir chuté, rappelons-le, de 10 % l’année dernière.

Incident diplomatique, guéguerre des communiqués, le « Paris n’est plus Paris » trumpien n’évoquerait-il pas, par hasard, la très gaullienne déclaration de l’Hôtel de Ville, le 25 août 1944 : « Nous sommes ici chez nous… Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré ! »

Floris de Bonneville
Journaliste
Ancien directeur des rédactions de l’Agence Gamma

Publié le: 26/02/2017 08:51
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !