Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> [France] Le franco-libanais Takkiedine tente de redorer son image chez Ruquier [Actualité en France]





[France] Le franco-libanais Takkiedine tente de redorer son image chez Ruquier
#1

L’extrait d’émission avec Takkiedine chez ONPC…

Emission « On n'est pas couché » (ONPC) de Ruquier sur France 2 (5 Janvier 2013).


https://www.youtube.com/watch?v=wMep6cIoytM

 (durée 20:02)

Ziad Takieddine est un homme d'affaires Franco-Libanais, né dans une famille musulmane du sud du Liban. Il a fait office d’intermédiaire pour les contrats d’armes avec le Pakistan et l’Arabie saoudite, et aussi lors des relations entre la France et la Libye sous Nicolas Sarkozy.

Chez Ruquier, il affirme détenir les preuves d'un financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy par la Libye en 2007.

Pour lui, plusieurs rencontres ont eu lieu entre le secrétaire particulier de Mouammar Kadhafi, Béchir Saleh, et Claude Guéant, le directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy. Béchir Saleh aurait alors rédigé des comptes-rendus de ces rencontres à destination du Guide de la Révolution.
Des documents qui seraient entre les mains du dernier Premier ministre de ce dernier, Mamouhdi Bagdadi. Ziad Takieddine aurait affirmé au magistrat que Bagdadi était disposé à fournir ces documents. L'homme d'affaires aurait également révélé avoir les preuves que le régime de Kadhafi a aidé la France par l'intermédiaire de «trois sociétés» qui auraient «bénéficié en Libye de contrats pour des prestations fictives», détaille l'intermédiaire. Une couverture leur permettant de percevoir d'importantes sommes.

 

Takkiedine a réussi à tirer profit de l’émission pour son image personnelle

Le site suivant analyse très bien le contexte de l’interview :

http://www.rue89.com/2013/01/06/takie ... ur-un-manipulateur-238334

Laurent Ruquier et ses deux chroniqueurs, Natacha Polony et Aymeric Caron, n’ont pas réussi à empêcher l’homme d’affaires de transformer l’émission en tribune pour sa thèse et pour sa défense. Takkiedine devait surtout éviter de péter les plombs comme l’an dernier, avec un journaliste de Canal +.

 

  (durée 1:18)

Takkiedine se pose en défenseur et en ami de la France…Pourquoi ?

Il dénonce la corruption qui règne en France. Il affirme que le pays n’a plus rien à vendre et qu’il n’a plus signé de gros contrats contrairement aux autres grandes puissances mondiales. La France serait presque ruinée selon lui. Du coup, elle asphyxie sa propre population. Il finit son plaidoyer par ces mots : « Apprenez quand même comment travailler avec ce monde que vous ne comprenez pas ».

Quel message devons-nous comprendre ? Devons-nous vraiment espérer négocier avec de tels intermédiaires sachant que Takkiedine est déjà condamné pour faux témoignage par la justice ? Ne sommes-nous pas à la merci des arabes parce que nous sommes presque tous ruinés en occident ? Comment faire confiance à un homme venu de l’orient ? Est-il ici pour nous amadouer et faciliter l’implication de l’orient dans toutes nos décisions ?

 

Takkiedine reste un homme d’affaire avant tout…

En France, la fortune personnelle de Takkiedine est estimée à 40 millions d’euros pour lesquels il n’aurait presque pas payé d’impôts. Mis en examen pour blanchiment d’argent, complicité et recel d’abus de biens sociaux et pour faux témoignage, c’est un homme qui aime le pouvoir et l’argent.

Cette interview ne serait-elle pas un prétexte pour négocier les dossiers de justice qui sont en cours contre lui ? S’être exposé publiquement de la sorte obligera les juges à investiguer sur ses révélations. On pourrait envisager qu’il livrera ses précieuses informations (à l’abri dans un coffre) en échange de l’abandon des poursuites contre lui. C’est peut-être la seule raison pour laquelle il s’est montré si « compatissant » envers la France.

 


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 06/01/2013 14:20
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !