Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> [France-Qatar] PSG : Le vilain petit Qatar fera-t-il la loi à Saint-Germain ? [Actualité en France]





[France-Qatar] PSG : Le vilain petit Qatar fera-t-il la loi à Saint-Germain ?
#1

Si le « vilain petit Qatar » renonce à venir à Saint Germain en Laye, ce sera à cause de nos répugnantes déjections de vils mécréants, non parce que  la ville aura retrouvé la raison.

PSG - Qatar

Le 17 décembre dernier, je me demandais si la ville de Saint-Germain en Laye dans les Yvelines devait absolument tout faire pour garder le PSG dans ses murs, même contre ses propres intérêts bien compris  : http://ripostelaique.com/faut-il-se-p ... -football-parisienne.html ?…

On aurait pu croire que depuis presque cinq mois les choses avaient évolué et étaient rentrées dans l’ordre mais n’en croyez rien. Malgré la montée au créneau de plusieurs conseillers municipaux, malgré les protestations d’un certain nombre de citoyens, saint-germanois doués de raison et de bon sens, (qualités absolument démodées il est  vrai),  malgré un certain nombre de  rendez-vous pris par les habitants-électeurs auprès du maire pour protester, malgré les confidences sous le manteau de quelques élus bien inspirés qui sont clairvoyants (cela existe encore) et craignent le pire mais n’osent pas toujours le dire haut et fort, que croyez-vous qu’il arriva ?… Rien. Il ne s’est rien passé et la ligne affichée par l’équipe municipale dans son ensemble (UMP et opposants)  est toujours d’espérer que le club sportif va  rester à Saint Germain car hors le PSG pas de salut. Même si cela doit nous coûter les yeux de la tête et plus encore.

On se demande à Saint-Germain, sur la place du marché qui est notre « agora » et dans les dîners en ville, ce qui peut bien  pousser le maire et ses adjoints à continuer contre vents et marées à voguer dans ce sens ?… Y aurait-il des intérêts supérieurs auxquels nos élus seraient sommés d’obéir et dont les électeurs ordinaires ne seraient pas prévenus et même, qui leur seraient soigneusement cachés ?… C’est une des explication à tant d’entêtement.

Car enfin entre acheter ce terrain à la ville de Paris pour le dépolluer chèrement, pour ne pas pouvoir exploiter la couche de granulats pour cause d’entraînement des joueurs, et pour très peu d’emplois pour la ville, ou pour y mettre ce qui semble logique, moins coûteux, davantage porteur et davantage conforme à l’intérêt général d’après toutes les études, le port de Paris, avec tous les emplois générés, il semble qu’il n’y ait pas photo. Sauf pour nos élus. Les voies des élus sont impénétrables.

Pour l’heure, la seule petite nouvelle à se mettre sous la dent serait que c’est le Qatar seul qui décide.

Et il aurait trouvé un énorme problème dans l’opération, tenez-vous bien, ce n’est pas le coût pour nous, non, ce n’est pas non plus la question des granulats, ni la candidature du port de Paris bien plus rentable pour nous,  car il ne faut pas prendre les Qataris pour de généreux bienfaiteurs, non, le problème, ce serait… le contenu de la pollution de ces terrains, qui est… le même que celui qui est dans nos toilettes, plus les menstrues féminines. Non, ne riez pas ! C’est sérieux. Le premier avril est passé.

Ces excréments et cette hémoglobine féminine, vade retro satanas, seraient considérées comme absolument  impures  par nos « amis » Qataris, pensez-donc, ce qu’il y a de plus immonde dans le mécréant associateur, déjà en soi immonde,  et, circonstance extrêmement aggravante,  mangeur de cochon !… Ce serait pour eux incompatible avec le sport qatari (car évidemment les Qataris, eux, sont déconnectés de Dame Nature…)  et éventuellement avec la salle de prières qu’il ne manquera pas d’y avoir sur les lieux (bien qu’il n’y ait aucun indice là dessus pour le moment, la chose est bien possible,  il suffit de voir le besoin des joueurs de cette religion de se prosterner cinq fois par jour et avant chaque match…)  Franchement pourquoi le Qatar s’obstine-t-il à vouloir racheter la France entière, alors qu’ elle est emplie d’excréments et de menstrues de mécréants ?… Et est-ce pour s’excuser d’être un pays empli d’excréments qu’on lui facilite tant la tâche ?…

Allah est grand !… Il nous tirerait d’affaires par ces prescriptions proprement (c’est le cas de le dire) coranesques, s’il n’y avait pas… l’entêtement des hommes qui gouvernent la ville. Car ils continuent néanmoins, malgré tout cela, à multiplier les courbettes, et à espérer envers et contre tout ,quasi religieusement, la venue du Qatar sur nos terres. Il n’est pire sourd que celui qui ne veut entendre. Nos élus sont sourds. Ils n’entendent pas les protestations des habitants de la ville contre leur compromission avec le Qatar, pays de Qaradawi, qui recommande de battre sa femme, estime qu’elle ne peut voyager seule, déclare qu’il faut amputer le voleur, qu’il n’a rien contre les attentats-suicides, et qu’il faut tuer tous les juifs et aussi les apostats.  Le Qatar aurait acheté il y a quelques années  le château Saint-Léger, à Saint-Germain,  avec son parc, sans que personne n’en sache rien. Verra-t-on Qaradawi y venir en villégiature, pour mieux nous arroser de  ses fatwas surréalistes ?…

Deux journalistes de gauche (incroyable mais vrai) viennent de sortir un livre intitulé « Le vilain petit Qatar : cet ami qui nous veut du mal » dans lequel ils établissent la non-compatibilité de ce pays avec le nôtre : http://www.kapitalis.com/tribune/1581 ... qui-nous-veut-du-mal.html

Veut-on avoir aux portes de Saint-Germain en Laye une ville qatarie, wahabite, salafiste, opposée à la démocratie, alliée aux Frères musulmans, pro-djihad etc  ? Veut-on à Saint-Germain à terme un minaret de 17 mètres de haut, comme celui financé par le Qatar  et inauguré par Ayrault, à Nantes ?… Car l’actualité du Qatar, c’est celle-ci : il soutient les islamistes partout dans le monde, en particulier en Tunisie, qui est une sorte de laboratoire juste en face de chez nous  : http://www.marianne.net/martinegozlan ... ronde-en-Tunisie_a70.html. Les islamistes salafistes ont, à Tunis,  induit un faux témoignage d’étudiantes niqabées, prétendant avoir été giflées par le doyen de l’université,  et conduites au procès en camion, bâchées donc sans visages et sous surveillance, à peu près comme du bétail. Le doyen anti-niqab, acquitté ce 2 mai, malgré le désaveu du ministre islamiste de l’enseignement, a gagné mais pour combien de temps ?…

N’oublions pas que 40 % des tunisiens habitant en France ont soutenu Ennahda. Il faut cesser d’aider le Qatar à prendre pied en France. On voudrait préparer une révolution islamiste en France, qu’on ne s’y prendrait pas autrement.

Il est plus que temps de tirer la sonnette d’alarme, il est minuit moins une, et d’être entendus par les hommes qui nous gouvernent. C’est  très curieux cette propension actuelle de nos hommes politiques de ne pas entendre les voix qui protestent. Et pourtant certains résistants se montrent bien bruyants, et persistants, demandez à Hollande…A Saint-Germain le phénomène est très ressemblant, même si on n’a pas encore sorti les sifflets et les drapeaux.

Mais il se dit également, sur la place du marché et aussi ailleurs, que ces sourds sont en train de perdre tous les jours des électeurs en raison même  de leur surdité, à laquelle je m’abstiendrai de donner un adjectif.

Sophie Durand
6 mai 2013 par Sophie Durand


Publié le: 08/05/2013 21:30
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : [France-Qatar] PSG : Le vilain petit Qatar fera-t-il la loi à Saint-Germain ?
#2

5 expulsés en 2 matches : les milliardaires-racailles du PSG

Sale temps pour le PSG. Certes, le club sera champion de France, même si son sacre, prévu ce dimanche, tarde un peu. En effet, en moins de deux semaines, l’équipe fait davantage la « Une » dans la rubrique « Faits divers » que par ses exploits sportifs.

Cela commence à Thonon, club mal classé, qui a malgré tout privé, quelques jours auparavant, le PSG d’une finale de Coupe de France qui lui paraissait offerte. Les deux équipes se retrouvent, quelques jours plus tard, pour la 34e journée, et Paris l’emporte un but à zéro. Sauf que deux joueurs se font expulser durant la partie, dont la star vieillissante David Beckham, et qu’une bagarre générale éclate, à la fin du match, suite à l’attitude chambreuse de Blaise Matuidi vis-à-vis du banc de touche de Thonon. Résultat, deux autres joueurs du PSG virés, cela fait au total quatre expulsés, ce qui est un record dans le championnat de France.

A signaler que l’équipe de PSG est la plus sanctionnée, et qu’elle arrive dernière dans le challenge du fair play. L’attitude très souvent arrogante et méprisante, y compris avec le corps arbitral, de sa vedette, Zlatan Ibrahimovic, y est sans doute pour quelque chose.

Arrive, ce dimanche soir, le match de la 35e journée, contre Valenciennes. En cas de victoire, l’équipe était assurée d’être championne de France, à trois journées de la fin. Cela explique-t-il la nervosité de son capitaine, Thiago Silva, et de son directeur sportif, autre brésilien, Léonardo ? Toujours est-il que le premier, se prenant pour une racaille parlant à un policier, se permet d’hurler après l’arbitre, M. Castro, après une de ses décisions, puis de le bousculer, et s’étonne de se faire renvoyer aux vestiaires, et de laisser ses copains jouer à dix.

Puis, à la fin du match, on voit, avec un rictus haineux, l’inévitable Ibrahimovic menacer physiquement les arbitres, et, d’après les mots qu’on devine sur ses lèvres, leur proférer des insultes. Il doit être éloigné par ses partenaires, pour éviter le pire. Suivant ces brillants exemples, le directeur sportif, Léonardo, habitué à gémir dans les médias contre les arbitres, se permet carrément de bousculer M. Castro, dans les couloirs, en lui mettant un grand coup d’épaule. Devant la gravité du geste, qui pourrait lui valoir une année de suspension, et coûter un point à son club, il se comporte, lui aussi, en parfaite petite racaille, et ment sans vergogne. Alors que les images sont parlantes, il invente une histoire qu’il aurait été bousculé dans le dos par un officiel, et que c’est à cause de cette agression, dont il est la victime, qu’il se retrouve accusé à tort. L’attitude classique des voyous qui insultent et agressent les policiers, et accusent ceux-ci d’insultes racistes.

http://www.sport.fr/football/ligue-1- ... erd-ses-nerfs-308498.shtm

A quand, comme dans tous les sports collectifs, sauf le football, des sanctions implacables contre toute contestation d’une décision de l’arbitre ?

Les journaleux, égaux à eux-mêmes, vont enfoncer le courageux arbitre, M. Castro, et expliquer que c’est parce qu’il est mauvais que les milliardaires du PSG se sont énervés. Toujours l’inversion des valeurs et la culture de l’excuse. Il n’empêche que les bien propres sur eux Thiago Silva et Leonardo, croyant bénéficier de l’impunité par les milliards du Qatar, se comportent comme de vulgaires petites racailles, et envoient un très mauvais message à l’ensemble du monde du football.

Finalement, le PSG ne serait-il pas le reflet de la société dont rêvent nos élites ? Changement de population (combien de Français jouent-ils dans l’équipe ?). Multiculturalisme, incarné par Léonardo, méprisant les codes de la France. Financement étranger achetant le football, par les droits télé. Racailles-milliardaires qui refusent toute autorité autre que la leur. Journalistes vendus qui, en service commandé, protègent des délinquants et ridiculisent les représentants de l’autorité. Dirigeants cyniques et menteurs, croyant que leur fric leur donne droit à tous les mensonges.

Les instances disciplinaires oseront-elles prendre des sanctions exemplaires contre ces délinquants du football ? Réponse dans quelques heures…

Paul Le Poulpe
7 mai 2013 par Paul Le Poulpe


Coup d’épaule à l’arbitre : les preuves du grossier mensonge du directeur sportif du PSG

Dans un article publié hier, je pointais du doigt l’attitude des milliardaires racailles du PSG, qui avaient eu cinq joueurs expulsés en deux matches. Je signalais, en outre, l’incroyable attitude du directeur sportif, Léonardo, auteur, dans le vestiaire, d’un violent coup d’épaule contre l’arbitre… qu’il niait ensuite, se posant en victime, imitant l’attitude classique des voyous, qui, même pris sur le fait, se posent toujours en victimes et nient les évidences.

http://ripostelaique.com/5-expulses-e ... res-racailles-du-psg.html

Il n’est pas inintéressant d’écouter les arguments donnés par Léonardo : « Je vous demande de bien regarder les images. Toutes les images, pas seulement celles de Canal+, qui sont un peu bizarres, et regardez les au ralenti. Je viens pour parler avec l’arbitre. À ce moment-là, le délégué me bloque et me pousse vers l’arbitre. Du coup, je touche l’arbitre avec mon dos. Cela s’est passé exactement comme ça. Moi, je n’ai pas bousculé l’arbitre. D’ailleurs, l’arbitre ne se sent pas agressé. Il sait très bien ce qui s’est passé ».

Tout comme il n’est pas inintéressant de regarder ces images, qui, curieusement, n’ont pas beaucoup circulé, comme si nombre de médias voulaient absolument aider le directeur sportif du PSG à se sortir de ce mauvais pas.

http://www.sport.fr/football/ligue-1- ... erd-ses-nerfs-308498.shtm

Vu sous un autre angle…

On constate donc à quel point Léonardo se moque du monde, avec un rare cynisme. De même n’est pas inintéressant d’écouter le délégué principal de la rencontre PSG – Valenciennes (1-1), Marc-Gérard Biolchini : « En vingt ans, je n’ai jamais connu un acte d’une violence telle. A la mi-temps déjà, Leonardo était venu parler à l’arbitre. Je l’avais même empêché d’entrer dans le vestiaire car il était très énervé ».

On découvre qu’il est donc de tradition, dans le milieu du football, que des dirigeants surexcités viennent intimider l’arbitre, voire l’injurier, dans les couloirs des vestiaires. Ces images accablantes n’ont pas empêché, toute la journée de mardi, nombre de journalistes de mettre en doute l’intention de Léonardo d’agresser l’arbitre, de relativiser la gravité de la bousculade, donc de l’atteinte à l’intégrité physique de M. Castro, garant du respect des lois du football. On a même entendu, dans le sordide, des chroniqueurs remettre en cause les compétences d’Alexandre Castro, coupable de ne pas se laisser insulter et bousculer par le capitaine du PSG, Thiago Silva, qui ne s’en sort qu’avec deux matches de suspension.

La commission de discipline, pourtant en possession de toutes les images, a préféré ne pas trancher, ce mardi, et suspendre, malgré tout (encore heureux !) le manager du PSG, en attendant une comparution ultérieure.

Je concluais hier son article en faisant des similitudes entre les dérives du football et celles de la société. Sur le même terrain, on pourrait comparer l’aplomb avec lequel Léonardo ment avec celui d’un Cahuzac devant l’assemblée nationale niant son compte en Suisse, celui d’un Guéant nous racontant une histoire de tableaux vendus, celui d’une Filippetti cachant son voyage de fin d’année dans l’océan indien, alors que Hollande avait fanfaronné que tous ses ministres devaient pouvoir rentrer sur Paris dans les 2 heures.

Comme disait Himmler, plus c’est gros, mieux cela passe, et, en plus, en France, il y a impunité pour les menteurs. Pourquoi se priver ?

Question : quelle sera l’ampleur des pressions du Paris-Qatar contre la commission de discipline, et combien va prendre, au final, Léonardo ?

Paul Le Poulpe
par Paul Le Poulpe

 


Publié le: 09/05/2013 13:15
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !