Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> [France] Les subventionneurs de mosquées sont des collabos ! [Actualité en France]





[France] Les subventionneurs de mosquées sont des collabos !
#1

muzz

Jacques Myard a parlé, à propos des deux Noirs qui ont massacré le militaire britannique en criant « Allah Akbar », de cinquième colonne. Êtes-vous d’accord sur cette expression ?

Disons qu’elle ne me choque pas. Ce ne sont pas les expressions qui doivent nous choquer, c’est l’horreur effroyable des faits, l’accélération du changement de peuple et de civilisation. Les in-nocents et moi avons longtemps résisté, par détestation de l’insupportable reductio ad hitlerum, aux métaphores qui font allusion à la Seconde Guerre mondiale. Mais nous avons rendu les armes sur ce point, dernièrement, et sommes convenus que les promoteurs médiatiques et politiques du Grand Remplacement, les champions de l’immigration de masse, les subventionneurs de mosquées, les accélérateurs du changement de peuple, les industriels de l’hébétude, qu’ils soient journalistes, sociologues, fashion victims ou artistes compassionnels, tous ceux-là, tous les Amis du Désastre, méritaient pleinement d’être accusés de collaboration et d’être traités de collaborateurs, voire de collabos. Alors, cinquième colonne, pourquoi pas…

La Grande-Bretagne et la France ont connu des émeutes dans leurs banlieues. C’est plus rare dans les pays nordiques. Que pensez-vous des violences qui ont lieu actuellement à Stockholm ? Le modèle d’intégration qu’on nous vantait dans le nord de l’Europe a-t-il échoué ?

Il n’y a aucun modèle d’intégration, il n’y a que des degrés variables, mais en général très élevés, d’hébétude face à la conquête en cours et d’efficacité des dictatures collaborationnistes. Dans le nord de l’Europe, des sociétés longtemps paisibles et très intégrées sont en train de découvrir les joies, qui nous sont familières, du prétendu multiculturalisme, c’est-à-dire de la déculturation et de la décivilisation, et de subir des crimes dont elles n’avaient plus entendu parler depuis les Vikings.

Le MUJAO a revendiqué les deux attentats commis au Niger « pour punir la France de son intervention au Mali ». La France a-t-elle eu tort d’intervenir militairement là-bas ?

Non, la France n’a certes pas eu tort d’intervenir militairement là-bas : elle a tort de se démilitariser, de s’abdiquer, de renier son héritage, de vouloir descendre de l’histoire et d’oublier qu’elle a toujours été une puissance militaire. Deux phénomènes en sens inverse mènent une course de vitesse : la montée des périls, la réalité du choc des civilisations, ce qu’il faut bien appeler l’agression islamique, que ce soit sous la forme du terrorisme, de la conquête par les ventres, de la nocence généralisée, de ce que j’appelle la fait-diversité, la diversité délinquante au quotidien ; et en face de cela, l’hébétude, l’enseignement de l’oubli, l’aveuglement volontaire, la substitution constante d’un discours sociologique apaisant, dénégationniste, qui réduit tout au social, à l’explication par l’injustice sociale, la substitution de ce discours, dis-je, à la simple observation des faits, à la confiance en leur propre regard, en leur propre expérience quotidienne, en leur propre douleur, de la part des indigènes en butte à la contre-colonisation violente. La démilitarisation des esprits, ce munichisme universel, est la condition de la démilitarisation tout court, au sens étroit, telle que la traduisent les coupes claires au sein des budgets militaires. Contre un adversaire pour qui la vie n’est rien, même la sienne, que peut un peuple qui se tourne contre son gouvernement et lui reproche la guerre chaque fois qu’il perd un soldat ?

Renaud Camus
Boulevard Voltaire


Publié le: 27/05/2013 01:11
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : [France] Les subventionneurs de mosquées sont des collabos !
#2

Qu'est-ce que la "Cinquième Colonne" ?

La cinquième colonne désigne tout groupe de partisans cachés, infiltrés, généralement des civils, agissant dans l'ombre pour saper de l'intérieur une organisation ou un État.

L'expression fut initialement utilisée en 1936 pendant la guerre d'Espagne pour parler des partisans nationalistes cachés au sein du camp républicain. Les forces nationalistes espagnoles étaient au nombre de quatre. Mais la radio fasciste entama une manœuvre de guerre psychologique en annonçant que leur « cinquième colonne » était déjà sur place. Cela fit régner la suspicion et désorganisa la défense.

Pendant la 2e guerre mondiale, la 5e colonne désignait tous les agents allemands qui travaillaient à l’étranger. En Belgique, dès le début de la 2e guerre mondiale, la population a beaucoup craint que les parachutistes ne se cachent sous les habits de prêtres ou de religieuses.


Publié le: 27/05/2013 21:21
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !