Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> [France] J’en ai marre qu’il y ait des sous pour les mosquées et pas pour les lunettes [Actualité en France]





[France] J’en ai marre qu’il y ait des sous pour les mosquées et pas pour les lunettes
#1

Qui fréquente les mosquées ? Un nombre de citoyens, pour l’instant encore, heureusement, très minoritaire !

Qui se rend à la synagogue ? Un nombre d’autres citoyens également minoritaire !

Pourtant Manuel Valls,  indigne ministre de l’Intérieur (après tant d’inaugurations de mosquées pour la première portion des citoyens précités) n’hésite pas à promettre maintenant un chèque de deux millions d’euros, via nos impôts, pour la construction d’une synagogue (destinée à la seconde portion),  violant une fois de plus l’article 2 de la loi du 9 décembre 1905 : « La République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte »

En revanche qui porte des lunettes et/ou des lentilles ??? Vraisemblablement une bonne partie des précédents, plus une énorme partie des autres citoyens, qui n’ont pas forcément comme unique but dans l’existence, d’emmerder un maximum de citoyens avec les us et coutumes de leur religion, notamment le financement par tous de leurs lieux de cultes !

29 pc des francais renoncent à se soigner faute d'argent

Alors qu’est-ce que c’est que cette nouvelle recommandation à la gomme de la Cour des Comptes, préconisant la suppression totale des remboursements des lunettes et lentilles par la Sécu, pour les reporter en totalité sur les mutuelles ?

Comprendre que les mutuelles, qui supportent déjà une part de plus en plus importante des remboursements, n’auront d’autre choix que d’augmenter à nouveau les cotisations … de qui ? Toujours des mêmes, pendant que d’autres se gobergeront des fruits des cotisations des travailleurs !  Ben voyons !

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/20 ... e-la-cour-des-comptes.php

http://www.lemonde.fr/sante/article/2 ... taux_3478817_1651302.html

Que se passe-t-il ? Des hauts « dignitaires » (fou rire nerveux) de l’État ont-ils pris en otage des membres de vos familles pour vous obliger à énoncer une telle énormité ???

Vous ne croyez pas, mesdames et messieurs de la Cour des Comptes que la coupe est déjà pleine ? Que le citoyen-travailleur-contribuable va continuer encore longtemps à être pris pour une vache à lait, sans broncher ?

 600 médicaments aux vertus curatives incertaines ne seraient plus remboursés

D’autant plus que vous ne vous foulez pas, chaque fois que sont constatés des abus (réels je l’admets) ce sont immédiatement tous les travailleurs cotisants qui sont punis (mot à la mode) soit par des hausses de cotisations, soit par des diminutions de remboursements, soit les deux à la fois, mais jamais les responsables à quelque niveau que ce soit, ne se donnent la peine de faire vraiment la guerre aux fraudeurs !

Le déficit de la Sécurité sociale ? Parlons-en ! Sans avoir fréquenté une « grande école » pondeuse de politicards sans âme ni conscience, je peux (et je pense n’être pas la seule) vous donner des pistes autrement plus justes que vos mesures bidons qui, une fois de plus, vont toucher les mêmes citoyens :

  • Cesser de prendre en charge une fange de la population, d’éternels assistés parce que fainéants n’ayant aucun goût pour le travail, et préférant se pavaner dans le confort des aides de l’État, même quand il est prouvé qu’ils ne font rien pour chercher, trouver, garder un emploi. Je demande pardon au passage aux véritables chômeurs, ceux qui se sont fait virer malproprement par des industriels sans scrupules, délocalisant leurs sociétés au bout du monde, où ils pourront exploiter encore plus une population corvéable à merci pour une bouchée de pain… ceux qui préféreraient retrouver rapidement un emploi plutôt que pointer des mois entiers au chômage … J’ai connu pendant 8 mois il y a une vingtaine d’années, cette douloureuse expérience qui peut, lorsqu’on s’en sort vous rendre plus fort, mais qui malheureusement peut aussi mener au suicide des citoyens fragiles ne supportant pas le déshonneur de vivre aux crochets de la société. A ceux-là va mon respect pour leur souffrance, aux autres se complaisant dans l’assistanat permanent, mon plus profond mépris.

  • Ne plus décider ignominieusement d’apporter,sans contreparties, aides prioritaires à tout étranger, qu’il soit en situation régulière ou non, au détriment de ceux qui triment durement pour finalement vivre moins bien que les deux catégories précédentes.

  • Cesser de rembourser des opérations relevant de coutumes religieuses … voire des réparations de mutilations voulues également par ces barbares aux arriérées coutumes, imposées au citoyen lambda sans jamais avoir sollicité son consentement.

  • Mettre enfin un arrêt définitif aux nombreux, scandaleux et injustes avantages dont bénéficient les trop nombreux fonctionnaires !

Je pourrais continuer à aligner des pistes d’économies réelles et bien plus équitables, mais outre que je n’ai pas vocation à faire à leur place le travail des élus déficients (et malgré tout grassement payés), j’ai malheureusement l’impression que ce serait aussi utile que de « pisser dans un violon », si les puristes veulent bien me passer l’expression.

D’autant plus que ce qui m’énerve au plus haut point, c’est qu’en temps ordinaire, lorsque cette même Cour des comptes épingle les dépenses hors normes de l’État, recommandant d’y remédier sans tarder … nos dirigeants s’empressent de s’asseoir sur ses sages conseils … En revanche je suis prête à parier que celui-ci sera immédiatement suivi d’effet …

Remplacer des malads par des gens bien portant

Y en a marre !

Marre d’être pris pour des racistes, fascistes, peuples rassis, nauséabonds, abrutis ne comprenant rien aux belles idées de nos dirigeants et leurs complices … mais « qu’on » est bien content (ou comptant) de tondre dès qu’il est besoin de toujours plus … toujours pour les autres !

Messieurs Hollande, Valls et Cie ne pourront pas éternellement se planquer derrière un nombre ridicule de cars de CRS pour se protéger de la colère des contribuables, je leur conseillerais de se procurer bien vite un ancien livre d’Histoire de France (celle qu’ils écrasent de leur mépris) et de méditer sur ce qu’est capable de faire un peuple que l’on pousse à bout !

A bon entendeur salut !

Josiane Filio
18 septembre 2013 par Josiane Filio

 

P.S. une petite dernière piste pour faire des économies : revendre, si possible à un bon prix, toutes les installations de ventilateurs et climatisations des ministères … faisant double emploi avec les nombreux ministres qui brassent de l’air en permanence !

 

http://www.l-union-fait-la-force.info

Publié le: 20/09/2013 01:33
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !