Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Chère liberté, chez nous tu agonises ! (Le Peuple - Journal Patriote) [Actualité en Belgique]





Chère liberté, chez nous tu agonises ! (Le Peuple - Journal Patriote)
#1

Notre chère liberté, est moribonde ! Elle reçoit des coups bas. De plus en plus et très insidieux ! Les traîtres sont partout, beaucoup de nos propres élus (un oxymore en Europe) cadenassent les lois en leur faveur, j’ai peur qu’elle ne disparaisse simplement, défendons- la, à son chevet et luttons pour la sauver, mais n’est-il pas trop tard ?

Liberté

Elle était parvenue il n’y a pas si longtemps à redresser le statut de la femme, cela avait été dur, mais elle avait réussi des miracles. La parole était de moins en moins censurée. Les citoyens pouvaient donner leurs avis sur la vie du pays et les décisions politiques. La littérature, le cinéma, la BD, les chansons, les caricatures, le travail, la religion, l’école, les industries, le blasphème….. Dans tout cela, pas beaucoup de tabous, bien sûr avec le respect d’autrui. Certes ce n’était pas parfait mais, les Citoyens s’exprimaient. Les gens respiraient. On avait accueilli à bras ouverts de braves gens : italiens, grecs, espagnols, portugais, et d’autres, respectueux de notre pays ! On était aussi dans les trente glorieuses de la pensée !

Insidieusement, des conspirateurs félons travaillaient déjà dans l’ombre…. Comme autant de Chevaux de Troie, avec des dogmes sectaires, de faux prétextes, et des mots détournés de leur sens, récités comme une litanie diabolique…. Durable, équitable, tolérance, droits, amalgame, stigmatisation, accommodements, repentance, des purs produits de l’angélisme qui détruiront notre civilisation !

Afin d’être clair pour les angélistes : il n’y a pas de droits sans devoirs préalables. Et il n’y a pas de tolérance à sens unique. Les gens accueillis ont la politesse, le savoir-vivre et la reconnaissance de s’intégrer ! Toutes les perfidies sont présentes chez nos politiciens du prêt à penser. Il n’y a aucune illusion à avoir : les motivations sont multiples : asservir, être au pouvoir, s’enrichir, détruire notre culture par clientélisme, avec un mépris total de nos grands-parents et parents, dont beaucoup ont donné leur vie pour nos droits.

La novlangue lave les cerveaux et l’on s’occupe activement à abêtir la population. « ….. on diffusera massivement des informations et des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif. On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de penser. Comme tranquillisant social il n’y a rien de mieux ! Aldous Huxley – Le Meilleur des Mondes ».

La réalité est réellement insidieuse : En France la chanson de Pierre Perret, « La femme grillagée » est censurée et je ne l’ai jamais entendue sur les ondes en Belgique ….. Voici quelques extraits de ce petit bijou :

« Elle ne prend jamais la parole
En public, ce n’est pas son rôle
Elle est craintive, elle est soumise
Pas question de lui faire la bise
On lui a appris à se soumettre
À ne pas contrarier son maître
Elle n’a droit qu’à quelques murmures
Les yeux baissés sur sa couture
Quand la femme est grillagée
Toutes les femmes sont outragées
Les hommes les ont rejetées
Dans l’obscurité
Jeunes femmes, larguez les amarres
Refusez ces coutumes barbares
Dites non au manichéisme
Au retour à l’obscurantisme
Jetez ce moucharabieh triste
Né de coutumes esclavagistes
Et au lieu de porter ce voile
Allez vous-en, mettez les voiles »

La même chose est arrivée pour le slameur « Grand Corps Malade », qui est exclu, des chaînes de radio : voici quelques extraits d’un slam qui a scellé son excommunication :

« On n’a même plus le droit de dire : Marché de Noël,
On ne sait jamais, ça peut abîmer quelques oreilles,
Les vacances de Pâques,
Sont appelées Vacances de Printemps,
J’en ai plein le sac,
De baisser mon froc tout le temps ! »

J’espère que les femmes seront le dernier rempart dans notre pays pour sauver notre socle des valeurs !

Au fil du temps, d’autres pans de nos libertés sont grignotés!

Nous revoilà avec un dimanche sans voiture de plus à Bruxelles ! De quel droit ? Et pour faire plaisir à qui ? Nous payons des taxes et des assurances exorbitantes liées à la voiture. Ces décisions sont donc illégales. Et injustifiées. Ce sont des abus de pouvoirs. Nous savons ce que les élus cherchent : faire pression pour changer les comportements. Ce sont des faux prétextes. Si c’est pour le CO2 : le Canada, l’Australie, les USA viennent d’abandonner la taxe carbone et l’Allemagne est en train de couvrir son territoire de centrales au charbon.

Ce dimanche sans voiture n’est qu’anecdotique et cache beaucoup d’autres coups bas réservés aux automobilistes et qui arrivent au galop.

Et puis la liste de nos libertés qui s’effacent est longue : le secret bancaire n’existe plus, mieux la délation bancaire est instaurée. Le prétexte est facile : blanchiment d’argent. Mauvaise excuse : car un état de droit est parfaitement au courant des entreprises mafieuses, de l’argent noir, etc… (Sinon à quoi servent les services spécialisés ?).

La vérité c’est que l’état qui a été incapable de gérer la Belgique, lorgne pour ne pas dire louche, sur les 240 milliards de l’épargne belge et cherche le prétexte qui permettra à l’état de confisquer les bas de laine de tous les épargnants. Vous voulez d’autres éléments de la suppression de votre liberté : vous ne pouvez plus choisir librement l’école de vos enfants, mais ce n’est que le début. D’ailleurs, il faut que les écoles nivellent par le bas. Surtout pas d’élites ! L’intelligence, c’est dangereux ! Dans quelques années tous les enfants seront assignés là où l’état le voudra, sans plus aucune discussion !

Dans peu de temps, plus aucune habitation nouvelle ne sera acquise sans passer par les Fourches Caudines de règlements et de lois qui vous empêchent de vous loger comme VOUS le voulez (lois de l’environnement écologique, dans la ligne des dogmes) !

On va vous imposer des éoliennes partout. Elles vont gâcher le paysage, perturberont votre santé, tueront les oiseaux, produisant un mince filet d’énergie, mais avec votre argent.
Déjà, vous ne pouvez plus dire ce que vous pensez, sans être traité de populiste, d’extrémiste et subir les logorrhées bien-pensantes de donneurs de leçon !

Les Citoyens se font formater en douce !
Une liste complète est impossible à placer dans cet article, ce serait trop long.

Citoyens Belges, vos libertés se meurent. Je suis persuadé, que vous avez mille autres exemples en tête. Une dernière opportunité s’offre à vous pour changer le cours des choses en votant en mai 2014.

JACQUES D’EVILLE

Le Peuple - Journal patriote belge

 

http://www.l-union-fait-la-force.info

Publié le: 23/09/2013 22:57
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !