Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> L’islam à la conquête des entreprises [Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation]





L’islam à la conquête des entreprises
#1

Communautarisme. Les revendications liées à la pratique de l’islam touchent désormais tous les secteurs. Une recrudescence de nature politique face à laquelle la société civile semble désarmée.

Travailleuse voilée
Photo © MaxPPP


La blague a tourné en boucle sur Internet. Elle met en scène une directrice des ressources humaines cherchant à organiser un pot de Noël au sein de son entreprise. Forcée de concilier toutes les sensibilités — les juifs qui ne célèbrent pas Noël, les musulmans qui ne veulent pas de charcuterie, les membres d’Alcooliques anonymes qui refusent le champagne, les femmes enceintes qui veulent une table près des toilettes, les homosexuels, les non-fumeurs, les végétariens — la pauvre responsable multiplie les messages et, jetant l’éponge, finit par partir en cure de repos après avoir insulté l’ensemble de ses collègues…


Si la question des différences de sensibilité
est ici volontairement prise au sens large, et sur un mode humoristique, dans la réalité les situations conflictuelles en entreprise ont souvent pour cause le “fait religieux”, expression pudique pour désigner les revendications des employés de confession musulmane. En effet, bien que le mot soit rarement cité tant le sujet semble encore tabou, la lecture d’un document publié par EDF et intitulé “Repères sur le fait religieux dans l’entreprise à l’usage des managers et des responsables RH [ressources humaines, NDLR]”, ne laisse guère de doute. Quels sont les cas concrets proposés ? « Un salarié refuse de serrer la main des femmes au nom de ses convictions religieuses » ; « un salarié demande à finir plus tôt parce qu’il jeûne » ; « des salariés disposent quotidiennement et sans autorisation préalable des tapis de prière dans les vestiaires », etc.


Jean-Christophe Sciberras, président de l’Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH), soulignait pourtant, lors de son audition par le Haut Conseil à l’intégration (HCI), que « la revendication religieuse se fait plus forte, en raison notamment du recours à une main-d’oeuvre immigrée, originaire de pays non catholiques, à partir des années 1960 ».


« Indéniablement, c’est une problématique qui s’amplifie
, reprend de son côté Guy Trolliet, consultant sur les questions liées à la religion en entreprise et spécialiste du monde arabo-musulman. Si leur ampleur est fortement variable, le nombre de managers confrontés à ces questions est en augmentation constante mais les entreprises sont très frileuses pour évoquer ce sujet. Certaines modifient les chiffres, affirment que tout va bien, un peu comme vient de le faire l’Observatoire de la laïcité. De trop nombreuses personnes ne veulent pas s’avouer la vérité. »


Les témoignages, pourtant, abondent. Un employé d’aéroport qui ne veut pas pousser des palettes chargées de bouteilles d’alcool, un garçon boucher qui ne veut pas servir de porc, des ouvriers qui refusent de partager le même réfrigérateur que leurs collègues, des salariés qui demandent à prier dans une salle de réunion inoccupée, laquelle sera transformée en mosquée quelques semaines plus tard, des employées de maison de retraite qui refusent d’ôter leur voile bien que celui-ci déstabilise nombre de leurs patients âgés peu habitués à cette “diversité”, ou encore un salon de coiffure réservé aux femmes où un inspecteur homme ne peut entrer, car son intervention « troublerait leur intimité ».

Dans le BTP, le nucléaire ou l’automobile, le jeûne
à l’occasion du ramadan est suivi de façon...Lire la suite

Valeurs Actuelles

Merci à JC

http://www.l-union-fait-la-force.info

Publié le: 27/09/2013 23:48
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: L’islam à la conquête des entreprises
#2

Publié le: 21/07/2014 13:10
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Laïcité en entreprise : le poids des faux-semblants
#3

Laïcité - Femmes voilées en entreprise

Notre pays ne peut plus souffrir la confrontation avec un ensemble religieux
et culturel cohérent qui se fracasse contre notre vie sociale.

À l’occasion de l’interminable loi Travail, le Parlement se retrouve confronté à un nouveau problème de civilisation. Encore une fois, c’est l’incapacité de notre pays à assumer son héritage et ses racines qui met en danger l’ensemble de l’ordre social. Ainsi, le Sénat tente d’introduire par voie d’amendement une réforme de la neutralité religieuse en entreprise.

Chacun sait de quoi il s’agit : après les affaires Baby Loup en 2014, les rapports indiquant la place prise par la pratique islamique dans les horaires de travail, l’affirmation identitaire du voile islamique, l’État tente de réagir. C’est d’ailleurs la grande caractéristique contemporaine de l’État : toujours en retard, toujours perdu, toujours excessif.

C’est un sénateur du Parti radical de gauche qui a tenté d’instaurer cette réforme. Les radicaux ont toujours une sorte de duplicité : s’en prennent-ils à la transcendance ou cherchent-ils à lutter contre l’islamisation ? La première solution est certainement la bonne. Mais les députés de droite seront pris en étau : en refusant d’admettre l’identité chrétienne de la France et le privilège catholique qui doit y régner, les idéologues n’ont rien de concret à opposer à l’expression d’autres conceptions de la vie sociale au cœur de notre pays.

A lire aussi:

L’islam à la conquête des entreprises
Baby-Loup : la Cour de cassation livre les entreprises françaises à l’islam

El Khomri a prévu d’inscrire la charia dans le droit des entreprises
Valls et Cazeneuve: actes d’allégeance à l’islam, au détriment de notre modèle laïque
H&M Aéroville : une des deux caissières voilées menace Riposte Laïque !
Comment H&M peut-il permettre à ses employées de porter le voile ?
Dolce & Gabbana courtise l'islam et les musulmanes...et met le voile sur ses mannequins
[UE] Comment gérer l'épidémie de femmes voilées dans les salles d'attente des médecins ? (14 articles)
Nouveaux programmes scolaires: islam obligatoire, christianisme et Lumières facultatifs (96 articles)
Partenamut refuse une voilée...Justice and Democracy introduit une requête au tribunal du travail
Carrefour. Condamné pour avoir licencié une salariée voilée - Allah Akbar !
Belgique: Actiris, le foulard islamique et la neutralité : arguments contre le port du voile en entreprise (12 articles)
Le voile islamique dans l'espace public évoqué par Florian Philppot

L’Observatoire de la laïcité écrit à cet effet : « En ce sens, cet article s’oppose au principe de laïcité, ouvre la voie à d’éventuelles discriminations et, en retour, au développement d’entreprises communautaires. » Notons que l’Observatoire ne s’était pas ému des provocations de François Baroin réclamant la fin des crèches dans les collectivités.

Il est évident que notre pays ne peut plus souffrir la confrontation avec un ensemble religieux et culturel cohérent qui se fracasse contre notre vie sociale. Le déferlement migratoire continu n’a fait qu’accentuer cet état de fait. Mais encore une fois, nous ne pouvons pas considérer que les personnes. Après les déflagrations terroristes que notre pays vient de subir, c’est bien la responsabilité structurelle qui est posée. Soit nous posons que la France a un référentiel qui n’est pas négociable et qui donne, de fait, un privilège à la religion historique de notre pays. Soit nous laissons les adorateurs du progrès continuer à découdre tous les liens qui tiennent notre société, et nous n’aurons rien à opposer à l’islamisme.

La loi Travail aborde ce sujet par un détour. Il est, en réalité, le hiatus permanent qui bloque toutes les réponses possibles dans notre pays.

Conseiller départemental de Vaucluse

Publié le: 24/07/2016 18:40
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !