Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Vous avez des chaussures Louboutin ? Mettez-les à la poubelle ! [Actualité en Belgique]




(1) 2 »

Vous avez des chaussures Louboutin ? Mettez-les à la poubelle !
#1

C’est tout ce qu’elles méritent, ou plutôt c’est tout ce que leur créateur mérite, puisque le lâche a porté plainte contre l‘affiche montrant le rapport entre islam et femmes (résultat vendredi prochain ) au motif qu’elle nuirait à son image. Certes, des chaussures qui coûtent plus de 600 euros la paire, ça ne court pas les armoires, me dira-t-on, mais, quand même n’y a-t-il pas  d’hommes et de femmes désireux de protéger les femmes de l’islam, dans les milieux où on ne compte pas ?

Liberté ou islam

Je serais Louboutin, je serais fier que mes chaussures, si féminines, si sexys, aient été choisies pour défendre la cause des femmes.

Cet homme ne mérite pas la fortune qu’il a gagnée avec ses chaussures de luxe et j’aimerais qu’il finisse pauvre comme Job. Ça lui apprendrait à trahir la cause des femmes.  Vous pouvez le lui écrire ici.

Mention spéciale au Huffington post qui prend fait et cause pour l’islam et, apparemment, ne voit pas ce que le Vlaams Belang  appelle « l’islamisation  de la Belgique »…. Dans la presse rien de nouveau.

 

Résistance Républicaine

 

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 29/09/2013 02:42
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Vous avez des chaussures Louboutin ? Mettez-les à la poubelle !
#2

Dénoncer Louboutin, c’est bien…Mais n’oublions pas celles par qui le « scandale » est arrivé…

Par ce post, j’aimerais tout de même rendre honneur aux femmes (non musulmanes) qui ont osé mettre en avant les discriminations et les vexations dont les femmes sont victimes en islam. N’y voyons aucune perversité, tout au plus une petite provocation sans quoi elles ne seraient jamais entendues…Voyons-y plutôt de la solidarité envers toutes celles qui sont prisonnières de l’islam, peut-être même sans s’en rendre compte, et qui vivent parmi nous en Europe.

 

Qui est à l’origine de cette campagne  d’affichage ?

C’est le collectif « Vrouwentegenislamisering », qui se traduit par « Femmes contre l’islamisation ». Ce mouvement est issu du Parti le « Vlaams Belang » en Belgique, catégorisé comme parti d’extrême droite et nationaliste flamand.

Voir la page originale en néerlandais pour cette campagne (non disponible en français) : http://www.vrouwentegenislamisering.be/Nl/

 

Lancement de la campagne d’affichage à Anvers

Sur sa page internet, Filip Dewinter propose quelques photos relatives au lancement de la campagne, avec l’élégante Anke Van dermeersch qui pose à l’avant plan en escarpins : http://www.filipdewinter.be/nieuwe-ca ... rouwen-tegen-islamisering

Un document très complet et instructif de 9 pages, intitulé « Les femmes sont les principales victimes de l'islam (isation) », est téléchargeable sur cette page internet sous le raccourci « Perstext VTI ».

Ci-dessous, traduction par Christaline de la page de Filip Dewinter, visible uniquement en néerlandais.

Le jeudi 19 septembre, « Femmes Contre l'Islamisation » (VTI) lance une nouvelle campagne. Une autre campagne de grande envergure qui va provoquer une certaine agitation. Comme la campagne précédente (l’affiche en burqa-bikini de la fille de Filip Dewinter), cette campagne portera aussi sur « une manière féminine » d’avertir les Flamands sur les opinions et les pratiques misogynes de l'Islam.

Cette mise en garde est nécessaire. L’islam dégrade les femmes en leur imposant des exigences vestimentaires spécifiques, en les rendant responsables du self contrôle sexuel des hommes, et en les considérant comme «possession» de leurs maris ou de la fratrie mâle de leur famille. L’islam discrimine les femmes dans de nombreux domaines de la vie sociale. Ce n'est pas seulement dans les pays islamiques, mais aussi dans les communautés musulmanes en Europe.

Sur la Place du Marché d’Anvers, une action a eu lieu une nouvelle fois. Cette action a mis à contribution plusieurs militantes de « Femmes Contre l'Islamisation » (VTI) en hauts talons (escarpins) tout en plaçant des centaines d'autres chaussures de femmes en signe de protestation contre la discrimination islamique envers les femmes. L’escarpin est – tout comme l’expression de la féminité affichée dans le domaine public, celle qui est interdite par l'Islam – et aussi le symbole de la nouvelle campagne de VTI.

 

Quelle est la charte de “Femmes Contre l’Islamisation” ? Que veulent-elles ?

Ci-dessous, traduction par Christaline de la charte en néerlandais, visible sur la page suivante : http://www.vrouwentegenislamisering.be/Nl/2/

Manifeste «Femmes Contre l'Islamisation »
En outre, les droits des femmes sont des droits humains.
La charia islamique est pleine de règles barbares médiévales qui sont contraires aux principes généralement reconnus de la civilisation européenne comme la protection des libertés individuelles, l'égalité entre hommes et femmes et l'intégrité physique. La charia nie pour l'individu tout choix personnel, instaure l'inégalité entre les sexes, témoigne d'une intolérance absolue de la dissidence et favorise les châtiments corporels dégradants.
Plus de 50 pays musulmans ont signé la « Déclaration du Caire des droits de l'homme en Islam ». Dans cette soi-disant « déclaration islamique des droits de l'homme » lit-on dans l'article 24 : «Tous les droits et libertés énoncés dans la présente Déclaration sont soumis à la charia islamique ». Et à l'article 25: «La charia islamique est la seule source de référence pour l'explication et la clarification de tous les articles de cette Déclaration. »


La prise de contrôle hostile de l'Europe par l'Islam
Alors que dans l'Ouest, la religion est une affaire privée et que l'église est devenue l'une des institutions en plus de beaucoup d'autres, c'est loin d'être le cas à ce jour dans les pays islamiques. Même aujourd'hui, la charia est appliquée dans une cinquantaine de pays musulmans comme source de législation. L’islam veut conquérir, islamiser et dominer. Aussi en Europe, de nombreux musulmans laissent leur vie plus ou moins guidée par l'Islam et les procédures de fonctionnement obligatoires de la charia. Beaucoup de musulmans qui s'installent en Europe, refusent de s'adapter à la société européenne, mais veulent au contraire que notre société s'adapte aux exigences et interdictions de l'Islam.
Si les tendances démographiques actuelles se poursuivent, l'islam sera ce siècle la force religieuse et sociale la plus importante dans les grandes régions de l'Europe de l'Ouest. Les règles islamiques vont dominer notre société. Dans de nombreux quartiers de nos villes, c’est déjà d'ailleurs le cas. Les lois et les règlements existants ont étés adaptés pour répondre aux besoins sans cesse croissante de la population minoritaire musulmane. Si l'Europe ne fait pas dans la résistance, elle est susceptible d'être colonisée par l’islam.


Première victime de l'islamisation est la femme
La première victime de l'islamisation de la société est la femme. Les femmes dans le monde musulman et dans les communautés musulmanes en Europe sont d'une manière systématique victime de discrimination, d'oppression et de violence.
Les femmes sont pour l'islam les subordonnés de l'homme et sont sous l’obéissance de leur homme. Dans l'Islam, c’est l'homme qui prend toutes les décisions importantes pour sa femme et ses filles qui résident sous son toit. L’islam donne la permission à un homme de châtier son épouse si nécessaire pour la garder sur la bonne voie.
L’islam discrimine et humilie les femmes. Les femmes de l'Islam ne peuvent hériter que de la moitié de ce que les hommes héritent. Le témoignage d'une femme vaut, selon le droit islamique, seulement la moitié de celui d'un homme. Les femmes ne peuvent même plus avoir la liberté de choisir comment elles s'habillent. Les femmes dans l'islam sont obligées de porter un foulard, un voile, le niqab ou la burqa. La femme est en fait considérée comme responsable de la façon dont un homme peut ou non se contrôler sexuellement. L’islam explique aussi en quoi le mouvement des femmes est sévèrement restreint.
Avec l'islam, il existe des phénomènes barbares comme les crimes d'honneur, les mariages forcés, les mariages précoces, la polygamie et les mutilations génitales.

Nos principes
=> « Femmes contre l'islamisation » veut que la dignité et la liberté de la femme soit défendue. La principale menace est l'islamisation de la société.
=> « Femmes contre l'islamisation » s'oppose à l'institutionnalisation de l'islam, la reconnaissance des mosquées, en subventionnant les associations islamiques, les écoles coraniques et les mosquées, les subventions des imams etc. L'institutionnalisation de l'islam va conduire à la création d'un pilier idéologique islamique qui va propager l'oppression et la discrimination des femmes.
=> « Femmes contre l'islamisation " se positionne contre l'indulgence de la politique envers l'islam, qui mène à ce que l'égalité entre les hommes et les femmes soit de plus en plus soumise à des pressions en faveur de règles, de coutumes et de traditions islamiques misogynes et discriminatoires.
'Vrouwen tegen Islamisering' meent dat de individuele en vrije godsdienstbeleving blijvend gegarandeerd dient te worden – ook voor wat de islam betreft.">=> « Femmes contre l'islamisation » croit que la pratique individuelle et libre de la religion devrait être garantie de façon permanente – aussi en ce qui concerne l’islam. La liberté religieuse ne peut pas et ne devrait jamais être un alibi pour exercer la discrimination envers les femmes, la violence et l'oppression des femmes. « Femmes contre l'islamisation » s'oppose donc fermement contre l'introduction de la charia afin de remplacer les règles européennes en vigueur.

Anke Van dermeersch
Présidente de « Femmes Contre l'Islamisation »

 

http://www.l-union-fait-la-force.info

Publié le: 29/09/2013 11:08
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Vous avez des chaussures Louboutin ? Mettez-les à la poubelle !
#3

De la difficile lutte contre l’islamisation et ses complices: Belgique, Suisse, France

Liberté ou islam

• L’affiche de l’association flamande « Femmes contre l’islamisation », placardée depuis cette semaine à Anvers, montre les jambes d’une jeune femme relevant sa jupe.

Des traits indiquent quelle hauteur de jupe est acceptable ou pas par l’islam, profondément rétrograde. L’objectif est de rappeler que l’islam n’est pas compatible avec la démocratie et les sociétés ouvertes, n’en déplaisent aux aveugles volontaires.

• En Suisse, le canton du Tessin, proche de l’Italie, est le premier canton suisse à interdire le port d’un voile religieux sur le visage dans les lieux publics.

Les électeurs du canton ont voté à près de 65% pour une interdiction de se cacher le visage dans les lieux publics, une initiative considérée comme anti burqa, selon la Radio Télevision Suisse italienne qui n’est pas bien futée.

Ce canton de 350.000 habitants est donc le premier canton suisse à interdire le port d’un voile religieux sur le visage dans les lieux publics. Il confirme, encore et encore, à quel point les européens rejettent l’islam, et à quel point les élites s’obstinent à l’imposer et favorisent l’invasion en usant de toutes les menaces contre ceux qui la dénoncent.

• Ainsi, en France, le magazine Valeurs actuelles, dans le numéro de cette semaine dont la couverture titre : « l’invasion qu’on nous cache », révèle,  avec un sondage réalisé par l’IFOP, qu’une grande majorité des Français (63 %), est radicalement opposée à la forte hausse des naturalisations mises en œuvre par le Ministre de l’Intérieur.

Valeurs actuelles - Naturalisés, l'invasion qu'on cache

Et bien l’UEJF, annexe du PS, détestée par une majorité de Français juifs (personne n’a oublié les déclarations de ce Président de l’UEJF : « Je suis sioniste et pro-palestinien », ni ses 10 ans de silence assourdissant sur le mensonge al Dura, ou ses extinctions de voix quand il fallait dénoncer l’apologie des crimes du Hamas faite par Stéphane Hessel), l’UEJF donc, dépose plainte pour faire taire Valeurs actuelles, pour interdire tout débat, et menacer les journalistes non conformes qui tentent d’exprimer leur point de vue.

Drôles de juifs liberticides en vérité, plus gauchistes que juifs : la culture juive repose sur le droit naturel et sur les libertés fondamentales de l’homme, et non sur l’interdiction d’évoquer les sujets qui dérangent. La créativité juive, qui s’épanouit si bien en Israël, pays à la pointe de la haute et de la très haute technologie, n’existe que parce que la liberté individuelle prime sur la liberté collective, parce que la liberté de penser, de parler, d’entreprendre, de se moquer, d’être impertinent et politiquement incorrect sont valorisés.

• L’Express, irrité, répond à l’UEJF, sur sa couverture, par ces mots : « Islam, les vérités qui dérangent : le coran et la violence, le sort des femmes, la modernité impossible ».

Nous pourrions ajouter : la persécution des chrétiens, la terreur, les attentats et la mort, la destruction d’Israël.

Islam - Les verites qui derangent - L'Express

L’Express a raison, Valeurs actuelles a raison, ainsi que les peuples européens.

Et si l’UEJF de mes deux doute, qu’il ouvre internet. Il apprendra, sur le site marocain Yabiladi que :

Le Conseil supérieur des oulémas a rappelé que la loi marocaine prévoit la peine de mort pour ceux qui se convertissent à une autre religion que l’islam.

Ils liront, ces ennemis de la liberté, qu’un jeune musulman converti au christianisme vient d’être condamné à 30 mois de prison ferme – il peut s’estimer heureux, il a échappé à la mort. Et cela se passe dans le très modéré Maroc…

Ils liront qu’en prison, le jeune converti « a été tabassé par les autres détenus à cause de sa religion » et que « craignant pour sa vie, la direction de la prison l’a, finalement, mis dans une cellule individuelle. »

Et ils veulent interdire Valeurs actuelles et la société française d’en parler ? Salauds.


© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.rtl.fr/actualites/info/int ... urqa-au-tessin-7764736042
http://www.yabiladi.com/articles/deta ... ne-pour-conversion/page:2

http://www.l-union-fait-la-force.info

Publié le: 01/10/2013 21:07
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !