Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Sans complexes, les Tahitiens refusent l’islam, sa colonisation, ses mosquées et ses assassinats [Application de la charia]




(1) 2 »

Sans complexes, les Tahitiens refusent l’islam, sa colonisation, ses mosquées et ses assassinats
#1

Un vent de liberté nous vient des antipodes, un vent tiède parfumé au tiaré et aux effluves de cochon grillé ! Un vent grisant qui m’a fait danser et chanter devant mon écran d’ordinateur, un vent salutaire et puissant, un vent de joie de vivre qui s’affirme simplement, avec force, un vent qui dit non à l’islam :

http://www.dailymotion.com/video/x171 ... -a-faut-pas-charrier_news

Samedi dernier 9 novembre, date qu’il faudra songer à commémorer, les Tahitiens ont manifesté leur totale opposition à la pollution islamique de leur île et ils l’ont dit avec des mots clairs, sans ambiguïté, des mots forgés dans l’acier de leur identité revendiquée, des mots qui résonnent gaiement, des chansons pleines d’humour : « on veut pas de voiles, on veut être à poil » scandent en riant à gorge déployée les belles jeunes filles du cortège! Le bon sens comme mots d’ordre, la volonté de revendiquer son identité, sans atermoiements, sans détours, sans honte, sans souffrance, comme un contrepoint au très poignant livre d’Alain Finkelkraut, « L’identité malheureuse », les Tahitiens nous redonnent l’espoir, la fierté d’affirmer simplement : « Je suis ce que je suis et, par ce simple fait, j’ai le droit de le revendiquer, j’ai le droit de vivre ainsi et j’ai le droit de refuser l’aliénation et la destruction ». Point n’est besoin de justifications, de dissertations, d’expertises, point n’est besoin d’appeler le ban et l’arrière ban des sociologues et spécialistes auto-proclamés, parasites en tour d’ivoire, saprophytes de nos incertitudes et de nos culpabilités; ils ont simplement dit : « Nous sommes ce que nous sommes et nous voulons le rester!

Les Tahitiens ont fait du Chritine Tasin à Belfort : Non à cette saloperie d’islam (imam auto-proclamé venu du 93!)

L'imam Hishan El-Barkani, lundi 14 octobre à Papeete

Aujourd’hui nous sommes tous des Tahitiens!

Paul Gauguin - Deux Tahitiennes

Danielle Moulins
12 novembre 2013 par Danielle Moulins

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 12/11/2013 09:08
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sans complexes, les Tahitiens refusent l’islam, sa colonisation, ses mosquées et ses assassinats
#2

L'imâm de la première mosquée de Tahiti est bien salafiste

Tahiti - Hicham El Berkani
Lu sur Radio1/Europe1 (extrait)

" Hicham el Berkani est arrivé à Tahiti le 10 septembre dernier après avoir été en contact régulier avec Anas Yacoubi, qui réside depuis plusieurs années en Polynésie française. Au fil des discussions sur un forum islamiste, il a pris l’initiative de fonder une association cultuelle et culturelle avec pour but de créer une salle de prière à l’intention des musulmans du fenua. Le Centre islamique de Tahiti a été déclaré au Haut-commissariat 13 jours après son arrivée. Hicham el Berkani en est le président, Anas Yacoubi le trésorier.

(...)Hicham el Berkani, lui, a effectué une partie de sa formation théologique en Égypte et à la mosquée de Médine en Arabie Saoudite, deux lieux réputés du salafisme, le dernier étant d’obédience wahhabite, le courant le plus radical du sunnisme. Un courant traditionaliste qui prône le retour à l’islam des origines et à l’application de la charia.

A son retour en métropole, il aurait également fréquenté la mosquée Bilal de Saint-Denis, autre lieu de culte affilié au salafisme. Et c’est bien cette proximité avec ces milieux radicaux qui ont éveillé l’attention des autorités."

Mais ça n'a pas empêché le ministère de l'Intérieur de le laisser ouvrir sa mosquée ultra radicale...

Premiere mosquee en polynesie

Observatoire de l'islamisation


Joachim Véliocas - Ces maires qui courtisent l'islam

 

http://www.l-union-fait-la-force.info

Publié le: 20/11/2013 19:19
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Sans complexes, les Tahitiens refusent l’islam, sa colonisation, ses mosquées et ses assassinats
#3

Tahiti rejette l’islam, un point c’est tout !

Tahiti mosquée

A Tahiti, près de 350 manifestants ont marché d’un pas ferme contre l’islam radical, dans le calme.

Surtout, écoutez bien les déclarations des personnes interrogées, lisez les banderoles, c’est rafraichissant de lucidité.

D’après les informations confirmées aux Nouvelles.fp, le jeune imam Hicham El Barkani, arrivé en septembre dernier à Tahiti avec l’intention d’y établir une mosquée, est sous haute surveillance par les services de l’État : il fréquente des salafistes, des wahhabites, en région parisienne et en Arabie Saoudite. Deux courants de l’islam qui veulent instaurer la Sharia dans le monde entier.

La venue de cet imam à Tahiti était donc bien motivée par la conquête, lente, progressive, par petits pas de Tahiti.

Donc… un grand bravo les Tahitiens !

Mais attention : une mosquée en moins ne fait pas le printemps.

Posez-vous la question : pourquoi ces musulmans là veulent-ils à tout prix vivre chez vous, au lieu de rester dans leurs pays si accueillants et pratiquer librement leur religion. Le jour où ils changeront leurs lois d’exclusions religieuses et laisseront les chrétiens construire de nouvelles églises, et pratiquer leur culte avec la même liberté qu’ils réclament pour eux en France, à Papeete ou ailleurs en Europe, on pourra aborder le sujet de leur intentions pacifiques.

Tahitiens, restez vigilants.

Quelqu’un aux vues machiavélique vous aurait intentionnellement envoyé d’abord cet imam qui s’est comporté en terrain conquis, afin de vous faire accepter sans sourciller le suivant, qui sera doux et modéré en apparence, et que vous auriez rejeté s’il s’était présenté en premier. C’est le b.a. ba de la stratégie.

    Vous avez gagné une bataille, mais vous n’avez gagné qu’une bataille

Le temps, pour l’islam, ne compte pas. Ils tenteront de vous envahir, d’une autre façon, en envoyant un émissaire irréprochable en apparence, dont la bouche sera pleine de paroles de tolérance envers vous et envers « toutes les religions ». Mais son objectif sera clair, comme en Palestine, comme à Jérusalem, comme en France, comme en Andalousie : prendre la terre des autres, instaurer la Sharia, et chasser les non-musulmans.

Votre meilleure atout est de bien connaître qui vous avez en face de vous : lisez le coran, ne vous laissez pas influencer, ni par moi, ni par les élites ou les religieux qui veulent vous endormir. Lisez le coran, faites votre propre opinion, prenez des décisions basées sur le savoir, et non sur la propagande.

Et regardez ce qui se passe en Europe : ne prenez surtout pas le sujet à la légère. Ce n’est pas fini.

© Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

http://www.lesnouvelles.pf/article/ca ... sous-etroite-surveillance


http://www.l-union-fait-la-force.info

Publié le: 20/11/2013 23:55
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !