Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> [Qatar] Stade vaginal du Qatar : êtes-vous prêt pour une expérience extrême ? [Actualité Mondiale]





[Qatar] Stade vaginal du Qatar : êtes-vous prêt pour une expérience extrême ?
#1

Serai-je la prochaine actrice de « Nymphomaniac II » de Lars Von Trier ?

Lorsque je suis tombée ce matin sur l’information que je vais vous exposer ci-dessous en détail, je suis restée perplexe…

Je venais à l’instant de lire un article sur le dernier film de Lars Von Trier, intitulé « Nymphomaniac ». Et j’observais avec attention l’affiche du film : une simple paire de parenthèses en gros plan. Je trouvais là qu’il y avait un génie certain à résumer ce film de cette façon. La parenthèse désignant à la fois une chose de faible importance ainsi qu’une aventure sans lendemain, je n’avais qu’une envie… « Rentrer dans cette parenthèse » pour découvrir ce qu’une personnalité aussi torturée que Lars Von Trier avait à nous raconter sur le sujet. Inévitablement, vu la similitude des symboles et le sujet traité, je me suis vue rentrer dans un vagin. J’avoue que j’ai trouvé cette impression assez dérangeante. « Il m’a bien eue ce vieux filou !», ai-je pensé immédiatement. Mais vu que Lars Von Trier n’en était pas à son coup d’essai, je ne me suis pas offusquée…

Juste après cet article, au gré de mes vagabondages sur internet, je suis ensuite tombée sur cette vidéo. Et là, je me suis dit : « C’est bon ! Je suis mûre pour tourner dans ‘Nymphomaniacs II’ de Lars Von Trier ! ».

Pour faire diversion, je me suis alors empressée d’y voir une jolie orchidée. Mais rien que de savoir que ce terme vient en fait du grec « orchis », et qu’il signifie « testicule »…j’avais des doutes sur cette nouvelle vision.

Est-ce que j’étais la seule à voir une vulve béante ?

 

Le « Vagina Stadium » : quand les footballeurs se prennent pour des spermatozoïdes

Pour la Coupe du Monde de la FIFA 2022, le Qatar vient de révéler le design peu conventionnel de son futur stade. Le projet devrait coûter 120 milliards de dollars. Il pourra accueillir 45.000 personnes. Le stade sera climatisé vu les températures que peuvent atteindre cette région (jusqu’à 120°C).

Alors qu’il n’est pas encore construit, sa forme l’a déjà rendu célèbre sous le nom de « Vagina Stadium ». C’est vrai que la construction ressemble particulièrement aux organes génitaux féminins. J’avoue néanmoins ignorer qui est le plus pervers dans cette histoire : celui qui l’a dessiné ou le spectateur qui y voit le sexe d’une femme ? Mais ce qui est certain, c’est qu’une fois que vous avez identifié cette vulve béante, il ne vous est décidément plus possible d’y voir autre chose, et cela…que vous soyez un homme ou une femme.

Publiée le 16/11/2013,  la vidéo a déjà été vue par plus de 253.000 internautes. Sur Youtube, les commentaires ont dus être désactivés vu l’ampleur de la polémique. Nous ne sommes pourtant que le 19/11. On imagine aisément la prose débridée qui devait s’y trouver…

 

Stade Al Wakrah : une véritable « perle » d’architecte

La vidéo étant intitulée « Al Wakrah Stadium », je me suis empressée de taper Wakrah dans Google Traduction pour voir ce que cela signifiait en arabe. Déception (lol)…En fait, Wakrah désigne le nom d’une ville du Qatar où ce futur stade devrait être construit. J’ai alors cherché ce que cette ville pouvait avoir de si particulier pour inspirer à ce point l’architecte.

Al Wakrah est aujourd’hui une des plus anciennes zones habitées au Qatar. Elle a été fondée par la famille Al Khater aux environs de 1838 après JC (=1254 AH selon le calendrier islamique, AH signifiant anno hegirae). Al Wakrah possède un riche patrimoine culturel, en témoigne son architecture traditionnelle islamique, ses bâtiments historiques, ses mosquées et ses sites archéologiques. Sa population a aujourd’hui dépassé les 30.000 habitants, et elle est considérée comme l'une des plus grandes villes au Qatar.

Située sur les rives du golfe Persique, la ville d’Al Wakrah était à l'origine un petit village de pêcheurs et de perlières. Le fait qu’une manufacture perlière se soit développée en ces lieux m’a automatiquement fait penser aux huitres. J’ai donc imaginé que l’architecte avait voulu représenter une sorte d’huitre géante dans laquelle évolueraient les « perles du sport ».

En réalité, l’histoire est tout autre. La forme du stade est inspirée par les voiles des « boutres » (nom masculin) utilisés  par des générations de pêcheurs locaux ainsi que les plongeurs de perles. Techniquement, cette embarcation se présente sous la forme d’un petit voilier. Ceux-ci sont fabriqués dans l’ensemble des pays du Golf Persique, l’Inde et de la cote Est Africaine. Ils sont utilisés depuis le 9eme siècle (voir documentation sur « boutre »).

 

La sublimation de la libido comme explication freudienne

Lorsqu’on sait que Freud définit la sublimation comme la transformation d’une pulsion inacceptable socialement, comme le sexe, la colère, la peur ou quoi que ce soit, en une forme socialement acceptable, on ne peut que se poser des questions suite à la découverte de ce futur stade.

1. Les joueurs de foot seraient des homosexuels refoulés

Par exemple, un homme qui aurait des tendances homosexuelles refoulées pourrait ainsi les satisfaire en jouant dans une équipe de footballeurs professionnels. Ce n’est pas un hasard si l’homosexualité est un sujet particulièrement tabou, voire carrément interdit, dans le milieu du foot.

Et lorsqu’on connaît l’attachement que les hommes homosexuels vouent à leur mère, on peut se demander si le « Vagina Stadium » ne représente tout simplement pas une volonté de l’architecte, probablement grand amateur de football lui-même, de retourner dans le ventre confortable de sa mère. A mon sens, si cette vulve fait couler beaucoup d’encre, c’est justement parce que les gens l’ont bien compris mais qu’ils n’osent pas s’avouer cette chose infâme qu’est l’inceste. Qu’ils soient issus de la culture musulmane ou non, les gens se protègent. Leur imaginaire voit cette vulve comme le sexe d’une femme fatale idéalisée, pas celui d’une mère incestueuse

Vous l’avez compris : les footballeurs ont donc en eux un potentiel homosexuel refoulé. D’ailleurs, comparativement sur une pelouse, admettez que seuls les joueurs de rugby peuvent être considérés comme de véritables mâles (cfr vidéo « Haka War Dance » ci-dessous). Leurs rencontres sont orchestrées comme des déclarations de guerre, et ils se tapent sur la gueule « pour de vrai ».

2. Les mères musulmanes seraient symboliquement incestueuses

Les mères incestueuses existent. Elles sont même très présentes en islam, parfois uniquement de façon symbolique. Pour les mères musulmanes, leurs fils sont tout. Tant qu’elles n’ont pas mis au monde un enfant mâle, elles n’ont aucun statut et sont reléguées au rang de bétail. Une femme n’est rien en islam. La seule chose qu’elle peut espérer, c’est d’être mère un jour, et de préférence d’une ribambelle de petits garçons. La preuve qu’elles attendent ces petits garçons avec impatience, c’est qu’elles leur laissent tout faire, contrairement aux filles, et qu’ils deviennent parfois de petits monstres d’égoïsme.

3. Le poids des interdits en islam pourrait être à l’origine de perversions et d’obsessions

Dans le même ordre d’idée, une personne avec des désirs sexuels puissants pourrait devenir artiste afin de libérer sa libido dans des activités créatives. Nous revenons une nouvelle fois à notre architecte libidineux. On ne peut s’empêcher de se demander ce qui a pu passer par sa tête lorsqu’il a construit son projet. En y réfléchissant bien, vu les nombreux interdits dont la religion islamique inonde ses adeptes, je ne suis pas étonnée que cela chauffe un peu trop sous le chèche de certains d’entre eux.

Voyez plutôt…

Les relations sexuelles ne peuvent se faire que dans le cadre du mariage. Une fois cette étape passée, des principes sont à respecter :
1- La sodomie est interdite : « Vos épouses sont pour vous un champ de labour ; allez à votre champ comme vous le voulez et œuvrez pour vous-mêmes à l’avance. Craignez Dieu et sachez que vous le rencontrerez. Et fais gracieuses annonces aux croyants ! ». Le Prophète dit : « Ne pénétrez pas les femmes dans leur anus. »
2- Le rapport pendant les règles : « Un jour, `Umar dit au Prophète : « Ô Messager de Dieu, je suis perdu ! » Il lui demanda : « Et qu’est-ce qui t’a perdu ? » `Umar répondit : « J’ai changé de destination hier soir » - signifiant par-là qu’il s’était positionné derrière son épouse pour la pénétrer par-devant. Le Prophète garda le silence et ne dit rien, jusqu’à la révélation du verset susmentionné. Il lui dit alors : « Positionne-toi par-devant ou par-derrière, mais fais attention à la période des règles. ».
3- La fellation : Il convient de souligner que le liquide prostatique al-madyou qui apparaît après l’état d’excitation, est considéré par tous les savants musulmans comme étant impur (la souillure, on l’appelle en arabe annajassa). S’il touche les vêtements, il vous incombe de les laver pour faire la prière. Le contact de la bouche avec ce liquide ne peut qu'être condamné, car ça ne correspond pas à une attitude d’un musulman censé doté d’une foi et aspirant voir son Seigneur le jour dernier. C’est plutôt la bestialité moderne. Le Satan ennemi juré profite de chaque abus pour posséder la personne (posséder dans le sens contraire d’exorciser). Cette pratique ne correspond pas à un musulman qui fait la prière, récite le coran, rentre dans la mosquée et qui regarde la ka’aba. C’est une pratique animale étrangère aux valeurs des musulmans. Finalement, cette pratique pourrait générer des maladies et présente un risque pour la santé. Pour la fellation nous n'avons que des avis de savants.

Et cela n’est qu’un court exemple de ce qui se pratique chez les fervents musulmans. Imaginez qu’on vous empêche toute spontanéité en matière amoureuse et sexuelle. Pas étonnant que les musulmans soient obligés de voiler leurs femmes pour résister à leurs pulsions…

4. Une vulve parfaite, sans ablation du clitoris, qui pourrait jouir à l’infini

Même si ce n’est pas une pratique typiquement musulmane, bon nombre de femmes sont excisées parce qu’elles sont nées dans la tradition islamique. C’est une réalité qui existe, empêchant beaucoup de couples de vivre une sexualité normale, alors que cette sexualité n’est plus un secret pour personne, vu que les médias (occidentaux) nous en dévoilent pratiquement tout. Alors, pour un homme musulman qui découvre cet univers de volupté et de jouissance auquel il n’a peut-être plus accès, imaginez ce que les phantasmes peuvent produire comme image

 

Alors un stade en forme de vulve…quoi de plus normal après tout ?

 

Ils parlent du « Vagina Stadium »…

http://www.lameuse.be/861614/article/ ... ont-ils-l-ouverture-video

http://www.rawstory.com/rs/2013/11/16 ... s-it-looks-like-a-vagina/

http://www.buzzfeed.com/mjkiebus/qata ... e-a-vagina-for-the-2022-w

http://www.theguardian.com/commentisf ... -wakrah-world-cup-stadium

 

http://www.l-union-fait-la-force.info

Publié le: 19/11/2013 12:00
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : [Qatar] Stade vaginal du Qatar : êtes-vous prêt pour une expérience extrême ?
#2

Vu que la diffusion officielle de la vidéo a disparu, je me suis empressée d'en retrouver une copie sur youtube. Faut dire que le compteur de visionnage de la vidéo augmentait par milliers de minutes en minutes. Dingue ! Ils ont dû avoir peur de ce raz de marée médiatique.

Dommage, j'aimais bien la musique...

Pour le plaisir donc (lol)...

http://www.l-union-fait-la-force.info

Publié le: 22/11/2013 11:07
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !