Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> [France] Immigration : un professeur de l’UOIF enseigne le combat armé [vidéo] [Actualité en France]





[France] Immigration : un professeur de l’UOIF enseigne le combat armé [vidéo]
#1

Hassan Iquioussen

PARIS (NOVOpress via Islamisation.fr) – Manuel Valls laisse les prédicateurs pro djihadistes de l’UOIF prêcher en toute impunité. Pire, le PS finance certaines de leurs mosquées.

Hassan Iquioussen, imam de la mosquée d’Escaudain, dans le Nord, est l’un des membres fondateurs des JMF (Jeunes musulmans de France). Il donne des conférences en France depuis près de 20 ans qui sont diffusées en vidéos. Il prodigue ses enseignements dans de nombreuses institutions et associations, et notamment dans le cadre de l’UOIF (Union des organisations islamiques de France).

Pour le prédicateur, les bienfaits de la vie après la mort sont liés à l’engagement des musulmans sur cette terre. Dans sa conférence sur le thème de l’engagement, il commence par faire l’éloge des moujahidines (combattants de Dieu) qui ont conquis l’Espagne, l’Italie et la Sicile. La conquête armée de l’Europe est donc louée comme un Jihad positif pour l’expansion de l’Islam.


« Yussuf Ibn Tachfin (…) va fonder un empire les Almoravides. Vous savez quel âge il a lorsqu’il débarque en Andalousie avec son armée pour protéger les musulmans (en réalité pour aider les rois arabes des Taifas à lutter contre les troupes chrétiennes de Alphonse VI résistant à leur invasion) ? D’ailleurs s’il n’était pas intervenu ils auraient disparu. C’est grâce à la bataille de Sagrajas en 478 (après hégire) que les musulmans vont rester encore 400 années en Andalousie. Grâce à qui ? Grâce à un homme, Yussuf Ibn Tachfin, qui débarque avec ses moujahidines » avant d’enchaîner sur les conquêtes italiennes…

La nationalité française n’a guère de signification pour lui : « Nous ne sommes ni marocains ni algériens, nous sommes des musulmans” […] “C’est ça notre identité, c’est ça notre nationalité, c’est ça notre être, c’est ça le plus important. Tout le reste est secondaire ».

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 02/12/2013 23:39
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !