Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re: La répression routière écoeurante et scandaleuse de l'Etat Français - Réagissez ! [Actualité Générale]




« 1 (2) 3 4 5 ... 10 »

Re: La répression routière écoeurante et scandaleuse de l'Etat Français - Réagissez !
#4

Ligue de défense des conducteurs

Cher ami,

Ça fait un an que les pouvoirs publics essaient par tous les moyens de réduire la limitation sur route. Aujourd’hui, la mesure redevient d’actualité avec les conclusions du CNSR et la déclaration du Ministre de l’Intérieur.

Les premiers veulent un passage immédiat au 80 km/h sur toutes les routes à 2 voies, le second veut de la « pédagogie » et préfère passer les routes petit à petit à 80 km/h.

Vous l’avez compris, c’est un faux débat puisque le résultat est le même : vous limiter à terme à 80 km/h là où, avant, vous rouliez sans danger à 90.

Et on vous dit, partout dans les médias, que les Français doivent accepter cette baisse arbitraire des limitations, que c’est « pour leur bien ».

En vérité, il n’en est rien.

C’est pour expliquer au plus grand nombre de Français ce que cache vraiment cette mesure que notre association a créé une page d’information, claire et facile à lire : pour y accéder, merci de cliquer ici.

Quand on discute entre amis de ce genre de mesure, il est parfois difficile d’exposer tous les arguments clairement, parce qu’on ne les a pas en tête, et parce que, en face, on est régulièrement confronté à des gens qui croient dur comme fer à ce que leur dit la communication officielle.

Dans cette page, vous trouverez la contre-information sur la baisse des limitations de vitesse : n’hésitez pas à partager l’information sur les réseaux sociaux, et auprès de vos contacts par email.

>>> Pourquoi il ne faut pas baisser la limitation de vitesse sur route à 80 km/h

Bien cordialement,

Christiane Bayard - Secrétaire générale

Ligue de Défense des Conducteurs

23 avenue Jean Moulin 75014 Paris - 01 40 01 06 51

 

http://www.l-union-fait-la-force.info

Publié le: 21/06/2014 22:24
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Nouvelles mesures de répression routière: ils sont en train de vous tester‏ !
#5

Ligue de défense des conducteurs

Les pouvoirs publics sont en train de tester l'opinion publique pour évaluer le nombre de nouvelles mesures de répression routière qu'ils vont pouvoir nous imposer d'ici la fin de l'année. Aidez-nous à faire barrage de toute urgence en montrant que l’opinion publique est majoritairement CONTRE cette nouvelle augmentation de l’impôt-routier !

Signez maintenant la pétition

"Non aux nouvelles mesures répressives sur les conducteurs !".



 

Chère Madame, Cher Monsieur,

Je me suis longuement entretenue avec Jean-Robert Lopez, le Délégué interministériel à la sécurité routière qui m'a reçue pendant deux heures, vendredi dernier, dans ses bureaux rattachés au ministère de l'Intérieur.

Lors de cet entretien, il a lâché cette phrase énigmatique, sans accepter d'en dire plus : "dans 3 ou 4 jours, vous entendrez parler des radars"…

La réponse est tombée ce matin !

Le journal Le Parisien vient en effet de révéler l'existence d'un rapport remis en juillet au ministre de l'Intérieur, qui était jusqu'ici tenu secret, et qui liste, sur 319 pages, toute une série de nouvelles mesures qui vont décupler la capacité de verbalisation des pouvoirs publics. Il s'agit à l'évidence d'une "fuite médiatique" savamment orchestrée pour tester les Français sur ces nouvelles mesures répressives.

Toutes ces mesures sont "à l'étude" et le ministère de l'Intérieur est en train de prendre la température de l'opinion publique. Peuvent-ils en mettre en œuvre une, deux, trois, … toutes ?

Tout dépendra du niveau de réaction des Français.

C'est pour ça que je vous demande de signer immédiatement la pétition "Non aux nouvelles mesures répressives sur les conducteurs" en cliquant ICI.

C'est très important.  Car, si elles sont appliquées, ces mesures seront des armes de contraventions d'une puissance jamais égalée.

Il s'agit de :

- dresser des PV "à la volée" : Distance de sécurité non respectée ? Le téléphone à la main à l'arrêt dans les embouteillages ? Un stop marqué moins de 4 secondes ? Le policier n'a même plus besoin de vous arrêter. Il clique sur sa tablette et vous recevrez le PV dans votre boîte aux lettres dans quelques jours ou quelques semaines. Les PV vont fuser !!! Et allez contester ensuite…

- accroître la "vidéoverbalisation" en ville : nos villes vont être truffées de caméras-vidéo et on va embaucher des milliers de fonctionnaires pour regarder des écrans-vidéo à longueur de journée et repérer que vous avez mordu sur le couloir de bus ou que vous n'avez pas pilé au feu orange ! Et allez, encore des PV par centaines de milliers !

Le fameux "1984" de Georges Orwell est enfoncé à plate couture.

- permettre aux radars de vérifier la date de validité de votre papillon vert d'assurance. Combien de personnes  vont se faire verbaliser à la chaîne parce qu'elles n'ont pas encore installé leur nouveau petit papillon vert ?

Ou encore de :

- multiplier les radars double-face. Ca, c'est du grand classique. Du radar automatique, ça fait dix ans qu'on en mange. Dix ans qu'on se fait racketter pour quelques malheureux kilomètres au-dessus de la limite. C'est juste un nième  perfectionnement de ces encaisseurs d'impôt-vitesse.

- abaisser le taux d'alcool autorisé pour les jeunes conducteurs à 0,2 gr/l. Quand on sait que c'est un taux d'alcool supérieur à 1,5 gr/l qui est incriminé dans plus des deux tiers des accidents mortels impliquant un conducteur ivre, on ne voit pas bien l'utilité de cette nouvelle mesure… Sans parler du fait que retirer 6 points pour 1 verre d'alcool à un  conducteur qui conduit depuis moins de trois ans,  c'est lui retirer ni plus ni moins son permis, alors qu'il est déjà extrêmement difficile de passer son permis tellement les délais sont longs et le prix élevé !

Un beau cheval de Troie pour, dans la foulée, faire passer un maximum des mesures ci-dessus.

Si nous ne réagissons pas très vite et très massivement à ces nouvelles mesures répressives, il ne fait aucun doute qu'ils vont mettre le paquet !

Car ils cherchent désespérément de l'argent : l'année dernière, les radars ont moins flashé et l'Etat a eu un "manque à gagner" de 100 millions d'euros par rapport à  ce qu'il pouvait escompter encaisser.

S'il vous plaît, signez immédiatement la pétition que nous avons préparée, pour les empêcher de mettre en application leurs nouvelles mesures répressives.

Je vous demande aussi de transférer cet email à un maximum d'amis.

Et, si nécessaire, rappelez-leur que, contrairement à ce que veut leur faire croire la propagande officielle, ce harcèlement répressif n’a aucun effet sur la baisse de la mortalité routière.

Depuis près de 40 ans, grâce aux extraordinaires progrès des voitures qui permettent d'éviter les accidents (abs, ...) ou d'en minimiser les conséquences (airbags,...), grâce à l'amélioration du réseau routier (revêtement réduisant les distances de freinage, …), grâce à la rapidité accrue des secours et aux progrès de la médecine, grâce aux campagnes de prévention contre l'alcoolisme au volant qui ont à l'évidence modifié les comportements, grâce aussi à des contrôles ciblés et pertinents… on a sauvé de nombreuses vies. Mais pas grâce aux radars !!

Aujourd'hui, avec les mesures  "à l’étude" que les pouvoirs publics veulent faire passer, il s’agit encore de verbaliser le plus possible des millions de citoyens qui n'ont pas une conduite dangereuse et d'encaisser les recettes des PV de plus en plus vite.

S'il vous plaît, signez vite votre pétition et transférez cet email à vos amis et relations.


Très cordialement,


 

Christiane Bayard - Secrétaire générale





http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 13/09/2014 00:11
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Déjà 130.000 signatures !
#6

Ligue de défense des conducteurs

Chère Madame, Cher Monsieur,

 

En quelques jours, 130.000 personnes ont déjà signé notre pétition contre les nouvelles mesures répressives sur les conducteurs :

PV "à la volée", vidéoverbalisation, radars double-face,…

Ces mesures destinées à verbaliser encore plus les conducteurs sont actuellement "à l'étude" au ministère de l'Intérieur.

Il faut de toute urgence leur montrer que l'opinion publique est massivement contre cette nouvelle augmentation de l'impôt-routier !

S'il vous plaît, signez immédiatement notre pétition "Non aux nouvelles mesure de répression sur les conducteurs" en cliquant ici.

Et surtout, transférez cet email à tous vos contacts. C'est extrêmement important.

Savez-vous que les PV électroniques rapportent déjà, en à peine quelques années, 5 fois plus que les PV classiques rédigés à la main ?

Si demain, les PV se font "à la volée", sans arrêter le véhicule, juste en notant le numéro d'immatriculation dans la tablette numérique, c'est un déluge de PV qui va s'abattre sur nous.

Distance de sécurité, clignotants, marquage du Stop,… les agents verbalisateurs vont se régaler !

La circulation va devenir une gigantesque loterie pour l'Etat. Chaque jour, ce sont les numéros d'immatriculation de centaines de milliers de conducteurs qui sortiront "gagnants" du grand Impôt-routier. Et il faudra passer à la caisse. Sans moyen de discuter ou contester.

Il est encore temps de stopper tout ça.

S'il vous plaît, signez notre pétition et transférez ce mail. C'est votre mobilisation qui sera déterminante.

Merci d'avance de votre aide.

Très cordialement,

Christiane Bayard,

Secrétaire générale





http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 20/09/2014 00:53
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !