Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> [France] Attentat musulman déjoué sur la Côte d’Azur par un bon Français djihadiste... [Actualité en France]





[France] Attentat musulman déjoué sur la Côte d’Azur par un bon Français djihadiste...
#1

Alerte terroriste: attentat islamiste déjoué. Syrie ? Irak ? Gaza ? Non… côte d’Azur

Attentat musulman

Les services de renseignement français ont évité un attentat terroriste sur la Côte d’Azur, organisé par un jeune Français, un bon Français, qui revient de vacances jihadistes en Syrie.

Le 17 février dernier, 900 grammes d’explosifs artisanal de type TATP qu’on fabrique dans une cuisine, le même qui a été utilisé dans les attentats de Marrakech en 2011, ont été découverts dans un appartement de Mandelieu-La-Napoule où vivait un jeune musulman de 23 ans interpellé quelques jours plus tôt. Les explosifs étaient entourées de vis et de clous fixés avec du scotch pour que les dégâts soient les plus meurtriers et les plus importants possible.

Une arme et du matériel informatique ont également été saisis.

Le jeune musulman en question était affilié à la cellule terroriste démantelée en 2012 après l’attaque à la grenade d’un commerce juif à Sarcelles en septembre 2012, et qui avait ses bases à Cannes et à Torcy en région parisienne. Il avait échappé au filet de la police anti-terroriste et était parti en Syrie parfaire son entraînement.

Certains membres du groupe étaient également des activistes d’organisations françaises pro-palestiniennes.

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

http://www.l-union-fait-la-force.info

Publié le: 26/03/2014 16:53
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : [France] Attentat musulman déjoué sur la Côte d’Azur par un bon Français djihadiste...
#2

France : attentat islamiste déjoué sur la Côte d’Azur commandité par qui ?

jihadistes
Photo à la Une – 2 frères jihadistes Français morts en Syrie

Attentat islamiste déjoué à Nice ? Damas tente-t-il de terroriser la France et infléchir la position de Paris ? Assad met-il ses menaces à exécution ? Qui a oublié les menaces proférées par le mufti du régime, Ahmed Hassoun ? Explications

Par Médiarabe.info

Plusieurs médias français affirment, ce mercredi 26 mars 2014, que la France a déjoué en février un projet d’attentat sur la Côte d’Azur, fomenté par un homme de retour du djihad en Syrie. Or, les plus initiés s’interrogent pourquoi un islamiste commettrait-il un attentat à 4.000 kilomètres du front ? Que gagne la révolution syrienne à terroriser la France ? La seule réponse plausible est que l’islamiste soit commandité par les Services de Bachar Al-Assad.

Les autorités françaises ont la certitude qu’un homme de 23 ans a tenté de commettre un attentat sur la Côte d’Azur. Cette certitude est née de la découverte, le 17 février dernier, dans un immeuble de Mandelieu-La-Napoule (près de Cannes), de quelque 900 grammes d’explosif. Cet immeuble avait été le point de chute d’un homme de 23 ans interpellé quelques jours plus tôt et lié à la cellule dite de Cannes-Torcy. Cet islamiste n’a plus de place en Syrie ? Ses compagnons ont-ils déjà gagné la guerre et renversé le régime pour qu’ils se paient le luxe de le réformer et de le renvoyer sur la Côte d’Azur ? Ou plutôt ce sont ses recruteurs qui lui ont commandité cet attentat ?

D’autant plus que le régime de Bachar Al-Assad avait déjà menacé l’Occident, et plus particulièrement la France, pour qu’elle cesse de soutenir la révolution syrienne. Damas a longtemps accusé Paris de mener la guerre à Al-Qaïda au Sahel (Mali), tout en l’armant en Syrie. Or, cette approche est biaisée et la France n’a jamais armé ou soutenu les groupes islamistes, mais bel et bien l’Armée syrienne libre (ASL), la seule force syrienne qui combat Al-Qaïda et ses affiliés de l’Etat islamique d’Irak et du Levant. D’ailleurs, le jeu du régime de Bachar Al-Assad dans la création d’Al-Qaïda est de plus en plus flagrant. Dès le début de la révolte, Assad a fait libérer des milliers d’islamistes, qui ont formé le Front Al-Nosra, l’Etat Islamique d’Irak et du Levant, ou encore le Front Islamique…

Parmi ces islamistes notoires figurent les principaux émirs des groupes terroristes qui dévient la révolution et lui donnent une connotation islamique, mais aussi au moins deux idéologues notoires arrêtés par les Américains au Pakistan. Le premier, Mustapha Set Mariam Nassar , ou Abou Messaab Al-Souri, était très proche de Ben Laden (impliqué dans les attentats de Madrid) ; le second, Mohammed Haidar Zemmar, était l’un des recruteurs des djihadistes en Allemagne (et en Espagne), et plus particulièrement le coordinateur de la cellule de Hambourg, responsable des attentats du 11 septembre 2001. Zemmar était le « parrain » de l’Egyptien Mohamed Ata, l’un des pirates du 11/09. Le régime l’aurait libéré en mars 2014, selon plusieurs sources syriennes.

Fin 2011 et début 2012, Damas avait tenté de s’ingérer dans le débat politique français, à l’approche des élections présidentielles, en affirmant avoir capturé à Zabadani plus de 180 officiers et soldats des unités spéciales françaises, sans être en mesure de les montrer. Peine perdue. Le mensonge du régime a atteint ses limites et l’opinion publique occidentale refuse de se laisser berner. A l’exception de quelques milieux infiltrés ou payés par le régime de Damas, les Occidentaux refusent d’adhérer à la thèse de Bachar Al-Assad, autoproclamé « protecteur des minorités ».

Cette lecture peut justifier, selon Damas, le passage à la vitesse supérieure et la mise à exécution des menaces proférées par le régime contre l’Occident. L’entourage du président syrien croit en effet qu’une fuite en avant et le recours au terrorisme de masse, injustement attribué aux islamistes, maintiendraient le régime en place. Des tentatives d’attentats pourraient de ce fait se multiplier à fur et à mesure que le régime perd du terrain. Rappelons que le mufti de Syrie, Ahmed Hassoun, avait directement menacé l’Occident d’attentats terroristes , dès l’automne 2011, prouvant une fois de plus que le régime syrien est devenu le maître en matière de manipulation, après avoir érigé le terrorisme comme une politique et une raison d’être.

Dario S.

Note IF – Ah les valeureux combattants de l’Islam conquérant ! Des milliers s’en reviendront au Pays (France, Belgique…) et mettront en pratique les leçons apprises dans leurs « petits » stages de formation au pays du bain de sang entre musulmans – Ça promet des lendemains explosifs, malheureusement. Espérons que les Européens n’auront pas à vivre ce qu’Israël vit et déjoue tous les jours causée par la racaille terroriste arabe.


Israel flash

 

http://www.l-union-fait-la-force.info

Publié le: 27/03/2014 16:58
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !