Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> [France] Questions pour les champions de l’idéologie islamo-gauchiste [Actualité en France]





[France] Questions pour les champions de l’idéologie islamo-gauchiste
#1

american haters


Question : Dès l’instant où un groupe terroriste lance des attaques contre un autre territoire peuplé en se protégeant au milieu d’une population civile, l’État attaqué peut-il moralement se défendre, au risque de tuer des civils ou doit-il stoïquement ne pas répliquer et livrer sa propre population au diktat de l’adversaire ?


Question : Churchill et Roosevelt doivent-ils, rétrospectivement, être considérés comme des criminels de guerre génocidaires pour avoir fait bombarder massivement les villes allemandes durant les combats contre l’Allemagne nazie, causant des centaines de milliers de victimes civiles ?


Question : Les Nations unies ont découvert à Gaza un stock de missiles dissimulés dans une école. Ne s’agirait-il pas d’une nouvelle preuve de ce que le Hamas met en danger sciemment la population civile palestinienne en recherchant soit à empêcher Israël de frapper, soit à l’obliger à tuer des enfants devant la plus grande concentration mondiale de caméras au mètre carré ?


Question : Le directeur de l’agence Reuter, aux responsables du journal italien Il Figlio qui s’étonnaient que l’agence utilise le vocable d’« activistes » plutôt que celui de « terroristes », appliqué aux membres du Hamas, a répliqué qu’il ne répondrait plus de la sécurité de ses journalistes dans les pays arabes, en cas d’utilisation de la seconde terminologie. N’est-ce pas la preuve de contraintes particulières des journalistes qui pourraient entraver leur indépendance d’esprit ?


Question : Ces entraves sont-elles les mêmes en Israël ? En cas de réponse négative, ne pensez-vous pas que cela confère instinctivement aux journalistes internationaux, quelquefois idéologisés, une liberté de ton et un esprit critique dont ils pourraient faire un usage abusif, s’ils n’étaient pas assaillis par les scrupules déontologiques ?


Question : Le fait que désormais les agences internationales d’information à Gaza, soient, pour des raisons de sécurité, représentées par des palestiniens est-il un gage absolu d’objectivité ?


Question : Vendredi dernier 270 prisonniers ont été exécutés, les mains liées, par des djihadistes en Syrie, la population chrétienne s’est vue intimer l’ordre par les islamistes de quitter immédiatement la ville irakienne de Mossoul qu’elle habitait depuis l’antiquité, un car a été mitraillé par des islamistes au Kenya. Au Nigéria les massacres de Boko Haram et les incendies d’églises se poursuivent. Avez-vous l’impression que la couverture médiatique a été équivalente à la riposte israélienne après l’agression du Hamas et son refus de cesser le feu ?


Question : Diriez-vous que cette minimisation de la violence quotidienne des islamistes (Syrie, 170 000 morts en deux ans soit près de 10 fois la totalité des morts pour l’ensemble du conflit israélo-arabe depuis 1948 et 3 millions de réfugiés) et la focalisation sur le comportement de l’État d’Israël relève du hasard ? Du fantasme ? De la paranoïa Israélienne qui voit de l’antisémitisme partout, à la moindre critique du gouvernement israélien ? À moins qu’il ne s’agisse de la détestation pathologique d’un État-nation occidental, aggravée par le fait qu’il soit juif ?


Question : Avez-vous l’impression que le Nouveau Parti Anticapitaliste de M. Besancenot, et le Parti Communiste, organisateurs de nombreuses manifestations pro palestiniennes ont dénoncé avec la même ardeur les crimes en Syrie ou les attentats antisémites récents ? En cas de réponse négative, l’expression islamo-gauchiste vous paraît-elle adéquate ?


Question : Un mouvement cornaqué par le Parti Communiste et des trotskistes porte-t’il la marque de la modernité ?


Question : Une manifestation composée de barbus et de femmes voilées vociférant, souvent violents, exhibant les drapeaux d’organisations (Hamas, Hezbollah) officiellement répertoriées comme terroristes sur les listes européennes et américaines ou des maquettes de missiles, brûlant rituellement les drapeaux de l’Etat Juif au milieu d’invocations vengeresses, vous paraît-elle présenter, en termes de communication, une bonne promotion de la cause défendue, prétendument éprise de paix ? NB : Attention de ne pas répondre trop vite. N’éliminez pas l’hypothèse psychologique que l’inconscient collectif d’une partie de la population occidentale soit soumis à une crainte révérencieuse d’une radicalité arabo islamique qu’il serait préférable de caresser dans le sens…… du poil…


Question : Pensez-vous que le débat organisé sur France Info le jeudi 17 juillet au matin entre Dominique Vidal du Monde Diplomatique, antisioniste bien connu, et deux responsables d’organisations pro palestiniennes, mettant en cause la Ligue de Défense Juive dans les incidents du dimanche 13 juillet devant la synagogue de la Roquette soit la marque du pluralisme d’opinion que l’on constate habituellement au sein de l’audiovisuel de service public dont la neutralité est proverbiale ?


Question : Pensez-vous qu’il convienne d’interdire la Ligue de Défense Juive qui a réussi à attirer par la ruse de nombreux manifestants pro palestiniens devant la synagogue précitée et les a obligé à hurler des slogans d’un philosémitisme mesuré ?


Question : Pensez-vous que le titre du Monde.fr (19 juillet à 16:30) : « Les londoniens dans la rue pour soutenir les palestiniens » ne serait pas un rien discutable, de par son caractère générique ? Ne pensez-vous pas qu’un ou deux habitants de Londres aient pu rester chez eux, coupables d’indifférence ou victimes de la propagande sioniste ?


Question : Aller crier : mort aux juifs ! devant une synagogue parisienne, constitue-t-il selon vous une expression, certes un peu vive, de l’émotion éprouvée devant la politique barbare et génocidaire du gouvernement israélien ou une formulation outrageante et récurrente à l’égard de la communauté juive, qui pourrait être considérée comme antisémite ?


Question : La Ligue des Droits de l’Homme a protesté contre l’interdiction de la manifestation pro palestinienne à Paris au regard « du droit de manifester librement ». Compte tenu du fait que cette association n’a jamais protesté contre l’interdiction de nombreuses manifestations du Front National ou des identitaires, ne craignez-vous pas que l’on puisse reprocher à cette ligue, déjà engagée contre la loi prohibant le voile, un soutien déguisé au Hamas islamiste ?


Question : Pensez-vous que la partie modérée de la communauté musulmane manifeste autant publiquement sa réprobation des crimes islamistes commis contre les juifs que la partie radicale son soutien à la violence ?


Question : Pensez-vous que les représentants de la communauté juive organisée, qui depuis des années en ont fait des tonnes à l’égard du Front National et des grammes envers l’islamo- gauchisme, et qui ont persévéré sur cette voie, même après les massacres de Toulouse et de Bruxelles, aient fait montre en la circonstance d’une intelligence politique et d’une profondeur de vue exceptionnelles ?


Question : Pensez-vous que les fondateurs de SOS-Racisme qui ont accompagné l’immigrationnisme ces 30 dernières années et ont empêché l’État républicain d’appliquer sereinement les lois relatives à la régulation des flux migratoires soient aujourd’hui les mieux placés pour se plaindre des débordements antijuifs ?


Question : Au regard de ce qui précède, pensez-vous que la France républicaine et ses habitants soient bien placés, psychologiquement et politiquement, pour résister à la violence radicale de l’islamisme mondial ?


Question : Pensez-vous que l’idéologie islamo-gauchisante et sa morale sélective et intolérante relève de la bêtise ou de la perversion névrotique ? Attention, il s’agit d’une question à choix multiples qui n’impose pas forcément une réponse unique.



Gilles-William Goldnadel. Publié avec l’aimable autorisation de Valeurs actuelles



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 21/07/2014 22:29
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !