Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> [France] Fête du cochon à Hayange : islamos et gauchos oseront-ils contre-manifester ? [Actualité en France]





[France] Fête du cochon à Hayange : islamos et gauchos oseront-ils contre-manifester ?
#1

Hayange fete cochon

La liste de Fabien Engelmann l’avait annoncé dans son programme électoral : elle allait, en cas de victoire aux élections municipales d’Hayange, remettre à l’ordre du jour la Fête du cochon. Moins de six mois après qu’à la surprise de beaucoup, Fabien est devenu maire de cette ville de Moselle, les promesses sont tenues.

Pourtant, dans cette commune comme dans d’autres, certains, sans doute les derniers staliniens d’Europe de l’ouest et leurs comparses, paraissent avoir quelques difficultés avec la démocratie. Le dimanche 31 mars, jour de la victoire de la liste FN, ils hurlaient déjà que le fascisme ne passerait pas, remettant gravement en cause le suffrage universel.


http://youtu.be/SJ8il3OhnPQ

On se souvient que lors de la première contre-manifestation, organisée le jour de l’élection du nouveau maire et de la passation des pouvoirs, devant l’Hôtel de Ville, certains militants de Front de gauche hurlaient déjà à la provocation raciste, sur cette future fête du cochon (écouter ce stalinien de compétition, à partir de la 20e seconde…). Nous recommandons à cet imbécile la lecture de l’ouvrage « Dictionnaire du cochon », de Robert Gordienne & Philippe Artaud (Balland).

 http://livre.fnac.com/a6519266/Philip ... ud-Dictionnaire-du-cochon

Puis, début juin, nous avons eu droit à une manifestation des anarchistes d’Allah d’Alternative Libertaire et de la CNT, en même temps qu’un mariage se célébrait en mairie…


https://www.youtube.com/watch?v=xuc6iZv0iVA


https://www.youtube.com/watch?v=SJ8il3OhnPQ#t=17

Durant l’été, ce fut le feuilleton de la fontaine et de l’œuf, œuvre d’art (paraît-il) d’un artiste local, parti vivre au soleil, qui avait vendu ce trésor 8.000 euros à la mairie de ses amis socialistes, du temps de Philippe David. Le nouveau maire ayant cru bon de faire peindre l’œuf en bleu – ce qui n’était pas trop permis – la ministre de la Culture en personne, Aurélie Filippetti, y a vu les premières marques du totalitarisme qui s’installait en France, via les mairies FN, s’attirant un article cinglant et ironique de Pierre Cassen dans Boulevard Voltaire…

http://www.bvoltaire.fr/pierrecassen/ ... cipes-daurelie-filippetti,96285

Alain Mila, auteur de cette sculpture que le monde entier nous envie, et les comparses de Front de gauche et du PS feront rire la ville entière en organisant, quelques jours plus tard, une minute de silence en défense de l’art…

Le dernier combat de ces dégénérés ? Fabien Engelmann, décidément maniaque du pinceau, a eu l’audace de faire repeindre trois wagonnets, rescapés de l’époque de la mine, qui servaient de pots de fleurs, en bleu blanc rouge !

Insulte suprême, selon les « citoyens du monde » à l’histoire de la mine, et dépôt de gerbe devant le lieu du blasphème… Ils montrent ainsi, mieux que de longs discours, leur haine du bleu-blanc-rouge, et leur soumission au mondialisme, qui veut en finir avec tout ce qui symbolise les Etats-Nations.

http://www.leparisien.fr/lorraine/hay ... ns-23-08-2014-4081445.php

Après de tels exploits, on espère qu’ils continueront leur héroïque résistance contre le fascisme, et sauront s’allier aux disciples d’Allah pour organiser une contre-manifestation contre cette nouvelle « agression raciste » de la nouvelle équipe. Mais mauvaise nouvelle pour les communistes d’Hayange, le nouveau maire l’a fait exprès d’organiser cette « fête de la haine » le jour de la Fête de l’Humanité. Cruel dilemme pour les camarades.

Quant aux disciples d’Allah qui voudraient manifester leur courroux, qu’ils fassent attention, car il paraît qu’il y aura, en plein centre-ville, des énormes porcs vivants. Donc, gare à un lâcher de cochon malencontreux…

Paul Le Poulpe
par Paul Le Poulpe


QUELQUES IDEES POUR AGREMENTER LA FETE

1) http://french.alibaba.com/product-gs/ ... g-pink-pig-518245848.html

2) http://french.alibaba.com/p-detail/co ... de-porc-500002564495.html

3) http://french.alibaba.com/p-detail/Ch ... nflable-500000308706.html

4) http://french.alibaba.com/product-gs/ ... le-pig-606390153.html?s=p

5) http://fr.aliexpress.com/item/Custom- ... ig-mascot/1876790488.html

Ces cochons sont très grands, ils se gonflent à l’hélium avec un gonfleur fourni. Ils peuvent coûter dans les 500 $.

Voici des petits cochons gonflables (c’est la Fnac qui les vend, 2 pour 20 euros) :

http://www4.fnac.com/Jeu-de-Cochons-gonflables/a6942869/w-4

Voici des ballons en forme de cochons (5,50 euros pour un ballon de 45cm de long) :

http://www.la-boutique-du-ballon.com/ ... n-marcheur-le-cochon.html

Voici des ballons en forme de tête de cochon rose (5,90 euros) :

http://www.ballonsdeco.com/boutique/5 ... 47-ballon-tete-de-cochon/

Voici un masque de cochon en latex pour adulte (15 euros) :

http://www.boutique-jourdefete.com/masque-cochon-latex-adulte.html

Voici un nez de cochon postiche (1,50 euros) :

http://www.boutique-jourdefete.com/ac ... guisement-nez-cochon.html




http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 25/08/2014 07:00
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Hayange : des gauchistes dégénérés demandent l’interdiction de la Fête du Cochon
#2

Hayange fete cochon


Il fallait oser, ils l’ont fait ! Dans un récent article, je m’interrogeais quant à une possible contre-manifestation des gauchistes et des islamistes contre la Fête du cochon, organisée à Hayange, le 14 septembre prochain.

http://ripostelaique.com/fete-du-coch ... ls-contre-manifester.html

Les dégénérés d’une association nommée « Plus Belle Ma Ville », reliquat de nostalgiques du stalinisme et de bobos en mal d’encanaillement, ont carrément été plus loin : ils demandent, rien de moins, au préfet d’interdire la fête !

Rappelons qu’une des animatrices de cette association, la nommée Isabelle Iorio, une des dernières staliniennes d’Europe de l’ouest, s’est distinguée aux dernières élections municipales. Après avoir fait toute sa campagne en tapant sur le maire socialiste au premier tour, elle prit les électeurs d’Hayange pour des imbéciles, et voulut aller à nouveau à la soupe avec le PS au deuxième tour. Superbe résultat, seule la moitié de ses voix du premier tour se reporteront sur le maire sortant, les autres allant compléter la liste FN !

Il paraîtrait, selon ces vaillants « résistants », que commémorer le cochon stigmatiserait les malheureux musulmans, qui, apparemment, sont ravis d’avoir de tels idiots utiles pour parler à leur place ! Ne craignant pas le ridicule, ils annoncent que, bien qu’indignés, ils n’organiseront pas de contre-manifestations. En fait, ils savent qu’ils sont incapables de mettre plus de dix personnes derrière une banderole, comme on l’a vu lors de leurs grotesques réunions de protestation contre la fontaine peinte en bleu ou les wagonnets en bleu blanc rouge !

Eux, cela ne les dérange pas qu’il n’y ait pas de charcuterie dans le centre-ville, ni de boucherie traditionnelle, mais seulement de la restauration halal. Par leur démarche, la clique de Plus Belle Ma Ville montrent ce qu’ils sont vraiment : des dhimmis, prêts à renier nos spécificités gastronomiques pour mieux se soumettre aux traditions de nouveaux venus à qui ils lèchent les babouches sans vergogne. Dans le langage populaire (qu’ils ont abandonné depuis longtemps), cela s’appelle des collabos.

Paul Le Poulpe
par Paul Le Poulpe






http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 10/09/2014 21:24
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Fête du cochon à Hayange : un énorme soutien populaire à Fabien Engelmann - Vidéo
#3

Hayange fete cochon

Quand nous sommes arrivés, aux alentours de midi, en compagnie de Pierre Cassen et Christine Tasin, aux portes d’Hayange, nous envisagions tous les scénarios, y compris les pires, par exemple que, effrayée par la campagne médiatique menée contre le nouveau maire, Fabien Engelmann, et lassée des polémiques internes de la majorité municipale, la population ne boude l’événement.

Evidemment il n’en était rien ! Dès que nous sommes passés devant la place de la Résistance, nous avons tout compris. Le succès était au rendez-vous, et il dépassait les espérances des plus optimistes de la municipalité. Toutes les tables étaient déjà occupées, et la dizaine de stands étaient pris d’assaut. Il y avait une file d’attente impressionnante devant la boutique où on grillait des porcelets. Manifestement, il y avait sous-effectif.

Mais, sans le moindre incident, les gens attendaient sagement leur tour. C’était la vraie France qui était là, le vrai peuple, de toutes les générations. Autour de la Fête du Cochon, chacun savourait le plaisir d’être ensemble, autour du bon verre de vin, de la charcuterie, de musique populaire où chaque génération se retrouvait. Certains parlaient de plus de 2.000 participants, tout au long de la journée, ce qui est exceptionnel.

Mais le plus intéressant fut l’accueil du maire, Fabien Engelmann. Alors que depuis des semaines, celui-ci est victime d’un véritable lynchage médiatique, le faisant passer pour un voleur, un escroc, un faussaire, un bourreur d’urnes, voire, selon certains gauchistes dégénérés, un zoophile, le peuple d’Hayange a répondu à sa façon. Plutôt que de rester chez eux, les citoyens ont choisi de sortir de chez eux, et de prendre place devant l’Hôtel de Ville. Quelle plus belle façon de rendre hommage à un maire que les médias, locaux et nationaux, ont choisi de lyncher, et, à travers lui, le parti qu’il représente.

Il fallait voir Fabien faire face amicalement à toutes les sollicitations dont il était l’objet, et avoir toujours le mot juste pour répondre à une phrase d’un électeur. Manifestement, contrairement à nombre de politiciens professionnels de tous bords, celui qui, il y a encore peu, n’était qu’un modeste ouvrier municipal, est comme un poisson dans l’eau, au milieu de sa population.


http://www.youtube.com/watch?v=2xsx7zRDg6Q

Son discours, à 13 heures, fut un modèle du genre : rappel de la tradition du cochon, dans le contexte historique de Hayange, évocation de la place de l’animal dans notre civilisation, rappel des fêtes familiales autour de lui, coup de griffe à ceux qui ont voulu faire interdire cette initiative, le tout terminé par une vibrante « Marseillaise », avec toute l’équipe municipale derrière lui, ainsi que Thierry Gourlot et Dominique Bilde, responsables nationaux du FN, et nombre de militants locaux qui avaient tenu à lui manifester leur soutien, même en venant de loin.

Ensuite, les orchestres, populaires permirent aux plus guincheurs de se déhancher au son de musiques ou de chansons connues de tous, qui évoquaient des souvenirs, proches ou lointains, à tous les participants.

J’ai pu vérifier, sur place, outre la popularité de Fabien, la renommée de Pierre et Christine, qui furent sollicités par quelques journalistes, mais surtout par de nombreux Hayangeois qui ont fait leur connaissance lors de la campagne. J’ai vu Pierre avoir une discussion très animée avec ceux qui, en interne, ont émis sur la place publique des critiques particulièrement virulentes, parfois sordides, contre le nouveau maire et son équipe. Le fait que les choses soient dites entre quatre yeux m’a paru plutôt sain, même si notre fondateur leur fit connaître son avis sur leur attitude, et ses conséquences. Entre patriotes, les choses doivent se dire les yeux dans les yeux.

Naturellement, les journalistes, massivement présents, dans l’attente du dérapage qui permettra de ternir la fête, se jetèrent sur la présence de quelques membres de L’Œuvre Française qui, par leur tenue, incarnaient exactement ce qu’ils étaient venus chercher. Faisons leur confiance pour mettre en avant ces images caricaturales, bien éloignées de celles du vrai peuple d’Hayange et des environs.

A l’heure où je boucle cet article, la fête doit se poursuivre jusqu’à minuit. J’ignore comment elle se terminera, mais je sais une chose : Fabien Engelmann, sans doute épuisé par les nombreuses sollicitations dont il fut l’objet, sort renforcé de cette initiative, qui a confirmé une popularité incontestable chez les vrais gens, ceux que les médias parisiens et locaux méprisent : ne leur déplaise, les Hayangeois aiment leur maire.

D’autre part, le fait de célébrer le cochon n’est absolument pas vécu par la population comme un acte xénophobe ou raciste, mais comme une réappropriation de nos meilleures traditions populaires, gastronomiques ou culturelles.

A la vue d’une telle réussite, devant des cadres nationaux du FN, nul doute que d’autres maires du parti de Marine Le Pen ne tarderont pas à imiter une telle initiative. Comment mieux montrer à leurs électeurs qu’ils incarnent réellement, y compris dans la vie quotidienne de nos compatriotes, une alternative aux imposteurs qui sont prêts à renier nos valeurs pour ne pas froisser des traditions venues d’ailleurs.

Un message fort est sorti de cette initiative : ce n’est pas parce que, en France, des millions de musulmans se voient interdire de manger du cochon par des textes sacrés, et que quelques dhimmis de gauche sont prêts à abdiquer leur culture pour mieux se soumettre, que soixante millions de Gaulois doivent être privés de porc, à Hayange comme ailleurs.

Pari réussi, bravo Fabien Engelmann et l’équipe municipale d’Hayange, et à l’année prochaine pour la deuxième édition.

Jeanne Bourdillon
par Jeanne Bourdillon





http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 15/09/2014 15:22
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !