Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> [France] Cuisine trois étoiles pour les socialistes... et bouffe halal pour les sans-dents [Actualité en France]





[France] Cuisine trois étoiles pour les socialistes... et bouffe halal pour les sans-dents
#1

Le goinfre Hollande 

Que sont nos compatriotes français pour le pouvoir socialiste ?

Des incultes, des moins que rien, des beaufs, des souchiens, des cathos, racistes, islamophobes, et homophobes. Hollande se croit donc autorisé à les traiter comme du bétail, un troupeau que l'on peut nourrir avec les déchets d'une production alimentaire dont il se réserve le meilleur dans les restaurants les plus chers, comme le faisait Mitterrand, comme le fait Hollande.

Pour Mitterrand, c'était Le Divellec, nappe blanche traditionnelle, couverts argentés, position en retrait permettant cependant de tout voir. C'était sa table préférée, dans le coin du fond, face à l'entrée, il devait parfois la disputer à Balladur. Il y retrouvait Jean-Pierre Elkabbach, Alain Duhamel et Catherine Nay. La réputation du Divellec, situé non loin du Quai d'Orsay et de l'Assemblée nationale, c'est l'exceptionnelle qualité de ses produits de la mer.

Sans prendre les plats les plus chers, en commandant modestement une cassolette de langoustine aux truffes en entrée, une sole aux girolles et fromage, vous en êtes déjà à 180 €, sans le vin et le café qui vous poussent à plus de 200 €. Si vous prenez les plats les plus chers, vous atteignez allègrement les 400 € par personne. Mais qu'importe, c'est la France qui paie pour les trois quarts de la clientèle.

Pour Hollande, c'est Laurent. Le classicisme ambiant vous rappelle que vous êtes bien dans un pavillon proche de l’Élysée. L’accueil et le service sont remarquables de tact, d’élégance et de diplomatie. Un accueil chaleureux malgré le luxe des lieux. Discrétion et attentions sont des maîtres mots. Les meilleures places se situent au niveau des banquettes semi-circulaires près des fenêtres du fait de leur convivialité et de leur relatif isolement, ce sont celles que préfère Hollande. Sarkozy allait dans une gargote bling-bling pour touristes aux Champs-Elysées, le Fouquet's. Pour Hollande c'est l'or massif qu'il faut, c'est chez Laurent qu'il a fêté son élection en 2012. Le moindre repas c'est, comme au Divellec, 200 € au minimum par couvert, plus vins et café qui montent facilement l'addition à 4 ou 500 € par couvert. Qu'en a-t-il à faire puisque c'est vous qui payez ?

 

La cantine de François Hollande

Laurent : la cantine de François

 

Soit, les sans-dents n'ont rien à faire dans ces restaurants puisqu'ils ne pourraient pas mâcher les meilleurs viandes qui sont pourtant si tendres, bien choisies et bien préparées par le chef.

Ce n'est pas qu'ils n'aimeraient pas, mais notre sécurité sociale, que les politiciens et journalistes menteurs nous vantent comme "la meilleure du monde" (et elle l'est pour les immigrés qui viennent se faire soigner gratuitement en France),  estime que les pauvres n'ont pas besoin de bons yeux ni de bonnes dents, ces soins sont donc très mal remboursés. 

Valérie dans son livre raconte que si Hollande s'aperçoit qu'on va lui servir de la viande sous emballage, "elle part directement à la poubelle",

 

Francois Hollande

François découvrant que Valérie vient de lui servir de la viande de supermarché

 

comme les fraises si ce ne sont pas des guariguettes certifiées d'origine. Monsieur Hollande ne peut manger que le meilleur du meilleur.

Par contre, signale Valérie, il achète n'importe quoi pour se vêtir, mais ça, on s'en est aperçu à son allure de beauf sorti tout droit de sa Corrèze se rendant au marché aux bestiaux !

La tenue qu'on accepte chez le paysan qui vient de rentrer le fumier avec lequel il ira plus tard engraisser son champ bio, ou le poissonnier qui vient de vider et écailler 300 harengs, on ne devrait pas la retrouver sur le dos du président de la République. Il s'habille beaucoup plus mal qu'un sans-dents, mais il mange beaucoup mieux. Si c'est du boeuf, il lui faudra du Kobe, et pas n'importe lequel, du japonais d'origine, du wagyu avec sa saveur de beurre sans égale. Pour un kilo d'entrecôte, comptez 300 €.

 

boeuf de Kobé

Le "boeuf" de Kobé peut être de la génisse

 

Pourtant, tout président qu'il soit, il se fait arnaquer sans le savoir, car l'exportation du boeuf de kobe, le tajima-gyu, est interdite. Le soi-disant kobe que nous pouvons déguster en France si on  en a les moyens, vient soit du Chili, soit de quelques éleveurs français qui usurpent l'appellation mais vendent quand même leur viande dans les 200 € le kilo de faux-filet.

 

Canada - Faux Kobé

Le prix est en $, le Canada produit aussi du faux Kobé

 

C'est pourquoi le projet de loi qui prévoit de simplifier l'affichage des viandes est proprement scandaleux car il a pour unique objectif de faciliter l'écoulement par les grandes surfaces des viandes des plus mauvaises qualités. Vous n'êtes que des sans-dents franchouillards, vous refusez la viande halal, le poulet brésilien et le porc chinois qui a transité par la Roumanie ? On va vous les imposer.

Le prétexte est que les clients ne comprendraient pas les appellations filet, bavette, hampe, plat de côtes, tranche, araignée, escalope, côtelettes, etc. C'est vrai, quoi, nous sommes tellement bêtes. La preuve, je suis certain que vous ne connaissez pas la différence entre béluga et osciètre, alors que tout membre d'un cabinet ministériel vous le dira, c'est essentiel quand le prix de la petite cuiller d'osciètre sur un blinis chez Divellec est à 270 €.

La vérité, c'est que "41 % des abattoirs français ne sont pas aux normes", que "la situation sanitaire des abattoirs est préoccupante" (rapport Cour des Comptes de 2008) et que beaucoup sont passés à l'égorgement halal des animaux pour accroitre la clientèle des immigrés musulmans, mais que cet abattage se fait dans des conditions de saleté souvent "limites" (déchets, moisissures, sang, traces d'excréments). 

 


http://www.youtube.com/watch?v=qFq2eVlgAvw 



http://www.youtube.com/watch?v=Pq5AbPUMpSI

 

Il faut pourtant bien que les sans-dents achètent cette viande traitée ensuite avec des produits chimiques pour être joliment colorée, présentable. On peut comprendre que Hollande, le sachant, ne veuille pas en manger et la foute à la poubelle.

Il a donc été décidé, pour tromper nos concitoyens, de leur dire qu'ils sont des gros nuls pour choisir leur viande, mais heureusement l'État socialiste est là pour les y aider, avec l'aide de l'Union nantaise des consommateurs* dont je me demande si elle n'est pas un lobby à la solde des grands distributeurs. Elle dit en effet que les mots bavette ou filet sont "archaïques" et n'ont aucun sens, il vont donc être remplacés par "un système simple et transparent" : une étoile pour les viandes à bouillir, deux étoiles pour les viandes à braiser et trois étoiles pour les viandes à rôtir.

C'est simple et il n'y a pas besoin de connaître le français et de savoir compter pour comprendre, cela va dans le sens de plus d'égalité et de justice sociale, cela va aussi dans le sens de la mondialisation et de l'abandon des signes identitaires nationaux répugnants. De la longe, un carré d'agneau, des aiguillettes de canard, un sot-l'y-laisse, un tournedos, c'est de la discrimination, que voulez-vous qu'y comprenne un Burkinabé fraichement immigré qui ne comprend que le bambara et les coups de pied au cul que lui distribuait son maître ? Tandis qu'une, deux, trois étoiles, comme il sait compter sur ses doigts, c'est égalitaire, c'est socialiste. C.Q.F.D.

L'Union des consommateurs prend vraiment ses adhérents pour des imbéciles, enfin, si elle a des adhérents et vit d'autre chose que de subventions et de pots de vin des grandes enseignes de la consommation. Car, disait son représentant, l'important c'est que le consommateur sache si la viande est tendre ou ferme et si c'est bien de la viande et pas du poisson, un arachnide ou même un fruit, puisqu'il y a un morceau, excellent d'ailleurs, que l'on appelle "la poire".

Imaginez qu'il pense que l'araignée, une viande si rare et si bonne que les bouchers ne la mettent qu'exceptionnellement en vente, préférant le garder pour leur consommation personnelle, c'est de la mygale géante ! Il y aurait tromperie, c'est honteux, ça n'est pas socialiste.

Et puis il faut voir aussi le grand intérêt économique de la chose : les Français, ces mauvais citoyens préfèrent les bons morceaux aux moins bons, ce qui fait que nous importons de la côte de bœuf et du filet et exportons les "bas morceaux" dont les russes raffolent pour leur pot-au-feu. Maintenant, le boucher de la grande surface pourra vous refiler la carne importée de Roumanie via la Hollande et la Croatie, qu'il aura passée à l'attendrisseur ou au "maillet à viande" et étiquetée trois étoiles en vous la vendant au prix de la viande à rôtir. De même, le poulet brésilien élevé en trois semaines à 200 poussins au mètre carré, et aux granulés, pourra être vendu au même prix que la poule de Bresse. Parce que la marge est faible sur le poulet de 700 g pour sans-dents vendu 5 € tout grillé. Si on peut le vendre au prix du poulet local, ce sera tout profit et contribuera au redressement de l'économie.

Il faut donc arrêter avec toutes ces appellations qui informent le consommateur sur la partie de la bête d'où vient le morceau, et ne plus rien lui dire sur la provenance de l'animal, s'il a été suivi, s'il est halal, ou pas car le halal ça coûte un chouïa moins cher à produire sans baisser le prix de vente et ça permet de financer la construction de mosquées et d'écoles coraniques, c'est donc socialiste.

Ils ne savent pas, les élus socialistes, que la qualité de la viande et sa tendreté tiennent à la nourriture et au mode d'élevage, à la découpe et à la conservation par le boucher qui doit savoir "rassir" la viande juste ce qu'il faut (5 jours pour le kobé par exemple), à la préparation, à la marinade et à la cuisson. Ils ne savent pas que du bœuf kobé dont la viande est "persillée", c'est-à-dire riche en graisses est certainement très tendre et très goûteux, mais beaucoup plus nocif pour la santé qu'un bon pot-au-feu soigneusement dégraissé après la cuisson. Ils ne savent pas qu'une viande halal est dans le vocabulaire professionnel des bouchers une viande "pisseuse", sèche et dure à mâcher parce que l'animal a été saigné à blanc. Impossible de faire un steak "saignant" avec du halal.

Avec trois étoiles comme seule critère de classification, on pourra se passer du savoir-faire des éleveurs et des bouchers et de la réelle qualité de la viande, on mangera tous "industriel", ce sera financièrement meilleur pour la grande distribution, comme pour les producteurs qui pourront écouler leurs vieilles vaches à lait de réforme au prix du jeune broutard élevé pour les gourmets.

Le consommateur aura perdu la sécurité, la qualité et le plaisir, mais il mangera socialiste.

Cette réforme de l'étiquetage "simple et transparent" devrait intervenir en décembre prochain.

 

* Le siège de l'Union des consommateurs se trouve à Nantes, il est subventionné par la mairie qui était dirigée par J-M Ayrault. 

 

Maurice D. 
Minurne Résistance





A lire aussi:

 - Pour qui roule Valérie Trierweiller ? Hypothèses sur un complot

 - Valérie Trierweiler comme oeuvre d’art contemporain(e)

 - Hollande méprise les "sans-dents", le Front National les défend !

 - Sans-couilles d’Hollande, suis un sans-dents, car les prothèses ne sont jamais remboursées

 - La seule victime, la France, ne dit pas merci !

 - Hollandouille veut le "Mariage pour Tous", sauf pour lui !

 - Une grave affaire Hollande va-t-elle éclater ? (Dépot de plainte de Xavier Kemlin)

 - Hollande invalidé pour fraude fiscale : c’est possible !…

 - Bernard Raquin analyse la personnalité de Hollande en mai 2012 ! Tout s'avère exact !

 - Procès Xavier Kemlin contre Valérie Trierweiler, la suite....

 - Trierweiler : la plainte de Xavier Kemlin instruite par le Pôle financier du TGI de Paris

 - Le couple Royal-Hollande a sous-estimé son ISF, accuse « Le Canard enchaîné »

 - Comme Francois Hollande et Trierweiler (PS), le couple Balkany (UMP) échappe à l'ISF

 - "Closer" affirme qu'il y a une liaison entre François Hollande et Julie Gayet

 - Pour se faire élire, Hollande nous a refilé un CV truqué

 - François Hollande assigné par un huissier

 - L’imposture Hollande

 - Révoltant : Affaire Trierweiler, le tribunal refuse d’informer, Xavier Kemlin fait appel

 - Drogue : le fils de Valérie Trierweiler récidive ! Pas de mise en examen ! République exemplaire...

 - Notre président d’opérette n’en est pas à son dernier scandale…

 - Trierweiler, Touraine, Fabius, Taubira : donneurs de leçons et parents de délinquants

 - Trierweiler et Taubira doivent aller jusqu’en Afrique du Sud pour discuter avec un couple

 - Boko Haram : les bécasses Trierweiler-Bruni-Kosciusko manifestent… pour sécuriser l’école !

 - La taupe du Maroc Najat Belkacem et Trierweiler voilées : était-ce vraiment indispensable ?

 - De plus en plus de Français rêvent de virer Hollande et ses pantins

 - PS = Hollande = magouilles = délires = gouffre d'idées = faillite de la France

 - Corruption socialiste à tous les étages : c’est pour quand, la "République







http://www.l-union-fait-la-force.info

              


Publié le: 07/09/2014 10:23
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !