Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> [France] Chronique du 11 septembre 2014 [Actualité en France]





[France] Chronique du 11 septembre 2014
#1

11 septembre 2014.


Dans 2 mois, nous serons donc à mi-mandat de ce détestable quinquennat. Du moins constitutionnellement parlant, car il ne se trouve plus grand monde pour souhaiter qu'il aille à son terme. Même dans les rangs socialistes, l'ambiance est plus que morose, et c'est un euphémisme...

 Hollande lunettes mouillées

 

SONDAGES... LA CHUTE FINALE


Hollandescu, qui n'avait pas hésité, du temps de Sarkozy, de railler les mauvais sondages qui tombaient en averse sur son prédécesseur, avait cru intelligent de prétendre "qu'en dessous de 30 % de soutien populaire, on ne peut plus gouverner". Mais ce qui s'appliquait à Sarkozy ne devait pas s'appliquer à notre génie des Carpettes, qui continue imperturbable, à occuper l'Elysée avec 13 % de satisfaits et 80 % de mécontents. Notez quand même qu'il reste 7 % de personnes qui ont encore du mal à porter un jugement sur la "gestion" Hollande, à moins qu'ils ne s'en foutent totalement. Des philosophes, sans doute...

 

ECONOMIE... LA FAILLITE

 

Deux ans perdus. Pour rien. Pour satisfaire les dogmes éternels des socialistes qui, chaque fois qu'ils accèdent au pouvoir, prennent systématiquement les décisions contraires au bon sens et à la saine gestion. Aucune action sur la réduction des déficits publics, poursuite des dérapages sur les coûts, augmentation inconsidérée de la pression fiscale sur les classes moyennes (+ 30 % en moyenne), détricotage systématique et frénétique de toutes les mesures prises par Sarkozy, et surtout mépris affiché envers les entreprises et les "riches" afin de faciliter la fuite de ceux qui, naïfs étaient encore prêts à se battre en France pour leur pays.

Exaltant bilan, mais l'avenir se présente sous les meilleurs auspices puisque nous avons réussi à recaser Moscovici à la Commission européenne. Aux finances, excusez du peu ! Comme si Hollande, non content de provoquer le peuple français prenait AUSSI du plaisir à provoquer les autres dirigeants de l'Union. Pour montrer sa bonne foi européenne, son orthodoxie économique et son intransigeance, le ci-devant nouveau Commissaire européen à l'économie vient de préciser qu'aucun pays ne bénéficierait d'un traitement de faveur quant à la réduction des déficits ! C'est l'hospice qui se fout de la charité...

Quant à l'autre ahuri à Bercy (j'ai nommé Sapin), toujours aussi nul en matière économique, il ose maintenant expliquer les problèmes de déficits budgétaires par... l'absence d'inflation. Jamais un mot bien entendu sur les économies drastiques nécessaires au redressement. Maintenant, la dette publique n'est plus la faute à Rousseau, elle n'est plus la faute à Voltaire, c'est la faute à la stabilité monétaire. Amis patriotes, on est mal barrés.

Pendant ce temps, bien sûr, le chômage continue de pulvériser les records historiques, le retournement de tendance n'étant plus qu'une lointaine espérance.

Ah... Pour être honnête, quand même une bonne nouvelle. Avec plus de 30 % de croissance des commandes en 2013, nos exportations d'armes sont en pleine forme. Sauf que, sauf que... Avec le report de livraison du Mistral à la Russie, la fiabilité de la France quant au respect de ses engagements va en prendre un coup. Sans compter les mesures de rétorsion que Poutine se fera un plaisir de décider pour montrer qui est le chef. En revanche, on fournit toujours des armes via des circuits plus ou moins compliqués à l'Arabie Saoudite (notre 1er client), au Qatar et à leurs alliés, activistes démocrates des "printemps arabes".
Ah... Nous voila rassurés.

 

LE PREFET BOUCAULT SAUVAGEMENT AGRESSE A MONTMARTRE

 

Une info presque passée inaperçue ce soir. Elle vaut pourtant son pesant de moutarde. Boucault, le Préfet, vous vous souvenez ? Celui qui n'arrivait pas à compter les participants des "manif' pour tous", ou qui se permettait d'en donner le nombre avant même le début des manifs !

Boucault, le Préfet au service du PS

 

Le stratège qui savait si bien diviser la foule dans plusieurs petites rues afin d'en sous-estimer plus facilement le nombre. Il a été agressé le 10 septembre, du côté du Sacré Coeur, par ces petits malfrats qui se multiplient comme des cafards et qui font la loi dans les "quartiers". Malgré son chauffeur et son garde du corps, il a dû battre en retraite, le préfet félon. Preuve, si besoin était, que quelques connards sans foi ni loi sont plus efficaces que des millions de manifestants tranquilles. A méditer pour l'avenir, comme disent certains de nos lecteurs...

 

THEVENOUD LAVE PLUS BLANC

 

Thévenoud. Ah Thévenoud. C'est un roman à lui tout seul, ce gars là. Après avoir joué les chevaliers blancs quand il s'agissait d'achever Cahuzac, il fut quelques jours Secrétaire d'Etat de je ne sais quoi. "Un gars intelligent, mais un peu dans la lune", comme l'a dit sa concierge, interviewée après l'annonce de ses brillants états de services. Seigneur, non seulement ces mecs sont nuls et corrompus, mais ils se défendent avec des arguments d'une stupidité inouïe. 

Thévenoud

 

Ce citoyen, donc, ne déclarait pas et ne payait pas ses impôts. "Parce que je suis négligent", a-t'il osé prétendre. Je ne sais pas vous, mais moi, quand je suis négligent de cette manière, j'ai un débarquement de polyvalents à mon bureau dans le mois qui suit. Mais bon, pas lui, le veinard. Ah, et il ne payait pas son loyer non plus, il parait qu'il a la "phobie de l'administration". Ah bon. Entre sa concierge qui reconnait que le brillant jeune homme est un peu à la masse, et lui qui nous avoue qu'il est négligent et qu'il a peur des factures et de l'administration, on est en droit de se demander sur quels critères MM. Hollande et Valls ont constitué leur gouvernement... 
Peut-être dans le souci réduire le nombre d'internés en hôpitaux psychiâtriques ?

Rentrée des députés Thévenoud



Valls prétend ne pas comprendre que Thévenoud s'accroche à son mandat de député. Mais vous noterez qu'il ne se pose aucune question existentielle sur le maintien de son patron à la Présidence...
Schizophrénie ?

 

MERCI POUR CE MOMENT, VALERIE

 

Heureusement, dans cette atmosphère de fin de règne, il y a Valérie. Ecoutez, je suis en train de le lire, son bouquin, ce n'est pas du tout ce qu'on a voulu nous faire croire et les critiques littéraires aux ordres du gouvernement sont bien à l'image de leurs qualités de journalistes. Cet ouvrage ne sera pas le Goncourt, ni même le Renaudot, mais le Femina pourquoi pas, on en a connu de pires. A part quelques (rares) fautes de syntaxe, le récit est rondement mené. On est très vite dans l'ambiance et on lit, effarés, les comportements et les réactions d'un homme dépourvu de toute qualité humaine. Pire que ce qu'on pouvait imaginer. C'est certes le récit d'une femme dupée (on peut se demander ce qu'elle pouvait bien trouver à ce mec, mais comme disait Josette dans le Père Noël..., "chaque pot a son couvercle"), c'est surtout l'analyse presque scientique d'un sous-homme, doté de tous les défauts de la Création et dont on chercherait vainement une seule qualité, une seule réaction de type humain. Mais non, rien. Pas l'ombre d'un commencement de réhabilitation. Je me demande si les extra-terrestres ne sont pas déja parmi nous, Hollande en étant l'un des éclaireurs. Pour en savoir plus, il faudrait lui faire une prise de sang (s'il en a) ; à mon avis on pourrait avoir de grosses surprises. Ca fait presque peur. 
En tous cas, avec ce bouquin qui va faire un malheur, elle m'est subitement un peu moins antipathique, la Valérie. Malgré ses "première dame" dont elle abuse un peu à mon avis, en balançant tout sur Hollandescu, elle est en quelque sorte un peu en rédemption.
C'est décidé, je ne l'appellerai plus Rottweiler.

 

LA COURSE A LA PRESIDENCE DE JUPPE L'ISLAMISTE

 

Le Maire de Bordeaux a enfin fait son outing. C'est vrai, quoi, Sarkozy commençait à le faire sacrément lanterner alors il s'est lancé. IL EST CANDIDAT AUX PRIMAIRES. Officiel. Et sans rétractation possible. Il va tenir bon.

 Alain Juppé Umpiste et islamiste



J'avoue que j'avais un peu de sympathie jadis pour ce mec que la France n'avait pas compris en 1995, et que Chirac avait salement lâché au milieu du gué, pour des réformes qu'il eût pourtant fallu faire alors. Du panache, aussi, quand il accepta sans moufter de porter le chapeau, se faisant condamner pour protéger Chirac. Mais depuis quelque temps, cet homme a franchi la frontière de l'inacceptable en s'acoquinant avec les Frères Musulmans pour leur faciliter la construction d'une mosquée pharaonique dans sa bonne ville. Qu'il se présente, Juppé, aux primaires et à l'élection présidentielle ensuite, il trouvera en Minurne, si la bête ne s'est pas fait taire d'ici là, un porte-parole efficace pour lui savonner la planche avec l'aide acharnée de tous les membres de notre petite communauté. Je lance un petit concours à ce sujet : il faut lui trouver un surnom qui le plombe bien. Rien de tel qu'un sobriquet bien trouvé pour plomber un candidat ! Tareq Juppé, par exemple. Mais vous allez trouver mieux...

 

FEMEN RELAXEES

 

Fémen



Comment conclure cette chronique sans évoquer les Femen qui ont été relaxées ce jour. Profaner Notre Dame, dégrader une cloche (une vraie cloche, en bronze, pas Hollande !) n'est pas passible d'une condamnation.
On en concluera qu'on a désormais le droit de pisser dans une église (et dans une mosquée aussi ?). En revanche, les agents de sécurité de Notre Dame qui ont tenté de s'opposer à l'irruption et aux exactions provocatrices de ces femelles hystériques, ont, eux, été punis d'amendes avec sursis. Normal...

 

C'était la chronique d'une rentrée à hauts risques.
Nous sommes en France, le jeudi 11 septembre 2014.
13ème anniversaire du début de la 3ème guerre mondiale, pour les historiens du futur. 
13... Ca porte malheur ?

 

Un ami lecteur m'envoie cette information que je m'empresse de partager avec vous avant de clôturer l'article. 
En Belgique, 2 chasseurs F 16 sont prêts à décoller pour intercepter l'un des 11 avions volés à Tripoli.
Voire même peut-être le Boeing de la Malaysian Airlines - toujours introuvable - et qui pourrait faire sa réapparition pour l'occasion.


A demain... si vous le voulez bien !
  

Marc Le Stahler
Minurne Résistance





http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 11/09/2014 21:30
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !