Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> FronTex n’a pas de moyens. C’est voulu ? [Actualité en Belgique]





FronTex n’a pas de moyens. C’est voulu ?
#1

FronTex n’a pas de moyens. C’est voulu ?

L’Agence Européenne pour la gestion et la coopération opérationnelle aux frontières extérieures des Etats membres de l’Union Européenne (FronTex) est l’agence européenne dédiée à la sécurité des frontières extérieures de l’U.E. Elle ne reçoit que peu de moyens tant financiers que juridiques et donc ne peut pas réaliser correctement ses missions. Pire, son budget 2014 (89,1 millions d’€) est en baisse par rapport à 2013 (93,9 millions d’€) alors que l’immigration non désirée explose !


Force est de constater que cet Organisme ne donne aucun résultat global sérieux. Les flux migratoires d’illégaux ont augmentés considérablement, et l’Europe est incapable d’aider les pays les plus gravement touchés : Italie, Espagne, Grèce, etc… Dès 2002, une commission d’Experts est créée avec le but de définir une gestion intégrée des frontières extérieures de l’UE. La création de FronTex est signée en 2004. Varsovie est choisie comme siège de l’agence et celle-ci devient opérationnelle dès le 1er mai 2005. Gil Arias, un espagnol, en est le Directeur exécutif ad intérim depuis le début de l’année.

Les principales tâches de cette Agence avaient été définies comme suit :

– Analyser les risques à partir d’informations provenant des pays concernés afin d’optimiser la gestion des ressources à affecter pour atteindre les objectifs.

– Sur base d’analyses de risques, proposer aux Etats membres des opérations conjointes aériennes, maritimes et terrestres, pour le contrôle des frontières.

– Se comporter comme la passerelle entre les différents organismes de garde-frontières.

– Former et assister les Etats membres afin de définir les objectifs et les fonctionnements communs pour chaque frontière, afin de mieux gérer les flux d’immigrants de toutes sortes.

– Mettre à disposition des Etats membres, en cas de crises graves, une force de réaction rapide (RABIT – Rapid Border Intervention Teams) composée de gardes-frontières européens. C’est donc en théorie un outil pour réguler les flux migratoires aux frontières en tenant compte de la Politique Européenne de Voisinage (PEV) et de l’espace Schengen. Les deux principales opérations de FronTex qui se sont déroulées sont Héra (Contrôle de l’immigration illégale aux Iles Canaries et l’application de RABIT en Grèce en Mer Egée – Novembre 2010 – mars 2011). A titre d’exemple, l’opération HERA a été lancée le 11 août 2006. Il s’agissait de patrouilles longeant les côtes africaines (le long des eaux territoriales de Mauritanie et du Cap-Vert) pour arrêter les migrations vers les îles Canaries. Ont participé : deux navires italiens et portugais, deux avions italien et finlandais et deux hélicoptères espagnols.

FronTex nous semble être une bonne initiative, mais les moyens sont totalement insuffisants.

Il fallait se douter qu’il y aurait une levée de boucliers; que le politiquement correct et la bienpensance imprégnant les dogmes mondialistes, entreprendraient tout pour casser cette initiative logique. Cette approche de la migration principalement centrée sur la sécurité est remise en cause, en particulier par des ONG, par certains partis politiques européens et par des pays africains qui dénoncent les violations des droits de l’Homme auxquelles elle a prétendument conduit : traitements inhumains et dégradants, non-respect du droit d’asile, refoulement des migrants, en particulier vers des pays tiers –tels que la Libye – où le respect des droits de l’homme n’est pas garanti. Une sorte de ligue anti-FronTex (Frontexit) s’est constituée avec pour objectif de faire supprimer cette Agence Européenne. Encore une fois, c’est de l’angélisme qui nous conduit à terme à la déliquescence de notre socle de valeur, à nos us et coutumes, à notre indépendance de décider pour nous-mêmes. Personne parmi cette opposition ( Frontexit) ne veut dire que l’Europe est déjà exsangue et qu’amener des immigrants en surnombre condamne ceux-ci à la précarité la plus totale.

L’Europe doit instaurer une immigration choisie pour une vie décente pour tous.

En réalité l’U.E. avec l’ensemble de ces traités, directives et chartes droit-de-l’hommistes, s’est réellement tirée une balle dans le pied. Elle a elle-même construit tous les chevaux de Troie pour permettre l’immigration la plus débridée. FronTex se trouve engluée dans un fatras de textes contraignants et donc cette Agence essaie pour le moment de s’adapter aux différentes lois, mais nous pensons qu’une refonte accouchera d’un Organisme tout aussi inefficace. D’autant plus que les moyens financiers font cruellement défaut et que les technocrates de l’U.E. ne se soucient pas beaucoup des énormes tracas qu’endurent les pays du Sud de l’Europe. Depuis quelques mois des voix s’élèvent enfin en Europe de diverses et très nombreuses personnalités pour exiger un renforcement drastique des contrôles et de donner de vrais moyens à FronTex. Il vaudrait mieux qu’une partie des montants énormes engloutis pour gérer cette situation ubuesque, soit allouée à cette Agence. Le dernier en date, et qui est loin d’être suspect, est Bruno Lemaire, candidat à la Présidence de l’UMP qui vient de s’exprimer clairement à ce sujet. [lol - Bruno Lemaire n'en reste pas moins à l'UMP !!! Parti mondialiste - Européïste - Immigrationniste à outrance -  Joe]

Il plaide pour un FronTex avec des moyens adéquats et des procédures drastiques. Nous lui donnons entièrement raison !

JACQUES D’EVILLE
Le Peuple





http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 30/10/2014 23:12
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !