Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> C'est jour de marché aux esclaves Yézidies dans le Califat... Vidéos [Application de la charia]




(1) 2 3 »

C'est jour de marché aux esclaves Yézidies dans le Califat... Vidéos
#1

Amsha, une Yézidie de 19 ans

La vidéo ci-dessous montre des combattants de l'État islamique discutant de la vente et de l'achat d'esclaves yézidies. Ils étaient réunis pour le «jour de distribution» des esclaves.  

Dans le dernier numéro de DABIQ, le magazine officiel de l'État islamique, l'EI annonce la renaissance de l'esclavage, il admet pratiquer l'esclavage à grande échelle et justifie cette pratique en se fondant sur des éléments «bien établis» de la charia (Numéro 4, p. 14).

La réduction des femmes en esclavage fait partie d'une campagne plus large visant à faire disparaître le peuple yézidi: selon DABIQ, les musulmans auront des comptes à rendre à Allah si ce peuple considéré comme païen continue d'exister.

Traduction et sous-titrage anglais par la journaliste Jenane Moussa.

 

Traduction:

Aujourd'hui, c’est jour de marché aux esclaves.
Aujourd'hui, c’est jour où ce verset s’applique: «Sauf avec leurs femmes et les captives que leur main droite possède, - car alors ils ne sont pas à blâmer».
Aujourd'hui, c’est jour de distribution, si Allah le veut.
Chacun prend sa part.

Je jure que je suis à la recherche d'une fille. J’espère en trouver une.
Aujourd'hui, c’est le jour des femmes esclaves, et nous aurons chacun notre part.
Où est ma jeune fille Yezidie?
Où est ma jeune fille Yezidie?

Celui qui veut vendre son esclave, celui qui veut offrir son esclave en cadeau ... Chacun est libre de faire ce qu'il veut avec sa part des esclaves.

Où est ma jeune fille Yezidie?

Celui qui veut vendre, je peux acheter mes frères.
Celui qui veut vendre son esclave, je lui achète.
Celui qui veut vendre sa propre esclave, je lui achète.
Et si tu veux la donner en cadeau, je la prends aussi.

Qui veut vendre?
Je veux vendre.
Pourquoi?

Je paie 3 billets (il s’agit probablement de billets de 100 dollars).
Je l’achète pour un pistolet.

Si elle a les yeux bleus, le prix est différent.
Je l’achète pour un glock (marque de pistolet).
Je paie 5 billets de banque. (Il s’agit probablement de billets de 100 dollars).

Ca dépend de son apparence.

Si elle a 15 ans
Je dois la vérifier
vérifier ses dents.  

Si elle a les yeux verts...

Si elle n'a pas de dents, pourquoi la voudrais-je?
Mettez-lui un dentier.
Je ne veux pas d’elle.

Sur les Yézidies...

Peut-on prendre deux filles esclaves? Est-ce que ça marche?
(Une voix derrière la caméra demande) Tu as une part. Qu'en est-il?
J’ai une part des Yézidies, mais je n’en veux pas.  
Pourquoi? Pourquoi ne veux-tu pas ta part?
Je vais donner ma part.

AL Farouk et moi, nous n’en voulons aucune.
(une voix demande au garçon) : Veux-tu une esclave Yezidie?
Il répond oui d’un hochement de tête.
Peux-tu t’occuper d’elle?
Le garçon rit.

Abu Khalid, veux-tu une esclave?
Je ne veux pas en prendre une.
Pourquoi?
Abu Fahd: «Ta Yézédie est morte».  
Elle est morte.
Quelqu'un rit.

 

En complément: Dans cette vidéo, Amsha, une Yézidie de 19 ans capturée par l'EI, puis secourue, raconte son expérience. «Ce sont des animaux, ce ne sont pas des êtres humains», dit-elle:

 

 

Elle a subi le calvaire des djihadistes.

Amsha a 19 ans, déjà mère d’un petit garçon de quelques mois, le 03 août dernier, elle est capturée dans le nord irakien, par les combattants de l’organisation Etat islamique.

Son mari est d’abord exécuté, sous ses yeux. Elle est ensuite, enfermée, dans un entrepôt, à Mossoul avec des centaines d’autres femme yazidis comme elle.

Les djihadistes, n’avaient plus qu‘à venir se servir….elle a réussi a s‘échapper, grâce à l’intervention d’un villageois, et raconte l’horreur qu’elle a vécu.

“ Une femme yézidie était destiné à 10 musulmans de lEtat Islamique, dit-elle. On était vendu pour 10 ou 12 dollars. Qui pourrait accepter çà? Est-ce que Dieu peut accepter ça ? C’est un déshonneur de violer une femme, mais quand elle est violé par 10 hommes, qu’est ce que c’est ? Ce sont des animaux, ce ne sont pas des êtres humains. A cause d’eux j’ai peur tout le temps.”

Plusieurs femmes yazidies, auraient réussi à cacher des téléphones portables.
comme en témoigne cette autre femme, dont la famille a été capturée aussi.

“Il y a 3 jours, j’ai parlé à ma mère, Elle enterre son téléphone pour qu’on ne le trouve pas. Parce que les djihadistes fouillent et s’ils le trouvent, c’est une balle dans la tête. A mon avis je pense qu’ils ont trouvé celui de ma sœur. Cela fait 12 jours qu’elle ne nous a pas appelé”.

Les Nations-Unies accusent l’organisation de l’ Etat Islamique, d‘épuration ethnique contre la minorités yazidie.

Plusieurs centaines de femmes seraient encore prisonnières des djihadistes en Irak et en Syrie, victimes d’une organisation à grande échelle d’esclavage sexuel.


Poste de veille

*****


A lire aussi:

 - Islam : les esclaves sexuelles, ça continue !

 - Femmes syriennes vendues aux enchères dans les camps de réfugiés (vidéo)

 - Une femme politique koweïtienne pour la légalisation de l’esclavage sexuel ...

 - Islam: La valeur d'une femme comparée à celle d'un homme

 - Une saloperie de jihadiste musulman épouse une fillette "kafir" de 7 ans

 - 47 jeunes filles blanches transformées en esclaves sexuelles par des immigrés musulmans

 - Des porcs musulmans Francais et britanniques débattent de l'utilisation d'esclaves sexuelles

 - Mahomet et Abu-Bakr-Al-Baghdadi, c’est kif-kif : les preuves

 - Femmes esclaves = silence des élues socialistes

 - Boko Haram, c’est bien l’islam

 - Islam: De l'esclavage

 - Aux musulmanes qui se voilent : l’islam est bien l’enfer pour la femme

 - "Boko haram" (Occident impur) : Le Nigéria en guerre contre l'islam

 - Les musulmans kidnappeurs de jeunes lycéennes ne font qu’appliquer la charia

 - Le voile islamique aux origines de l'islam et aujourd'hui

 - Les trois apartheids de l’islam

 - Re: EIIL : «Nous conquerrons Jérusalem. Nous conquerrons Rome. Nous reprendrons l'Andalousie»

 - Excisons, excisons, faut pas qu'elles prennent du plaisir ces salopes !


 - La pieuvre verte a déclaré la guerre à l'occident




http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 03/11/2014 05:04
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: L'EIIL justifie la réduction en esclavage des Yazidis
#2

Il est un fait avéré que l'État islamique (EIIL) a réduit en esclavage les femmes et les enfants yazidis qu'il a capturés. À titre d'exemple, un rapport des Nations unies indique que « 300 femmes yazidies ont été réduites en esclavage. » À présent, l'EIIL présente, dans son journal multilingue superficiel, la justification théologique d'une telle pratique.

Des Yazidis non loin de Sinjar fuient face à l'avancée de l'armée de l'EIIL en août 2014
Des Yazidis non loin de Sinjar fuient face à l'avancée de l'armée
de l'EIIL en août 2014


Un article de quatre pages intitulé « The Revival of Slavery Before the Hour » [La renaissance de l'esclavage avant l'Heure] et publié récemment dans l'édition anglaise du magazine de l'EI, Dabiq, traite principalement du thème évoqué dans le titre, à savoir le retour de l'esclavage à l'approche du Jour du Jugement. Le reste de l'article justifie la réduction en esclavage des Yazidis. Ces adeptes d'une religion ancienne sont moins d'un million et vivent principalement dans la région de Sinjar, en Irak ; ils pratiquent un culte pré-islamique marqué par des influences soufies. L'auteur anonyme invoque le fait qu'ils ne sont pas monothéistes et suivent une foi « qui s'écarte de la vérité » pour justifier le fait qu'ils ne méritent pas un statut de protégés (dhimmi).

Malek Taous, l'ange paon et le premier des archanges des Yazidis
Malek Taous, l'ange paon et le premier des archanges des Yazidis



Il explique alors les implications de son verdict, affirmant d'abord (les traductions entre crochets sont de moi) que

    l'État islamique traite ce groupe de personnes comme la plupart des fuqahā' [jurisconsultes] ont indiqué qu'il fallait traiter les mushrikīn [polythéistes].

En d'autres termes, l'EIIL suit précisément le consensus de la tradition islamique prémoderne.

    Contrairement aux juifs et aux chrétiens, il n'y avait pas de possibilité de payer la djizya.

La djizya, taxe payée par les non-musulmans à leurs suzerains musulmans en échange de leur « protection », est un privilège réservé aux monothéistes ; n'étant pas monothéistes, les Yazidis ne bénéficient pas de ce privilège.

    Leurs femmes peuvent également être réduites en esclavage, contrairement aux apostates qui, selon la plupart des fuqahā', ne peuvent qu'être sommées de se repentir ou d'affronter l'épée.

Selon les spécialistes de la loi islamique, les Yazidis n'étant pas des apostats, peuvent être réduits en esclavage.

    Après leur capture, les femmes et les enfants yazidis ont été répartis, selon la charia, entre les combattants de l'État islamique ayant participé aux opérations de Sinjar. Ensuite, un cinquième des esclaves a été transféré à l'autorité de l'État islamique au titre de khums [le cinquième du butin revenant à l'État].

L'État islamique a donc appliqué la doctrine islamique classique concernant le butin de guerre.

    Cette réduction à l'esclavage à grande échelle de familles de mushrikīn [polythéistes] est probablement une première depuis que la charia a été abandonnée. Le seul autre cas connu – quoique plus modeste – est la réduction en esclavage de femmes et d'enfants chrétiens aux Philippines et au Nigéria par les mujāhidīn de ces pays.

Le passage ci-dessus renvoie au groupe Abou Sayyaf aux Philippines et à Boko Haram au Nigéria.

    Les familles yazidies réduites en esclavage sont à présent vendues par les soldats de l'État islamique de la même manière que les mushrikīn ont été, dans le passé, vendus par les Compagnons [du Prophète] (radiyallāhu 'anhum) [Que Dieu les agrée]. Plusieurs règles bien connues sont respectées notamment l'interdiction de séparer la mère de ses jeunes enfants.

L'EIIL souligne à nouveau que c'est le livre qui le dit. Notez le verbe « vendu ».

    Nombre de femmes et d'enfants mushrikīn ont accepté volontairement l'islam qu'ils s'emploient à présent à pratiquer avec une sincérité évidente après être sortis des ténèbres du shirk [polythéisme].

L'auteur conclut en citant trois hadiths (récits des paroles et des actes de Mahomet) qui confirment l'utilité de l'esclavage pour obtenir des conversions à l'islam et gagner une place au paradis. Ainsi l'esclavage est profitable à la fois à la communauté musulmane (qui s'agrandit) et aux individus devenus esclaves (qui peuvent accéder au paradis). Tout le monde y gagne dans cette affaire !


Le temple yazidi à Lalesh, en Irak

Le temple yazidi à Lalesh, en Irak



Il y a plusieurs choses à relever dans ces déclarations :


L'anglais de l'article, fortement imprégné de langue arabe, est typique du discours de l'EIIL, à la fois parlé et écrit. L'anglais fournit la structure alors que les mots-clés sont formulés dans un arabe classique teinté de formes dialectales (ex. : mushrikīn). La translittération de l'arabe se donne des allures savantes en retranscrivant les 'aïn (') et les macrons (ā, ī).

Comme dans tous les autres aspects de la vie, l'EIIL applique avec une brutalité éhontée la loi islamique prémoderne sans faire aucune concession aux mœurs modernes. Il cherche à établir un califat universel comme au VIIe siècle. Les décapitations et l'esclavage figurant parmi les injonctions coraniques les plus choquantes pour les mentalités modernes, l'organisation trouve précisément très jubilatoire de les appliquer et de les imposer à ceux qu'elle considère comme infidèles.

Les pulsions sauvagement réactionnaires de l'EIIL séduisent un nombre infime d'observateurs alors que son zèle messianique l'a porté très loin, très rapidement – des frontières de la Turquie aux abords de Bagdad. Mais ses actions scandalisent la grande majorité, musulmans ou non, ce qui le conduira inévitablement à sa perte et causera des dommages irréparables à l'islam.

 

Daniel Pipes
National Review Online
16 octobre 2014

Version originale anglaise: ISIS Justifies Its Yazidi Slaves
Adaptation française: Johan Bourlard



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 03/11/2014 20:50
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Comment l’État islamique fixe les prix de vente des femmes esclaves
#3

djihadistes Strasbourg

L’agence de presse irakienne Iraqinews a réussi à se procurer une liste établie par l’État islamique, fixant le prix de vente des femmes Yézidis ou chrétiennes en tant qu’esclaves. Selon leur âge, les femmes peuvent être achetées pour un prix variant de 35 à 138 euros.

Dans ce document, l’on aprend qu’il est interdit d’acheter plus de trois femmes, sauf pour les étrangers comme les Turcs, les Syriens ou les Arabes du Golfe.

Selon les prix fixés par l’organisation, une fillette âgée de 1 à 9 ans coûterait 200.000 dinars (soit 138 euros), une fille de 10 à 20 ans 150.000 dinars (104 euros), une femme entre 20 et 30 ans 100.000 dinars (69 euros), une femme entre 30 et 40 ans 75.000 dinars (52 euros) et une femme âgée de 40 à 50 ans 50.000 dinars (35 euros).

 

Irak : comment Daech fixe les prix de vente des femmes esclaves ! http://t.co/s2Un0wSMjg via @le_Parisien

— worsky (@Wks_69) 5 Novembre 2014



Novopress

 

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 06/11/2014 23:13
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !