Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Interdisons l’islam sur nos terres chrétiennes [Conflits / Chocs des cultures / Racisme anti-blancs]





Interdisons l’islam sur nos terres chrétiennes
#1

Hervé Gourdel 

» Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire »

Georges ORWEL  (1903 – 1950)

 

A toi Hervé Gourdel

Je ne sais quoi te dire, toi le preux égorgé

Je ne sais si hurler, maudire ou insulter

Je te vois immolé, torturé, humilié

Par des bourreaux ignares, aux coeurs fanatisés

 

L’Algérie, mon pays, soumis à la charia

Où tu voulais connaître les monts du Djurdjura

Toi l’innocent « roumi » comme ils disaient là-bas

Au temps de mes ancêtres, quand la France était là.

 

Combien d’occidentaux seront-ils sacrifiés

À l’idole islamique, fanatique et raciste

Daniel, James, Steven, David et toi Hervé

Vous êtes les martyrs de la cause djihadiste.

 

Votre seul tort à tous était d’être présents

Sur des terres islamiques: alias « dar al-islam »

Où vous accomplissiez, c’est bien valorisant,

Des tâches humanitaires. C’est pour ça qu’ils vous blâment!

 

Car, reconnaissons-le, ce qui est à leurs yeux

Une tare abominable, c’est ne pas être comme eux.

Être du « dar al-harb », la terre de nos aïeux,

Celle qui doit être conquise par le fer, par le feu !

 

Cette logique « rebeu » je la connais un peu

Ils se mettent à plusieurs pour tabasser une « meuf »

Mais quand les « flics » arrivent, c’est le grand sauve qui peut

Sauf si leur fief, est un quartier, sans loi ni « keufs ».

 

Cette logique, vois-tu, c’est la même qui te tue,

S’en prendre à un dhimmi isolé, sans défense,

Acte paranoïaque aux relents de démence,

Acte raciste enfin, là est bien son statut.

 

Mais il ne faut pas croire que toute cette racaille

A la fibre musulmane, ils fument, ils sniffent, ils boivent

Ils violent quand ils le peuvent, prenant comme cobaye

Les filles de la cité, surprises dans les caves.

 

Car cette religion n’en est pas une en fait:

Il faut montrer à l’autre que je suis bon croyant,

Que mon islam à moi n’a rien de défaillant

Bien qu’en réalité je suis bien imparfait.

 

Tous ces printemps arabe d’il y a trois années,

Combien de ces libyens, égyptiens, tunisiens,

Espéraient accéder, sans être condamnés,

A la vraie République formée de citoyens.

 

Mais les mollahs, imams, et autres ayatollahs

S’empressent de museler toute velléité

De libération, réflexion ou vérité

Chez ces peuples soumis aux lois du dieu Allah.

 

Car ici le mensonge est le sel de la terre

Tout érigé en dogme, une vraie institution.

On nous parle de paix, mais on pense à la guerre !

Les preuves sont ton martyre et ton exécution!

 

C’est une vraie qualité que de mentir à l’autre

En terre de « dar al-harb »: Vivent les droits de l’homme!

Vive la démocratie! Ils s’en font les apôtres!

En fait, c’est la « charia » qu’ils poussent vers le podium!

 

Que va-t-il advenir de notre belle Europe,

Si nous laissons entrer des hordes de musulmans?

Espagnols, italiens, français et allemands….

Cessons d’être naïfs, cessons d’être philanthropes!

 

Interdisons l’islam sur nos terres chrétiennes

Bien que je sois athée j’en reconnais l’essence,

Nos lois démocratiques, notre vie citoyenne

Rejettent l’obscurantisme de toute cette croyance.

 

Malthus
par Malthus






http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 09/11/2014 17:38
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !