Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> [France] Bilâl Nzohabonayo, le musulman qui a voulu tuer trois policiers à Joué-lès-Tours [Actualité en France]




(1) 2 »

[France] Bilâl Nzohabonayo, le musulman qui a voulu tuer trois policiers à Joué-lès-Tours
#1

Bilâl Nzohabonayo,


Bertrand Nzohabonayo, un converti à l’islam sous le nom de Bilâl Nzohabonayo, a attaqué samedi des policiers en plein commissariat de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire). Il a tenté de tuer ses cibles en criant “Allahou Akbar”.

Les autorités ne veulent pas faire le lien entre cette tentative de meurtre et les appels récurrents lancés via YouTube depuis la Syrie et l’Irak par les djihadistes de l’État islamique. Même si le drapeau de cette organisation sert justement de photo de profil sur le compte Facebook de Bilâl Nzohabonayo…

Selon une source proche de l’enquête, l’attentat d’hier « ressemble au mode d’action préconisé par le groupe État islamique », qui mène le jihad en Syrie et en Irak, « de s’en prendre ainsi aux forces de l’ordre ». Sur une vidéo de propagande de l’EI diffusée cette semaine, l’on voit des djihadistes inciter les musulmans de France à imiter Mohamed Merah : “Si tu n’arrives pas à te procurer un pistolet, il y a des pierres, des couteaux…”.

Toutefois, nous allons probablement avoir droit à la version de l’acte isolé mené par un déséquilibré… L’islam doit rester une chance pour la France. Donc, un seul mot d’ordre : surtout pas d’amalgames !…


Novopress


Joué-lès-Tours : il voulait tuer des policiers. Portrait de l'agresseur abattu samedi http://t.co/tctVKV1StW #JDD pic.twitter.com/Nk55XcUsel

— Le JDD (@leJDD) 21 Décembre 2014

Islamiste abattu : qu’enseigne-t-on à la mosquée de Joué-les-Tours ? http://t.co/7p7GasKVIW

— Riposte Laique (@1RiposteLaique) 21 Décembre 2014

Certains experts se demandent si le français du Burundi de Joué-Lès-Tours n'a pas été un petit peu catho sur les bords…L'enquête avance..

— Rowlf (@Rowlfg) 21 Décembre 2014

Sans doute la 1ere attaque jihadiste en France à Joué-les-Tours depuis que le pays est désigné officiellement comme cible par l'#EI en sept

— David Thomson (@_DavidThomson) 20 Décembre 2014





http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 21/12/2014 21:45
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Après Joué-lès-Tours, en finir avec la faiblesse face aux islamistes !
#2

Logo Front National patriote

Ce samedi après-midi, un jeune homme de 20 ans, originaire du Burundi, a attaqué à l’arme blanche trois policiers au commissariat de Joué-lès-Tours. Il a été abattu, avant de pouvoir mener à bien son entreprise meurtrière, même si une policière a été grièvement blessée. L’homme a crié « Allah Akbar » tout au long de son attaque. Si celui-ci était connu uniquement pour des actes de délinquance « classique », son frère en revanche était recensé comme islamiste et a même envisagé un temps de rejoindre le djihad en Syrie.

Cette attaque fait suite à plusieurs vidéos largement diffusées par l’État Islamique dans lesquelles des djihadistes francophones appelaient à attaquer la France et les Français, ces « kuffars » (infidèles), par tous les moyens. Au-delà de l’implication de notre pays dans la lutte contre l’État Islamique, c’est même désormais l’interdiction de la burqa ou du port du voile dans les bâtiments publics qui est présentée comme un motif d’attaque. La concomitance des événements prête à réflexion, et il devient de plus en plus difficile de parler de « loups solitaires » ou de « déséquilibrés ».

La République ne doit plus faire preuve d’aucune faiblesse face aux extrémistes ! La sécurité des Français nécessite désormais de la fermeté. C’est pourquoi le Front National réclame l’interdiction de tous les groupes islamistes radicaux, à commencer par l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) dont Nicolas Sarkozy a fait un partenaire de l’État dans le cadre du CFCM. Il est aussi plus que nécessaire d’appliquer enfin la déchéance ou le retrait de la nationalité française pour les binationaux impliqués dans les réseaux djihadistes, en France ou à l’étranger.


Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen

 

*****

Marine Le Pen - Partagez - Agissez - Mobilisez

Missions quotidiennes

Rendez-nous visite et consultez vos missions

Marine Le Pen - Invitez vos amis sur Facebook


*****

Front National






http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 22/12/2014 04:31
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Ce n’est pas parce qu’il a crié Allah Akbar que le forcené était musulman !
#3

Bilâl Nzohabonayo,

Alors que toute la journée, la chaîne I-Télé en a pris pour son grade par les patriotes après l’éviction d’Eric Zemmour, ce soir, comble de l’ironie, ce sont les musulmans qui s’en prenaient à elle pour la diffusion en boucle de l’affaire du commissariat de Joué-les-Tours dans laquelle Bilal Nzohabonayo, un Burundais venu enrichir la France, a été abattu après son attaque au couteau aux cris de « Allah Akhbar ! ». Ce renvoi récurrent à la confession du déséquilibré a quelque peu agacé nos chers musulmans qui ne voyaient pas trop l’intérêt de préciser ce léger détail, secondaire pour eux et qui tend à les stigmatiser. Certains allaient même jusqu’à soupçonner un complot visant à les accuser.

Bien sûr, pour la doxa médiatico-politique, le fait qu’il ait crié « Allah Akbar ! » ne fait évidemment pas de lui un vrai musulman, on comprend bien que cela n’a rien… mais rien du tout à voir avec l’islam. D’ailleurs sa soeur est formelle « mon frère n’a pas été un violent et priait toujours la paix, la paix, la paix… C’est n’importe quoi…! ».

Bernard Cazeneuve qui, sans vérifier, avait condamné avec vigueur les propos non tenus par Zemmour sur les musulmans, a dû à contrecoeur confirmer l’islamité du djihadiste. Désireux d’éviter tout amalgame nauséabond, il s’est empressé de dire que le jeune homme n’était pas connu des services de la DGSI, contrairement aux affirmations du Figaro, mais oeuvrait dans la « délinquance ordinaire ». Peu après, BFM TV lâchait un détail supplémentaire : le frère de l’agresseur, lui, était répertorié dans leurs fichiers et envisageait même de partir en Syrie.

A Décines-Charpieu, c’est un handicapé paralysé des jambes qui a été découvert égorgé. Il s’en faudrait de peu pour qu’on nous explique qu’il a glissé à plusieurs reprises sur une lame de couteau qui traînait par terre… Pudiquement, l’affaire n’aura pas fait grand bruit. M. Cazeneuve n’en aura sans doute pas été averti, Jean-Luc Mélenchon, Dominique Sopo, Esther Benbassa ou encore Guy Bedos pas davantage.

Manuel Valls, toujours enclin à réagir après coup plutôt que de prévenir une situation potentiellement explosive, a promis la « sévérité de l’Etat ». On ne sait pas trop à quoi il fait allusion ni surtout comment il compte s’y prendre pour empêcher des djihadistes d’agir sur notre sol quand il s’en trouve tant parmi les milliers de mosquées de France.

Sur sa page Facebook le djihadiste de Joué-les-Tours, qui résidait à Tours selon son profil, affirmait le 28 juillet dernier ne pas croire à un quelconque rapprochement entre les trois religions monothéistes, destiné seulement à faire croire que les trois dogmes se valaient alors que selon lui seul l’islam était une vraie religion, les deux autres ne pouvant rivaliser dans la vérité puisque relevant du satanisme. Comme tant d’autres, on lui aura soigneusement bourré le mou jusqu’à rendre chronique sa paranoïa. Valls et Cazeneuve vont-ils nous faire croire encore longtemps qu’ils auraient une quelconque recette miracle pour contrer ces délires religieux d’un autre âge avec une population à risques qui ne fait que s’accroître et qui trouve son terreau dans un communautarisme plébiscité et encouragé ?

A l’heure qu’il est, Bilal a reçu la gratification suprême d’Allah pour son martyr et ses loyaux services… des grains de raisin blancs !

Caroline Alamachère
par Caroline Alamachère





http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 22/12/2014 04:41
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !