Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Amedy Coulibaly - Les journalistes du "système", ces lobotomisés au "politiquement correct"... [Actualité en France]




(1) 2 »

Amedy Coulibaly - Les journalistes du "système", ces lobotomisés au "politiquement correct"...
#1

Amedy Coulibaly est « calme, respectueux »:
les prochains attentats sont déjà provoqués
par une presse irresponsable

Amedy Coulibaly et niqabée

  • Alors qu’Amedy Coulibaly est fortement suspecté d’être le djihadiste qui a tué froidement une jeune policière hier à Montrouge,

  • Alors qu’il s’apprêtait, selon toutes les informations que nous avons reçues, à commettre un carnage dans une école juive que la courageuse policière a protégée de sa vie,

  • Alors qu’il est soupçonné d’avoir tiré et blessé un joggeur mercredi soir à Fontenay aux Roses,

  • Alors qu’en 2010, il a été condamné pour le projet d’évasion d’un autre djihadiste, Smaïn Ait Ali Belkacem, (dossier dans lequel Chérif Kouachi a lui-même été mis en examen mais a bénéficié d’un non-lieu – et l’on voit que le juge a été extralucide : il portera à jamais en lui le souvenir de ce non lieu),

  • Alors qu’en novembre 2013, il a été condamné à cinq ans ferme (qu’il n’a pas fait car il est en liberté en ce moment à l’intérieur de l’épicerie casher avec des otages) «pour avoir préparé un projet d’évasion et un attentat de grande ampleur»,

Alors que tout ça…

Les journalistes sont allés interroger ses proches pour pouvoir faire son éloge, comme ils le font toujours :

« certes c’est un multidélinquant, mais il s’agit d’un homme au profil «inséré. Il travaille, il est calme, respectueux. Il a une compagne. Je suis très étonnée», dit son avocate.

Un des membres de sa famille se dit également «abasourdi»: «Je le connais bien. C’est incroyable. C’est quelqu’un de bien. Il a fait des bêtises bien sûr mais un truc pareil, non, je ne peux pas le croire.»


Lire aussi: Fusillade au sud de Paris : une policière tuée, un suspect en fuite... Allah Akbar ?


Aucun évènement – même l’atroce attentat de Charlie Hebdo – ne fait prendre conscience aux journalistes qu’il se passe quelque chose avec l’islam ?

Les médias ne comprennent pas qu’en niant aux djihadistes la paternité islamique de leurs actes, ils excitent d’autres candidats à en commettre de plus terribles encore ?

J’ai d’ailleurs écrit le 22 décembre qu’avoir nié le statut de terrorisme aux agressions de Nantes, Joué et Dijon allait déclencher un carnage car ils doivent être reconnus comme djihadistes.

Au lieu de cela, les journalistes déploient des efforts extraordinaires pour présenter les djihadistes en bon petits gars quand ils ne peuvent absolument plus cacher leurs actes derrières un improbable dérèglement psychologique – encore qu’ils cherchent frénétiquement dans les archives médicales, au moment où j’écris ces lignes – croyez-moi sur parole.

Et ces journalistes lobotomisés affichent leur solidarité avec Charlie Hebdo qui provoquait l’islam tandis qu’eux l’apaisent – sans se rendre compte de l’embarrassante vérité.


Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.


*****

Et Cazeneuve, n'est-il pas dangereux avec ses déclarations imbéciles ?

Cazeneuve et le djihad

Tout connaitre sur l'islam, son machisme
et sa haine de tous "non-musulmans"

 - Eurabia : La planification de l'islamisation de l'Europe

 - La Valse à trois temps du djihad, par Olaf de Paris

 - Le djihad universel : La guerre mondiale de l’islam radical

 - L'islam c'est la peur !

 - L’« islamophobie » et le jihad idéologique moderne

 - L’islam, une erreur de l’humanité

 - La persécution des chrétiens par les Musulmans

 - Islam: La conversion de force

 - Islam: De l'amitié entre musulmans et non musulmans

 - Islam: Mentir (la taqiya et le kitman)

 - Les Juifs sont les descendants des singes et des porcs

 - Islam: La valeur d'une femme comparée à celle d'un homme

 - Islam: Battre son épouse

 - Islam: Le Mariage provisoire (prostitution)

 - Islam: Lapider les personnes coupables d'adultère

 - Le voile islamique aux origines de l'islam et aujourd'hui

 - La vraie nature de l'islam: Impérialiste, intolérant, totalitaire

 - Selon la charia, le crime d'honneur n'entraîne pas de sanction

 - Islam: De l'esclavage

 - Le Lupanar d'Allah

 - Islam: Voler les autres

 - Islam: L'apostasie

 - Islam: Extorquer de l'argent aux autres religions

 - Islam: Les attentats suicides (le martyre)

 - Islam - Briser les mythes de l’islam : La Mecque

 - Les combats de Mahomet: escarmouches, grandes batailles et... crimes de guerre ?

 - Mahomet – prophète guerrier

 - Quelle édition du coran utiliser ? Par Philippe Jallade





http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 10/01/2015 12:07
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Coulibaly avait été condamné à 5 ans de prison en 2013 : 5 morts, Taubira coupable !
#2

Taubira coupable !

Si nous étions dans un pays normal, les choses auraient été simples. Condamné à 5 ans de prison pour sa participation à un projet d’évasion, avec 240 cartouches de kalachnikov retrouvées chez lui (après de multiplies autres délits), le nommé Amedy Coulibaly n’aurait dû sortir qu’en 2018.

Oui mais… nous sommes dans la France de Taubira et de l’idéologie du Syndicat de la Magistrature et de la Justice Mur des Cons. Il était donc légitime que la prison n’étant pas la solution, le malheureux se retrouve en liberté, un an après cette condamnation.

Là encore, si nous étions dans un pays normal, avec une presse constituée de vrais journalistes indépendants, et pas de larbins du régime, on demanderait des comptes à ceux  qui, par leur irresponsabilité, ont laissé dans la nature un homme qui, en 24 heures, a abattu froidement une policière d’un tir dans le dos, et quatre otages dans une épicerie casher. Et si nous étions dans un pays normal, on demanderait des comptes au magistrat qui a pris cette décision, et au Garde des Sceaux qui est forcément redevable des actes de ceux qui relèvent de son ministère.

Mais la victime est musulmane, et le ministre est intouchable, à cause de ses origines, Anne-Sophie Leclère, David Miège (au fait où étaient les dessinateurs de Charlie Hebdo le jour de son procès) et Minute s’en sont rendus compte. Par sa politique laxiste et empreinte d’idéologie, Christiane Taubira a sur les mains le sang des victimes de cinq morts dont elle porte la principale responsabilité.

Paul Le Poulpe
par Paul Le Poulpe


A lire aussi:


 - Les victimes des potes à Taubira: violences, agressions, vols, viols, arnaques, mépris,...

 - Christiane Taubira, la ministre de la Justice, en veut à votre vie !!! - Pétition Urgente !

 - Avec Taubira et Valls, la France ressemble de plus en plus à une dictature

 - Maman Taubira veille sur ses enfants qui ont fait de grosses bêtises

 - Des aumoniers musulmans pour combattre le Coran ?

 - Génération Identitaire occupe les locaux de l'UMP: « UMP trahison- on veut l'abrogation ! »

 - Notre seul salut est d’établir ce qui est français et ce qui ne l’est pas !

 - Réforme pénale: laisser faire la racaille plutôt que de protéger le peuple français






http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 11/01/2015 11:23
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Qui était Coulibaly l’assassin de l’Hypercacher ?
#3

Un citoyen normal qui avait purgé sa peine selon Libération.
Un délinquant mutli-récidiviste selon la Justice…

assassin musulman - Amedy Coulibaly et Taubira

Libération, pour répondre à Marine Le Pen qui fustigeait la politique laxiste de la ministre de la Justice, Madame Taubira, n’hésite pas à considérer que l’assassin islamiste Coulibaly était « quitte » vis à vis de la Justice puisqu’il avait purgé sa peine. En clair, il avait payé sa dette à la société et était devenu un citoyen comme les autres, un « brave gars » de nos banlieues… 

A ceci près que Coulibaly était un multirécidiviste condamné déjà 7 fois, proche de Djamel Beghal, figure de l’islam radical, qu’il rencontre en prison en même temps que Chérif Kouachi, tué avec son frère Saïd vendredi par le GIGN en Seine-et-Marne. Mais aussi proche de Smaïn Aït Ali Belkacem, terroriste islamistes emprisonné.


Amedy Coulibaly, itinéraire d’un
 terroriste islamiste

Amedy Coulibaly - terroriste musulman
Amdy Coulibaly terroriste islamiste (musulman)

De petite taille, Amedy Coulibaly, 32 ans, a entamé un périple de délinquant en 2000. Sa première condamnation intervient en 2001 (3 ans de prison dont deux assortis de sursis mise à l’épreuve pour vol aggravé). Ensuite, ce n’est qu’une succession de peines pour vol, vol aggravé, cession et détention de stupéfiants…

Il n’apparaît dans un dossier d’islam radical qu’en 2010: le projet d’évasion de Smaïn Aït Ali Belkacem, ancien membre du Groupe islamique armé algérien (GIA), condamné en 2002 à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir commis l’attentat à la station RER Musée d’Orsay en octobre 1995 à Paris (30 blessés).

Condamné en 2013 à 5 ans de prison pour sa participation à ce projet d’évasion – 240 cartouches de kalachnikov avaient été retrouvées chez lui lors de son arrestation-, il est sorti il y a peu de prison. En détention provisoire depuis mai 2010, il n’avait pas fait appel de sa condamnation.

Le 4 mars 2014, il avait été placé en surveillance électronique de fin de peine (sefip, sous bracelet), jusqu’au 15 mai 2014. A part un passage en commission de discipline au début de sa détention pour possession de téléphone portable, sa détention n’avait donné lieu à aucun incident, a-t-on appris auprès de la Chancellerie.

 


Fascination pour Beghal et l’Islam radical

C’est au cours d’un séjour en prison qu’il rencontre Chérif Kouachi, tué avec son frère Saïd vendredi par le GIGN en Seine-et-Marne lors de la traque menée après l’attentat contre Charlie Hebdo. Il y rencontre aussi Djamel Beghal, figure de l’islam radical.

Comme Chérif Kouachi, il « paraissait avoir une certaine fascination pour Djamel Beghal et semblait manquer singulièrement envers lui de recul et de sens critique ». « Il semblait subjugué par ce que disait Beghal », rapportait une source proche du dossier lors de l’affaire du projet d’évasion.

Même fascination donc pour Beghal que Chérif Kouachi. Avec Kouachi, Coulibaly rend visite à Beghal à Murat (Cantal) où ce dernier était en résidence surveillée. Pour Coulibaly, quatre visites sont recensées entre le 1er janvier 2010 et son arrestation en mai 2010.

Amedy Coulibaly avait été condamné pour le projet d’évasion d’un autre djihadiste présumé, Smaïn Ait Ali Belkacem, en 2010, dossier dans lequel Chérif Kouachi avait lui-même été mis en examen avant de bénéficier d’un non-lieu. Smaïn Ait Ali Belkacem avait été condamné en novembre 2002 à une peine de prison à perpétuité pour sa participation à l’attentat de la station RER Musée d’Orsay, en octobre 1995. Le procureur de la République de Paris avait requis trois ans d’emprisonnement à l’encontre d’Amedy Coulibaly en novembre 2013 «pour avoir préparé un projet d’évasion et un attentat de grande ampleur», selon des témoins de l’époque. En décembre 2013, celui qui est surnommé par ses complices «Doly de Grigny» ou «le petit noir de Grigny» a été condamné à cinq ans fermes.

L’enquête avait orienté les policiers vers un groupe d’individus -dont Coulibaly- tous avec le même profil: des individus déjà condamnés pour des faits de droit commun et qui se seraient radicalisés lors de séjours en détention aux contacts d’islamistes radicaux. En 2010, Amedy Coulibaly confiait ainsi ses difficultés familiales, expliquant qu’il désavouait ses parents en raison de leurs «actes de kouffars» (infidèles. Ndlr). Il affichait l’importance première pour lui, de la religion.


«Moi c’est la religion la première. J’en ai rien à foutre de la famille»

Evoquant ses sœurs qui lui demandaient de l’aide pour leurs enfants, il indique à un ami «J’ai tapé du poing sur la table et j’ai dit «écoutez-moi bien, toutes celles qui sont là, qui apprennent pas à leur enfant la prière et les trucs comme ça, ça sert à rien qui m’appellent, je ne donne pas un euro pour l’enfant, je ne fais rien du tout. J’ai dit moi c’est comme ça. Moi c’est là religion la première, j’en ai rien à foutre de la famille».

Lors de perquisitions menées, toujours en 2010, à son domicile, les policiers découvrent des annotations manuscrites se rapportant à des versets coraniques, des clichés pédo-pornographiques et un ouvrage-témoignage de l’épouse de l’assassin du commandant Massoud.


Le
 laxisme judiciaire vis à vis d’un islamiste clairement identifié


Amedy Coulibaly - Daesh - Etat islamique - ISIS
Amedy Coulibaly avec le drapeau de Daesh Etat islamique

Avant sa condamnation de décembre 2013, Coulibaly avait été placée en détention provisoire après son interpellation, et ce dès le 23 mai 2010. Il a donc purgé derrière les barreaux une peine, non pas de quelques mois comme le dit la présidente du FN, mais de près de quatre ans (de mai 2010 à mars 2014), suivie d’une période d’un peu moins de trois mois avec un bracelet électronique.

Pour autant, il est vrai qu’Amedy Coulibaly a bien bénéficié d’une remise de peine, d’environ un an, en application du code pénal malgré qu’il ait été clairement identifié comme un islamiste radical par les services de Police.

Depuis les lois Taubira, ces réductions de peine sont quasiment automatiques puisqu’ils ne sont remis en question qu’en cas de mauvaise conduite. Selon le ministère de la justice, Coulibaly ne s’est vu supprimer que quelques jours de crédits lors du seul incident qui se soit déroulé dans sa dernière détention (il a été pris en possession d’un téléphone). Pour le reste, la chancellerie insiste sur la conduite «quasi exemplaire» du futur terroriste durant sa détention.

Ce bon comportement a également valu à Coulibaly deux remises de peine dites «supplémentaires» : l’une de six mois lors de sa détention, puis une réduction d’un mois de la période de placement sous surveillance électronique, qui s’est achevée le 15 mai au lieu du 15 juin. Outre les crédits de réduction de peine, la loi prévoit en effet des possibles remise de peine supplémentaires que le détenu montre de gages de réadaptation sociale.

Mais à aucun moment, les Juges qui lui ont accordés pratiquement « automatiquement » ces remises de peine n’ont tenu compte qu’il était multirécidiviste et qu’il était proche des milieux islamistes radicaux !

Pourtant 7 condamnations apparaissaient dans son casier judiciaire !

Pourtant sa dernière condamnation concernait son implication dans la tentative d’évasion d’un terroriste islamiste, Smaïn Aït Ali Belkacem, auteur des attentats de 1995 dans le RER parisien !


La complaisance des médias de gauche vis à vis des banlieues et de l’Islam radical

Libération fait partie de ses médias de gauche aveugles aux réalités des banlieues et complaisants vis à vis d’un Islam radical qui ne se cache pourtant pas.

Libération prend toujours fait et cause pour les « jeunes » de banlieues en tentant de leur trouver toutes les circonstances atténuantes en décrivant leurs problèmes sociaux qui seraient la cause de tous les maux.

Mais ces médias oublient que des « pauvres », des banlieues, des cités dortoirs, ont toujours existé.

Faut-il rappeler que la France a connu de nombreuses vagues d’immigration immigrés au cour de son histoire. Polonais au début du XXème siècle, portugais, espagnols, italiens et bien d’autres se sont installés en France sans bénéficier d’aides sociales comme il en existe aujourd’hui.

Ils étaient totalement démunis et sans aide sociale, sans HLM, sans CMU, sans allocation chômage d’aucune sorte, ils étaient aussi parqués dans des cités dortoirs, dans des banlieues.

Et pourtant, ils n’ont pas fait de ces banlieues des zones de non droit, des territoires perdus de la République.

Ils ne sont pas devenus des terroristes !

Les immigrés ont travaillé durement pour s’intégrer, fonder des familles et élevés des enfants.

Alors il est temps d’ouvrir les yeux sur le particularisme d’une immigration massive africaine et musulmane qui ne partage pas les préoccupations des français.

Autre civilisation, autre mœurs, autre culture et autre vision de la vie…

Rappelons les propos de Coulibaly  afin d’illustrer cette vision différente des préoccupations des français: «Moi c’est la religion la première. J’en ai rien à foutre de la famille»


La désinformation des médias sur le conflit israélo-palestinien
est la source de l’antisémitisme musulman

La responsabilité d’avoir laissé sortir prématurément Coulibaly devra être examinée. Elle repose sur les Juges et la ministre de la Justice.

Mais Coulibaly a ciblé intentionnellement l’Hypercacher de la porte de Vincennes par antisémitisme et par sa haine d’Israël. Il a tué des juifs, comme Mohamed Merah, comme Nemouche, au nom de « la Palestine », sans ne rien comprendre à la cause palestinienne ni au conflit israélo-palestinien, mais en se fondant sur « l’image » que lui renvoie les médias français de ce conflit.

La responsabilité de l’antisémitisme musulman pèse gravement sur les médias français qui non seulement ont pris fait et cause pour les palestiniens, n’hésitants pas à diffuser sans cesse une vision biaisée du conflit allant jusqu’à désinformer en permanence en de citant que les « sources palestiniennes » qui ne sont que de la propagande comme cet été lors du conflit à Gaza.

Libération, comme France Télévision, comme BFM, comme Médiapart et bien d’autres ont leur part de responsabilité dans la diffusion de la haine d’Israël, et par conséquent la haine des juifs de France qui, aux yeux de décérébrés comme Coulibaly, en sont les représentants.

Un simple exemple: Ces médis n’ont jamais parlé des efforts de Tsahal pour éviter de tuer des civils lors du conflit de juillet 2014 à Gaza alors que les experts internationaux ont encensé l’armée israélienne pour toutes ses précautions pour tuer des civils.

L’énoncé quotidien des chiffres des morts à Gaza, selon les sources du Hamas, par tous ces médias est en soi un pur scandale: Aucune précaution quant à la véracité de ces sources n’ont été prises. On sait, et on le savait dès le début du conflit, que ces chiffres énoncés par les médias étaient faux car ils ne tenaient pas compte du nombre de combattants du Hamas tués, et les médias américains le disaient dès le début du conflit. Sur les 2000 morts, au moins 40% étaient des combattants du Hamas…

Libération, comme France Télévision, comme BFM, comme Médiapart et bien d’autres pouvaient prendre des précautions et surtout d’autres sources que la propagande du Hamas comme l’ont fait les médias américains, canadiens et autres…

Mais ils ont préféré se livrer à leur sport favori: la diabolisation d’Israël, qui selon ces journalistes de gauche, est l’Etat à abattre…


A lire aussi: Valls-Taubira : l’un embastille un comique, l’autre libère des récidivistes !

Alors imaginez comment tous ces musulmans des « quartiers » perçoivent les images et les chiffres que ces médias diffusent en boucle, véritable de bourrage de crâne… Car il s’agit bien d’un bourrage de crâne effectué par les médias pour diaboliser Israël, comme tous les français ont pu le constater cet été.

Imaginez un Coulibaly, déjà endoctriné par l’Islam radical rencontré en prison, qui voit en boucle des images sur sa télévision du conflit à Gaza, qui entend tous les jours un décompte de civils tués…

Imaginez combien de musulmans, proches de l’Islam radical salafiste ou wahabiste, sont eux aussi convaincus, grâce à nos médias, qu’Israël doit être détruit et que les juifs en Europe en sont les représentants…

Combien passeront à l’acte antisémite pour venger les enfants de Gaza et la Palestine ?

En attendant une prise de conscience des journalistes français sur leur part de responsabilité dans le développement de l’antisémitisme chez les musulmans, combien de Juifs vont encore être assassinés « au nom de la Palestine » ?

Et qu’on ne nous dise pas que Libération, comme France Télévision, comme BFM, comme Médiapart, France Info (qui prend fait et cause pour les palestiniens) relatent « objectivement » ce conflit comme ils le font pour tous les autres :

Aucun autre pays au monde n’est diabolisé comme Israël. Pas même la Syrie de Bachar Al Assad qui a causé la mort de plus de 200 000 personnes.

Aucun conflit au monde ne fait l’objet d’une sur-médiatisation et d’une telle polarisation comme le conflit israélo-palestinien. Pas même l’Ukraine qui est pourtant à notre porte. Pas même la guerre contre Daesh dans laquelle la France est pourtant engagée.

Si l’antisémitisme fait partie de l’ADN de l’Islam radical, c’est aussi en raison de la diabolisation d’Israël, et par conséquent des Juifs, des médias français comme Libération, comme France Télévision, comme BFM, comme Médiapart, comme France Info et bien d’autres !

Mais aucun de ces médias, aucun de ces journalistes ne reconnaîtra « avoir tapé » trop fort sur Israël !

France 2 n’a jamais reconnu avoir diffusé un faux reportage issu de la propagande palestinienne où l’on voyait la mort « en direct » d’un enfant palestinien, Mohamed Al Dura, même 10 ans après les faits.

Pourtant, ce reportage fût repris par toutes les télévisions du monde et fût à l’origine du déclenchement de la seconde intifada…

Cette fois la responsabilité des médias français dans la désinformation importe l’Intifada islamiste en France…

Alors au lieu de fustiger Marine Le Pen sur l’utilisation « d’intox », Libération devrait plutôt faire le bilan des conséquences dramatiques de ses propres « intox » à propos d’Israël.

 

Christian De Lablatinière





http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 19/01/2015 02:43
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !