Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> [France] Attaque de la mosquée de Montélimar par quatre lycéens ...Un père policier se suicide [Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation]




(1) 2 »

[France] Attaque de la mosquée de Montélimar par quatre lycéens ...Un père policier se suicide
#1

montélimar saveur

 

Il y a quelques jours, quatre adolescents d'un lycée militaire français ont été inculpés parce qu'ils projetaient d'attaquer "LA" mosquée de Montélimar à l'explosif...

Aujourd'hui, on sait que le père du jeune de 16 ans à l'origine du projet s'est suicidé dans la nuit qui a suivi l'inculpation de son fils. Il était policier à Montélimar. Gros malaise de part et d'autre...

Loin de moi l'idée d'encenser une attaque à l'explosif contre une mosquée. Cependant, je ne peux m'empêcher de faire le constat d'une ville qui change, contre l'avis de ses habitants, lesquels se font gruger non seulement par le maire (Franck Reynier) mais aussi par les différentes communautés musulmanes qui sont présentes sur le territoire.

En effet, partout sur internet, chacun y va de ses petits commentaires sur les actions de ces quatre jeunes (Faut-il les punir et comment ?). Et personne ne pense à relever les traces d'une islamisation de plus en plus présente visuellement sur le territoire de Montélimar.

On parle de "LA" mosquée de Montélimar...Sauf qu'il faudrait plutôt parler d'une des mosquées de Montélimar. Ben oui...Il y en a trois depuis 2013 ! Mais cela, personne n'en parle !!! En 2009, il n'y en avait aucune, tout juste des appartements faisant office de lieu de prière, c'est pourquoi le maire a consenti trouver une solution pour la communauté musulmane. Or, bizarrement, alors qu'une seule mosquée était prévue initialement pour accueillir tous les musulmans de la région, Montélimar se retrouve avec 3 lieux de culte islamiques. Certains ne le savent peut-être même pas aujourd'hui. D'ailleurs, même le Google Streetview n'est pas à jour lorsqu'on veut voir ces trois bâtiments.

montelimar 3 mosquees

 

 

A propos du suicide du père...Et là, peut-être êtes-vous en train de remettre les pièces du puzzle en ordre...

Dans la presse, à propos du suicide du policier, on parle d'une séparation d'avec son épouse qui serait mal vécue. Pourquoi ne parle-t-on pas du travail de terrain quotidien des policiers ? Une ville qui change, de nouveaux habitants qui n'ont que faire des traditions locales du pays, des bédouins qui importent leur religion, leurs habits, leur barbarie, des gamines voilées de plus en plus jeunes qui fréquentent l'école de devoir coranique marocaine...C'est dur à voir quand on aime sa terre et les gens qui y ont habité.

Ce policier avait un gamin de 16 ans. Que pouvait-il encore lui promettre que cette ville lui donnerait, elle qui était prête à donner pour un euro symbolique un terrain municipal à des étrangers pour y construire une mosquée ?

Dépressif ? Non ! Désenchanté serait, je pense, un terme plus approprié pour qualifier l'état de ce père. En préparant un attentat contre la mosquée Essalam de Montélimar, le fils aura sans doute voulu restaurer l'espoir perdu de son père, et par là-même tuer la désillusion qui éteignait l'âme de son géniteur. C'est en voyant son fils inculpé que le père aura probablement pris conscience de l'ampleur du mal qui le rongeait...Un effet miroir en somme, qu'il n'aurait pas supporté.

Ceci n'est évidemment que suppositions...Mais pourquoi ne serait-ce pas possible ?

Toutes mes pensées vont pour ce jeune fils...qui subit la double peine.

 

 

Des ados inculpés pour avoir projeté une action contre la mosquée Essalam de Montélimar (les infos)

Quatre élèves d'un lycée militaire français ont été inculpés (mis en examen) pour avoir projeté "une action" contre une mosquée de Montélimar.

montélimar 1

Ces quatre adolescents scolarisés à l'Ecole des pupilles de l'air, près de Grenoble dans les Alpes françaises, ont été mis en examen "pour association de malfaiteurs" et placés sous contrôle judiciaire.

montélimar 2

L'enquête devra déterminer la nature exacte de "l'action" envisagée, leurs "motivations et les éléments qu'ils avaient en leur possession pour atteindre leur but". Les lycéens sont suspectés d'avoir préparé une "attaque à l'explosif".

L’un des garçons, originaire de Montélimar, aurait projeté dès la rentrée de s’en prendre à la mosquée de sa ville, évoquant une rumeur selon laquelle certains de ses fidèles seraient «partis faire le jihad». Des propos «consternants», a estimé Abdelkader Bendidi, président du CRCM (Conseil régional du culte musulman) Rhône-Alpes, qui décrit une «mosquée du juste milieu». «Le nouvel imam, arrivé il y a deux mois, vient d’Algérie, dans le cadre de la coopération franco-algérienne encadrée par la fédération de la mosquée de Paris».

Des perquisitions ainsi que la saisie des ordinateurs et des téléphones portables des lycéens ont permis de déterminer que «s’ils étaient loin d’être en capacité de passer à l’acte, ils avaient tout de même sérieusement avancé leur projet». Les lycéens auraient collecté du matériel dérobé dans leur classe de physique-chimie et des documents sur Internet sur la façon de voler une voiture avant de la brûler, et de fabriquer des explosifs. Des repérages aux abords de la mosquée Essalam auraient été menés.

montélimar 3

"L'armée de l'air est scandalisée par le comportement de ces jeunes dont les intentions ne correspondent pas aux valeurs de l'Armée de l'air, ni à celles enseignées dans l'école", a déclaré le colonel Jean-Pascal Breton, du Service d'information et de relations publiques de l'armée (Sirpa) de l'air. L'officier a précisé que les quatre lycéens scolarisés en première et terminale faisaient d'ores et déjà l'objet de mesures d'exclusion "à titre conservatoire".

montélimar 4

Contiguë au technopole de la vallée du Grésivaudan, l’Ecole des pupilles de l’air, «à vocation sociale», accueille aujourd’hui 750 élèves de la sixième aux classes prépas. «Des enfants de personnels de la défense, de la fonction publique et du plan Egalité des chances», a indiqué le colonel Breton du Sirpa.

Malheureusement, par recoupement, on apprendra aussi via la presse que le père du jeune garçon habitant Montélimar, un policier qui vivait mal la séparation avec son épouse, s'est suicidé dans la nuit du jeudi 2 avril, soit dans la nuit qui a suivi l'inculpation de son fils de 16 ans, initiateur du projet.

Publié le 03 et 04/04/2015, Source 1   Source 2  Source 3         

 

 

A lire sur notre site

[France] Plus de 300 projets de nouvelles mosquées...Boubakeur en veut encore plus ! IMPORTANT!!!

[Belgique-France] Les mosquées-cathédrales de Marseille et de Liège dont le peuple ne voulait pas

[France] Mosquée des Minguettes : erreur sur la cible

[France] Délinquance immigrée : les yeux grand fermés…

[Suède] Faux actes islamophobes: Suède, la mosquée a été incendiée par un musulman

[Norvège] Un groupe anonyme menace de brûler avant la fin 2013, toutes les mosquées du pays ...

[France] Carte interactive de la délinquance  (culte musulman et délinquance)

[GB] L’EDL défile à Dudley pour s’opposer à la construction d’une méga mosquée

[Belgique] Mosquée Assalam à Court-St-Etienne : les riverains se mobilisent via un cabinet d'avocats

Un maraîcher d’Annemasse condamné à quitter sa terre fertile pour une mosquée

 

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 07/04/2015 18:12
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : [France] Attaque de la mosquée de Montélimar par quatre lycéens : commentaires des internautes
#2

souris ordi

 

Commentaires des internautes

J'ai promené ma souris de forum en forum...et j'y ai pris la température. Voici le résultat de mes recherches...    Source 1    Source 2    Source 3    Source 4                        

 

1. Pourquoi certains persistent-ils à s'étonner que des jeunes fomentent une attaque contre une mosquée ?

Ils sont étonnés, pas moi, mais quand vont-ils ouvrir les yeux ? ----- Cela va commencer un peu partout les attentats contre les mosquées. ----- La jeunesse est toujours porteuse d'espoir. Mais il est évident que la France que nous leur transmettons est anxiogène. ----- Tout le désarroi d'une jeunesse face à une société d'aveugles. ----- La guerre ? Elle va arriver que vous le vouliez ou non. Le plus tôt sera le mieux car c'est la seule chose qui puisse sauver mon pays. Et les seuls qui se battront pour la France ce sont les haineux...comme vous les appelez.

 

2. Ces jeunes ? Des patriotes et des résistants !

résistant plage

Voilà du patriotisme ! ----- Ils devraient plutôt être félicités de vouloir nous débarrasser de ce fléau. Et sanctionner leurs délateurs. ----- Dans une autre époque, on les aurait appelés des résistants...

 

3. Ces dirigeants d'armée qui jouent les offusqués...

"L'armée de l'air est scandalisée par le comportement de ces jeunes". L'armée (le colonel Jean-Pascal Breton) et l’État, avant de blâmer et de punir, devraient se poser la question suivante : "Pourquoi ces jeunes en sont-ils arrivés là ?" ----- Une école militaire ne doit pas enseigner les valeurs de la république, mais celles de la France. Les propos de ce colonel commandant l'école sont inadaptés, politiques et font preuve d'une grande peur pour sa carrière des conséquences de ces événements. ----- Dans une école militaire, on apprend quoi ? A faire la guerre non ? Ils ne font qu'appliquer ce qu'on leur apprend. ----- Amusant. Là, ils n'ont eu aucun problème pour prévenir l'attentat. Quel dommage qu'ils ne puissent prévenir les attentats islamistes avec autant d'efficacité... ----- Et bien entendu, pouvons-nous savoir de quelle manière ils ont découvert que ces jeunes prévoyaient cela ? Surveillance illégale ? ----- Pascal Boniface (une pointure au niveau international que les habitués de C dans l'Air connaissent bien) titrait son livre de 2003 "Est-il permis de critiquer Israël ?". Je me dis en 2015 "Est-il permis de critiquer l'islam ?". Ne se trompe-t-on pas d'ennemi ?

 

4. Les médias et les politiques sont soit des hypocrites...soit des aveugles...soit les deux !

non discrimination

Les médias vont pouvoir stigmatiser sans retenue et craintes d'amalgames . ----- L'invasion est en marche mais nos politicards incapables ne voient rien. ----- Les politiques font les aveugles, le peuple non. C'est un comportement dangereux car, un jour, cela deviendra unstoppable comme disent les British. Alors agissons ! Qu'ils agissent tant qu'il est temps. ----- C'était prévisible car les autorités sont beaucoup trop molles face aux islamistes. Il y aura d'autres réactions de ce type, je le crains. Nous risquons d'entrer dans un cercle vicieux. ----- Je ne juge pas ces quatre jeunes, même si je n'encourage pas ce genre d'initiative. Je comprends tout à fait que l'on puisse être excédé par les exactions des islamistes. J'en suis moi-même excédée. Mais je crains l'escalade et le bain de sang. Pour moi, la faute retombe sur nos autorités qui prennent des décisions mollassonnes vis-à-vis des islamistes. ----- Qu'est devenue la France, ma France ce si beau pays en 40 ans ? Je n'approuve pas cet essai d'attentat mais je rappelle aussi le peu d'indignation quand ce sont des églises ! A noter...Boubakeur veut doubler le nombre de mosquées d'ici 2 ans, 2 ans c'est-à-dire avant la prochaine élection présidentielle. S'il se presse, est-ce parce qu'il pense que Hollande/PS ne seront pas réélus ? En tout cas, cela prouve qu'il croit au soutien socialiste.

 

5. Va-t-on vers une escalade de violences entre communautés ?

Où est le problème ? ----- Quand on voit le massacre organisé par les Shebab au Kenya à l'encontre des chrétiens, je trouve tout-à-fait justifié de s'en prendre à cette maudite religion. On ne devrait pas les tolérer en France. Ils n'ont rien à y faire. ----- (à un musulman) Et bien, il est inutile de diaboliser la religion musulmane. Elle le fait parfaitement toute seule : les massacres des Shebabs, les attentats de Paris, les décapitations et j'en passe. Si la France appliquait fermement ses préceptes, nous n'aurions pas eu de Kouachi et autres Coulibaly. Malheureusement, c'est le laxisme maximal avec les gens de couleur et de confession musulmane, sous prétexte de paix sociale. Et d'ailleurs ces deux catégories l'ont parfaitement compris, parce que c'est exactement sur ces deux seuls arguments qu'elles jouent en permanence : dès qu'on dit quelque chose (de juste vrai), on est islamophobe ou raciste ou les deux. La preuve ? Votre commentaire 100% communautarisme. Et c'est bien ce dernier point, le communautarisme, qui ne fait qu'agrandir l'exclusion que vous fabriquez. ----- Et vous dites quoi des jihadistes de retour de Daech qui sont en liberté ? J'espère que le "juge" sera à son tour dans le box des accusés le jour où ces gens vont commettre des actes sur notre territoire. ----- Mais ce sont des représailles à l'encontre de ces sanguinaires. Donc, je ne vois pas où il y a problème avec ses jeunes. Pour vous, cela ne devrait être réservé qu'aux seuls musulmans le droit de tuer ? ----- Tous les jours, des chrétiens sont massacrés et des églises brûlées. Les mosquées devraient disparaitre en France. ----- Si seulement on les empêchait de les construire justement, sans violence...

 

6. Pourquoi n'y a-t-il pas de réactions lorsqu'il s'agit d'actes commis contre des églises et des chrétiens ?

chrétien croix

(à un musulman) Si cela avait été des musulmans contre une église, on n'en aurait même pas parlé. Alors, arrêtez votre victimisation. ----- Victimisation de la religion islamique...Si c'était un lieu de culte d'une autre religion, on n'en aurait même pas parlé. C'est gros comme le nez au milieu du visage. ----- Et ceux qui attaquent des églises, vous croyez qu'on les arrête ? ----- Aurait-on eu la même diligence si cela avait été une église ? ----- Tapez dans votre moteur de recherche : "Profanation église France" et vous pourrez vous faire une certaine idée de l'ampleur de ces profanations. Environ un cas tout les deux jours...Et oui, désolé. ----- 200 églises profanées en France chaque année. Deux poids deux mesures. ----- Il y a quelques mois, le parvis d'une église nantaise en centre ville avait été affublé d'un tag particulièrement ordurier à l'égard de la religion catholique, et il y était resté plusieurs jours avant d'être effacé. Je n'ai pas souvenir de réactions d'indignation dans les médias. ----- Messieurs les médiatico-politiques, vous en faites moins quand une église est, bien plus souvent, profanée en France, a fortiori en Orient ou au Nigéria. ----- Question profanation, regardez sur internet, ce qu'ils en ont fait du cimetière des marins français morts à Mers el-Kébir. Croix arrachées, tombes retournées, cercueils éventrés, ossements jetés, éparpillés. Les survivants des cuirassés le "Bretagne" et le "Dunkerque" avaient demandé le rapatriement en France des corps de leurs camarades de combat. Un de mes amis n'a jamais pu retrouver la tombe de son père (voir vidéo).  ----- Chez eux, ils bousillent toutes les églises et chapelles. Mes voisins pieds noirs, sont retournés en Algérie en vacances. Ils ont voulu voir la petite église où ils s'étaient mariés : elle avait été rasée. Ils ont été outrés, non pas religieusement, mais plutôt historiquement parlant, parce qu'il s'agissait d'une très vieille petite église construite par les Espagnols, plusieurs siècles avant la colonisation française. Et d'après eux, à elle seule, elle était un vrai petit chef d'oeuvre du patrimoine car elle possédait des peintures murales intérieures, des crucifix et du mobilier sculptés, ainsi que des vitraux magnifiques entièrement d'époque.

 

7. Les guerres de religion sont-elles en train de recommencer ?

Quand on fait le bilan des religions (surtout monothéistes), elles sont plus souvent source de problèmes que de solutions. A la révolution, les citoyens avaient d'ailleurs détruit des lieux de culte. ----- Guerre de religion ? Deux peuples qui se battent pour savoir qui a le meilleur copain imaginaire. ----- Pas de religions, moins de problèmes...Désolé pour les fanatiques. ----- Attention ! Il faudra aussi s'attendre sérieusement à ce que certains élèves (militaires, pilotes de ligne et autres écoles d'instruction) ne fassent probablement ces écoles que dans un seul but : le terrorisme. Les sélections devraient donc être plus sévères à l'avenir pour les futurs élèves.

 

Bientôt, vous découvrirez comment les habitants de Montélimar se sont retrouvés avec trois mosquées...

 

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 07/04/2015 18:40
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Quelle est l'histoire de la construction de la mosquée Essalam de Montélimar ? (partie 1/2)
#3

histoire essalam

 

Dans cet article, comme promis, je vais vous raconter comment est né le projet de construction de la mosquée Essalam de Montélimar. Au passage, je parlerai de deux autres projets qui ont vu le jour dans la foulée...alors qu'ils n'étaient pas planifiés dès le départ : le nouveau Centre Culturel Franco-Turc et la Maison du Maroc (ou mosquée al-Hidaya).

Vous découvrirez que, comme c'est souvent le cas, le maire a essayé de ménager la chèvre et le choux. D'une part, il contente les musulmans en leur accordant quelques largesses dans l'espoir de pacifier sa commune. Et d'autre part, il s'arrange pour ne pas ébruiter l'affaire auprès des autres citoyens, lesquels pourraient voir d'un mauvais oeil le fait qu'on accorde certains avantages à des étrangers à la Ville...et à sa culture. Les musulmans eux-mêmes ne sont pas idiots et restent assez discrets sur la chose.

Toutefois, comme à son habitude, le FN veillait au grain, ce qui a permis d'éviter la signature d'un de ces fameux baux emphytéotiques (99 années pour 1 euro symbolique). Chose curieuse, dans le procès-verbal du conseil municipal, les véritables raisons de l'abandon de ce type de bail pour une vente en bonne et due forme n'ont même pas été évoquées. Pffft...Mauvaise foi crasse !

Je vous souhaite une bonne lecture à tous...

 

 

Avant 2008 : pas de mosquée...mais des prières dans des appartements

Aucune mosquée à Montélimar avant 2008. Une centaine de musulmans de Montélimar pratiquaient donc leur culte et priaient dans des lieux totalement inadaptés, comme des appartements, dont l'un d'eux est situé sur le boulevard Gambetta. Mais ils étaient beaucoup plus nombreux pour les fêtes religieuses. Tous, ils espèrent secrètement qu'un projet d'une véritable mosquée verra le jour. Source 

apart gambetta

Outre l'appartement du boulevard Gambetta, les musulmans de Montélimar se réunissent également dans un local situé chemin des Travailleurs, ainsi qu'à Nocaze (pour les Turcs).

 

 

2008 : le maire propose un terrain selon un bail emphytéotique (99 ans = 1 euro)

Dans le courant de 2008, l'idée de construire une mosquée dans le quartier de Pracomtal germe dans la communauté musulmane. Ceux-ci convoitent un terrain municipal (donc propriété de la Ville) situé près de la chaufferie.

pracomtal

L'association musulmane (ACMM = Association Cultuelle Musulmane de Montélimar) est composée des personnes suivantes : Président Khemici Bouchmelal ; 1er vice-président Mohamed Ouchtati ; 2e vice-président Blaha Belgadi ; trésorier Ali Amrani ; membre du bureau Djamel Goumri. « Aucune personne ne sera exclue de la mosquée, quelle que soit son origine, précisent les membres de l'association cultuelle musulmane. Nous sommes des Français à part entière et nous voulons en faire un lieu ouvert. » Source 

Retenez bien ces dernières phrases : la mosquée se veut un lieu ouvert à tous les musulmans quelle que soit leur origine. C'est l'argument phare qui permettra de convaincre le maire et de construire une mosquée unique, rassemblant tous les musulmans des environs. Le but ici n'est pas de construire plusieurs mosquées.

A cette époque, le Député-Maire de Montélimar est Franck Reynier, un membre du Parti radical, historiquement lié à la Franc-maçonnerie, toujours très à cheval sur la loi de 1905...mais uniquement lorsqu'il s'agit des catholiques.

Franck Reynier explique : "Je souhaite que ce projet de lieu de culte musulman se réalise. Il n'est pas normal que la communauté musulmane pratique dans les conditions actuelles. La communauté a choisi un terrain qui lui convient à Pracomtal. Je viens de demander aux services municipaux de signer avec ses représentants un bail emphytéotique (d'une durée de 99 ans) pour 1 euro symbolique. Au lieu d'acheter le terrain à la Ville, la communauté musulmane pourra en disposer pour un euro. Je pense que l'on aura à délibérer sur ce sujet lors du conseil municipal du 29/09/2008". Source 

NB: Contractuellement, dans un bail emphytéotique, au bout des 99 ans, le bâtiment construit appartiendrait à la Ville.

 

 

29/09/2008 : le conseil municipal confirme le bail emphytéotique...le FN menace

Comme prévu, le maire de Montélimar demandera à son conseil municipal une approbation de principe pour un bail emphytéotique. L'association ne paierait donc qu'une redevance de 1 euro symbolique l'année.

emphyteose

Lors du conseil municipal du 29/09/2008, le terrain situé près de la chaufferie de Pracomtal, propriété de la Ville, sera donc cédé à l'association cultuelle musulmane, porteuse du projet de mosquée, par le biais d'un bail emphytéotique (de longue durée), moyennant l'euro symbolique.

Lors du conseil municipal du 29/09/2008, Bruno Gollnisch menace alors le projet d'un recours déposé par le Front national devant le tribunal administratif de Grenoble. Source 

A l'automne 2008, il n'y a pas que le Front national qui menacera d'attaquer cette décision devant le tribunal administratif...La Libre pensée le fera aussi. Source 

 

 

Automne 2008 : le FN dépose un recours auprès du Tribunal administratif de Grenoble...contre le bail emphytéotique

fn montélimar

Le Front National se mobilisera et déposera peu de temps après un recours auprès du Tribunal administratif de Grenoble contre le bail emphytéotique. Source  

L'idée qui fâche dans ce type de bail, c'est que la ville subsidie le culte musulman d'une certaine façon...en octroyant un terrain pour une somme dérisoire (1 euro symbolique) alors qu'elle devrait le payer dans d'autres circonstances. C'est une entorse à la loi de 1905 sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat.

 

 

Juin 2009 : abandon du terrain municipal (cédé gratuitement) pour l'ancien boulodrome de Montélimar (achat à la Ville)...pour des prétextes bidons

Très vite, la ville de Montélimar revoit sa copie. Pris de court par le recours du FN, Franck Reynier, le maire de Montélimar, annule sa proposition de bail.

La création de la mosquée se fera à travers la vente d'un bâtiment municipal à l'association cultuelle musulmane. Il s'agit de l'ancien boulodrome couvert (le stade bouliste "Louis Chancel"), situé dans le quartier de Pracomtal, qui avait été incendié en septembre 2003 et avait brulé légèrement. Ce dernier est situé près de l'ancien terrain faisant l'objet du dit bail.

montélimar 5

Extrait du Procès-verbal du Conseil  Municipal du 15/06/2009 : "la vente du tènement immobilier, cadastré  AO 418 et ZX 377p correspondant à l’ancien stade bouliste, sis à Pracomtal, au profit de l’Association Culturelle et Cultuelle Musulmane de Montélimar, représentée par son Président, Monsieur ZIOUECHE Abdel-Malik, au prix global de 190 000 € payable en deux fois selon les conditions susmentionnées".  

La structure est encore utilisable mais l'intérieur nécessite d'importants travaux de réaménagements, qui seront pris en charge par l'association. En mars 2010, l'association cultuelle s'était déjà acquittée de la somme de 190 000 euros (contrat signé en juin 2009). Source 1   Source 2   

Dans le procès-verbal du Conseil Municipal du 15/06/2009, on ne trouvera aucune trace des désaccords qui ont poussé la Ville de Montélimar à revoir sa copie. On y parle pudiquement de "contraintes techniques liées à la surface et à la topographie du terrain ainsi qu’aux besoins en stationnement"...Hypocrite et lamentable de la part du Conseil Municipal ! Voici l'extrait de ce conseil municipal où il est question de vendre le boulodrome de Montélimar :

"Sans contrevenir aux règles juridiques, ni préjudicier aux finances locales, un premier accord entre la Ville et l’association avait permis d’envisager la conclusion d’un bail emphytéotique mettant à disposition un terrain, cadastré ZX 380, au profit de l’association qui construirait ensuite, par elle- même et à ses frais, un édifice cultuel. L’évolution du projet, pour tenir compte des contraintes techniques liées à la surface et à la topographie du terrain ainsi qu’aux besoins en stationnement, a conduit les nouveaux représentants de l’Association Culturelle et Cultuelle Musulmane de Montélimar à envisager le déplacement du projet sur une propriété communale située plus à l’ouest, correspondant à l’ancien boulodrome « Louis Chancel »". Source   

Juste pour information, ces éléments ne seront dévoilés dans Le Dauphiné Libéré (journal local) que le 13/03/2010 (cfr source 2). C'est tout de même tardif alors que la vente du boulodrome se fera, elle, en juin 2009, soit 9 mois plus tôt. Faut-il y voir une volonté de cacher la réalité de ce projet aux citoyens non musulmans de Montélimar, aussi bien de la part du maire que de l'association musulmane ?

 

La suite arrive bientôt...

 

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 09/04/2015 08:50
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !