Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> [Libye] Etat islamique - Les musulmans libyens continuent à massacrer les chrétiens [Actualité Mondiale]





[Libye] Etat islamique - Les musulmans libyens continuent à massacrer les chrétiens
#1

Les musulmans libyens massacrent des chrétiens

une trentaine de chrétiens éthiopiens massacrés
par l’État Islamique en Libye


Une lectrice, que je remercie, me signale deux nouvelles abominations antichrétiennes commises par l’État Islamique, selon une dépêche de l’AFP d’aujourd’hui dimanche. Dans une vidéo de 29 minutes, diffusée aujourd’hui par l’État Islamique, on peut voir deux séquences différentes. La première montre un groupe d’une douzaine de personnes, revêtus de la tristement célèbre combinaison orange, égorgés et décapités au couteau sur une plage, peut-être en Libye, parce qu’ils appartiennent « à l’Église éthiopienne ennemie », donc vraisemblablement des coptes éthiopiens. La seconde présente un autre groupe de seize hommes, revêtus d’une combinaison noire, abattus d’une balle dans la tête dans une zone désertique – peut-être en Libye. La dépêche de l’AFP les présente aussi comme des chrétiens éthiopiens. Dans une dépêche d’aujourd’hui, Sputnik News confirme l’existence de cette vidéo et du massacre de ces deux groupes de chrétiens sans en préciser le nombre. L’agence d’information russe précise que la vidéo diffusée montre également des djihadistes de l’État Islamique détruisant des églises en Libye et dans les autres zones qu’il contrôle.


Source : Sputnik News (19 avril)
L'Observatoire de la Christioanophobie





Application de la charia
Conflits / Chocs des cultures / Racisme anti-blancs 
Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation
Dangers d'islam
Halal - Bien être animal


Vie, propos, meurtres et barbarie du prophète Mohamed rapporté par des "hadith"



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 20/04/2015 21:07
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: L’Etat islamique met en ligne une nouvelle vidéo d’exécutions de masse de chrétiens en Libye
#2

Barbarie musulmane - Massacre chrétiens

Le 19 avril 2015, l’Etat islamique [EI] a mis en ligne une vidéo de 29 minutes intitulée « Until There Should Come to Them Clear Evidence » [Jusqu'à ce que leur vienne la Preuve évidente]. [1] Le film, produit par la société médiatique de l’organisation, Al-Furqan, et relayé par des forums djihadistes comme Shumukh Al-Islam, [2] est sous-titré en cinq langues : anglais, français, allemand, russe et arabe. Il explique que le christianisme est une déviation du vrai monothéisme, et présente les lois appliquées par l’EI aux chrétiens qui se trouvent sous son règne : ils doivent soit se convertir à l’islam soit payer l’impôt de la jizya. Sinon, le musulman les combattra. Pour illustrer cela, il compare le sort des chrétiens de Racca, en Syrie, qui se sont conformés à ces règles, à celui des chrétiens de Mossoul, en Irak, qui ont refusé de s’y soumettre.

La dernière partie de la vidéo montre une exécution de masse de chrétiens en Libye qui, selon le film, ont également refusé de se conformer aux lois de l’islam. Un orateur masqué, apparemment nord-américain, déclare que l’EI combattra tous les chrétiens qui se comporteront de la sorte. Ce message est ensuite répété par un religieux de l’EI, qui annonce aux chrétiens du monde entier que l’EI arrivera jusqu’à eux. Quand il le fera, dit-il, ils devront soit se convertir, soit payer l’impôt de la jizya. Sinon, leurs hommes seront tués et leurs femmes et leurs enfants seront faits prisonniers.

Ci-dessous le contenu de la vidéo :

Dans la première partie de la vidéo, un narrateur explique que le christianisme s’est détérioré après l’époque du Christ, déviant de la voie du monothéisme. Ensuite, une éminence de l’EI, Abu Malek Anas Al-Nashwan, explique que, selon les lois de l’islam, les chrétiens sous domination musulmane ont deux options : ils doivent soit se convertir à l’islam, soit payer l’impôt de la jizya et accepter la domination musulmane comme dans le cadre d’un pacte de protection [dhimma]. Il affirme que les musulmans de Racca en Syrie ont accepté ces conditions, assurant ainsi que leurs personnes et leurs biens seront épargnés, alors que les chrétiens de la province de Ninive en Irak ont refusé, se soumettant à la peine de mort. Toutefois, le calife [le chef de l’EI Abu Bakr Al-Baghdadi] a décidé de les gracier, ordonnant à la place leur expulsion de leurs maisons et de leurs terres. Leurs biens ont été saisis, conformément aux lois de l’islam, déclare le cheikh.

La dernière partie du film montre une exécution de masse de chrétiens africains dans deux endroits de Libye : sur une plage de la province (cyrénaïque) de Barqa et dans une zone désertique, Fezzan, au sud du pays. Les prisonniers de Barqa sont vêtus d’uniformes orange, rappelant ceux utilisés dans d’autres vidéos d’exécution de l’EI, tandis que ceux de Fezzan sont habillés d’uniformes sombres. Selon le film, ces derniers sont des membres de l’Eglise éthiopienne. Ils sont exécutés d’une balle dans la nuque, tandis que ceux de Barqa sont décapités.

L’exécution à Fezzan est orchestrée par un individu masqué qui parle couramment l’anglais avec un accent nord-américain, vêtu de noir dans le style de « John le djihadiste ». Il délivre un message dans lequel il menace tous les chrétiens, et ajoute que lui et ses camarades poursuivront la lutte contre tous ceux qui ne croient pas en un Dieu unique, jusqu’à ce qu’ils se convertissent ou payent la jizya.

La vidéo se termine par un message d’Abu Malek Anas Al-Nashwan aux chrétiens à travers le monde : « L’État islamique se répandra, avec l’aide d’Allah, et arrivera jusqu’à vous, jusque dans vos bastions. Celui qui se convertit à l’islam sera sauf, et celui qui paie l’impôt de la jizya sera sauf. Mais celui qui refuse recevra de nous le châtiment prévu par la loi musulmane : les hommes seront tués, les femmes et les enfants seront faits prisonniers, et les maisons et les biens seront pris comme butin. »

Notes :

[1] Le titre est tiré du Coran 98, 1 : « Les infidèles parmi les peuples du Livre [les juifs et les chrétiens], ainsi que les Associateurs, ne cesseront pas de mécroire jusqu’à ce que leur vienne la Preuve évidente. »

[2] Shamikh1.info, 19 avril 2015.


Memri



Application de la charia
Conflits / Chocs des cultures / Racisme anti-blancs 
Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation
Dangers d'islam
Halal - Bien être animal


Vie, propos, meurtres et barbarie du prophète Mohamed rapporté par des "hadith"



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 20/04/2015 21:16
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !