Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re: l’immigration, une menace pour l’Europe [Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation]




« 1 (2) 3 4 5 ... 318 »

Re: l’immigration, une menace pour l’Europe
#4

Grand remplacement - immigration

L’immigration ? Le mot rend muet. L’embarras annonce la fin de la xénophile officielle. Jusqu’alors, évoquer le sujet obligeait, pour être convenable, à le présenter forcément comme une "chance". Ce cliché est encore servi par l’Union européenne (UE) et ses Commissaires, militants de l’universalisme et des frontières molles. Mais désormais, l’UE va devoir cogiter davantage pour répondre à la forte pression migratoire causée par les exodes maritimes qui se multiplient, dans le désordre libyen. Les observateurs confirment que l’État islamique est derrière ces flottilles de malheureux, utilisés pour déstabiliser in fine l’Europe ingénue. François Hollande a d’ailleurs qualifié de "terroristes" ceux qui affrètent ces embarcations, dont certaines sombrent en Méditerranée, cimetière des illusions entretenues par l’Union irresponsable. Voit-elle, au moins, les tragédies que produisent ses mirages ?

A lire aussi:

Invasion en cours: La stratégie islamiste
Invasion musulmane - «Jusqu’à un million d’immigrants de Libye en 2015 » : Le directeur de Frontex

Islam : les trois phases du djihad - (vidéo décrivant comment l'islam va conquérir l'occident)
Trop d’immigration, peine de mort, problème de l’islam… Le sondage qui affole les bien-pensants
Le califat menace de faire du Camp des saints une réalité
Frontex : l’Europe submergée par la vague de clandestins
La France à la dérive
"Journée Mondiale du Migrant" : le Pape cherche à culpabiliser les Européens
Lampédusa, le bal indécent des fossoyeurs de l'Occident
La leçon des municipales en France : immigration et vote à gauche, pas une fatalité
Grâce à l'islamo-collabo Hidalgo, le Conseil français du culte musulman paye un loyer de 100 €/an
Clientélisme électoral: Milquet a fait régulariser 35.000 étrangers par copinage politique

Un million de déshérités économiques sont prêts à tout, tout de suite, pour atteindre, depuis la Tripolitaine, ce qu’ils voient en face comme une terre d’accueil. Aussi l’ONU tient-elle des propos irréfléchis quand, réagissant à la noyade de 800 passagers d’un cargo, elle intime aux européens "de reconnaître le besoin en main-d’œuvre peu qualifiée et admettre que les réfugiés ont le droit de recevoir une protection". L’urgence est de dissuader ceux qui veulent forcer les portes. Pourtant, une flopée d’apparatchiks, qui conduisent l’Europe à leur guise, n’entendent rien des craintes des autochtones face à ces invasions pacifiques. Frontex, l’agence censée contrôler les frontières européennes, suggère d’ouvrir de "nouvelles voies d’immigration légale". Mais l’UE ne peut se mettre, sans traîtrise, au service de visées djihadistes.
Le chantage de Daech, qui s’est dit prêt à lâcher sur des rafiots jusqu’à 700.000 crève-la-faim africains dans un scénario rejoignant Le Camp des Saints (Jean Raspail), devrait faire réfléchir les benêts.(La suite ici

***

Explosion de l'immigration : il est urgent d'agir ! Front National patriote

 

Application de la charia
Conflits / Chocs des cultures / Racisme anti-blancs 
Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation
Dangers d'islam
Halal - Bien être animal


Vie, propos, meurtres et barbarie du prophète Mohamed rapporté par des "hadith"



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 25/04/2015 22:16
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Je suis un monstre : je ne veux pas des migrants africains chez moi
#5


Lampedusa

Contrairement à mes habitudes, étant invité chez des amis, j’ai droit ce mardi à RMC et à RTL. Depuis ce matin, nous n’avons qu’un sujet à l’antenne : les pauvres migrants africains. Et un seul son de cloche : tout est de la faute de l’homme occidental, il faut donc empêcher les malheureux de se noyer, et les accueillir. Bien évidemment, nous avons droit au développement de ces pays, que nous avons le devoir d’aider à sortir de la misère… Successivement, nous avons eu en mission Borloo, qui paraît aller mieux, Gattegno, toujours aussi tête à claques, l’ineffable Bourdin, et les grandes Consigny et Soubié. Chose peu surprenante, dès qu’on donne la parole aux auditeurs, le son de cloche est tout autre, beaucoup moins compassionnel et beaucoup plus pragmatique.

Sans doute aucun de ces donneurs de leçons n’a lu « Le Camp des Saints » de Jean Raspail. Probablement que les bobos compassionnels, bien planqués dans leurs appartements de riches et leurs digicodes, n’auront pas à assumer les conséquences de leur discours. Je l’avoue, je suis sans doute un monstre, mais je n’ai aucune envie que ces gens là mettent les pieds chez moi, dans mon pays, et pas davantage en Europe. Je suis plutôt dans l’état d’esprit des ouvriers français du début du 20e siècle, qui, pour défendre leur travail, leur seule richesse, cassaient la gueule aux ouvriers italiens que le patronat utilisait contre eux. Ils ne se posaient pas de questions inutiles, ils allaient à l’essentiel : il y avait danger, ils repoussaient le danger. Le sort de mon pays, de mes enfants, de ma civilisation m’importe davantage que celui de ces Africains, victimes par ailleurs de passeurs mafieux, à qui la France n’a rien à offrir, sauf des aides sociales. Je ne veux pas que, par leur présence massive, ils aggravent le sort de mes compatriotes. Je n’ai pas envie que leur présence accentue tous les travers qu’une immigration massive, en période de chômage de masse, sans assimilation, pose à notre pays. Je sais pertinemment que la très grande majorité de ces gens ne travailleront jamais, et n’amèneront rien de positif à la France.

J’en ai marre que mes cotisations sociales servent à financer la venue de centaines de milliers de personnes qui par ailleurs n’ont jamais cotisé. J’en ai assez de la surdélinquance étrangère, il suffit d’aller au tribunal un après-midi pour le vérifier. Je ne supporte plus de savoir que sur tous ces nouveaux venus (rien que des hommes) se trouvent forcément des soldats d’Allah, et de futurs Merah. Je ne supporte plus de me dire que mon quotidien sera davantage menacé, ainsi que celui de mes enfants et petits-enfants, et des personnes les plus vulnérables.

Je trouve d’autant plus insupportable les leçons de morale qui nous sont données que tous les journaleux qui nous font le grand numéro de repentance obligatoire, nous font croire que nous serions responsables, nous Français, du drame libyen, et donc devrions en assumer les conséquences. Ces gens là sont d’un culot ahurissant, oubliant de préciser qu’ils étaient tous favorables à l’intervention Sarkozy-BHL en Libye, n’est-ce pas Fourest, et que tous poussaient à éradiquer le régime à Bachar, avec le résultat qu’on constate.

Je l’avoue, je suis plus sensible à la mort de la petite Chloé, à celle des victimes de Merah, au sort de nos compatriotes tués pour un mauvais regard, agressés sauvagement en meutes gratuitement, victimes de l’enfer quotidien du vivre ensemble, violées parce que proie infidèle facile, que du sort de milliers de clandestins, que je ressens comme des envahisseurs avec qui je ne me sens aucune communauté de destins. Je n’ai aucune envie de vivre ensemble avec eux, et je ne veux pas subir leurs coutumes.

A lire aussi:

Invasion en cours: La stratégie islamiste
Carnages djihadistes à Paris : ce n’est qu’un début
Où sont les "royas" musulmans pour sauver leurs "royas" musulmans ? Que de faux culs !
L’État islamique prévient : “Combien d’Occidentaux vont mourir ? La réponse est beaucoup !”
Les loups sont entrés dans Paris
En pleine menace terroriste islamiste 34 socialistes veulent mettre fin au contrôle au faciès

Djihad Magazine
“El Watan” s’inquiète du succès en France du thème du “Grand Remplacement”
« Regardez comme la France tremble… Allah Akbar. et c’est pas fini… »
Le Grand Remplacement : théorie ? Non, réalité !
Islam et barbarie : le pire est à venir. France en première ligne ?
Gestion de la barbarie : le Mein Kampf de Daech
Le magasin français Auchan vendait une mitraillette aux symboles de l'islam !
L’occident va perdre contre l’islam
Les agressions violentes de juifs par les musulmans ont progressé de 126%
Les musulmans modérés sont des apostats de l’islam
Interview de Sami Aldeeb : l’Occident est au bord de la guerre civile
Bientôt l'Europe Dar El Islam ?

Dans le même esprit, je pense à l’avenir de mes enfants, de mes petits-enfants, de mes amis, de mon pays et je n’ai aucun état d’âme à dire qu’il faut repousser les migrants qui déferlent sur nos côtes. Je n’ai pas envie que ma civilisation disparaisse, que mon mode de vie se transforme, qu’il y ait sous mes yeux un changement de peuple, que j’ai l’impression de changer de continent quand je sors de chez moi. Je ne veux pas davantage me retrouver minoritaire dans mon quartier, de ne plus entendre parler français dans ma rue. Je ne supporte pas l’idée que mes compatriotes qui ont choisi de quitter les grandes agglomérations urbaines subissent, à cause des migrants africains, ce qu’ils ont fui quelques années plus tôt…

Je l’avoue donc, j’attends d’un gouvernement au service des Français qu’il empêche, par tous les moyens, les clandestins de mettre le pied sur notre territoire. Si, par la même occasion, nous arrivons à éviter des drames, tant mieux, sinon, tant pis, nous n’avons aucune responsabilité dans ces noyades, les seuls coupables sont ceux qui leur laissent de l’espoir. Nous n’allons pas, sous ce prétexte, aller les chercher sur les côtes libyennes, comme le suggèrent les islamo-collabos d’Amnesty, tout de même !

Dans « Le Camp des Saints », de Jean Raspail, la flottille arrive sur les côtes de l’Afrique du Sud, et tente de convaincre le gouvernement de les accueillir. La réponse des dirigeants est sans ambiguïté : « Si vous approchez, on vous coule ». Je dois être un monstre, mais c’est la réponse que j’attends d’un dirigeant politique digne de ce nom : qu’il protège notre peuple avant de nous faire des leçons d’universalisme à deux balles.

Puisque toute la bobocratie et les curés nous font des leçons d’humanisme, rappelons-leur que la meilleure façon d’éviter les naufrages serait de faire savoir aux candidats qu’ils n’ont aucune, je dis bien, aucune chance de mettre les pieds sur nos terres, et qu’ils devront donc faire demi-tour, dans toutes les circonstances.

J’avoue, pour finir, que le problème de la surnatalité africaine n’est pas mon problème, mais celui des Africains eux-mêmes, que je n’en suis pas responsable et que je n’ai pas à subir les conséquences de leur irresponsabilité.

J’aimerais enfin que l’Europe cesse de considérer ces populations avec un regard colonialiste, les considérant comme inférieurs à nous. Ils sont différents, qu’on les laisse résoudre leurs problèmes  et qu’on cesse de les humilier en leur imposant notre assistanat.

Pour toutes ces raisons, je trouve criminels les arguments qui nous sont opposés pour nous culpabiliser, et j’accuse ceux qui les profèrent de vouloir accélérer la fin de notre modèle civilisationnel, par haine d’eux-mêmes et repentance post-coloniale.

La France a suffisamment souffert, depuis trente ans, d’une politique migratoire folle. Non seulement il ne faut pas aggraver les choses, mais il est urgent de les inverser en renvoyant chez eux des nouveaux venus qui n’ont pas leur place en France, notamment quand ils veulent y imposer l’islam et des méthodes tribales qui ne font pas partie de notre civilisation.

Je n’ai aucune honte à proférer ces propos qui feraient s’évanouir d’indignation toutes les pleureuses que j’écoute gémir depuis ce matin, et je n’ai qu’un regret, à l’heure où je finis cet article : ne pas être sur le plateau des Grandes Gueules pour balancer ces quelques vérités au visage de l’insupportable avocate bobo Soubié et de toute la clique politico-médiatique.

Paul Le Poulpe
par Paul Le Poulpe



Explosion de l'immigration : il est urgent d'agir ! Front National patriote

 

Application de la charia
Conflits / Chocs des cultures / Racisme anti-blancs 
Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation
Dangers d'islam
Halal - Bien être animal


Vie, propos, meurtres et barbarie du prophète Mohamed rapporté par des "hadith"



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 25/04/2015 22:41
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Clandestins, immigration : ça rapporte gros
#6

Nos dirigeants savent très bien avoir affaire à des réseaux dont les gros poissons ne sont pas ces misérables passeurs. Ils connaissent les organisations qui se cachent derrière les trafics, mais ne leur donnent pas la chasse : ils ont trop à y gagner.

immigration massive musulmane

En une semaine, ce sont près de deux mille clandestins par jour qui ont débarqué en Italie, encouragés par le beau temps mais surtout par la pompe aspirante des opérations de sauvetage en mer, qui ont eu comme ultérieure conséquence de faire baisser le prix des traversées.


Les morts se comptent par centaines, Frontex est complètement larguée, les centres d’accueil sont surchargés, la bureaucratie à la traîne, les communes ne savent pas comment affronter l’urgence, et de nombreux maires – toutes couleurs politiques confondues – menacent de se démettre si les migrants sont placés dans leur ville. On parle de réquisition de biens immobiliers de particuliers… Bref, la situation est chaotique.


Bien-pensants à part (ceux qui, par racisme inconscient, pensent que l’homme noir est un incapable sans l’aide de l’homme blanc et voudraient les accueillir tous), on se demande pourquoi les résolutions prises vont toujours dans le sens d’augmenter les flux et donc les morts. 
La raison, aussi cynique soit-elle, est pourtant simple : c’est un « business » juteux, le second après celui de la drogue. 
Si le trafic d’êtres humains représente 34 milliards de dollars par an, il faut y ajouter les sommes « légales » : les milliards d’euros d’argent public alloué à la réception et à la gestion des migrants, et les millions d’euros encaissés sur place par la logistique conséquente. Certains hôteliers, restaurateurs ou commerçants des zones d’accueil – ceux qui montrent le plus d’hospitalité devant les caméras – vivent désormais du marché créé par l’arrivée des opérateurs humanitaires, fonctionnaires, et journalistes.


Des patrons qui exploitent légalement ou illégalement les immigrés, des avocats qui monnayent leurs papiers, des assignations aux hôtels, des entreprises de restauration chargées des repas, etc. En Italie, la corruption et le gain sont partout derrière l’afflux d’immigrés.

Récemment, l’affaire « Mafia capitale » a dévoilé comment des coopératives rouges ou catholiques détournent les fonds publics à eux confiés pour la permanence des migrants. « T’as idée de combien je gagne sur les immigrés ? Le trafic de drogue rapporte moins. » Voilà la crue vérité sortie de la bouche d’un des suspects de l’affaire. 

Les mafias africaines trafiquent avec les mafias italiennes qui financent et soutiennent électoralement les partis politiques, qui tirent à leur tour profit de la présence des immigrés, qui les soutiendront électoralement, et ainsi de suite…

Alors l’arrêt des skippers ne semble rien d’autre qu’un énième coup de com’ car nos dirigeants savent très bien avoir affaire à des réseaux dont les gros poissons ne sont pas ces misérables passeurs. Ils connaissent les organisations qui se cachent derrière les trafics, mais ne leur donnent pas la chasse : ils ont trop à y gagner.

 

Journaliste
résidant en Italie
 

*****

Les mosquées sont nos CASERNES,
Les minarets nos BAÏONNETTES,
Les dômes nos CASQUES
Et les croyants nos SOLDATS.

****

Nous vous CONQUERRONS par vos valeurs démocratiques,
Nous vous dominerons par nos valeurs musulmanes.

Application de la charia
Conflits / Chocs des cultures / Racisme anti-blancs 
Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation
Dangers d'islam
Halal - Bien être animal


Vie, propos, meurtres et barbarie du prophète Mohamed rapporté par des "hadith"



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 27/04/2015 01:06
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !