Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Nouveaux programmes scolaires: islam obligatoire, christianisme et Lumières facultatifs [Actualité en France]




(1) 2 3 4 ... 67 »

Nouveaux programmes scolaires: islam obligatoire, christianisme et Lumières facultatifs
#1

Najat Vallaud-Belkacem-bombe

Lire aussi: Le fabuleux destin de Najat Belkacem, parasite incompétent devenu ministre de l’Education nationale…


Même le Figaro (qui n’a pas poussé de hauts cris lors des allègements de programme dus à Sarkozy) le dit, et avec un joli titre :

Nouveaux programmes d’histoire :
atomisation sociale, culpabilité et haine de soi   

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/ ... lumieres-facultatives.php

A lire également :

http://www.la-croix.com/Actualite/Fra ... stoire-2015-04-21-1304585

Le moins que l’on puisse dire est que la conclusion de ce dernier article n’est pas rassurante :

Beaucoup d’enseignants chercheront à tirer profit de cette marge d’autonomie. D’autres, sans doute, s’en remettront au savoir-faire des éditeurs scolaires, qui jouissent eux aussi d’une liberté d’interprétation inédite.

Côté ministère, on rappelle qu’il ne s’agit à ce stade que d’un projet de programmes. Le texte sera soumis à consultation des professeurs du 11 mai au 12 juin, avant d’être éventuellement retouché, puis approuvé par la ministre, pour une entrée en vigueur en septembre 2016.

Nous avons déjà dénoncé la fausse liberté accordée aux enseignants de faire ce qu’ils veulent sur 20% de l’horaire. Il est évident que si la liberté pédagogique doit être entière, le programme doit (devrait ???) être unique et obligatoire pour former de petits Français qui aient une culture commune. Comment mieux faire exploser et disparaître l’Etat-nation que de laisser à chaque enseignant le choix des sujets traités, mis à part ceux obligatoires que sont l’islam, le colonialisme et l’esclavage. On a l’estomac en sang à force de vomir.

Quant à la consultation des professeurs… Non seulement on sait comment sont faites les consultations (réunion dans les établissements, un résumé des diverses positions remonte au rectorat, puis un résumé des différents résumés remonte, complètement édulcoré, permettant au Ministre de luli faire dire ce quil l’arrange) mais  en plus il n’appartient pas aux professeurs d’établir les programmes, ils doivent être imposés pour la res publica par l’Inspection générale qui devait être la garante de l’instruction donnée à tous, avant que cela ne devienne une cour des miracles où chacun essaie de sauver des heures, des postes… Il est vrai que Hollande, Valls et BelKacem ne veulent surtout pas entendre parler de res publica, le seul intérêt qui les motive est celui de la population musulmane en France.

On notera avec intérêt la mise au rebut, conjointe, de la place du christianisme et des Lumières, Lumières que vouent aux gémonies un certain nombre de chrétiens…

http://resistancerepublicaine.eu/2013 ... eur-contre-lislamisation/

http://www.bvoltaire.fr/christinetasi ... eres-et-1789-est-criminel,32294

Il faut lire les articles, parus sur La Croix et le Figaro, qui disent l’essentiel, mais comme je ne crois que ce que je vois, je suis allée vérifier par moi-même (merci à mon maître Montaigne qui m’a appris qu’il fallait penser par soi-même). J’aurais aimé pouvoir vous donner quelques savoureux passages des programmes à venir mais je ne suis pas parvenue à les trouver sur le net, pour une raison que je ne m’explique pas. Maladresse de ma part ?

Je vous invite à manifester massivement votre refus de ces programmes en écrivant à l’Elysée, au Ministère de l’Education nationale, aux rectorats et inspections académiques, en interpellent vos députés, maires et sénateurs et tous les évêques, archevêques et prêtes de France qui devraient être vent debout contre ces programmes qui font du christianisme un simple système de main-mise sur le monde rural. Tout cela est infiniment plus grave que le mariage homo qui avait mis plus d’un million de personnes dans la rue.

Les chrétiens vont-ils se lever en masse contre ce sabotage délibéré de nos racines chrétiennes ? Vont-ils continuer à dire béni-oui-oui à l’islam en en attendant de voir restaurer le christianisme en France ?

Les laïques et républicains (chrétiens compris) vont-ils se lever en masse contre ce sabotage délibéré de notre histoire, de nos valeurs, contre ce crachat fait à la République, aux Lumières et à nos valeurs que ces dernières véhiculent, liberté d’expression, égalité homme-femme et démocratie ?

Combien de temps encore vont-ils supporter cela la tête dans le sable ?

En tout cas il est urgent de contre-attaquer aussi en préservant nos enfants et en les instruisant parallèlement et/ou ailleurs.

Christine Tasin
25 avril 2015 par Christine Tasin




Application de la charia
Conflits / Chocs des cultures / Racisme anti-blancs 
Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation
Dangers d'islam
Halal - Bien être animal


Vie, propos, meurtres et barbarie du prophète Mohamed rapporté par des "hadith"




http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 25/04/2015 02:04
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Réforme des collèges : le grand effacement au service du Grand Remplacement
#2

réforme des collèges

Le message est clair : oubliez qui vous êtes, ignorez d’où et de qui vous venez,
et laissez d’autres prendre votre place !

Najat Vallaud-Belkacem a annoncé une énième réforme des collèges. Au programme, la baisse des heures consacrées à l’enseignement des disciplines fondamentales au profit du temps attribué à « l’interdisciplinaire », c’est-à-dire au conditionnement idéologique.

En clair : moins d’heures pour le français, l’histoire et la géographie, davantage de temps pour les parlottes politiquement correctes sur « la communication », « la citoyenneté » et « le développement durable ». Au passage, ce qui restait de l’enseignement du latin et du grec disparaît dans un magma « interdisciplinaire ». Et l’enseignement possible d’une deuxième langue dès la sixième passe à la trappe.

Certains en ont conclu que Vallaud-Belkacem était « le pire ministre de l’Éducation nationale de la Ve République ». C’est très injuste. Elle ne mérite ni cet excès d’honneur, ni cette indignité. Car elle se contente de mettre ses pas dans ceux de ces prédécesseurs. D’Edgar Faure (1968) à Vallaud-Belkacem (2015), en passant par Haby, Savary, Chevènement, Monory, Jospin, Bayrou, Allègre, Lang, Chatel et quelques autres bravaches, la logique a toujours été la même : s’écarter de l’école lieu de transmission pour en faire un « lieu de vie » (sic) ; délaisser l’instruction au profit d’une hypothétique éducation ; sacrifier l’enseignement du contenu des matières au bénéfice du conditionnement pédagogique (et idéologique).


A lire aussi:

« Les douze champs de bataille de la guerre contre le cosmopolitisme »
1000 clandestins par jour - Les arrivées de clandestins en Italie reprennent de plus belle
« Grand Remplacement » : la preuve par Marvejols…
Les colonisés, aujourd’hui, c’est nous ! Renaud Camus
Invasion en cours: La stratégie islamiste
NON au Changement de Peuple et de Civilisation ! - Renaud Camus
La France bien élevée vous emmerde !
Les Observatoires du Grand Remplacement et de l’islamisation scellent un partenariat
Nouvelle carte – Grand Remplacement 2014 en France
La face cachée du Grand Remplacement
La résistance ne se trompe pas en soutenant Marine Le Pen
VIDÉO. Jean Raspail craint de voir « l'âme de la France disparaître »
Selon le Pew Research Center, les musulmans seront presque aussi nombreux que les chrétiens en 2050

Au demeurant, cette évolution n’est pas particulière à la France, elle concerne tous les pays européens. Dans un but manifeste de rupture avec le passé et de déracinement des enfants. Pour mieux en faire des consommateurs dociles et des citoyens serviles. Le but ? Supprimer tout ce qui pourrait permettre la construction d’un esprit critique pour disposer d’éponges aptes à se gorger des messages de la publicité commerciale et de la propagande « antiraciste ».

De ce point de vue, le grand effacement de la mémoire collective est l’indispensable préalable du Grand Remplacement démographique. Le message est clair : oubliez qui vous êtes, ignorez d’où et de qui vous venez, et laissez d’autres prendre votre place !

C’est précisément contre cela qu’a été voulu, avant son suicide-avertissement, par Dominique Venner, l’ILIADE, l’Institut pour la longue mémoire européenne : il s’agit de promouvoir le grand ressourcement comme riposte au grand effacement. Reprendre conscience de notre héritage d’Européens d’expression française. Réaffirmer notre identité dans la longue histoire. Réécoutez Renan affirmant : « Le chant spartiate “Nous sommes ce que vous fûtes ; nous serons ce que vous êtes” est dans sa simplicité l’hymne abrégé de toute patrie. »

C’est dans cet esprit que l’ILIADE offre des sessions de formation pour jeunes hommes et jeunes femmes à haut potentiel. C’est dans le même esprit que l’Institut invite, pour le samedi 25 avril prochain, à la Maison de la Chimie, à son deuxième colloque consacré à « L’univers esthétique des Européens ».

Un univers esthétique aujourd’hui bouleversé par les interdits sur la représentation (l’islam), l’enlaidissement des paysages (l’appropriation technicienne et marchande de la nature) et la dictature du non-sens (le non-art contemporain). Face à la tyrannie du vide, de grands intellectuels dissidents apporteront leurs réponses en puisant dans la longue histoire.


Publié le: 25/04/2015 20:13
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Najat Vallaud Belkacem, la taupe de l'islam: Destruction sociale et destruction culturelle
#3

Oligarchie
A lire aussi:

Le fabuleux destin de Najat Belkacem,
parasite incompétent devenu ministre de l’Education nationale…

Nouveaux programmes : islam obligatoire, christianisme et Lumières facultatifs


Certains se demandent parfois si la déconstruction culturelle, entraînant la trahison des élites, n’engendre pas des conséquences plus graves encore que l’arasement social, étranglant les classes moyennes et se traduisant par la perte du sens du travail et de l’entreprise.

Des deux processus de subversion et de décadence lequel doit-on combattre par priorité ?

L’actualité nous fournit sa réponse par la simultanéité de deux mouvements.

D’une part, ce 27 avril, les artisans, commerçants et autres travailleurs indépendants manifestaient leur légitime révolte contre les abus, les dysfonctionnements et le monopole du misérable du RSI. Ce régime social des indépendants a été créé sans véritable débat par le fourre-tout de la loi Fillon de 2003. Il fut mis en place, sans que personne ne s’en aperçoive, sauf les assujettis incorporés de force, sous la présidence Sarkozy. Droite et gauche peuvent donc s’enorgueillir de concourir  à la même nuisance.

Et, d’autre part, depuis la révélation de son projet d’abaissement des programmes scolaires par la citoyenne Vallaud-Belkacem, on peut aussi observer et nous devons soutenir de toutes nos forces, la protestation grandissante contre les atteintes tendant à effacer la culture classique et les langues européennes de l’école publique en France.

Dans un cas comme dans l’autre nous ne subissons peut-être pas la même opération, mais elle vient de la même famille d’opérateurs, poursuivant un même but, par le pouvoir des bureaux dont les ministres et sous-ministres ne sont que les communicants.

Ils ont alors bonne mine ceux qui voudraient seulement accélérer le rythme de ce qu’on désigne de manière trop vague et trop indistincte comme des « réformes », trouvant trop lent, trop lourd et trop incertain le pas destructeur de Monsieur Normal et de ses comparses.

Hypocritement le 24 avril, la citoyenne Vallaud-Belkacem, ce personnage incompétent, inculte et non-élu, qui fut promue, on ne sait pourquoi, ministre de l’Éducation, a osé produire un communiqué faisant semblant de concéder que « les débats sont légitimes »… mais que le 12 juin tout sera bouclé, après « consultation », consultation de pure forme cela va sans dire, « des » enseignants… (lesquels ?)

Dans un cas comme dans l’autre, on doit par conséquent cesser de demander des améliorations au monopole, qu’il s’agisse du monopole scolaire ou du monopole social : on doit combattre le monopole.

Le même jour, où s’étaient dressés des gens écrasés par la lourdeur des charges on apprenait les nouveaux chiffres du chômage, la belle réussite de Hollande depuis 3 ans.

Il faut vraiment se situer dans le sillage de l’étatisme et du conformisme le plus absolu pour faire encore semblant de s’interroger sur les causes, alors qu’elles ne datent pas d’hier, même si leur comptabilité officielle vient de franchir la barre symbolique et historique des 3,5 millions de chômeurs.

On peut se demander en fait combien de politiciens français ont daigné observer un bulletin de paie français qu’il s’agisse de celui d’un ouvrier professionnel, d’une caissière de supermarché, d’un cadre moyen ou supérieur. Inutile par conséquent de les inviter à comparer un tel document avec son homologue en Allemagne ou au Royaume Uni. Dans le gouvernement actuel, essentiellement composé de fonctionnaires, personne ne semble capable de comprendre à quel point le modèle social français « que le monde nous envie » tue l’emploi en France, à quel point le poids des charges sociales monopolistes ont fait sombrer l’économie privée française

Songeons aussi que le conseil d’orientations des retraites est composé de gens qui, sans être eux-mêmes assujettis au régime général, bénéficient de la garantie accordée aux privilégiés de la haute fonction publique.

On va fêter bientôt le 20e anniversaire du plan Juppé de 1995 : depuis cette date, l’État, ou plutôt l’étatisme de la haute administration a mis la main sur les régimes sociaux et en a évacué l’ombre de démocratie syndicale qu’ils étaient supposés intégrer.

Dans un cas comme dans l’autre il est temps d’en finir avec ces mini-dictatures de l’incompétence, de l’arrogance et de la jactance.

Jean-Gilles Malliarakis anime un blog

***

Najat Vallaud Belkacem:

Bientôt les berbères (musulmans) à l'Elysée ?

"Inchallah"

Les mosquées sont nos CASERNES,
Les minarets nos BAÏONNETTES,
Les dômes nos CASQUES
Et les croyants nos SOLDATS.

Nous vous CONQUERRONS par vos valeurs démocratiques,
Nous vous dominerons par nos valeurs musulmanes.

Application de la charia
Conflits / Chocs des cultures / Racisme anti-blancs 
Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation
Dangers d'islam
Halal - Bien être animal


Vie, propos, meurtres et barbarie du prophète Mohamed rapporté par des "hadith"



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 01/05/2015 00:59
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !