Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Comment la France arme le djihad [Actualité en France]





Comment la France arme le djihad
#1

Comment la France arme le terrorisme

Alors que le monde est de plus en plus dangereux, que les guerres se multiplient, presque toutes liées à la croisade entreprise par l’islam sunnite pour la conquête de l’Afrique, du Moyen-Orient chiite et de l’Europe, le budget de la Défense prévoyait la suppression de 34.500 postes !

Hollande a annoncé le mercredi 29 avril, à l’issue du Conseil de Défense, « sauver 18.500 emplois et donner aux Armées un budget supplémentaire de 3,8 milliards ».

En fait, ce qu’il appelle « sauver 18 500 emplois », c’est n’en supprimer que 16 500 sur les 35 000 prévus à raison de 7 000 par an pendant 5 ans à partir de 2015.

« Donner 3,8 milliards de plus » est par contre un peu mensonger !
Les trois guerres entreprises en Afrique par le président (chaque fois en se passant de l’aval du parlement et du peuple français), ont déjà coûté à peu près ce prix là…
Chaque fois l’Armée a annoncé la dépense prévisionnelle engendrée par le lancement de la guerre et devait recevoir de l’Etat les sommes correspondantes aux dépenses supplémentaires.

Par exemple, celle du Mali coûte grosso-modo 2 millions par jour, ce qui fait près d’1,5 milliard depuis son début. Or l’Etat n’a jamais versé les sommes demandées qui ont été prélevées par les militaires sur d’autres éléments du budget, comme l’entretien. Aujourd’hui 50 % des avions et des chars sont en panne et des unités sont cannibalisées pour réparer les autres.

Bref, ces presque 3,8 milliards « donnés » sont en fait le remboursement de la dette de l’État aux Armées.

De plus – et cela le président s’est bien gardé de le dire pour ne pas gâcher l’effet d’annonce de son « cadeau » de 3,8 milliards, un « très gros effort » sous-entend-t-il -, l’État n’ayant pas cet argent a demandé aux Armées de trouver au moins 2 milliards d’économies par an !

2 milliards qu’il n’aura donc pas à leur donner et ainsi en deux ans, il aura honoré sa promesse !

Pourquoi faut-il sauver des emplois de militaires ? Parce que la sécurité intérieure a besoin, pour faire face au danger d’attentats islamistes dans l’Hexagone, de 10 000 militaires supplémentaires en permanence. Mais 10 000 hommes (et femmes) sur le terrain, c’est aussi quelques milliers qui sont derrière eux pour assurer l’intendance.
Sans compter que, selon l’IFRI, il y a dans l’armée française entre 5 à 10 % de musulmans dont l’affectation au combat contre d’autres musulmans pose des problèmes.


A lire aussi:

Invasion en cours: La stratégie islamiste
Moi Président vend avions "Rafale" contre fricotage avec les pays de l'islam radical... (?)
Pour vendre son Rafale au Qatar, la France PS ferme les yeux sur son ressortissant emprisonné
Le traitre Cazeneuve aux migrants de Calais : «J’aimerais que vous demandiez l’asile en France»
Commandos français parmi les djihadistes : la bombe à retardement
Renseignements pris, Valls nous pisse dessus !
Otages: Comment les Européens, la France en tête, financent Al-Qaida

Traitres UMPS - Syrie et Irak : d’anciens militaires français musulmans aux côtés des jihadistes
Front National patriote: Dernières vidéos de Marine évoquant le drame "Charlie Hebdo"...
Les 1400 djihadistes de France en Syrie continuent de toucher jusqu’à 2200€/mois
Le djihad s’invite dans nos fêtes médiévales
Charlie : grossière récupération politicienne
Soutien armé aux islamistes syriens : les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite au cœur d’un vaste trafic
Marine reprendra-t-elle ce superbe discours de Geert Wilders ?
Financement du terrorisme : La France ferme les yeux sur des "associations françaises"

Les cinq sources de financement du Jihad
[UE] Ils ont armé les djihadistes : procès contre les chefs d’Etat occidentaux !

Les « brillants cerveaux » de l’UMP demandent que la France surendettée arme les terroristes
Tout savoir sur EIIL, l’Etat Islamique d’Irak et du Levant
Think tanks à vendre ou à louer
[UE] Aide de l’UE aux Palestiniens, la Cour des comptes dénonce : 2.3 milliards d’euros volatilisés
Hollande, ce sous-marin du djihad, avoue avoir armé les rebelles syriens…

Qui arme l’Etat islamique ?
Une saloperie de jihadiste musulman épouse une fillette "kafir" de 7 ans
Le djihad universel : La guerre mondiale de l’islam radical
La Valse à trois temps du djihad, par Olaf de Paris
Islam: Extorquer de l'argent aux autres religions
ISIS publie un Guide en ligne expliquant comment se lier d’amitié, voler et tuer les Occidentaux
Estrosi, indigne collabo de Sarkozy, en campagne politique mensongère
L'UOIF veut des "mosquées cathédrales" : avec l'argent du Qatar et la doctrine des Frères Musulmans
Barack Obama avoue sa foi musulmane et ses racines musulmanes. Obama reconnait qu'il est musulman
Lèche-babouches : la RATP accepte la pub musulmane et refuse celle des chrétiens
Djihad mondial et Gigaterrorisme
Obama soutient les Frères musulmans qui soutiennent l’Etat islamique
Belgique: 70% des musulmans considèrent la Charia comme plus importantes que la loi
Islamisme : le double jeu de leurs mécènes (Présent 8276)
“L’État islamique” de Samuel Laurent, un visage concret de la terreur
Des pays islamo-collabos de l'UE trempent dans la finance islamique compatible avec la charia
Comment l’Arabie saoudite a déstabilisé le monde en exportant son islam radical
Les liens France-Qatar-Espagne-Arabie Saoudite
Les dirigeants du Hamas ont volé 700 millions de dollars collectés pour la population de Gaza
Fabius finance Gaza
L’UE alloue 5 millions d’euros en plus pour des emplois à Gaza… des emplois de terroriste ?
Al-Jazeera, télé "du Qatar ami de la France", fait de la propagande pour le Hamas
« Le Qatar, c’est le Club Med des terroristes ! »
Kadhafi a financé Sarkozy: la confirmation (vidéos)
Hollande endette encore les Français pour aider les Frères musulmans à rester au pouvoir
Paris dernier allié du Qatar – Cordon sanitaire contre les financiers des islamistes radicaux
La banque HSBC ferme les comptes de cellules britanniques des Frères musulmans
Prôner le djihad n’est pas un délit pour le ministère de l’Intérieur !
Le Koweït finance l’expansion des Frères Musulmans dans les mosquées occidentales
Ils braquent notre peuple pour faire le jihad en Syrie
Appel pour classer le djihad comme crime contre l'humanité (pétition)
Elections européennes - Votez europeistes ensuite on installe la charia et le délit de blasphème avec l'OCI
Le CAIR est-il un organisme terroriste ?
Sarkozy, le dictateur et l'homme d'affaires
L’Etat islamique ordonne à ses sympathisants de décapiter des Australiens
Armes : open bar dans les banlieues !
Le Qatar veut nous faire croire qu'il coopère contre l'islam radical
Obama et le Jihad entre musulmans
La viande halal au Canada finance les Frères Musulmans et le Hamas
Sarkosy aurait perçu des financements occultes du Qatar et de la Lybie: Takieddine (vidéo)

Pourquoi les lois d’Allah sont pires que les lois nazies (40 articles)
Complices de l’islamisme: il faudra rendre des comptes un jour…


Le plus curieux dans cette histoire de guerres contre les factions islamistes de l’islam, c’est que la politique menée par le gouvernement est de plus en plus pro-islamiste !

Le président français a clairement choisi son camp en prenant parti pour le sunnisme le plus rigoriste contre le chiisme, et plus généralement pour l’islam contre la chrétienté, ce qu’il montre en se rapprochant des pétromonarchies salafistes et wahabites de la péninsule arabique, qui sont depuis des décennies à la source de l’islamo-terrorisme qu’elles arment et financent.

Le 4 mai, il s’est rendu à Doha pour assister à la signature du contrat de vente de 24 Rafale au Qatar.

Hollande et le Qatar

 Dessin de Bleibel : Diplomatie du Rafale – Contrat Qatar, contrat Egypte –
La courbe « polls » (sondages) est celle de sa popularité en France

Le 5 il était à Riyad pour assister au sommet extraordinaire du Conseil de coopération du Golfe (CCG) en tant qu’“invité d’honneur”. Il succède au dernier hôte de marque non arabe du CCG qui était l’ancien président de l’Iran, Mahmoud Ahmadinejad. Quel symbole de paix et de tolérance !

L’Arabie Saoudite est le premier client de l’industrie d’armement française avec 7 milliards d’euros de commandes depuis dix ans. On peut féliciter le président français pour son pragmatisme : la France est le second marchand d’armes au monde derrière les Etats-Unis et son mauvais président un excellent représentant de commerce. Il assume et vend à qui paie armes et équipements, comme les missiles Meteor et les missiles Scalp.

Peu importe combien de milliers de civils syriens ou yéménites, pakistanais et peut-être bientôt chinois seront tués par les armes françaises aux mains des Indiens et des armées arabes coalisées financées par l’Arabie saoudite. Un dealer se préoccupe-t-il des dégâts que provoquera la coke ou l’héroïne qu’il vend aux collégiens ? Un vendeur de kalachs de la moralité de ses acheteurs braqueurs de banques et de bijouteries ? Non ! Alors on ne va pas reprocher au président de vendre la mort à tour de bras à des extrémistes religieux incontrôlables qui financent chez nous mosquées et terroristes, mais achètent notre patrimoine hôtelier, sportif et industriel. On a le nez fin, chez les bobos, et on sent de loin les odeurs « nauséabondes » de la droite, mais s’il y a une chose qui n’a pas d’odeur, chez les socialistes, c’est l’argent !

Et puis Hollande enrobe ses ventes d’engins de mort à des pays djihadistes d’un joli ruban rose de morale : « il faut abolir la peine de mort » a-t-il dit à Ryad où le nombre d’exécutions est en forte augmentation : 78 depuis le 1er janvier 2015, contre 87 sur l’ensemble de l’année dernière.

Hollande et les islamistes radicalistes du Qatar et de l'Arabie Saoudite

Farceurs les Saoudiens !
Il y avait autant de dattes dans le panier que de têtes coupées depuis janvier.


Le clan Saud a failli s’en étouffer de rire ! L’Arabie saoudite est l’un des pays au monde ayant le plus recours à la peine de mort, par décapitation et lapidation, comme l’État Islamique, sans oublier les amputations qui fabriquent des infirmes à vie.

Viol, meurtre, apostasie, vol à main armée et trafic de drogue sont passibles de la peine capitale dans ce royaume régi par l’une des versions les plus extrémistes de l’islam.
Le blogeur saoudien Raïf Badaoui condamné à 1 000 coups de fouet pour « insulte envers l’islam » (mais quand même répartis sur 20 semaines, quelle délicatesse), pourrait être rejugé pour « apostasie« . Il risque maintenant la peine de mort.

Ce succès du Rafale et des armes françaises à l’exportation est évidemment lié à la configuration géopolitique du moment : guerres contre Bachar El Assad, guerre contre l’EI, tensions entre l’Inde et le Pakistan, guerre ouverte de l’islam sunnite contre l’islam chiite, rapprochement des Etats-Unis et de l’Iran.

Ces dernières semaines le Nord de la Syrie a subi de violentes attaques des terroristes de « L’Armée de Conquête« , une alliance entre les Frères Musulmans protégés de la Turquie et du Qatar et les wahhabites du groupe terroriste Al Nosra, filiale d’Al Qaïda, sous protection de l’Arabie Saoudite et de la France (cf. déclaration de L. Fabius).
À terme, l’Arabie saoudite vise à se substituer progressivement en Syrie à l’E.I. devenu incontrôlable et cible de bombardements, « mous » selon les Libanais, des États-Unis et leurs alliés avec toujours le même objectif depuis 4 ans : chasser le président syrien Bachar el Assad du pouvoir pour s’emparer du pétrole et du gaz syriens.

Mais l’objectif de chasser Assad n’a pas été atteint. 4 ans après le début de la guerre il est toujours au pouvoir et maintenant soutenu par la majorité des Syriens. Quant à l’État Islamique, il ne va pas disparaître du jour au lendemain. Les États-Unis par la voix de leur ambassadrice au Conseil de Sécurité à l’ONU, Samantha Power, ont d’ailleurs confirmé vouloir conserver l’E.I., au moins un certain temps : « La conviction intime du président Obama est qu’il n’est pas possible de traiter de manière durable le problème de l’Émirat islamique tant que le problème d’Assad n’aura pas été résolu« . Naturellement, Hollande et Fabius sont du même avis !
Mais que vaut cet argument quand l’E.I. est aussi présent en Irak, en Libye et au Nigeria ?

Selon les Libanais, « Les bombardements « mous » des Américains, et de la coalition à laquelle participe la France, en Syrie contre l’E.I. sont de la poudre aux yeux jetés à l’opinion publique occidentale pour justifier les milliards en armement dépensés dans cette « guerre contre le terrorisme » sponsorisée et dirigée en fait par les États-Unis et leurs alliés ainsi que pour justifier les mesures liberticides prises comme la Loi sur le Renseignement en France« .

Turquie, Arabie Saoudite et Qatar sont chargés, sous supervision américaine/OTAN, d’entraîner les nouvelles recrues de l’Armée de Conquête, de les armer et financer.
La France étant autorisée par les États-Unis à fournir à leurs alliés traditionnels comme l’Arabie une partie des armes, les USA ne voulant pas paraître trop en pointe dans cette guerre qui tue beaucoup de chiites afin de ne pas froisser son nouvel allié iranien.

C’est comme cela que l’on retrouve dans les caches d’armes des terroristes d’al Nosra en Syrie des armes françaises tels les missiles Milan découverts par l’Armée Nationale Syrienne.

En armant les groupes terroristes en Syrie, la France leur donne les armes dont ils se serviront ensuite en France où les Frères musulmans ont leurs réseaux bien établis, comme l’U.O.I.F.

Et, en France, des milliers d’emplois de l’industrie de l’armement sont ainsi pérennisés sur les cadavres de milliers de civils syriens.

La France socialiste a très clairement choisi son camp, celui du djihad.

Maurice D.
Minurne Résistance

*****

Les mosquées sont nos CASERNES,
Les minarets nos BAÏONNETTES,
Les dômes nos CASQUES
Et les croyants nos SOLDATS.

Nous vous CONQUERRONS par vos valeurs démocratiques,
Nous vous dominerons par nos valeurs musulmanes.

Erdogan - Président de la Turquie
( Dire que l'Europe des traitres veut faire entrer la Turquie dans l'UE)

«Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord.
Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis.
Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir.
Et ils le conquerront avec leurs fils.
Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire.»

Houari Boumédiène, président algérien, 1974

*****

PETITION: FERMONS NOS FRONTIERES

Application de la charia
Conflits / Chocs des cultures / Racisme anti-blancs 
Islamisation / Immigration / Endoctrinement / radicalisation
Dangers d'islam
Halal - Bien être animal


Vie, propos, meurtres et barbarie du prophète Mohamed rapporté par des "hadith"




http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 11/05/2015 20:20
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Amnesty International : comment la France finance l’islamisme en Syrie
#2

La France finance l'islamisme en Syrie

L’opposition syrienne n’a pas exactement la même vision
que la nôtre des rapports de forces démocratiques…

La politique est peut-être chose trop sérieuse pour être abandonnée aux militaires, mais quand on la laisse aussi à ceux qui font mine de nous gouverner, il est logique que le temps tourne au vilain. Ainsi, ce rapport d’Amnesty International, cité par nos confrères d’Atlantico, qui nous en dit de bien belles sur l’aide française apportée aux « démocrates » syriens.

D’André Malraux à Bernard-Henri Lévy, plus longue est la chute de ces intellectuels plus ou moins avérés qui se prennent tour à tour pour prophètes ou stratèges. Les « républicains espagnols » d’un côté, qui n’avaient de « républicain » que le nom ; et aujourd’hui les « démocrates » syriens, n’ayant de « démocrate » que l’étiquette. Et le rapport en question de nous rappeler que l’opposition syrienne n’a pas exactement la même vision que la nôtre des rapports de force démocratiques.

Simple exemple : « Certains groupes armés non étatiques définissent leurs propres systèmes judiciaires fondés sur la charia dans les zones qu’ils contrôlent, et mettent sur pied des forces de police et ces centres de rétention non officiels. Ils nomment également des juges dont certains ne connaissent pas la charia. »

Dans la foulée, certaines milices financées et armées par la France, dont le mouvement Nour al-Din al-Zenki et le Front al-Nosra, sont les épigones directs d’Al-Qaïda, mouvement que la France est pourtant censée combattre depuis les attentats du 11 septembre 2001. Mieux (ou pire) : ces mêmes mouvements n’ont pas été les derniers à se féliciter des tueries du 13 novembre dernier. Certes, ces brigades, constituées de bric et de broc, sont censées lutter contre la soldatesque de Daech. Et alors ? Gentils ? Pas gentils ? Méchants ? Ou pas trop méchants ? La vérité est qu’en Libye comme en Syrie, nous avons affaire à un monde tribal et féodal. Où les alliances se nouent et se dénouent au fil d’allégeances claniques et familiales. Où il conviendrait, tel que rappelle régulièrement notre confrère Bernard Lugan en ces colonnes, de prendre en compte ces réalités locales plutôt que de calquer de force nos schémas sur les leurs et d’arrêter, surtout, de croire que notre modèle civilisationnel demeure insurpassable. Bref, d’en finir avec un colonialisme imbécile, d’autant plus imbécile que les pays en question ont, depuis longtemps, cessé d’être des colonies.

Assez logiquement, le peu qu’il demeure de diplomatie française se résumerait donc à la seule défense des chrétiens d’Orient ; même la très anticléricale Troisième République s’y tenait corps et âme. Mais la défense d’une minorité religieuse, chrétienne ou pas, ne saurait tenir lieu de politique étrangère. En effet, quid des musulmans chiites et des Kurdes, minorités elles aussi menacées ?

Le gag ultime, c’est que cette politique de gribouille a été en grande partie menée sous l’égide du général Benoît Puga, chef d’état-major particulier de François Hollande. L’homme plaît aux milieux nationalistes, puisque étant catholique de tradition et issu d’une famille plus que proche des milieux de l’Algérie française. Une sorte de ganache de droite, en quelque sorte.

Alors, de deux choses l’une : ou, passablement ahuri, malgré ses glorieux états de service, le général Puga fait le sale boulot du mondialisme de combat promu par l’Élysée. Ou il est parfaitement lucide et c’est pire encore. Catholique de tradition et traditionnellement con ? Ça s’est déjà vu. Beaucoup trop vu, à en juger de l’Histoire de France. Le général Boulanger avait au moins eu la décence de se brûler la cervelle sur la tombe de sa maîtresse, en Belgique. L’adjudant-chef Puga aura-t-il au moins celle de s’étouffer avec un macaron Ladurée, à la terrasse des Deux Magots, en compagnie de BHL ? Rien n’est moins sûr, sachant que les bonnes manières ont tendance à se perdre, surtout chez les traîneurs de sabre, fussent-ils faits de bois.

 

Journaliste, écrivain

Publié le: 15/07/2016 22:54
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !