Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Re: Scandale à l’ONU : l’Arabie Saoudite à la tête du Panel du Conseil des droits de l’Homme ! [Conflits / Chocs des cultures / Racisme anti-blancs]




« 1 (2) 3 4 5 ... 10 »

Re: Scandale à l’ONU : l’Arabie Saoudite à la tête du Panel du Conseil des droits de l’Homme !
#4

l’Arabie Saoudite à la tête du Panel du Conseil des droits de l’Homme

Certes, nous n’en sommes plus à une absurdité près dans l’enceinte du mondialisme heureux, mais la nomination de l’Arabie saoudite à la tête du panel du Conseil des droits de l’Homme dépasse tout ce qu’on pouvait imaginer.

Faisal bin Hassan Trad, l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite au Conseil des droits de l’homme, a été officialisé ce lundi à la tête de son « panel ». Il s’agit d’un organe dont la fonction est de nommer les cinq hauts fonctionnaires qui édictent les standards internationaux, de choisir les personnes qui vont occuper plus de 77 postes relatifs à la défense des droits de l’homme dans différentes régions du monde et d’informer sur les violations perpétrées en matière de droits de l’Homme.

Arabie Saoudite - Ce n'est pas notre problème

A lire aussi:

DOSSIER: Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus...

L’Arabie saoudite cherche bourreaux : une sous-traitance pour l’Etat islamique ?
L’Arabie saoudite, veut une loi mondiale contre le blasphème de l’islam
Pour le traitre François Hollande, l’islam est compatible avec la démocratie…
"L'Occident est la prochaine cible de la menace jihadiste"
Plage interdite au public : une famille royale du pays extrémiste de l'Arabie Saoudite débarque
(6 articles)
Totalitarisme islamique : de l’Irak à la France ?
Relations France / Arabie saoudite : seul le business compte…
Pétition: Non aux écoles coraniques ! Des enfants y apprennent comment nous tuer... SIGNEZ !
Comment l’Arabie saoudite a déstabilisé le monde en exportant son islam radical
[Arabie Saoudite] Les filles sont mûres pour le mariage à 10 ans
Moi Président vend avions "Rafale" contre fricotage avec les pays de l'islam radical... (?)
Comment la France arme le djihad
Où sont les "royas" musulmans pour sauver leurs "royas" musulmans ? Que de faux culs !
« L’État islamique a été créé par les États-Unis ! »
[Belgique] Bruxelles veut être la capitale de la finance islamique - Merci le CDH !
(21 articles)
L’amour de Christine Lagarde (FMI) pour les pays islamiques
Les liens France-Qatar-Espagne-Arabie Saoudite
Les ennemis de mes ennemis sont mes amis ?
Face aux barbares, la civilisation unique ?
Les occidentaux, défenseurs ultimes du « vrai »islam
[Libye] Des jihadistes ont volé des avions de ligne – à quelques semaines du 11 septembre
[Nigéria] Les machettes d’Allah
Le communautarisme vient de faire son entrée dans le sport !
“Les rebelles syriens modérés » soutenus par les Etats-Unis sont tous des djihadistes islamiques
Commission d'enquête parlementaire du PS contre le FN : le parti pro-gouvernemental passe aux aveux
Le Nouvel an est officiellement interdit en Arabie saoudite
Egorger, imiter Mahomet, au coeur du djihadisme

Mission économique belge au Pays des coupeurs de têtes : Les femmes devront être voilées !
Pourquoi les Européens adoptent-ils des positions de soumission en environnement multiethniques 3 milliards de $ de l’Arabie pour qu’Hollande arme l’armée hezbolibanaise
L’increvable Jack Lang, ou les bons comptes de l’Arabie heureuse
La civilisation arabo-musulmane : une mythification de plus
Michel Preud’Homme en Arabie Saoudite…
Obama et le Jihad entre musulmans
Mensonge et hypocrisie socialistes
Des niqabées à une cérémonie militaire à Brest : Haute Cour pour tous !
La vision des chrétiens de l’EI évoque celle des fatwas saoudiennes officielles
Le PS est aussi dangereux que l’Etat islamique
Pour des infos supplémentaires concernant la trahison de nos élus européïstes-mondialistes fricotant avec l'Arabie Saoudite, pays de l'islamisme radical,
Cliquez ici

Bref, c’est un poste clef pour déterminer ce qui, selon l’ONU, constitue ou non une violation des droits de l’homme.
Forcément, nommer l’Arabie Saoudite à la tête de cette structure fait scandale.

Le pays est célèbre pour ses décapitations en série – le pays a dû lancer une campagne de recrutement de bourreaux pour faire face aux cadences infernales —, ses châtiments corporels et ses mutilations légales, la femme n’y a même pas un statut de citoyen de seconde zone et les opposants subissent l’arbitraire le plus total.

Quant à la liberté religieuse, comment dire… qu’il suffise de rappeler que les armées des alliés américains, venus supposément sauver la pétromonarchie des griffes irakiennes en 1991, avaient interdiction d’arborer des croix rouges sur leurs ambulances et brassards d’infirmier.

Il est scandaleux que l’ONU ait choisi un pays qui a exécuté plus de gens que Daesh cette année pour présider le panel du Conseil des droits de l’Homme.

a déclaré le directeur exécutif de l’ONG UN Watch Hillel Neuer, ajoutant

« L’Arabie Saoudite détient les plus mauvais records du monde en matière de liberté religieuse, de droits des femmes, et continue à emprisonner des innocents comme le blogueur Raif Badawi.

Ce dernier a été condamné à 1 000 coups de fouet pour « insulte à l’islam » et incarcéré en prison depuis 2010. Sa peine, -50 coups de fouet hebdomadaires — a été suspendue depuis plusieurs mois, grâce à la pression de la communauté internationale, mais plus longtemps, selon sa femme, réfugiée au Canada. Selon elle, Riyad a désormais « le feu vert pour flageller à nouveau son mari ».

Autre exemple de l’application des droits de l’homme dans ce beau pays, Ali Mohammed al-Nimr, 20 ans, qui va être décapité et dont le corps sera attaché à une croix jusqu’à pourrissement parce qu’il ferait partie d’une organisation terroriste.
On voit par là la grande crédibilité de l’ONU et la totale indépendance de ses membres, notamment Occidentaux vis-à-vis des intérêts économiques et commerciaux dépendants d’une alliance avec la pétromonarchie.

le pétrole, les dollars et la politique nuisent aux droits de l’homme.

Selon l’ONG UN Watch. Comme le dirait Alexandre Vialatte avec ironie « et c’est ainsi qu’Allah est grand ».

Crédit photo : Capture d’écran Twitter


L'arabie saoudite à la tête de l'ONU

L'Arabie saoudite à la tête du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU...

Renaud Camus - L'arabie saoudite à la tête de l'ONU 2

L'arabie saoudite à la tête de l'ONU 3


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 22/09/2015 23:48
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Parti Populaire: L'Arabie Saoudite se fout des droits de l'homme: exécution barbare
#5

Logo Parti Populaire - Parti patriote de Belgique
Parti Populaire - Belgique


Ce 21 septembre 2015, Faisal Trad, ambassadeur de l’Arabie saoudite auprès de l’ONU à Genève a été élu par le Comité des Droits de l’Homme à la présidence de son Conseil  consultatif. Dans cette fonction, Faisal Trad aura pour compétence celle de sélectionner les experts ayant à se prononcer sur les violations des droits humains dans le monde. Le Parti Populaire exprime sa vive indignation quant au choix fait par le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU considérant que l’accession à cette fonction-clé du représentant d’un Etat salafiste qui punit de la peine de mort l’apostasie, le prosélytisme non musulman, l’homosexualité, l’adultère, …

A lire aussi:

Débile mais réel ! L’Arabie saoudite convoite la présidence du Conseil des droits de l’homme ! (5 articles)

Dans le même temps, demain jeudi 24 septembre, le jeune Ali Mohammed Al-Nimur (21 ans) sera décapité puis crucifié jusqu’à « pourrissement » en accord avec les prescrits légaux de la charia. Son crime : être chiite et être le neveu d’un opposant au régime saoudien. Il a lancé des cocktails molotov dans une manifestation il y a 4 ans (il avait 17 ans).

Le Parti Populaire condamne cette élection et cette nouvelle exécution barbare. Il exige du gouvernement de Charles Michel et de son ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, une réaction à la hauteur de l’indignation populaire vis-à-vis de l’ONU et de l’Etat saoudien.

Le Parti populaire demande que les enquêtes nécessaires soient diligentées en Belgique sur le financement par l’Etat saoudien des associations de fait, ASBL, mosquées, écoles, … dont les activités subversives minent notre Etat de droit.

Le Parti Populaire demande également l’expulsion immédiate de Belgique des prédicateurs salafistes.


Parti Populaire


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 23/09/2015 23:33
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: L’ONU se fout des Droits de l’Homme !
#6

Alin Mohammed Baqr Al Nimr

Ce 21 septembre, l’ambassadeur saoudien auprès de l’ONU à Genève, Faisal Trad, a été élu par le Comité des Droits de l’Homme à la présidence de son Conseil consultatif. A ce titre, Faisal Trad sera chargé de sélectionner les experts ayant à se prononcer sur les violations de Droits de l’Homme dans le monde. Les pays asiatiques (majoritairement musulmans) ont donc fait passer leur poulain sans susciter, il faut le constater, d’indignation parmi les ambassadeurs accrédités à l’ONU. Le ministre libéral belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, n’a pas jugé utile de condamner cette élection scandaleuse ni, par ailleurs les ardents défenseurs des Droits de l’Homme du PS, CdH et Ecolo et autres groupuscules gauchistes plus prompts à lapider la NVA, son président et le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, Théo Francken, pour la gestion de la crise actuelle de l’immigration.

La nomination de ce représentant d’un état monarchique, islamiste et absolu régi par les préceptes sanguinaires de la charia à la présidence de ce panel onusien n’étonnera personne : la Déclaration des Droits de l’homme en Islam adoptée au Caire en 1990 par l’Organisation de la Coopération islamique a été signée par 57 Etats régis par la charia dont l’Arabie saoudite, l’Egypte, l’Indonésie et le Pakistan. Son article 24 énonce : « Tous les droits et libertés (…) dans la présente Déclaration sont soumis aux dispositions de la charia islamique » et l’article 19 prescrit : « Il n’y aura pas de crime ou de peine en l’absence de dispositions prévues par la charia ».

Finie l’universalité des Droits de l’Homme telle que pensée dans la Déclaration de 1948. Parallèlement, la Ligue des Etats arabes (Jordanie, Algérie, Bahrein, Libye, Syrie, Palestine, Emirats arabes unis, …) ont signé la charte arabe des Droits de l’Homme entrée en vigueur en 2008 qui s’inscrit dans la lignée de la Déclaration de 1990 : assimilation du sionisme au racisme, discrimination envers les femmes, négation des droits des non-citoyens, maintien de la peine de mort y compris pour les mineurs.

Ali Al Nimr a ete arrete alors qu il avait 17 ans

Le jeune Ali Al Nimr (21 ans) condamné ce jour à la décapitation,
puis à pourrir en croix par le régime barbare d’Arabie saoudite


Ce 23 septembre, le roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud (celui à qui le roi Philippe avait présenté ses condoléances à Riyad lors de l’enterrement de son demi-frère Abdallah) devrait signer l’arrêté d’exécution d’Ali Mohammed al-Nimr, jeune chiite saoudien âgé de 21 ans condamné à la décapitation suivie de crucifixion jusqu’à pourrissement (sic) pour avoir participé à 17 ans à une manifestation contre le régime totalitaire saoudien.

Depuis le début de l’année, 84 personnes ont été exécutées dans ce paradis des Droits de l’Homme musulman, presqu’autant qu’en 2014 (90 exécutions capitales) et ce, sans que les condamnés aient pu se défendre selon nos normes occidentales. C’est plus que le nombre d’exécutions commises par l’Etat islamique que l’Arabie saoudite finance directement ou indirectement par ailleurs. Cela n’a pas empêché nos excellences et représentants du monde patronal (et syndical) de mener en mars 2014 une mission économique avec la princesse Astrid à la tête d’une délégation de 353 participants. Il est vrai que Droits de l’Homme, emplois et contrats ne sont pas toujours compatibles.

A lire aussi: Débile mais réel ! L’Arabie saoudite convoite la présidence du Conseil des droits de l’homme ! (6 articles)

On attendra sans doute vainement une réaction du politique, des partis et des syndicats belges à ces atteintes insupportables aux Droits de l’Homme surtout lorsque ces violations concernent un pays islamiste subsidiant dans « notre » Royaume moultes organisations radicales et subversives. Il est en effet plus aisé de mettre la Russie de Poutine sous embargo économique que la nomenklatura archaïque saoudienne et de se voir une nouvelle fois accuser d’islamophobie par les stipendiés de ce régime. On notera que Didier Reynders a cependant trouvé le temps d’adresser au gouvernement saoudien le 12 septembre 2015 un message de condoléances après l’accident de la Mecque. La famille d’Ali Mohammed al-Nimr aura-t-elle droit à la même faveur ?

Seul à avoir réagi, le Parti Populaire qui, par voie de communiqué de presse, en appelle à un sursaut démocratique du gouvernement :

« Ce 21 septembre 2015, Faisal Trad, ambassadeur de l’Arabie saoudite auprès de l’ONU à Genève a été élu par le Comité des Droits de l’Homme à la présidence de son Conseil consultatif. Dans cette fonction, Faisal Trad aura pour compétence celle de sélectionner les experts ayant à se prononcer sur les violations des droits humains dans le monde. Le Parti Populaire exprime sa vive indignation quant au choix fait par le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU considérant que l’accession à cette fonction-clé du représentant d’un Etat salafiste qui punit de la peine de mort l’apostasie, le prosélytisme non musulman, l’homosexualité, l’adultère, …

Dans le même temps, demain jeudi 24 septembre, le jeune Ali Mohammed Al-Nimur (21 ans) sera décapité puis crucifié jusqu’à « pourrissement » en accord avec les prescrits légaux de la charia. Son crime : être chiite et être le neveu d’un opposant au régime saoudien. Il a lancé des cocktails molotov dans une manifestation il y a 4 ans (il avait 17 ans).

L'islamo-collabo et traitre Didier Reynders

Didier Reynders à Riyad en 2012, ferait bien de faire plus qu’un communiqué
de condoléance pour l’accident de La Mecque…


Le Parti Populaire condamne cette élection et cette nouvelle exécution barbare. Il exige du gouvernement de Charles Michel et de son ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, une réaction à la hauteur de l’indignation populaire vis-à-vis de l’ONU et de l’Etat saoudien.

Le Parti populaire demande que les enquêtes nécessaires soient diligentées en Belgique sur le financement par l’Etat saoudien des associations de fait, ASBL, mosquées, écoles, … dont les activités subversives minent notre Etat de droit.

Le Parti Populaire demande également l’expulsion immédiate de Belgique des prédicateurs salafistes. »

P.H.
Le Peuple


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 24/09/2015 19:42
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !