Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Boubakeur oublie-t-il qu’il insulte les chrétiens dix-sept fois par jour ? [Application de la charia]





Boubakeur oublie-t-il qu’il insulte les chrétiens dix-sept fois par jour ?
#1

Prieres musulmans en plein Paris et insultes aux chrétiens


Quand le grand Imam de la mosquée d’Al-Azhar, cheikh Ahmed Al-Tayeb, exige du président égyptien Al-Sissi de faire décapiter les apostats, il ne fait que rappeler  les enseignements de Mahomet et de ses successeurs, les quatre califes ‘bien guidés et bien éclairés’. Il n’a rien inventé, il se conforme à l’islam, car selon Sahih Al-Boukhari, l’Apôtre d’Allah  dit : « celui qui quitte la religion, tuez-le. »

Et  pour vous en rendre compte, lisez ces versets coraniques du bien-fondé des adeptes de Mahomet.

« La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsées du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas ; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment. » ( sourate 5 verset 33)

« Ô croyants quiconque parmi vous apostasie ( quitte l’islam) de sa religion… Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d’Allah, ne craignant le blâme d’aucun moqueur. Telle est la grâce d’Allah. Il la donne à qui Il veut. Allah est Grand et Omniscient. » ( sourate 5 verset 54)

« Quiconque a renié Allah après avoir cru – sauf celui qui y a été contraint alors que son cœur demeure plein de la sérénité de la foi – mais ceux qui ouvrent délibérément leur cœur  à la mécréance, ceux-là ont sur une colère d’Allah et ils ont un châtiment terrible. » ( sourate 16 verset 106)

Ces versets sont la preuve par dix que le zindiq ( renégat) doit être égorgé. C’est sans ambigüité. L’islam est une immense prison à ciel ouvert, quand on y entre, on n’en sort jamais jusqu’à la fin des temps.

C’est par la terreur que l’islam s’est imposé depuis 622 de l’ère chrétienne ( l’Hégire – fuite de Mahomet de la Mecque à Médine). Claironner  que l’islam est une religion comme toutes les autres qu’elles soient monothéistes ou polythéistes, est un mensonge, un déni de vérité mais surtout un crime… Passer sous silence les textes coraniques qui vouent à la potence celui ou celle qui quitte sa religion, est un non sens, c’est aller à l’encontre des recommandations d’Allah.

L’apostasie est ancrée dans le logiciel de l’islam. Quinze siècles après son apparition, prétendre que l’islam est une religion de tolérance, c’est se foutre du Bon Dieu et de ses Saints. Combien de musulmans  ne furent-ils pas exécutés froidement parce qu’ils ont renié l’islam au cours de son histoire ensanglantée?

A lire aussi:

Boubakeur veut doubler le nombre de mosquées en France d’ici deux ans
L'UOIF (Frères musulmans) veut que deux fêtes de l’islam deviennent des jours fériés en France

Nouveaux programmes : islam obligatoire, christianisme et Lumières facultatifs
Servez-vous, chers Africains, nos femmes sont à vous…
Invasion en cours: La stratégie islamiste

Complices de l’islamisme: il faudra rendre des comptes un jour…


Eh bien, des millions de personnes et parmi eux d’éminents philosophes, penseurs, poètes et pas des moindres, furent décapités  pour apostasie comme par exemple :

Djad Ibn Dirham qui fut exécuté sur ordre du calife omeyade Hisham vers 742 parce qu’il avait accusé Mahomet de mensonges et avoir nié la résurrection.

Ibn Al Muqaffa qui fut brûlé en 760 sous le calife abbasside Al-Mansour, car considéré comme un zindiq ( apostat). Ibn Al Muqaffa est connu pour sa traduction en arabe des œuvres de la littérature  perse    ( pahlavi). Sa traduction du livre Kalila et Damna du perse à l’arabe, lui-même inspiré des fables en sanskrit de Bidpai (recueil de contes et de fables indous), est considéré jusqu’à nos jours comme un modèle du style littéraire.

Ibn Abi-Al-Awja qui fut assassiné en 772,  avait dit : «  Si Dieu est bon, pourquoi existe-il des catastrophes, des épidémies… ? » était un apostat qui avait avoué qu’il avait fabriqué plus de quatre mille hadiths. L’islam n’est-il pas une auberge espagnole ? C’est à méditer et à prendre en considération.

Mahmoud Mohamed Taha, qui était un politicien et un  théologien libéral soudanais fut  pendu en 1985 dans une prison de Khartoum par le sanguinaire et dictateur Gaafar Nimeiry. Son seul crime, c’est  d’avoir suggéré de mettre de côté le coran de Médine et de ne garder que celui de la Mecque.

M. Dalil Boubakeur pourra-t-il  confirmer ces faits historiques, lui qui veut se lancer à l’assaut  des églises de France et de Navarre pour y faire prospérer la charia qui  décapite les zindiqs (apostats ) ?

Toute honte bue, il ose déclarer sur Europe 1 que : « c’est le même dieu, ce sont des rites qui sont voisins fraternels. Musulmans et Chrétiens peuvent coexister ». Et alors que deviennent pour lui les versets de la sourate 9 ( le repentir)  où Allah voue les chrétiens au purgatoire ? Les met-il à la poubelle ? Si telle était sa décision, les non musulmans et les apostats seraient ravis, mais comme la takkya le domine même dans son sommeil, il n’est pas question pour lui de renier les paroles d’Allah et de son Envoyé. Il cherche à mener les Français en bateau pour mieux les entuber afin de les anesthésier  et islamiser ainsi la France sans faire de remouds. Sa technique ne déroge pas aux recommandations de Mahomet qui a instruit ses adeptes de dominer le monde par l’épée,  la terreur,  la ruse, la dissimulation, le double-discours et le mensonge religieux permanent.

La haine et la diabolisation des chrétiens par Allah, ne sont-elles pas décrites minutieusement dans le coran ?

« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdissent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation ( jzya) par leurs propres mains, en état d’humiliation.» ( sourate 9 verset 29)

« Les Juifs disent : « Uzayr est fils d’Allah » et  les Chrétiens disent : «  Le Christ est fils d’Allah ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! Comment s’écartent-ils de la vérité. » ( sourate 9 verset 30)

« Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d’Allah, alors qu’on ne leur a commandé que d’adorer un Dieu unique. Pas de divinité  à part Lui. Gloire à lui, Il est au-dessus de ce qu’ils lui associent. » ( sourate 9 verset 31)

Et Mahomet, n’a-t-il pas dit, selon sahih Muslim : «  Il faut rabaisser les nazaréens ( chrétiens) quand vous les rencontrez sur le chemin en les humiliant. »

Ou encore : « Les polythéistes – y compris les chrétiens dans ce cas – sont voués au feu de l’enfer. »

Qui peut prétendre le contraire ?

La liste des versets coraniques et des hadiths est longue où les chrétiens sont considérés comme des hérétiques et qu’ils doivent être soumis au bon vouloir du dieu de la Mecque, de gré ou de force.

M. Dalil Boubakeur oublie-t-il que dix sept fois par jour en accomplissant ses cinq prières, il insulte les chrétiens en récitant la sourate 1 – la fatiha (l’ouverture) ?

Mais de qui se moque-t-il, quand il affirme sur Europe 1 que les chrétiens et les musulmans peuvent coexister car ils ont des rites religieux voisins ? Veut-il s’accaparer par la tromperie et l’obséquiosité des églises françaises, car pour le moment, l’islam est incapable de les prendre par la force comme il a pris l’habitude  depuis la conquête de Khaybar, cette oasis prospère juive située au nord de Médine, en 628-629 ? A-t-il oublié les foutouhats (les conquêtes) si chères aux mahométans ?

Apparemment, il tente de conditionner les esprits des Français pour sa future razzia grâce à l’aide de l’oligarchie politico-médiatique dirigeante qui pense déjà à la moisson des voix musulmanes en 2017.

M. Dalil Boubakeur caresse dans le sens du poil  les chrétiens de France tout en essayant de faire main basse sur leurs églises par la tromperie et la duperie comme il est d’usage en islam.  Il n’a rien inventé, il ne fait que reproduire ce qu’ont fait ses ancêtres conquérants : prendre par la force ou par la ruse tout bien  qui ne leur appartient pas. Par ces mots faussement innocents, il veut montrer à ses coreligionnaires que tout est possible dans la patrie de Montesquieu maintenant que l’islam  y est la deuxième religion. Il suffit d’un chouia de duplicité pour obtenir gain de cause. Puisque l’oligarchie régnante lui montre le chemin à suivre, pourquoi s’en priverait-il ?

Ces églises qu’il réclame, ne sont-elles pas  le cadeau qu’il veut offrir aux musulmans en ce début du ramadan, période qui est propice au djihad selon le coran ? Veut-il leur faire rappeler la bataille de Badr en tentant de s’emparer des églises sans crier gare ?

Et Dalil Boubakeur ne suit-il pas à la virgule près  les enseignements coraniques pour prendre possession des églises de France ? Il est malin le gus, il faudra s’en méfier, car son sac à malices est plein à craquer d’astuces sataniques  prodigués par le dieu de la Mecque pour conquérir la France, la rendre plus islamique que Médine, anciennement Yathrib la juive, avec le concours bien veillant de la caste inculte qui dirige le pays et qui ignore tout de l’islam et de ses coups tordus pour s’imposer afin de dominer le monde. Fut-il par la mesquinerie et l’indignité.

Le cynisme de Dalil Boubakeur s’inscrit dans la ligne directrice de l’islam conquérant. Il prétend qu’il aime les chrétiens alors que le coran les considère comme des dhimmis et pire encore  des infidèles auxquels il faut couper les têtes. Mais à y réfléchir de près, avec son idée de mettre la main sur des églises, n’espère-il pas faire couler la France comme l’islam l’a fait à l’ensemble des pays où il règne sans partage ?

Les masques sont tombés et les Français doivent se réveiller de leur léthargie sinon, ils finiront par ‘être  croqués’ par la religion de paix et d’amour.

Hamdane Ammar


****

L'islam n'est pas une religion,
c'est une idéologie politique mortifère,
dangereuse pour la démocratie.

Le «coran» ne prend pas de Majuscule, ce n'est pas un nom propre

L'islam incite au meurtre, au viol, à l'esclavagisme, à la pédophilie, à la haine, ...
Il est donc "imbécile" de croire que c'est une "religion comme les autres".

En voici quelques preuves:

Dix mesures pour limiter l'islamisation de l'Europe
Le djihad universel : La guerre mondiale de l’islam radical

Islam : les trois phases du djihad - (vidéo décrivant comment l'islam va conquérir l'occident)
La Valse à trois temps du djihad, par Olaf de Paris 
Eurabia : La planification de l'islamisation de l'Europe
(trahisons de vos élus "Extrémistes-Européïstes-Mondialistes")
L'islam c'est la peur !
Les Juifs sont les descendants des singes et des porcs
L’« islamophobie » et le jihad idéologique moderne
Selon la charia, le crime d'honneur n'entraîne pas de sanction
Islam: La valeur d'une femme comparée à celle d'un homme
Islam: Mentir (la taqiya et le kitman)
Le Lupanar d'Allah
La persécution des chrétiens par les Musulmans
Islam: De l'amitié entre musulmans et non musulmans
Islam: La conversion de force
Les combats de Mahomet: escarmouches, grandes batailles et... crimes de guerre ?
Islam: Le Mariage provisoire (prostitution)
Quelle édition du coran utiliser ? Par Philippe Jallade
L’islam, une erreur de l’humanité
Le voile islamique aux origines de l'islam et aujourd'hui
Islam: De l'esclavage
Islam: L'apostasie
Islam: Les attentats suicides (le martyre)
Islam: Battre son épouse
Islam: Lapider les personnes coupables d'adultère
Islam: Voler les autres
Islam - Briser les mythes de l’islam : La Mecque

Complices de l’islamisme: il faudra rendre des comptes un jour…




http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 20/06/2015 21:51
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !