Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Brest: Salafisme en France, des enfants d’une école privée catholique visitent la mosquée Sunna [Actualité en France]




(1) 2 3 »

Brest: Salafisme en France, des enfants d’une école privée catholique visitent la mosquée Sunna
#1

L'imam Rachid Abou Houdeyfa

Quelle école brestoise a envoyé ses élèves visiter la mosquée Sunna, dirigée par l’imam Rachid Abou Houdeyfa ?

Telle est la question que se posent des internautes, après la publication d’une vidéo sur Internet montrant l’imam accueillant, au sein de la mosquée, les élèves d’une école de Brest. Selon nos sources, il s’agirait d’enfants du groupe scolaire privé catholique situé dans le quartier de Pontanezen, à proximité immédiate de la mosquée . Nous n’avons pour le moment pas pu avoir confirmation définitive de cette information.

Durant trente minutes, l’imam salafiste explique aux enfants tous les fondements de la religion musulmane, qu’ils ne connaissent pas, hormis l’institutrice qui affirme avoir déjà « visiter une mosquée en Turquie, à Antalya ».


https://www.youtube.com/watch?v=3Jbpm5ZAVes

En 2013, Rachid Abou Houdeyfa avait adressé des lettres aux établissements scolaires de la région afin de les convier à visiter la mosquée, appel qui était resté lettre morte, tant cette dernière inquiète jusqu’aux autorités.

La mosquée Sunna de Brest est particulièrement surveillée par les services de renseignement français, en raison de son orientation islamiste. Plusieurs enquêtes portant sur le salafisme en France et ses bastions évoquent systématiquement la mosquée brestoise comme en étant un des pilotes de son développement en France.

Récemment, c’est Dounia Bouzar, figure de l’Observatoire de la laicité, proche du gouvernement,  qui a épinglé la mosquée pour les discours qui s’y tiennent, évoquant « un double jeu » joué par les responsables , tout en faisant le lien avec les dérives djihadistes. Une intervention condamnée par le Centre culturel islamique de Brest, qui gère la mosquée, avec évocation de poursuites judiciaires à la clé.

Des millions de vues sur Youtube

Les enseignements de celui qui est surnommé « l’Imam Rachid » attirent des fidèles de toute la Bretagne à la mosquée de Brest : sur Internet, ses vidéos touchent jusqu’à 200 000 ou 300 000 personnes. Sans compter les 153.405 « j’aime » sur sa page Facebook et 8.500 abonnés à son compte Twitter, 68.763 autres à sa chaîne YouTube.

A lire aussi:

Des niqabées à une cérémonie militaire à Brest : Haute Cour pour tous !
Ces Bretons qui se convertissent à l’Islam [reportage exclusif]
Le Maire de Brest interdit l’épiphanie mais accorde 160.000 euros à un édifice musulman
Des « jeunes » incendient leur centre social : vite, reconstruisons-le !
Brest : sixième agression du local du FN, toujours aucune arrestation…

L’Imam intervient sur tous les sujets de société afin de guider les fidèles, de la validité du piercing en islam au rapports intimes que doit avoir le bon musulman, en passant par l’actualité récente, et notamment ce qui concerne les attentats islamistes . Une vidéo polémique, apologie du port du voile islamique et intitulée « 3 minutes pour te convaincre de mettre le hijab » a également été publié en 2012.
En 2004, l’ancien Imam de la mosquée Sunna de Brest – Yahia Cherif – avait été expulsé par les autorités, après avoir appelé au Jihad. La mosquée est répertoriée depuis de nombreuses années comme accueillant des musulmans radicaux. Des appels et une pratique que condamne aujourd’hui l’Imam Houdeyfa dans ses vidéos. Début 2015, 29 cas de radicalisation djihadiste ont été signalés en Finistère.

Une mosquée proche du salafisme et de l’application intégrale du Coran

Le salafisme est un courant sunnite de l’Islam, basé autour de la lecture originelle du Coran et de la Sunna, sans interprétation possible des textes religieux. Le pays du monde qui applique la charia , la loi islamique, de façon intégrale comme le prêchent les salafistes, est l’Arabie saoudite. D’autres pays musulmans, comme le Koweït, le Bahreïn, les Émirats arabes unis, le Qatar, Brunei, Oman, leYémen, l’Iran, le Pakistan, l’Afghanistan, la Libye, la Malaisie et l’Indonésie appliquent également la loi islamique.
Parmi les fondements de la loi figurent les Hudud, les peines légales prescrites par le Coran ou la Sunna, qui ne peuvent être modulées car prescrites par Dieu et qui doivent donc être suivies par l’ensemble de l’Oumma, la communauté musulmane mondiale.
Le vol est ainsi puni d’une main coupée, le banditisme de la peine de mort ou de l’exil, l’adultère de cent coups de fouets.
En fonction des interprétations, l’homosexualité, ainsi que l’apostasie (le fait de renier la religion musulmane) peuvent également être sanctionnées de mort, même si ces sanctions ne sont pas dictées par le Coran.

L’Imam de Brest – qui se sait particulièrement surveillé par les autorités – attache un soin important à ne pas intervenir sur ces sujets de sociétés, certains l’accusant de pratiquer la Taqiya, pratique consistant à cacher sa foi afin d’éviter tout préjudice ; cette pratique est toutefois condamnée par le sunnisme dont se revendique Rachid Abou Houdeyfa.

Signe de l’audience grandissante et de l’implantation durable des fidèles de M. Houdeyfa, un projet d’école coranique, validé par la municipalité brestoise (PS) de François Cuillandre, pourrait voir le jour prochainement, les dons et la solidarité entre musulmans permettant au Centre culturel islamique d’envisager les travaux à court ou moyen terme.

Selon les services de renseignements qui surveillent la mosquée, l’Imam ne représenterait toutefois pas « une menace directe pour la sécurité de l’Etat » dans le sens où le regroupement de fondamentalistes rue de Gouesnou (lieu où se trouve la mosquée) « permet de mieux les surveiller ».
Un policier brestois alerte néanmoins sur le fait qu’ « énormément de jeunes désoeuvrés du secteur sont facilement influençables et ouverts à l’adoption d’un certain nombre d’idées et de préceptes bien éloignés de la culture et de la tradition française » comme en témoignent « les voyages à la Mecque répétés », et « une tendance à l’entre-soi, au repli communautaire »avant de conclure : « vous conviendrez que voir certaines femmes voilées de la tête au pied, dans la campagne brestoise ou à Pontanézen détonne un peu dans le décor Breton et inquiète ».

Breizh-info a publié récemment la chronique du livre choc de Majid Oukacha « il était une foi » qui synthétise des années de travaux sur le Coran et la Sunna, sans interprétation, en expliquant également pourquoi il est devenu apostat et a cessé de croire.

Source


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 11/07/2015 23:40
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Brest: Par leur silence, maire et préfet sont complices de l’imam salafiste
#2

Rachid Abou Houdeyfa imam salafiste à Brest

Lettre ouverte au Préfet du Finistère et au Maire de Brest

Monsieur le Préfet du Finistère, Monsieur le Maire de Brest,

C’est une citoyenne révoltée qui s’adresse à vous pour demander d’intervenir d’urgence contre l’imam salafiste Rachid Abou Houdeyfa qui sévit depuis de trop longues années dans sa mosquée du quartier de Pontanézen, à Brest, sur internet par la diffusion massive de ses nombreuses vidéos de prêches, et lors des nombreux « congrès » islamiques auxquels il participe, comme récemment à Pontoise, ce dernier congrès ayant pour une fois intéressé la presse grâce à l’intervention des Femens.

C’est tout particulièrement le sort des enfants de Brest qui me pousse à vous écrire suite à cette  séance d’endoctrinement relayée par la vidéo suivante, fort longue (40mn), épuisante par son ineptie et scandaleusement dangereuse pour de jeunes et même très jeunes esprits immatures. Je vous prie de bien vouloir prendre le temps de la visionner dans son intégralité:



https://www.youtube.com/watch?v=3Jbpm5ZAVes


Vous ne manquerez pas de noter quelques « points forts » dans le délire mortifère du sieur Houdeyfa. Par exemple à partir d’environ 8 mn : ceux qui écoutent de la musique écoutent Sheitan (Satan), car la musique excite et la musique c’est la voix de Satan! A partir d’environ 16 mn, ceux qui chantent ou pratiquent la musique « seront engloutis par la terre et transformés en singes et en porcs » «ici, ceux qui aiment la musique c’est ceux qui aimeraient bien être transformés en singes et en porcs » » si tu aimes la musique tu es aimé par Satan! », et ainsi de suite…Vous noterez également que de toutes jeunes fillettes sont voilées de la tête aux pieds. Je me pose une question de bon sens : comment ces enfants qui subissent ce genre de lavage de cerveau une fois par semaine parviendront-ils à s’intégrer dans une société moderne et progressiste, comment parviendront-ils à devenir des citoyens français épris de liberté de conscience, ouverts aux autres et respectueux de l’égalité homme-femme, comment pourront-ils respecter nos lois laïques et considérer l’exercice de leur foi comme chose intime?
Cet homme est un poison pour les jeunes de Brest, c’est une plaie pour les femmes à qui il ordonne le port du hijab comme lors de ce prêche :

http://www.dailymotion.com/video/xrxn ... rachid-abou-houdeyfa_news

Je vous laisse le soin, Messieurs, de visionner d’autres vidéos que vos assistants trouveront en deux clics, afin de bien prendre conscience du degré d’obscurantisme de ce sinistre personnage.
Monsieur le Maire, ce nuisible est en train de construire une école coranique sur votre commune, à côté de sa mosquée. Qu’avez-vous fait pour l’en empêcher? Le télégramme de Brest a relayé votre réponse pitoyable : « Il y a la loi, la stricte loi et elle s’applique à tous de la même façon. On n’a pas le droit de communiquer sur l’instruction d’un permis de construire tant qu’il est demandé à titre privé, ce qui est le cas de l’association qui gère la mosquée Sunna, explique-t-on. Ensuite, une fois qu’il est instruit et s’il est accordé, il est rendu public. Chacun est libre de saisir le tribunal administratif, dans un délai de deux mois, s’il l’estime nécessaire ».
http://www.letelegramme.fr/finistere/ ... l-10-07-2015-10700238.php
Monsieur le Préfet qui y a-t-il de pire comme « trouble à l’ordre public » que la propagation d’une telle idéologie subversive digne des pires dérives sectaires? Allez-vous abandonner ces enfants vulnérables? Pourquoi MIVILUDES reste-t-elle silencieuse?
Ce personnage grotesque et destructeur du fameux « vivre-ensemble »que, sans aucun doute vous ne manquez pas de chérir,  fait partie d’une légion de « prédicateurs » qui prolifèrent dans toute la France, prêchant de mosquée en mosquée, déversant leur fiel nauséabond sur les esprits malléables, générant un refus de nos valeurs républicaines, une haine de la France et, hélas, une dangereuse radicalisation qui ne peut que nous conduire au chaos. Attendez-vous d’autres massacres de journalistes, d’autres décapitations, d’autres attentats dans des églises ou dans des trains? Attendez-vous que de petits enfants deviennent des bombes humaines car un imbécile mortifère ne leur aura parlé que du Paradis d’Allah et du refus de nos valeurs et de nos traditions?
Monsieur le Préfet, Monsieur le Maire, il est temps de réagir, de lever vos augustes postérieurs de vos confortables fauteuils, symboles d’une belle carrière toute tracée, de faire oeuvre de salut public, d’aller au charbon et de foutre un grand coup de pied au cul à l’intolérable imam Rachid Abou Houdeyfa!

Danielle Moulins

A lire aussi;

Brest: Salafisme en France, des enfants d’une école privée catholique visitent la mosquée Sunna

DOSSIER:Invasion en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus...(245 articles)
Débile mais réel ! L’Arabie saoudite convoite la présidence du Conseil des droits de l’homme ! (4 articles)
2005-2015 - Le "NON" 10 ans après : Une première victoire des peuples européens sur le fédéralisme
Europe : Liste des traitres qui ont voté le "Traité de Lisbonne" contre l'avis du peuple français

Complices de l’islamisme: il faudra rendre des comptes un jour… (8 articles)
Eurabia : La planification de l'islamisation de l'Europe
Eurabia ou l’islamisation de l’Europe : le pire complot de tous les temps
Mon Coran m’autorise à tuer tous les musulmans…
Européens, allons-nous nous laisser égorger ?

Manifestation contre la déferlante migratoire - Jeudi 24 septembre à 19h30...
Immigration massive: Signez la pétition adressée au Président de la République 


***


A voir aussi et à partager massivement ;O)

La violence du coran

La vie et les propos haineux de Mohamet rapportés par les hadiths

Mépris, rejet, haine et discrimination des non-musulmans prêchés dans une mosquée

 

 http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 23/09/2015 20:32
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Les Bretons dans la rue pour en finir avec la mosquée salafiste de Brest
#3

Nous profitons de l’interview de Ronan Le Gall pour signaler que, après la manifestation contre la mosquée de Quimper, après le rassemblement fin juin pour protester contre la décapitation de Hervé Cornara, une fois de plus, jacobins et indépendantistes oublieront leurs divergences le 10 octobre pour s’unir face à l’islamisation de notre pays.
Résistance républicaine et Adsav appellent, main dans la main, les Bretons à venir nombreux le 10 octobre devant la mairie de Brest pour demander la fermeture de la mosquée salafiste et l’expulsion de l’imam de Brest.

Christine Tasin

***

Ronan Le Gall


Riposte Laïque : Tu es président de l’association indépendantiste bretonne Adsav. Peux-tu nous présenter ton mouvement et nous dire quelles sont tes autres activités dans la vie ?

Ronan Le Gall : Adsav! est un parti crée au début de l’année 2000. Nous sommes les seuls indépendantistes dits de droite nationale, les seuls conscients des enjeux qui minent la civilisation européenne. Nous sommes Bretons ET Européens. ça ne veut pas dire que nous voulons égorger le peuple français, seulement nous souhaitons que chaque peuple, quel qu’il soit bénéficie de structure étatique et de reconnaissance internationale. il s’agit du droit fondamental des peuples.

A lire aussi:

DOSSIER: Invasion en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (258 articles)
Brest: Salafisme en France, des enfants d’une école privée catholique visitent la mosquée Sunna (4 articles)

Par ailleurs, je suis père de famille et marin de commerce de profession. ce qui fait que j’ai pas mal voyagé, que ce soit en Europe ou sur d’autres continents. du coup, quand je parle de certains sujets déclarés tabous par les tenants du système, je pense quand même savoir un minimum de quoi je parle…

Riposte Laïque : On dit souvent que la Bretagne est encore préservée, et que l’islam y est fort peu présent. Que penses-tu de cette affirmation ?

Ronan Le Gall : Il s’agit d’une vision totalement erronée de la réalité. on ne compte plus les mosquées construites ces dernières années à Nantes, Rennes, Quimper, les nombreux projets à Vannes, Lorient, Guingamp, Locminé. certains ont même poussé le vice à déclarer le minaret de la mosquée turque de Nantes « bâtiment breton de l’année » en 2009…

Après, on ne peut oublier les gens de Forsane Alizza arrêtés à Nantes et Vannes, David Drugeon éliminé par les américains alors qu’il avait quitté Vannes pour rejoindre al quaida, tout comme un nantais. Sur Quimper, une jeune fille de 23 ans est partie cet été en Irak. ce départ fait suite à celui avorté l’année dernière d’une gamine de 13 ans qui voulait, elle, rejoindre la Syrie. Un dernier exemple, à Rennes, dans le quartier du blosne, le dernier boucher traditionnel a fermé ses portes il y a 2 ans, après avoir eu sa vitrine cassée près d’une vingtaine de fois. son malheur? vendre du porc et ne pas faire de halal. Comme partout ailleurs, par la terreur, on impose ses lois…

Riposte Laïque : L’imam de Brest, Rachid Abou Houdeyfa, paraît avoir fait parler de lui, ces derniers temps, dans une vidéo qui a beaucoup circulé sur la toile. Connais-tu bien ce personnage ?


https://www.youtube.com/watch?v=3Jbpm5ZAVes


Ronan Le Gall : ça fait 5 ans que j’ai l’ai découvert. ce fut immédiatement le coup de foudre. entre son air aimable, sa voix mélodieuse et ses inepties, je suis immédiatement tombé sous le charme. Pour bien situer le contexte, il faut savoir que son prédécesseur a été expulsé en raison de ses propos. pour celui ci, ce sera plus délicat puisqu’il est français grâce à l’ineptie que constitue le droit du sol… après, nous ne désespérons pas le voir expulsé de Bretagne! j’ai commencé à regarder ses vidéos. la première que j’ai vu m’a littéralement subjugué: intitulée 30 minutes pour te convaincre de porter le hijab la vision qu’il donne de la femme à partir de la 48 ème seconde est époustouflante. comment se fait il que les associations féministes n’aient jamais rien dit?



https://www.youtube.com/watch?v=sFJckNjnmyM

 

En 2013, nous avons eu vent d’un courrier qu’il venait d’envoyer aux collèges de Brest et ses alentours. nous avons diffusé ce courrier avec une vidéo tournée lors d’un départ avec les enfants de la mosquée. les propos étaient édifiants. digne d’un embrigadement. la diffusion que nous avons fait de ce courrier a eu pour conséquence qu’aucun collège n’a répondu favorablement à ses avances. hélas, en juin de cette année, un collège catholique est allé visité cette mosquée…

par ailleurs, j’ai en ma possession un dvd de propagande qui a été distribué dans les boites à lettre de Quimper, essentiellement auprès de femmes seules. https://www.youtube.com/watch?v=tbOnVg3xThs



https://www.youtube.com/watch?t=1&v=tbOnVg3xThs

 

Riposte Laïque : Quelle est l’attitude de la municipalité brestoise devant cet imam salafiste ?

Ronan Le Gall : silence radio et soumission. dans le quartier de la mosquée, des employées de commerces ont subi des pressions pour cacher leurs jambes, vous ne trouverez pas de sandwichs au jambon, le restaurant asiatique est halal. Pour ce qui est de la soumission, le maire François Cuillandre vient de signer un permis de construire pour une école coranique. les voisins sont à bout. j’ai assisté par hasard à une sortie de prière un vendredi après midi. c’est hallucinant. j’invite toutes les personnes qui pensent que la Bretagne est épargnée par ce fléau d’aller un vendredi après midi à la sortie de la mosquée. elles verront par elles mêmes…

Riposte Laïque : Des actions sont-elles prévues, pour permettre à la population bretonne de réagir ?

Ronan Le Gall : Nous avons convenu d’une manifestation le 10 octobre pour demander la fermeture de cette mosquée. ce n’est pas la première fois qu’il y a des soucis, il y a de l’embrigadement de mineurs, les sujets dits à risques ont tous le point commun d’être passés par cette mosquée. maintenant, ça suffit. il faut la fermer definitivement. changer d’imam ne changera rien, on le voit bien avec ce cas précis.

Riposte Laïque : Quels rapports l’indépendantiste que tu es entretient-il avec le mouvement Résistance républicaine, qui ne cache pas son attachement à la République une et indivisible ?

Ronan Le Gall : Aucun. D’ailleurs, notre première rencontre avec Christine Tasin a pour le moins été mouvementée. Un vif échange nous a opposé, avant que des barbus accompagnés de racailles ne viennent s’en prendre à l’hôtel où se tenait la conférence. nous n’avons pas la même conception de la nation, et, pour nous, le jacobinisme est un des pire cancer de la société moderne.

Malgré tout, au delà de nos différences, et surtout de nos divergences, nous faisons tous preuve d’assez de maturité politique pour travailler sur un but commun et précis : la fermeture de cette mosquée.

Ronan Le Gall
Propos recueillis par Pierre Cassen



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 29/09/2015 00:15
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !