Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Nous sommes tous des assassins [Actualité en France]





Nous sommes tous des assassins
#1

Nous sommes tous des assassins

Nous sommes aussi coupables que les Allemands qui ont laissé le régime nazi
décimer le peuple juif et bien d'autres innocents.
Plus même, car dans les années 40, il n'y avait ni la télé, ni Internet,
ni ce déversement continu d'informations.

Nous sommes tous des faibles, des couards, des pleutres, des dégonflés jusqu’à en devenir des criminels, des assassins par silence interposé. À commencer, bien sûr, par nos dirigeants, tous ceux qui ont en main les destinées du monde dit libre. D’Obama à Hollande, tous sont responsables de laisser se dérouler au cœur du Moyen-Orient, sous nos yeux, un pogrom, un génocide, un massacre – appelez cette extermination du nom que vous voulez.

Oui, j’ose l’affirmer très fort, sur cette modeste page : nous sommes aussi coupables que les Allemands qui ont laissé le régime nazi décimer le peuple juif et bien d’autres innocents. Plus même, car dans les années 40, il n’y avait ni la télé, ni Internet, ni ce déversement continu d’informations.

Oui, nous sommes coupables de ne pas forcer nos gouvernements à aller se battre pour anéantir ces fous d’Allah. Comme nous le fûtes lorsque Pol Pot extermina trois millions de ses concitoyens, ou encore lorsque Hutus et Tutsis se décimèrent sans que nos puissances militaires levassent le petit doigt, ou si peu.

A lire aussi:

Pourquoi les lois d’Allah sont pires que les lois nazies (40 articles)
Invasion en cours: La stratégie islamiste (47 articles)
Complices de l’islamisme: il faudra rendre des comptes un jour…
Charlie Hebdo assassiné par l'islam ! Par des musulmans ! (100 articles)
Charlie Hebdo : les attaques provenaient… de l’Élysée !
Charlie : grossière récupération politicienne  (34 articles)
Les profiteurs de la diversité : « La diversité, on a (presque) tous à y gagner ! »
Les trois menaces mortelles contre la civilisation européenne
Sami Aldeeb : Personne n’ose dénoncer la colonisation islamique de la France
Invasion musulmane - «Jusqu’à un million d’immigrants de Libye en 2015 » : Le directeur de Frontex
Carnages djihadistes à Paris : ce n’est qu’un début
[Vidéos] L’islam dans les banlieues en Europe ... Commencez à trembler, c'est du lourd !!!
Léa, 15 ans, approchée sur facebook : ils nous demandent de faire des attentats en France
Jusqu’où iront la trahison des dirigeants et l’hypocrisie des médias ?
Si Cazeneuve avait fait son travail, Aurélie Châtelain serait encore en vie (18 articles) 

[France] 700.000 mariages forcés en 10 ans: la sonnette d'alarme est tirée !

Aymeric Chauprade a raison, Français, il va vraiment falloir se réveiller

Oui, nous sommes damnables car en 2015, nous sommes au courant de tout. Nos écrans nous offrent l’innommable tous les jours que Dieu fait. Et il s’agit bien là de Dieu, enfin, non, pas le nôtre : celui loué par Mahomet (que son nom ne soit pas béni), pour qui ces ignominies sont faites quotidiennement.

Nos journalistes nous ont commenté en direct l’arrivée d’Isabelle Prime, notre malheureuse otage accueillie en fanfare par Hollande et Fabius pour un petit coup de pub en passant. Mais tous restent silencieux sur l’agonie de la Syrie, sur l’horreur qui y règne, sur l’avancée spectaculaire de ces barbares brandissant la sinistre bannière noire, variante de l’étendard de Mahomet. Avec la conquête de la ville d’Al-Qaryatayn le 7 août, les guerriers d’Allah sont à moins de 50 kilomètres de la frontière libanaise. Dès leur arrivée, ils ont kidnappé 170 musulmans sunnites et 60 chrétiens, et enfermé chez eux le reste des habitants pour s’en servir de bouclier en cas de contre-attaque. 


Combien d’entre eux iront rejoindre les marchés d’esclaves où une fille de 10 à 20 ans se négocie à 100 euros, une femme de 30 à 40 ans 52 euros ? Combien d’entre eux seront crucifiés ou décapités au nom de la charia ?

Selon le site catholique Aleteia, M. Pascal Gollnisch, directeur général de L’Œuvre d’Orient, a fait part de son désarroi sur les ondes de Radio Vatican. « Je suis abattu de penser que l’État islamique progresse encore en Syrie. Nous n’arrivons pas à neutraliser cette force terroriste. En Irak, pas un seul millimètre carré n’a été libéré dans les zones de peuplement chrétien. Cette manière de laisser Daech prospérer est incompréhensible. C’est une faute morale et une erreur stratégico-politique. » Et il poursuit : « Cela renvoie à la responsabilité du régime de Damas et à celle de la communauté internationale. C’est tout à fait affligeant. » Le patriarche de l’Église syriaque catholique, Mgr Ignace Joseph III Younan, évoque, lui, un « nettoyage ethnique » selon la religion et dénonce avec force le silence et l’inaction des gouvernements occidentaux.

Mais, hélas, parce que MM. Obama, Hollande et consorts ont décidé qu’Assad était pire que le califat islamique, nos armées n’aideront pas son armée affaiblie par quatre ans de guerre à combattre les barbares. Ils savent que, seul, Assad ne remportera pas la bataille de Syrie. Une préférence criminelle.

Il n’y a pas qu’Assad qui est responsable des 240.000 morts de cet horrible conflit. 240.000 morts dont 12.000 enfants… Le grand responsable, c’est notre silence, notre laisser-faire. Notre faiblesse. Comme si nous avions peur de la réaction de nos propres populations musulmanes.

 

Journaliste

Publié le: 14/08/2015 22:59
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !