Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Le communautarisme turc n’a pas sa place en ACAL [Actualité Front National ]





Le communautarisme turc n’a pas sa place en ACAL
#1

Florian Philippot - Front National patriote

Le président de la République de Turquie a tenu hier un meeting à Strasbourg devant plus de 12 000 personnes, dans ce qui apparaît plus que jamais comme une nouvelle démonstration des dégâts de l’immigration massive et du communautarisme en France.

Le caractère revendicatif de cet événement interroge en effet sur le degré d’assimilation des populations participantes. Monsieur Erdogan a ainsi excité sans gêne un nationalisme turc qui n’aurait rien de problématique si ce meeting s’était déroulé en Turquie et non à Strasbourg.

A lire aussi:

[UE] Haute trahison politique de plus: La Turquie en Europe, c’est fait dans 2 ans ! Allah Akbar ?
DOSSIER: Invasion en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (289 articles)
[UE] L’Union européenne (Europe des traitres) s’effondre comme naguère l’URSS
Eurabia : La planification de l'islamisation de l'Europe
Eurabia ou l’islamisation de l’Europe : le pire complot de tous les temps (4 articles)
Europe : Liste des traitres qui ont voté le "Traité de Lisbonne" contre l'avis du peuple français
Complices de l’islamisme: il faudra rendre des comptes un jour… (8 articles)

Critiquant les Etats européens pour leur aide soi-disant «insuffisante » aux migrants, le président turc s’est en outre payé le luxe de multiples provocations alors que le continent européen est actuellement en proie à une crise migratoire sans précédent, et que la Turquie joue quant à elle un rôle pour le moins trouble dans la guerre contre l’Etat Islamique, en partie à l’origine de ces mouvements de population.

Pour le Front National, il importerait de savoir combien de Français se sont rendus à ce meeting qui pose clairement la question de la double nationalité et de l’allégeance à une puissance étrangère. Lorsque Monsieur Erdogan regrette par exemple l’absence de « citoyens d’origine turque » à l’Assemblée nationale ou au Sénat, nous lui rappelons que les parlementaires français représentent la Nation toute entière et qu’un Français d’origine turque est Français et pas Turc.

Dans ce contexte d’exacerbation du communautarisme par un chef d’Etat étranger en France, le Front National condamne le silence complice des autorités françaises.

Si le Front National remporte la région Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine, nous nous montrerons particulièrement fermes et vigilants face aux dérives communautaristes en tout genre. Nous voyons en outre dans cette manifestation une raison supplémentaire de nous opposer à la construction d’une deuxième grande mosquée à Strasbourg : projet porté par une association communautariste turque.

Communiqué de presse de Florian Philippot, tête de liste Front National en région Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine


***

Rejoignez Les Patriotes ! (Voir aussi sur Facebook)

Notre mission est de redessiner un avenir pour notre jeunesse.
Nous avons besoin qu'elle s'engage à nos côtés au service de la France !
Il est temps de se porter volontaire ! lespatriotes.net





Publié le: 06/10/2015 00:25
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: Le Grand Turc à Strasbourg. Erdoğan humilie la France
#2

Le Grand Turc à Strasbourg. Erdoğan humilie la France

Islamiste turc humilie la France et son peuple à strasbourg - 4-octobre

Est-ce normal qu’un autocrate étranger, aux amitiés très louches,
puisse tenir un meeting ultra-nationaliste menaçant notre unité nationale sur notre propre sol ?

En l’an 1669, la cour de Versailles recevait pour la première fois l’ambassadeur du Grand Turc. Le personnage n’était pas aussi éminent qu’attendu, et Louis XIV s’en sentit offusqué. Afin de ridiculiser l’émissaire ottoman, le roi commanda au compositeur Jean-Baptiste Lully, et à l’auteur de théâtre Molière, un opéra-ballet comique de nature à humilier cet invité grossier et peu au fait des usages de la cour. L’arrogance de l’ambassadeur turc permit la création du Bourgeois Gentilhomme, accompagné de la célèbre « Marche pour la cérémonie des Turcs ». En ce temps-là, la France était grande, elle ne se laissait pas marcher dessus impunément.

Aujourd’hui, les choses ont changé, notre pays est présidé par un tout petit homme inconscient de l’héritage historique qu’il doit honorer. En conséquence, il est malheureusement peu surprenant que le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, soit autorisé à tenir un meeting devant 12.000 spectateurs à Strasbourg.

François Hollande, champion du « camp du bien », a refusé d’écouter son homologue russe, Vladimir Poutine, au dernier sommet de l’Organisation des Nations unies ; il n’a pas non plus hésité à qualifier Viktor Orbán de dictateur, alors que ce dernier, élu démocratiquement, ne fait que défendre sa souveraineté territoriale en conformité avec les accord de Schengen. Avec ses amis turcs, qataris ou saoudiens, François Hollande ne fait pas montre des mêmes retenues. Tout leur est autorisé, y compris de nous ridiculiser. Erdoğan est considéré comme un autocrate par une forte opposition en Turquie, de nombreux journalistes ont révélé ses accointances occultes avec les meurtriers de l’État islamique, mais il est un « ami » de la France. Idem pour les Saoudiens qui crucifient des opposants politiques de 21 ans et sont soutenus par la France pour présider le « groupe consultatif » du Conseil des droits de l’homme des Nations unies.

 A lire aussi:

[UE] Haute trahison politique de plus: La Turquie en Europe, c’est fait dans 2 ans ! Allah Akbar ?
Le communautarisme turc n’a pas sa place en ACAL
La duplicité d’Erdoğan
Les traitres du MR qui revendiquent l'entrée de la Turquie dans l'UE vont être ravis !

Dire que notre cher islamo-collabo "Reynders" du MR veut faire entrer la Turquie dans l'UE... (16 articles)
[Belgique] Si le sang coule en Belgique, le gouvernement en portera la responsabilité!


La politique étrangère abjecte de l’Élysée se complète désormais d’un volet interne tout aussi révoltant. À Strasbourg, avec la complicité de l’État français, Recep Tayyip Erdoğan a pu jouer son rôle préféré : celui d’ersatz de sultan ottoman. Le président islamiste turc a ainsi exhorté les Turcs d’Europe à cultiver leur particularisme culturel, quand bien même ils posséderaient la nationalité française ou allemande. « Vous êtes des Turcs d’Europe », a-t-il déclaré. En somme, monsieur Erdoğan a demandé aux nombreux binationaux turco-français, et français d’origine turque, de ne surtout pas s’assimiler à la culture française. Que font-ils encore ici, en ce cas ?

Pire : il les a même enjoints à former une cinquième colonne au sein de notre nation, en regrettant l’absence de citoyens d’origine turque à l’Assemblée nationale ou au Sénat ! Recep Tayyip Eerdoğan, impérialiste turc d’obédience islamiste, souhaite que des Turcs de culture turque siègent dans nos assemblées représentatives, et puissent par là représenter leurs intérêts communautaires, au détriment du bien commun national.

Comment le gouvernement a-t-il pu laisser faire une chose pareille ? Est-ce normal qu’un autocrate étranger, aux amitiés très louches, puisse tenir un meeting ultra-nationaliste menaçant notre unité nationale sur notre propre sol quand, dans le même temps, un parti comme le Front national est traité quotidiennement de tous les noms par les plus hautes autorités de l’État ? La France a été une nouvelle fois humiliée par un potentat étranger, avec la complicité active de François Hollande. Une fois de trop.

Gabriel Robin
Juriste
SG du Collectif Culture, Libertés et Création du RBM

****


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 06/10/2015 00:58
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !