Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Attaque terroriste d’une caserne: Comme en France, la Belgique nous fait le coup du "déséquilibré " [Actualité en Belgique]





Attaque terroriste d’une caserne: Comme en France, la Belgique nous fait le coup du "déséquilibré "
#1

attaque caserne Namur

En France, à chaque nouvelle attaque d’un terroriste islamiste criant « Allah Akbar » les autorités judiciaires s’empressent de qualifier l’auteur de « déséquilibré » afin de cacher ses motivations islamistes.

On vient de le revivre à Marseille lors de l’attaque au couteau contre des Juifs, comme nous l’avions vécu lors des fêtes de fin d’année 2014 où une épidémie de « déséquilibrés » criant « Allah Akbar » avait sévit.

Désormais, la Belgique adopte elle aussi le mensonge officiel: l’auteur de l’attaque à la voiture bélier contre une caserne près de Namur serait lui aussi « un déséquilibré mental » cagoulé soupçonné de transporter des explosifs…

Une attaque a eu lieu ce lundi matin à la caserne de Flawinne, en province de Namur. Un homme a projeté sa voiture contre les barrières du bâtiment. Face à l’attaque, les militaires ont réagi et un échange de coups de feu a eu lieu. Le suspect a été arrêté dans les environs quelques heures plus tard, après avoir abandonné son véhicule. Selon nos confrères de la DH, il s’agirait d’un « déséquilibré mental« .

L’assaillant arrêté après une chasse à l’homme

L’homme cagoulé est parvenu à prendre la fuite après son attaque. Vers 12h15, le procureur du Roi a annoncé que le suspect avait été interpellé. Le Groupe d’Intervention Spéciale (GIS) et un hélicoptère s’étaient rendus sur place pour traquer l’individu.

L’attaque n’a fait aucun blessé parmis les militaires. On ne sait pour l’instant pas dans quel état se trouve l’assaillant.

L’homme se serait présenté à l’entrée de la caserne dans sa Ford noire. Un garde aurait remarqué un boîtier dans sa voiture et lui aurait demandé ce que c’était, provoquant le démarrage en trombe de la voiture sous les tirs de militaires. Elle a traversé toute la caserne pour aboutir dans un champs. Le conducteur a alors abandonné son véhicule et s’est enfui à pieds.

Les démineurs examinent la voiture abandonnée par l’assaillant

La voiture de l’assaillant a été retrouvée dans un champ au bord de la caserne et à proximité du terrain de foot de Flawinne. Le véhicule de couleur foncée est endommagé. Une camionnette du Service d’Enlèvement et de Destruction d’Engins Explosifs (SEDEE) est arrivée sur place.

Les démineurs devaient examiner le véhicule, dans lequel on soupçonnait la présence d’explosifs.


Christian De Lablatinière pour Europe Israël News


Un homme fonce avec sa voiture sur la caserne de Flawinne et s’enfuit sous les coups de feu

Attaque de la caserne de Flawinne: l'homme n'avait pas d'arme et aucun explosif n'a été retrouvé dans sa voiture

On en sait plus sur le forcené de la caserne de Flawinne et son étonnant parcours

Ces riverains ont croisé le forcené de Flawinne en fuite: "Encore maintenant, je bégaye, tellement c'est prenant"




http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 27/10/2015 00:42
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !