Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> L’égorgement, un rite ancré dans l’islam depuis Mahomet [Application de la charia]





L’égorgement, un rite ancré dans l’islam depuis Mahomet
#1

L’égorgement, un rite ancré dans l’islam depuis Mahomet

L’attaque du Bataclan de vendredi 13 novembre a été lancée aux cris de Allah Ouakbar et ponctuée de cris de revendications en faveur de l’État islamique en Syrie et en Irak. Preuve que les terroristes islamiques utilisent les mêmes méthodes pour les animaux et les humains, plusieurs personnes blessées lors de l’attaque au fusil automatique ont été achevées au couteau, par égorgement. Une tradition inscrite dans cette croyance depuis le prophète Mahomet.

« Des centaines d’idolâtres dans une fête de perversité », voilà comment l’État islamique décrit le Bataclan, salle de concert où s’est déroulée une partie des événements tragiques de vendredi 13 novembre. En frappant dans ce haut lieu de la culture parisienne, les djihadistes ont mis à exécution des menaces qui germaient ça et là dans les banlieues.

A lire aussi:

Européens, allons-nous nous laisser égorger ?
Désinformation au pays des Bisounours

Combien faudra-t-il d’égorgements en France pour pointer la responsabilité de l’islam ?
Des enfants musulmans s’entraînent à décapiter des poupées blanches
Un enfant de musulman de 2 ans décapite sa peluche devant le drapeau de l’Etat islamique - vidéo
La photo qui choque: il twitte une image de son fils tenant la tête…d'un soldat décapité
Des livres pronant le djihad, la mort des athées, juifs, chrétiens, apostats, toujours en vente !
Le sang des chrétiens vendu à 100 000 dollars à des musulmans d'Arabie saoudite
Le business du sang chrétien
Dormez bien, Madame Taubira, un jeune homme de 23 ans s’est fait égorger comme un mouton à Marseille
Le nouveau 11 septembre est arrivé
Qu’attendent les musulmans et l’Etat français pour faire évoluer la fête de l’Egorgement ?

Photos d’enfants brandissant des couteaux pour glorifier et encourager le terrorisme
Comment les rebelles entraînent les enfants au suicide - Vidéo
Une petite jordano-palestinienne, un couteau à la main : « Je veux poignarder un juif »
Vidéo - Un enfant albanais jihadiste de 4 ans, et le mode d’emploi pour bien égorger
La persécution des chrétiens par les Musulmans
Scandale : Fabius crache sur les milliers de victimes des musulmans !
Endoctrinement des enfants dans le califat de l’Etat islamique (musulmans)
Liège: "Mon ex-mari est parti en Syrie faire le jihad avec notre fille Yasmine, 8 ans"
Les enfants de l’islamisme: Terroristes à 5 Ans (Vidéo)
Allemagne : les musulmans radicaux menacent les chrétiens dans les camps de "réfugiés"
Aïd-el-Kébir : pourquoi les musulmans égorgent-ils ainsi leurs victimes ?
Décapitations, égorgements... L'histoire sanglante de l'islam... ! (vidéos horribles !)
Entrainement de l'égorgement des juifs avec des poulets - Allah Akbar
Kévin égorgé dans l'indifférence médiatique pour être sorti avec une musulmane (Vaucluse)
On impose la propagande musulmane dès le CM1 : les preuves !
Manifestation dans la Loire: "Marre de manger du halal qui finance le culte musulmane"
Un islamo-rappeur appelle à crucifier les laïcards, puis cite Morano, Copé et…Pierre Cassen
« Je serai la première femme à décapiter un Britannique ou un Américain »
Peter Kassig, le nouvel otage américain décapité par les musulmans de l’État islamique
Djihad : Au bas mot, 125 000 militants actifs de l’Etat islamique dans nos banlieues
Sayfulah, 11 ans, djihadiste français de l’Etat Islamique en Syrie
Sharia : lapidation, main coupée, peine de mort, etc... C'est aussi ça l'islam, le coran
Un jeune homme se convertit au christianisme et on le punit en l'égorgeant
Arguments contre l'Aïd el-Kébir, le sacrifice des moutons, l'abattage rituel et la viande halal
Grâce à Sami Aldeeb, un nouveau clou pour le cercueil du Coran
L’Aid Al Adha approche : le sang giclera en Europe comme jamais.
Il a été caméraman pour l'Etat islamique : il témoigne au 20h de TF1
Les cinq sources de financement du Jihad
75 millions de moutons ont été égorgés en cette journée mondiale des animaux
[USA] Un noir américain musulman décapite une collègue après son licenciement
L'Etat Islamique diffuse la décapitation d'un deuxième otage : le journaliste Steven Sotloff
L'Etat Islamique affirme avoir décapité l'otage britannique David Haines
Apéro saucisson laïque devant la mairie, contre la soirée ramadan d’Hidalgo (14 articles)
[Belgique] Wavre: Abdulah Saad égorge sa femme et sa fille avant de provoquer un accident sur l'E411
Crime d'honneur: Mr Islam égorge sa soeur Rana - Allah Akbar !
Un jeune homme se convertit au christianisme et on le punit en l'égorgeant
Etat islamique - Les musulmans libyens continuent à massacrer les chrétiens
Abattoirs temporaires : Alain de Peretti répond aux calomnies de Libé
La barbarie de l'AID en Belgique acceptée par nos dirigeants collabos de l'islam
Fête de l’Aïd : surtout pas d’amalgames avec l’égorgement d’Hervé Gourdel !

En 2009, un communiqué d’associations de soutien à la Palestine musulmane s’émouvait de la tenue d’un concert au Bataclan, dont les fonds récoltés allaient être utilisés pour des œuvres sociales en Israël par l’intermédiaire de l’armée. Les opposants reprochaient à la France la tenue sur son sol d’un « soutien à une armée d’occupation ». L’année précédente, en 2008, des manifestants musulmans embrassant la cause palestinienne avaient enregistré une vidéo à visage masqué devant le Bataclan. Ils y déclaraient notamment, en parlant des fonds que récoltait l’enceinte avec ces galas, qu’« à Mantes-la-Jolie, à La Courneuve, dans le 91, dans le 94, partout il y a des frères qui ne supportent plus ces provocations. »

égorgement islamique barbare halal

Egorgement AID - Les enfants s'amusent avec 1 mouton mort

apprentissage égorgement aux enfants - islam

Égorge-moi un mouton !

Ce sont donc des conflits qui dépassent largement le cadre de nos frontières et même notre prétendu engagement en Syrie et en Irak qui émergent derrière ces attaques terroristes.

Ce sont véritablement deux mondes qui s’affrontent : celui des islamistes et celui des infidèles. Parmi ces derniers, les Juifs, les Chrétiens et les défenseurs d’une société de liberté sont les ennemis désignés de cet islam radical.

Cette machine de guerre, bien plus qu’une religion, est une véritable idéologie politique qui englobe tous les aspects de la vie courante. Et, l’Islam conquérant ayant comme cheval de bataille la guerre physique et le prosélytisme, et comme cheval de Troie le halal, le Coran et la loi islamique fournissent toutes les indications nécessaires pour procéder à la soumission ou l’éradication des infidèles selon les préceptes mahométans.

Parmi les différentes techniques utilisées pour terroriser leurs adversaires, l’égorgement est la pratique la plus répandue. Inaugurée par le fondateur de l’Islam, Mahomet, le « beau modèle » lui même, la tradition de l’égorgement est présente dans cette religion depuis ses origines. Dans le Coran, il y a de nombreux versets appelant à « frapper au cou » et la transcription de la parole de Dieu par Mahomet, contient ce hadith (principe fondamental) :

«Je suis venu à vous par l’égorgement, a dit Allah» (Abu Ya’La, hadith n° 7285).

De nombreux « faits divers » d’agressions au couteau recensés en France font état de cette localisation au cou ce qui signe l’origine de l’agresseur. Cette pratique du couteau, observée récemment à Jérusalem (de nombreux Palestiniens ont agressé des Israéliens à l’arme blanche) se retrouve dans la célébration islamique de l’Aïd-el-Kébir.

Pratiquée par tous les Musulmans, la tradition de cette liturgie sanguinaire veut que l’on égorge un mouton pour marquer la fin du pèlerinage à La Mecque, grand lieu saint de l’Islam.

Selon ce rite, la bête doit être tout à fait consciente de ce qui lui arrive : en effet, il est important qu’elle souffre et endure la douleur pour donner de la viande consommable, que Dieu accordera ainsi en toute sa miséricorde.

On comprend dès lors, au vu de cette exaltation de la violence et du sang, en quoi des égorgements peuvent intervenir afin de « purifier » les infidèles au regard de Dieu. C’est en cela qu’Allah est grand et miséricordieux. La décapitation de victimes prônée par les extrémistes musulmans procède de la même idée que l’égorgement des animaux qui vont être consommés. Les enfants sont initiés très tôt à cette pratique, en France comme dans tous les pays musulmans :

Un père de famille maghrébin expliquait récemment au quotidien la Voix du Nord qu’« une fête de l’Aïd-el-Kébir sans égorgement, c’est un peu comme un anniversaire sans cadeau ».

http://www.lavoixdunord.fr/region/ali ... -sacrifice-ia16b0n3064384

Nous sommes donc en présence d’une pratique qui revêt un caractère pleinement culturel et cultuel et qui permet de cerner l’impossibilité d’assimilation dans notre pays.

Au Bataclan, le fait que des victimes aient été achevées égorgées, ce qui a été soigneusement occulté par les medias, est un symbole fort de cette empreinte mahométane. Les terroristes visaient un haut lieu de la culture occidentale, qui possédait de fortes connexions avec Israël et la communauté juive grâce notamment à son ancien propriétaire, Élie Touitout, et son directeur artistique, Joël Latout (son fils). Ils sont considérés comme des sionistes par une bonne partie de la communauté musulmane.

On devine dès lors pourquoi les terroristes avaient à coeur de purifier cet endroit : à leurs yeux, il n’était autre qu’un repaire de suppôts de Satan.

Alain de Peretti



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 17/12/2015 21:36
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !