Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Eurabia : il est plus facile d’insulter Depardieu que de faire payer des impôts au Qatar [Actualité en France]




(1) 2 3 »

Eurabia : il est plus facile d’insulter Depardieu que de faire payer des impôts au Qatar
#1

Gérard Depardieu est vilipendé pour refuser de payer 85% d’impot sur son revenu, alors que l’Emir est exempté totalement d’impot sur des… plus values, c’est-à-dire sur des opérations en capital, fruits de sa rente pétrolière !

Pendant qu’un homme, Gérard Depardieu,  qui s’est fait tout seul par son travail, par des films sur l’histoire de France entre autres,  se fait insulter par le premier ministre et menacer de déchéance de nationalité (!) par un député socialiste, (alors que la peine de bannissement  -on n’en est pas loin -est interdite par les droits fondamentaux !), alors que Gérard Depardieu respecte strictement, lui le « saltimbanque » en choisissant son lieu de résidence,  la loi votée par ces mêmes socialistes sur la « libre circulation des personnes et des capitaux » en Europe, alors qu’il donne du travail à 80 personnes…

Pas un mot n’est dit par ces mêmes socialistes, contre l’exemption fiscale octroyée par la France à  l’Emir du Qatar et sa clique, à qui a été accordé en 2009 une exemption fiscale  démentielle de plus values qui facilite leurs achats d’entreprises et autres biens français, pour faciliter la dénationalisation des biens de production au sens fort, la perte de notre souveraineté nationale sur notre outil de production, (http://www.lepoint.fr/economie/al-tha ... 30-06-2011-1350194_28.php  Al-Thani, l’émir qui rachète la France - http://lexpansion.lexpress.fr/entrepr ... tit-en-france_288219.html Lagardère, LVMH, Total: Pourquoi le Qatar investit en France), 
… alors que ce même Emir, diffuse une propagande de violence et de haine anti-non musulmans sur sa chaine Al Jazeera avec Yusuf Al Qaradaw entre autres, appellant au génocide des juifs  .. .

Gérard Depardieu est riche mais pas puissant… 

Le comble du « drôle » est : savez vous qui l’on accuse encore dans cette histoire ? « le complot américano-sioniste derrière le Qatar » (http://mai68.org/spip/spip.php?article3576) ou bien, les exilés « juifs » alors que presque toutes les familles industrielles françaises « chrétiennes » sont parties à l’arrivée de Mitterand, transférant capitaux et savoir-faire aux amériques entre autres ou s’exilant fiscalement depuis …

« La convention fiscale avec l’Emirat du Qatar adoptée par le Sénat le 19 février dernier a cette particularité d’exonérer les plus-values immobilières et les gains en capital réalisés par le Qatar ou ses « entités publiques » sur des biens détenus en France. Le Qatar rejoint le Koweït qui bénéficiait déjà d’une semblable exonération. Le Qatar étant la troisième réserve de gaz de la planète a les moyens d’investir beaucoup, et la France en est un fournisseur privilégié (plus de 555 millions d’euros de solde excédentaire d’échanges en 2008) , notamment en matière d’armement. » 

http://avocats.fr/space/pierre.bertin ... 63-44C9-A56B-C650F0ACEB84

Si nos politiciens, si notre peuple avait un peu de dignité, il refuserait toute acquisition de biens français, production ou patrimoine, par des capitaux  issus de pays promouvant la violence et la haine, et nationaliserait ceux qui avaient déjà été acquis.

Ah oui, mais j’oubliais …
Obélix ne va pas mettre le feu, alors que le Qatar, subventionne les banlieues, et a tous les moyes de communication pour les soulever, faire des dizaines de Villiers le Bel, or la France a du lancer le GIGN contre Villiers, et il n’y a qu’un GIGN ..

Voilà  qu’apparait le sens du système d’ »Eurabia », nom de la revue qui prônait « le recyclage des pétrodollars » par un échange : pétrole contre capitaux et immigration arabisée et islamisée : 
les émirs et roi du désert, ne veulent pas se contenter de monnaie de singe contre leur ressources fossiles, ils veulent pouvoir acquérir des propriétés rentables à long terme, ils ne veulent pas que ces propriétés puissent être nationalisées un jour et que leurs droit de propriété soient annulés et ne valent plus que ce que valait l’emprunt russe quand l’URSS a envoyé paître les emprunteurs, ils veulent  que leurs investissements soient gardés, par des milices musulmanes, des fantassins qui se maintiendront dans leur « identité » comme  l’indique la Stratégie culturelle de l’OCI pour la « Oumma islamique » du XXIeme siecle ( je cite les textes de l’OCI et l’ISESCO, Organisation de la Coopération islamique réunissant 57 Etats), et qui pourront être soulevés contre les forces de l’ordre des français « chrétiens » selon le bon vouloir des propriétaires musulmans.
Voilà pourquoi ils encouragent l’immigration et la conservation par les immigrés de leur « identité ».
La France n’aurait jamais du accepter une telle immigration, surtout les socialistes, car c’est « le peuple », « chrétiens d’origine » comme « musulmans », divisé sur base religieuse, qui trinque des violences et arriérations dans cette affaire, sous l’influence des textes fondamentaux de l’islam.

Soit la France et les français « de souche », c’est à dire dont les familles sont nés depuis des siècles en France, donc « chrétiens », et non musulmans, réagissent maintenant, par la loi de la République, pacifiquement et légalement, en reprenant leur souveraineté, quitte à risquer l’affrontement, soit ils seront esclaves en l’espace d’une génération (et les français « musulmans » qui rêvent de conserver et l’islam et les libertés : avec eux…).

Elisseievna
par Elisseievna

Riposte Laique


Publié le: 18/12/2012 12:42
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Eurabia : il est plus facile d’insulter Depardieu que de faire payer des impôts au Qatar
#2

Et si Depardieu en avait marre de payer pour des profiteurs venus d’ailleurs ?

Cette fin d’année 2012, un tantinet cahotante sur la route incertaine d’une fin du monde qui doit rapporter gros à certains, nous aura valut en prime un épisode peu glorieux de la « Guerre des Etoiles », en l’occurrence limitées à des naines blanches.

Il s’agit, bien sur, de l’affaire Depardieu.

Cet incident navrant montre encore un plus, si besoin était, l’état de déliquescence et d’incompétence de notre monde politique face aux problèmes qu’il a lui même généré.

En effet, l’accroissement ahurissant des taxes en France, nous permettra de figurer sur le podium des Olympiades fiscales; mais  dans les sphères du pouvoir, toutes couleurs confondues, personne n’aura le courage de dire qu’une politique basée sur une surfiscalisation des citoyens et des entreprises, ne sert qu’à dissimuler l’échec de la politique tout court.

Si les politiques étaient capables de faire tourner le pays, en favorisant correctement l’emploi et la création d’entreprises, plutôt que de privilégier indéfiniment la taxation, cela permettrait à l’immense majorité de vivre décemment d’un travail et non  de mal-vivre dans sous-emplois sous-payés. La politique fiscale n’est que l’aveu d’un échec cuisant, qui prélude peut-être à une dégringolade générale.

En effet, si les riches s’en vont, les classes moyennes ne pourront payer indéfiniment pour tout le pays, à cause de la politique incohérente du gouvernement, d’autant plus que les français tentent d’économiser d’arrache-pied en vue des problèmes à venir.

Je ne crois pas que Gérard Depardieu s’exile pour l’idyllique village de Néchin en Belgique car on s’y amuse plus qu’à Paris. Mais je crois que nos gouvernants feraient mieux de poser publiquement la question de savoir le pourquoi de cet exil fiscal. Cependant la question contenant la réponse, il est peu probable que les énarques qui squattent le monde économique et politique depuis bien trop longtemps désormais, aient le courage de la fournir au bon peuple de France.

Je ne crois pas que Gérard Depardieu soit un mauvais français, issu du croisement malheureux d’un auvergnat et d’un écossais, accessoirement arrosé par des piscines de vin rouge. Il a payé tous ses impôts pendant des années, et ceux-ci ont certainement contribué à l’achat de lits d’hôpitaux et au paiement du salaire d’un certain nombre de fonctionnaires.

Mais il serait  instructif de poser la question à l’intéressé, pour savoir ce qu’il pense de l’utilisation que l’on aurait fait de ses impôts à mesure que ceux-ci augmentaient toujours plus.

Je m’avance sans doute, mais peut-être que si monsieur Depardieu savait que l’argent de ses impôts va réellement contribuer au bon fonctionnement du pays, peut-être aurait-il consenti au sacrifice suprême? On peut rêver.

Savoir que nos impôts vont servir à financer la régularisation de sans papiers, ce qui va d’ailleurs créer un appel d’air pour d’autres illégaux, au détriment de gens qui cherchent légalement du travail et un logement, cela ne peut motiver personne.

Savoir que nos impôts subventionnent des associations nébuleuses qui entretiennent le climat de révolte et de rejet contre la France chez certaines populations et  qu’elles financent les études de gens qui viennent en France pour y installer une idéologie régressive, cela ne peut motiver aucun citoyen normal.

Savoir que nos impôts permettent à des populations de venir profiter des avantages sociaux de la France, sans faire le moindre effort pour s’intégrer à la Nation et ses valeurs, qui peut vouloir payer  pour cela? Pour financer une ‘Contre-éducation nationale’, qui détruit notre histoire et notre culture? Pour inciter des femelles empaquetées à l’engrossage, qui peut leur rapporter gros en termes allocatifs, mais coûtera cher à la France en termes de civilisation? Ad nauséam!….Non merci, on donne tous bien assez!

Alors monsieur Depardieu, pour toutes ses raisons et bien d’autres, je peux comprendre que vous n’ayez plus envie d’entretenir des gens qui ne se veulent ni ne se pensent français!

Enfin un aspect de cette navrante histoire retient l’attention. Les politiques de gauche se sont répandus en invectives et déblatérations sur le ‘pauvre’ Gégé en appellant même à la déchéance de la nationalité. Ils auraient mieux fait de se taire sur ce chapitre bouillant.

En effet, avant de retirer la nationalité à Depardieu, qui a toujours payé ses impôts et  qui a le courage (et le droit) de partir, la gauche ferait mieux de balayer devant sa porte. Il y a autant de riches de gauche que de droite qui mettent de l’argent au chaud à l’étranger. Quand à certains, au plus niveau, il savent utiliser les joyeuses subtilités de la SCI pour mettre leur patrimoine à l’abri! Quand on connaît les réseaux de la gauche caviar, on y trouve fort peu de petits français moyens!

S’il fallait vraiment retirer la nationalité, la liste est longue de ceux qui constituent de véritables menaces pour nos libertés fondamentales, pour la sécurité du territoire, et pour le respect de la Constitution et de la République. J’évoque bien sur les dangereux terroristes représentés par la famille des Barbapapa.

Combien de gens ayant  déjà franchi la barrière de l’atteinte à la liberté et la sécurité du peuple français ne devraient pas être immédiatement déchus de la nationalité et expédiés gratuitement (soyons bons princes) dans les pays dont ils révèrent les coutumes barbares?

Enfin un dernier constat, plutôt désabusé, vient à l’esprit : depuis des années, ‘on’ vilipende  littéralement, tout ce qui de près ou de loin incarne la nation, l’identité, la francité. On crache avec mépris et ignorance sur un pays qui fut un phare politique, culturel, philosophique et artistique  parmi les nations. Or, étrangement, dés qu’il s’agit de fisc, il faut redevenir de ‘bons français’! Si l’on a de l’argent et qu’on se laisse étrangler par les impôts pour entretenir des populations qui détestent la France, alors on mériterait le label ‘bon français’ Si l’on n’est pas sage, on perdrait la nationalité?

La gauche est bien stupide d’agiter un tel épouvantail alors qu’elle travaille chaque jour à dénier et dévaloriser davantage l’idée  de la France. Mais cette stupidité nous en avons tous l’habitude, il est juste navrant qu’elle écrase notre pays. Puisque la Gauche veut tellement donner des leçons de citoyenneté à la France, que la Gauche commence donc par faire des ‘bons français’ de toutes ces franges de populations qu’elle courtise veulement à  des fins électoralistes.

A bon électeur, salut!

Lucie CLAVIJO

18 décembre 2012 par Lucie Clavijo


Publié le: 18/12/2012 22:13
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Eurabia : il est plus facile d’insulter Depardieu que de faire payer des impôts au Qatar
#3

Quand je compare Depardieu et Ayrault, je trouve que le minable c’est le Premier ministre

Pour qui se prennent-ils ces ministres de gauche! Pour qui se prend le premier d’entre eux Jean-Marc Ayrault? Qui est-il donc pour se permettre de traiter de minable un Gérard Depardieu? En quoi est-il minable puisqu’il aura payé 145 millions d’euros durant sa vie, qu’il aura payé 85% d’impôts sur ses revenus en 2012! Combien de pourcentage d’impôts auront payé ces ministres, ces élus, à l’état qui les nourrit depuis tant d’années?

Minable! Le mot de trop! Le mot qui fâche avec juste raison.

- Qui se souviendra d’eux dans cinq ans? Ce Jean Marc Ayrault, prof de d’Allemand de gauche, formaté façon 1968, ex député-maire de Nantes, accompagné de ses poissons pilote Pierre Moscovici l’amaigri et le petit Benoît Hamon.

- Qui se souviendra d’eux dans 10 ans seulement? Qu’auront-ils offert à la France durant toute leur vie? Leur présence de gauchistes dans les rangs de la « socia-lie-française », leur petite vie de chasseurs d’indemnités d’élus.

- Qui se souviendra d’eux  dans quinze ans? Ils s’attaquent à un monument de France. Car Gérard Depardieu  que l’on aime ou pas est un monument dont se souviendront les français dans 50 ans si ce n’est 80 ans au même titre qu’un Pierre Fresnay, un Jean Gabin, un Fernandel, un Bourvil, un Louis de Funès, un Lino Ventura, un Bernard Blier, un Francis Blanche, un Michel Audiard, un Alain Delon, un jean Paul Belmondo, un Coluche et bien d’autres et bien des actrices également encore qui auront marqué leur temps mais aussi marqué la France par leur talent immense.

Quel est le talent de Jean-Marc Ayrault? Tellement minable par rapport à ces géants qui auront donné à la France son image de l’Art du cinéma!

Pouvons-nous imaginer un Charles de Gaulle s’abaisser à faire ce genre d’insultes de bas étage? Minable, vous avez dit minable? Comme c’est minable vraiment!

Monsieur Ayrault premier ministre (en minuscule) sera vite oublié comme d’autres avant lui. Il préfère sans doute des Jamel  Debbouzze faisant allégeance au Roi du Maroc ou une Amel Bend montant sur scène avec le drapeau algérien en 2008?  C’est leur droit et personne à droite comme à gauche n’a fait un tel scandale médiatique, même si cela nous a choqué, nous les franchouillards, les français de cœur de voir des « artistes français » mépriser la France de cette manière.

Il faut croire que ces petits messieurs du gouvernement ont la « minabilité » à géométrie variable. Comme beaucoup à gauche. Il se trouvera hélas des militants socialistes, des militants communistes, des militants de « gauche »  ayant peu pour survivre chaque mois, qui donneront encore raison à leurs si peu dignes représentants, qui vivent eux, si bien aux frais (crochets?) de l’état. Que voulez-vous, on ne se refait pas! Le formatage est puissant.

Pour autant, dans dix ans et même bien avant, lorsqu’ils auront oublié les Jean-Marc Ayrault, Benoît Hamon, et autre Pierre Moscovici, ils regarderont plein d’émotion, un puissant et génial Gérard Depardieu dans les « Misérables », un autre Gérard Depardieu plus jeune, plus caustique dans « Les Valseuses »,  et sans doute un Gérard dans le rôle d’Obélix dans « Astérix » qui les fera rire même si ce n’est pas le Gérard Depardieu que j’aime!  Il en faut pour tous les goûts.

Il n’en reste pas moins que c’est 8 milliards d’euros d’évasion fiscale que la France subit et que nos gouvernements n’ont toujours pas compris que l’impôt tue l’impôt! Que des millions de français aimeraient bien se soustraire au trop d’impôts, que des milliers le font en partant au Maroc, en Tunisie, en Thaïlande, en Malaisie dès qu’ils le peuvent pour gagner en niveau de vie et qu’en échange, nous accueillons toute la misère du monde, que nous la soignons gratuitement et que souvent même,la CAF paie l’électro-ménager de cette misère qui s’installe aux frais, non pas de petits ministres bien indemnisés, mais de quelques citoyens comme Gérard Depardieu et aussi et surtout à des millions d’autres qui eux ne peuvent pas protester voire, fuir cet enfer de la bien pensance ou la majorité des français travaille pour l’état, toutes taxes comprises, jusqu’en juin de chaque année!

Pourquoi ne dit-il rien sur ceux qui sont déjà parti depuis longtemps. Partis en douce, sans éclat. Ils n’ont rien dit, ne disent rien sauf des bourdes comme celles de Yannick Noah sur son paradis fiscal suisse ou Emmanuelle Béard  la bobo-bien pensante de gauche réfugiée en Belgique. Pas même sur Charles Aznavour ou Alain Delon. Aucune vocifération de Jean Marc Ayrault pour les traiter de « minables ». Les deux premiers sont « de gauche ». Pourquoi ne trouvent-ils pas minables non plus les largesses faîtes aux journalistes?

Vous avez dit « minable » messieurs les petits ministres (avec des minuscules), ce sera vous, in fine, qui serez des minables, des « très vite oubliés« .

Vous êtes des petites personnes mais entre-temps, qu’est-ce que vous nous aurez faît mal, mal à la France surtout! , Vous faites mal aux français de toutes origines. J’ai tellement honte de vous en tant que français moi qui ne suis qu’un citoyen lambda, sans fortune, sans richesse particulière et qui n’ai que ce blog pour vous le dire, sans le talent d’un Gérard Depardieu.

Je ne sais qu’une chose, messieurs les minables ministres socialistes, je dois bien plus à Gérard Depardieu qu’à vous-même!

Gérard Brazon (Puteaux-Libre)

17 décembre 2012 par Gérard Brazon


Publié le: 18/12/2012 22:18
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !