Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Attaque au couteau dans un bus à Uccle : "Bon... elle était voilée oui ou merde ?!?" [Actualité en Belgique]





Attaque au couteau dans un bus à Uccle : "Bon... elle était voilée oui ou merde ?!?"
#1

agression bus uccle

 

Trois personnes ont été blessées au couteau ce lundi 22/08/2016 en fin de journée, à Uccle, chaussée de Waterloo, à La Bascule. Une dame a poignardé trois personnes, deux dans un bus de la Stib et une dans un restaurant rapide (source 1, source 2, source 3, source 4, source 5source 6).                                      

Encore une fois, la première question qui vient à l'esprit est de savoir si l'assaillante était musulmane.

Tous les journaux défilent lundi soir... Rien ne filtre...

"Bon... Elle était voilée oui ou merde ?!?"

 

Ce qu'on savait lundi soir...Pas grand chose...

Les faits se sont produits vers 16H30.

Une femme a semé la panique dans un bus de la STIB. Pour une raison inconnue, la femme s'est disputée avec plusieurs passagers d'un bus qui montait la chaussée de Vleurgat, puis qui allait vers la chaussée de Waterloo, jusqu’à Uccle. Armée d’un couteau, elle s’est mise à menacer les passagers, qu'elle a ensuite agressés. Deux personnes ont été blessées.

A l’arrêt, à la Bascule, la femme est descendue du bus et a continué sa route hors du bus. Elle s’est mise à donner des coups de couteau à des personnes dans la galerie et a blessé une troisième personne dans le McDonald’s de la chaussée de Waterloo.

La police locale s'est rendue sur les lieux quelques minutes plus tard et a tenté de la maîtriser. Lorsque la police est arrivée, cette personne menaçait beaucoup plus méchamment une vieille dame avec son couteau. La police lui a intimé l’ordre de lâcher son couteau. Elle ne l’a pas fait.

Une dame, témoin de la scène, raconte : "Tout d’abord ils l’ont encerclée, et elle était toujours assise, ils lui ont demandé, ‘montrez vos mains’, parce qu’ils pensaient qu’elle avait une petite lame dans la main. Elle refusait. Ils lui parlaient en français, mais elle baragouinait, on ne comprenait pas, donc ils sont passés au néerlandais, elle ne comprenait toujours pas. Quand ils ont insisté, avec le ton qui montait, pour qu’elle lâche ce qu’elle tenait en main, elle a été dans son sac. Ils lui ont dit tout de suite, laissez le sac sur le côté, séparez-vous de votre sac. A un moment donné, elle a sorti une super lame, une lame pareille, et là, la police lui a encore demandé de déposer son arme, elle a refusé, elle a commencé à avoir une attitude agressive et ils ont tiré".

uccle couteau

Des policiers ont donc ouvert le feu car elle refusait d'obéir à leurs injonctions. La femme a été atteinte à deux reprises, une fois au bras et l’autre au torse. Elle a été transportée à l'hôpital sans que son état ne soit critique. Lundi soir, elle n’avait pas encore été entendue par la police.

Voici la vidéo de l'intervention de la police, diffusée le lendemain des faits...

Selon le parquet, on ignore la raison de ces agressions et il n'est pas question d'un acte terroriste mais plutôt du geste d'une femme souffrant de problèmes psychologiques.

La femme qui a agressé trois personnes avec un couteau ce lundi après-midi à Uccle est une ressortissante philippine âgée de 52 ans. Elle n’est pas connue de la police locale de la zone Marlow (Uccle, Auderghem, Watermael-Boitsfort). Il n’est toutefois pas encore clairement établi si elle est connue ou non d’autres zones de police ou d’arrondissements judiciaires, a indiqué le parquet de Bruxelles lundi soir.

 

A propos de la photo utilisée pour l'entête de cet article

La photo utilisée pour l'entête de cet article a de quoi surprendre dans sa version originale. Il s'agit en fait d'une photo primée lors d'un concours photo pour promouvoir la lecture en bus (printemps 2016) (source). 

provocation bus voile

Lors de ce concours, organisé par Le Met’ (le réseau de transports publics de Metz et de son agglomération), il n’y avait qu’un prix et c’est une photo de femmes voilées posant autour d’un livre qui l’a remporté. C'est une habitante de Metz originaire de Batna, en Algérie, qui recevra une liseuse très haute définition d’une valeur de 129,99 €.

Au fait, qui composait donc ce jury ? Difficile de le savoir car, bizarrement, le règlement du concours a disparu. De même qu’ont été supprimés les commentaires – pas vraiment élogieux – qui avaient suivi l’annonce de ce choix…

 

Attaque au couteau dans un bus à Uccle : "Bon... Elle était voilée oui ou merde ?!?"

1. Première déclaration des autorités ce lundi soir : "Il n'est pas question d'un acte terroriste mais plutôt du geste d'une femme souffrant de problèmes psychologiques"... C'est ça, continuez à ramer... On touche bientôt le fond !

librairie islamique

Messieurs les procureurs, arrêtez de nous prendre pour des cons svp. Si c'est pour dire qu'il s'agit d'un déséquilibré, gardez ces réflexions pour vous. Avec de telles allégations, vous passez pour des tr... de c... aux yeux des Belges. Du même coup, vous devenez la risée du monde occidental et nous le devenons, nous aussi, par la même occasion.

Mais plus grave... Nous passons pour des faibles aux yeux des panislamistes (voir plus bas). Combien de morts et de blessés vous faudra-t-il encore ?

En vous lisant, je pense à Corinne et Hakima, les deux policières carolos qui ont été blessées et défigurées lors de l'attaque de leur commissariat par "un déséquilibré" . Je ressens un profond malaise teinté de perversité à chaque fois que j'entends ces mots de votre bouche.

déséquilibre

Si vous ne savez pas, dites simplement : "On ne connait pas l'identité de l'agresseur. L'enquête est en cours." ... et nous vous pardonnerons de nous faire patienter le temps nécessaire à votre travail de recherche. Comment pouvez-vous en effet affirmer qu'il ne s'agit pas d'un acte terroriste si vous ne connaissez même pas le nom, la religion et les antécédents de l'assaillant ? Vous êtes ridicules avec de telles déclarations.

 

2. La question que tout le monde se pose en premier est celle-ci : "L'agresseur était-il musulman ?". Et dans le cas d'une femme : "L'assaillante était-elle voilée?".

musulmane bus

Si l'agresseur a des motivations liées à sa religion, et donc s'il(elle) est musulman(e), c'est la première chose qui vient à l'esprit des gens. Le reste, on s'en tape complètement dans un premier temps. Savoir quand-quoi-comment passe au second plan même si cela fait partie de l'information. Dès lors, il faudrait peut-être envisager de ne plus prendre les gens pour des bisounours.

L'information, la vraie... C'est ce que les gens veulent. Plus personne ne peut être naïf après la tuerie du Musée juif de Bruxelles, Charlie Hebdo, le Bataclan, Sousse, Maelbeek et Zaventem, Charleroi, Nice, Saint-Etienne-du-Rouvray, une décapitation en Isère, l'attentat du Thalys, le double meurtre de policiers à Magnanville etc... Franchement, ces attentats islamistes sont notés dans le désordre et je ne les compte plus. Pour ceux qui veulent plus de détails, voir la liste d'attaques terroristes islamistes  

Bref, il a fallu attendre le lendemain matin pour qu'on nous montre une photo de l'assaillante avec un voile (source). Pas musulman peut-être ce voile ? Mais on nous prend vraiment pour des quiches ? Cela ne se voyait pas peut-être ? Qui est le crétin qui a coupé au montage sa photo et les commentaires faisant allusion à son islamité pour les journaux TV du lundi soir ? Une volonté du procureur peut-être ? Félicitations... On nage en pleine cécité médiatique !  

agresseur musulmane uccle

 

3. Le panislamisme est un mouvement politico-religieux réclamant soit l'union de toutes les communautés musulmanes dans le monde, soit l'union des territoires considérés comme musulmans... Donc, qu'on arrête de minimiser les agressions anti-occidentales !

Le panislamisme une idéologie provenant de l'époque des sultans ottomans. C'est un courant de pensée basé sur l'islam politique et conquérant, à caractère anticolonialiste, construit en réaction à l'impérialisme et à la domination anglaise. Ce courant est très souvent en conflit avec les courants nationalistes arabes. Largement représenté par des mouvements comme les Frères Musulmans, on y trouve aussi des organisations anti-nationalistes qui préfèrent l'oumma (communauté des croyants) à la nation (watan) (source).

panislamisme

Notez que Al Qaeda se réclamait du panislamisme, en voulant construire une nation musulmane allant du Maroc jusqu'en Indonésie. Daesh n'a fait que reprendre cette idée en utilisant une logistique moderne pour agrandir ses rangs (via les appels aux étrangers par les réseaux sociaux notamment).

Notez aussi que cela n'a rien de comparable avec le panarabisme, qui est un mouvement politique, culturel, et idéologique fortement séculier qui vise à réunir et à unifier les peuples arabes, et qui se propose de défendre l'identité arabe, avec même parfois une connotation laïque (source).  

Ainsi, le panislamisme, qui se base sur l'exaltation de l'appartenance à l'islam, n'est ni un fantasme ni une mauvaise interprétation du coran ni une mauvaise blague. C'est une réalité vécue par de nombreux musulmans. Aucun occidental ne peut l'ignorer s'il veut combattre efficacement l'islamisation de notre société dont l'islam politique.

Et en ce qui concerne le côté radical et violent de l'islam, nul ne peut non plus l'ignorer. Pour ceux qui peinent à comprendre cette dichotomie entre les discours des musulmans pacifistes (dits modérés) et haineux (appelés des terroristes), voici quelques clés pour comprendre. Notez que la vidéo ci-dessous est celle du Frère Rachid, fils d'un imam marocain converti au christianisme après avoir été dégoûté par l'islam enseigné par son père...

Allah, Mohamet, islam, coran, hadiths, sunna : Une idéologie politique meurtrière !  
Meurtre, violence et contexte dans les textes islamiques et le coran
Islam : les trois phases du djihad - (vidéo décrivant comment l'islam va conquérir l'occident)
[Belgique] Filip Dewinter dénonce le coran comme "l'origine de bien des maux"...Jan Jambon s'offusque

Islam: Mentir (la taqiya et le kitman)  

 

4. Dans les main stream médias, les déclarations des procureurs sont tellement insipides, inodores et incolores sur les attentats islamistes... que les gens se tournent désormais vers des sites de réinformation sur internet.

sourd muet aveugle

Nombreux sont ceux qui suivent les actualités sur des sites non officieux, via des circuits de réinformation, car ils veulent éviter la façon dont est traitée l'information sur les circuits main stream. Or, messieurs les procureurs, on dirait que vous êtes les seuls à ne pas le faire. Sachez que le propriétaire de l'AFP, sur laquelle se basent les journalistes pour rédiger leurs articles, appartient dans une large part à un riche musulman libanais anti-israélien et pro-arabe. Je ne dis pas que c'est le cas ici, mais cela a de quoi poser question sur la partialité des dépêches qui nous sont fournies... CQFD !!!

L’AFP, l’agence de désinformation française !
Extrait : L’AFP est donc pour tous ces journalistes « la source sûre » d’un métier qu’ils ne font plus selon des critères éthiques mais selon des considérations idéologiques personnelles ou dans l’air du temps. Sauf que l’AFP, qui devrait théoriquement être une agence indépendante et honnête en raison du fait que l’Etat français détient une partie du capital, est une agence orientée et partiale qui appartient dans une large part à un riche libanais anti-israélien. Ainsi depuis plus de 40 ans, l’AFP diffuse des dépêches fausses, tronquées, modifiées sur le conflit israélo-palestinien dans le seul but de diaboliser le « méchant Israël » qui colonise la terre des « gentils palestiniens » (...). Quelles sont les conséquences de cette désinformation permanente de l’AFP ? Ceux qui ont de la mémoire se rappellent que dans les années 70-80 une très grande partie de l’opinion publique française soutenait Israël qui était agressé par les armées arabes. Les français soutenaient Israël face au terrorisme aveugle qui frappait durement les populations civiles israéliennes. L’entrée au capital de l’AFP de ce riche libanais anti-israélien n’est pas fortuite ou une simple opération boursière : il importait pour le « monde Arabe » de prendre pied dans les médias européens pour diffuser « leur vision » du monde…

 

5. Et cette histoire de burkini ? Les femmes ont-elles trouvé le bon moyen pour cacher des armes ou des bombes ?

panoplie halal plage

Avec le burkini, les Corses nous ont ouvert les yeux. Le maire de Sisco, Ange-Pierre Vivoni, a même interdit le port du burkini pour protéger les musulmanes en bikini qui se faisaient intimider par de "bons" musulmans. Il a témoigné d'une ambiance tendue depuis quelques temps dans sa commune au sujet de la religion : "J'ai reçu il y a deux semaines une Maghrébine mariée à un Corse et qui se plaignait de recevoir des menaces" (source). 

Sisco : agressés par des adultes musulmans, les jeunes Corses répliquent…

Mais au-delà du symbole islamique, de la polémique sur les libertés de la femme et tout le toutim, pourquoi personne n'aborde-t-il pas tout simplement la question de la sécurité sur nos plages ? Un couteau est si vite caché sous un burkini, ou même une bombe ? Et comment se protéger physiquement sur une plage lorsqu'on est presque nu comme un ver... en train de bronzer alangui sous le soleil, les yeux mi-clos ?

L'attentat sur la plage de Sousse du 26/06/2015 est encore frais dans nos esprits. Ainsi, avec cette agression dans le bus à Uccle, on constate que les femmes aussi peuvent commettre des actes barbares. Vont-elles, elles aussi, se mettre à nous poignarder sur les plages en dissimulant des couteaux sous leur burkini ?

Cela dit, souvenez-vous de la prise d'otages de 850 spectateurs du 23 au 26/10/2002 au théâtre de Moscou (source). Elle avait été effectuée par une cinquantaine de femmes tchétchènes en voile intégral, ceinturées d'explosifs. A l'issue de l'assaut par les forces spéciales russes, les terroristes ont été tuées. Mais 130 otages sont morts suite à l'évènement. Cela nous prouve bien que les femmes sont capables du pire. Et que ce soit des femmes n'a rien d'étonnant puisque les nord-caucasiens ont une très forte tradition de femmes kamikazes pour diverses raisons (source).   

Bon, alors ? Cette histoire de burkini ? Il va falloir encore attendre combien d'agressions et de meurtres pour qu'on l'interdise sur tout le pays, que ce soit sur nos plages ou dans nos piscines ? Cet accoutrement n'est que l'uniforme d'une pensée salafiste et wahhabiste. Il n'a rien à faire en Europe. Peu importe qu'il soit sexiste, discriminant ou autre. Il ne faut pas défendre ces femmes musulmanes. C'est notre pays que nous devons défendre avant toute chose... Car le burkini est le reflet d'un projet anti-occidental.

[Belgique] Tous les arguments contre le burkini... qui infiltre nos piscines et nos plages, dont nos Sunparks

 

6. Il faut abattre directement les excités "en légitime défense" et ne pas leur donner l'occasion de récidiver : "La règle des 7 mètres"

Personnellement, j'estime que, dans un contexte de terrorisme islamique, ceux qui se montrent physiquement menaçant envers de simples citoyens ou envers les autorités, n'ont pas à être épargnés du point de vue de leur vie lors des interventions de la police. On sait très bien que les terroristes sont prêts à mourir pour leurs idées. Donnons-leur ce qu'ils veulent. Cela nous évitera des procès longs et coûteux desquels nous n'apprendrons de toute façon rien de plus que ce que nous savons déjà.agression uccle

Ainsi, je voudrais ci-dessous vous faire part d'un article rappelant les distances de sécurité dans une lutte "couteau versus pistolet", dont la "règle des 7 mètres". Cet article a deux buts. Premièrement, rabattre le caquet à ceux qui critiquent l'usage d'une arme à feu par nos forces de l'ordre concernant l'assaillante d'Uccle. Deuxièmement, rappeler ces quelques règles aux policiers lors de leurs interventions pour les déculpabiliser de faire usage de leur arme en cas d'attaque, même s'ils connaissent déjà ces règles (source)...  

Dans le monde de la self-défense, la règle des 7 mètres est largement connue des experts et pratiquants. Et pourtant, il est toujours bon de la rappeler, voire de la tester.

Cette règle est aussi rappelée parfois lors de procès aux magistrats, par les avocats défendant un policier ayant fait usage de son arme à feu sur une personne « seulement » armée d’une arme blanche. Mais cette règle est américaine, et pas toujours intégrée/acceptée en France. Elle date des années 70. Elle a eu plusieurs conséquences aux Etats-Unis :
– sensibiliser le fait qu’un couteau peut être bien plus dangereux qu’une arme à feu à courte distance
– sensibiliser les policiers sur la notion de distance dans les contrôles d’identité, et les dangers d’être trop proche
– sensibiliser les policiers sur leurs techniques d’approche d’un suspect, notamment avec la main posée sur leur arme à feu prête à dégainer (et non, ça ne vient pas des cow-boys à la base :)), et si une arme blanche est en jeu, être arme dégainée en direction du suspect
– sensibiliser les policiers sur le temps qu’ils mettent à sortir leur arme, et ce que peut faire un suspect pendant ce temps
– et aussi sensibiliser chacun sur le fait qu’à courte distance, face à un couteau, sans arme à feu prête à tirer immédiatement dans la direction du danger, il faudra gérer avec des techniques à mains nues

Dans son article « Knife vs Gun, the 21 feet rule », le magazine américain Soldiers Of Fortune a récemment remis en avant la vidéo qui explique cette règle.

La règle des 7 mètres est en fait « la règle des 21 pieds », soit 6,40 mètres et pas 7 mètres. Mais bon, « la règle des 6.4 mètres », ça fait bizarre, et l’arrondi ne pouvait être que par le haut (par sécurité). Cette règle énonce que les tests menés avec des personnes agiles/rapides montre qu’à une distance plus courte que 6,40 mètres, un agresseur armé d’une arme blanche courant vers un policier n’ayant pas dégainé son arme à feu, arrivera à le toucher.

A bon entendeur...

 

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 23/08/2016 15:09
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !