Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> La Croix veut comprendre pourquoi tant de catholiques votent FN [Actualité en France]





La Croix veut comprendre pourquoi tant de catholiques votent FN
#1

Front National patriote - 1er parti de France

Le moins que l’on puisse dire est que, de Bayrou à Sarkozy,
les candidats ne s’étouffent pas avec les convictions fortes…

L’approche de l’élection présidentielle et les sondages qui placent tous Marine Le Pen au second tour en effraient beaucoup, notamment chez les crypto-socialistes autrement appelés sociaux-démocrates-chrétiens.

Parmi eux, La Croix, qui s’apprête donc à diffuser à ses 74.000 abonnés un opuscule de 100 pages édité par la revue jésuite Projet.

Serait-ce un énième brûlot sur le thème « Nous n’avons pas les mêmes valeurs » ? Le rédacteur en chef s’en défend. Il s’agit, selon lui, d’un recueil de reportages, d’appels et d’analyses destiné à comprendre pourquoi 24 % des catholiques pratiquants ont donné leur voix au Front national aux dernières élections régionales. « On ne comprend pas nous-mêmes pourquoi le phénomène touche aujourd’hui autant de chrétiens. Alors, on a cherché à comprendre plutôt que de dénoncer », explique-t-il.

Détrompons d’emblée ceux qui penseraient que cet ouvrage donnera une explication neutre d’un phénomène incontestable et encore inattendu il y a quelques années. « Nous ne sommes pas là pour condamner qui que ce soit. Nous voulons rouvrir un dialogue. Reprenons les valeurs que nous avons en commun, la foi que nous partageons, ces mots de Jésus qui nous dit « J’étais étranger et vous m’avez accueilli ». Le ton est donné.

Sans chercher à aller plus loin que les poncifs habituels qui, en 2016, apparaissent largement dépassés.

Le phénomène FN chez les catholiques est avant toute chose l’expression d’un profond malaise. Les pratiquants, de plus en plus nombreux, y compris chez ceux qui ne votent pas FN, ressentent avec angoisse la perte de leur identité, l’éclatement d’un monde qui conservait des fondements chrétiens en deux parties antagonistes et mortifères : l’islam de plus en plus visible d’un côté, le vide sidéral de la société libérale de l’autre. Ils comprennent que le libéralisme érigé en dogme suprême nourrit l’islamisme par la décomposition sociale. Ils prennent conscience que les dirigeants à qui ils ont accordé leur confiance pendant des décennies ne comprennent rien à la question et sont les meilleurs promoteurs d’un monde dominé par l’économie, la finance et le plaisir immédiat. Même lorsqu’ils donnent encore leur voix à un François Bayrou…

Tous ne votent pas FN, loin s’en faut. Les plus lucides savent bien que les propositions du FN, analysées au crible des exigences chrétiennes, ne sont pas beaucoup plus satisfaisantes que celles de ses concurrents.

Mais leur vote est l’expression d’un appel au secours. Dans un monde politique dépourvu de toute conviction, il signifie aux politiciens « modérés » qu’ils ne peuvent plus se contenter de ressasser les mêmes rengaines et qu’ils doivent adopter des positions plus fermes sur les questions essentielles.

Le moins que l’on puisse dire est que, de Bayrou à Sarkozy, les candidats ne s’étouffent pas avec les convictions fortes. Une exception : Jean-Frédéric Poisson, qui n’a hélas aucune chance d’accéder au pied du podium. Reste à savoir si nos évêques, confondant encore l’exigence évangélique de l’accueil et le risque de subversion par l’islam, vont retirer leurs lunettes roses et regarder la réalité en face. Sans donner de consignes de vote, mais en se souvenant que, si la vérité sans la charité est un fruit amer, la charité sans la vérité est un fruit pourri.

***

A VOIR AUSSI:

Publié le: 29/09/2016 03:31
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re: La Croix, L’Express et les autres : journalistes ou militants ? Dossier tabou
#2

La Croix, L’Express politiquement corrects

La Croix, connu pour son caractère confessionnel, invitait récemment ses lecteurs catholiques
tentés par le Front National à « réfléchir ».

« Pour stopper le FN, notre travail de journaliste, c’est la pédagogie, c’est attaquer le programme sur le fond » » disait Christophe Barbier, directeur de la rédaction de L’Express, lors d’un entretien accordé au « Petit Journal » sur Canal+. Intime de Carla Bruni-Sarkozy, l’homme à l’écharpe rouge se fait une très étrange idée de la profession de journaliste. Pour lui, un journaliste semble devoir tout mettre en œuvre pour lutter contre une formation politique.

A lire aussi:

La Croix veut comprendre pourquoi tant de catholiques votent FN
Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (623 articles)
Dix raisons de participer à la Quinzaine « Sauvons notre pays » (22 articles)
On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France
Trocadéro : toutes les vidéos du lancement de la Quinzaine « Sauvons notre pays »
Toutes les vidéos des estivales de Marine à Fréjus - 2016
Invasion musulmane en cours: La stratégie islamiste et la Haute Trahison de l'UE, de vos élus... (623 articles)
Création de l’association des maires « ma commune sans migrants » (Front National patriote) (4 articles)
TOUS LES I-MEDIAS dénoncant l'enfumage et les mensonges de la presse corrompue aux politicards européïstes-mondialistes
La liste des 200 médias les plus subventionnés par l’État français (8 articles)
Les relations troubles entre hommes politiques et les médias
« Les journalistes ne sont pas les victimes de la censure mais les vecteurs »
Medias Menteurs - 25 techniques de désinformation
Regardez Comment les Médias Nous Manipulent
Complices de l’islamisme: il faudra rendre des comptes un jour… (19 articles)

Naïvement, je croyais que ce rôle était dévolu aux hommes et aux femmes engagés en politique ou, à la rigueur, aux éditorialistes assumant un positionnement idéologique. Si je m’en tiens à la définition qu’il donne du journalisme, le temps de parole de ce monsieur et de ses confrères devrait être décompté de celui des formations politiques opposées au Front national lors de la campagne présidentielle… Un job pour le CSA, non ?

Christophe Barbier est loin d’être une exception. Le journal La Croix, connu pour son caractère confessionnel, invitait récemment ses lecteurs catholiques tentés par le Front national à « réfléchir ».

Puisque les catholiques sympathisants de ce parti politique sont probablement stupides, La Croix a décidé de les rééduquer en mobilisant d’importants moyens. Ainsi, à la date 7 octobre prochain, les 74.000 abonnés du journal catho-centro-mou du genou recevront un livret d’une centaine de pages critiquant le Front national.

Courageuse, la rédaction n’assume que du bout des lèvres son militantisme, expliquant que le document ne sera pas un « tract ». Professoral jusqu’au bout des ongles, le rédacteur en chef de La Croix affirme : « On ne comprend pas nous-mêmes pourquoi le phénomène touche aujourd’hui autant de chrétiens. Alors, on a cherché à comprendre plutôt que de dénoncer. » Un discours qui emprunte à l’antifa sa répulsion des idées souverainistes enracinées et au psychologue la volonté de transformer en troubles du comportement des idées non conformes à la doxa dominante dans les salles de rédaction.

Faits pour s’entendre, les bobos de bénitiers et les expatriés du réel continueront longtemps à propager leurs vertus chrétiennes devenues folles… Cela ne serait pas dérangeant si tous les partis étaient traités de la sorte. Malheureusement, seul le Front national, et ceux qui lui sont proches, suscitent une telle hystérie pédagogique bien-pensante.

Pis : les journalistes honnêtes comme Bernard de La Villardière sont accusés de faire campagne pour le Front national ! En cause, un reportage objectif sur l’islamisation de la France et la mainmise des radicaux sur des pans entiers du territoire national. On y apprend, notamment, que la loi de 1905 n’est pas respectée. En effet, « la République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte » à l’exception du culte musulman… Un détail qui ne doit pas plus intéresser les journalistes de La Croix que Christophe Barbier, trop occupés à combattre ceux qui tentent de prémunir les Français contre ces dangers.


Juriste
SG du Collectif Culture, Libertés et Création du RBM

Publié le: 30/09/2016 06:31
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !