Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Primaires et présidentielle seront à connotation islamique ou ne seront pas ! [Actualité en France]





Primaires et présidentielle seront à connotation islamique ou ne seront pas !
#1

Financement du culte musulman

Peu de cultes en France sont entachés d’une telle opacité,
mais honni soit qui mal y pense !

Concernant le financement du culte musulman et de ses ministres du culte, il ressort du rapport d´information n° 757 du Sénat (session extraordinaire de 2015-2016) une sensation de nébuleuse non maîtrisée par l’État français.

Il apparaît, en effet, d’une part que la communauté musulmane est sous forte influence des pays d’origine, et d’autre part que ses ministres du culte ont des statuts diversifiés. Le tout dans un maelström sans réelle instance représentative de cette communauté.

Un des principaux éléments qu’ont mis au jour les travaux de la mission d’information tient à la place et l’influence – jusqu’alors méconnues ou sous-estimées – que les « pays d’origine » (en l’occurrence l’Algérie, le Maroc et la Turquie) ont dans l’organisation du culte musulman en France.

Première inquiétude à la lecture du rapport : on constate que les imams, en France, sont pour la plupart étrangers (seuls 20 à 30 % auraient la nationalité française).

A lire aussi (voilà juste quelques liens. ll y en a tant d'autres dénonçant la trahison des élites européïstes islamo-collabos):

Les cinq sources de financement du Jihad
L’islamo-business, ou comment on finance les djihadistes… Jean-Paul Gourévitch (Vidéo)
Comment la France arme le djihad
[UE] Ils ont armé les djihadistes : procès contre les chefs d’Etat occidentaux !
Qui arme l’Etat islamique ?
Municipales 2014/vidéo : des millions d’euros distribués pour courtiser le vote musulman
Demain 20 mosquées à Nice à cause d'Estrosi ? Enquête de Philippe Vardon
L'UOIF veut des "mosquées cathédrales" : avec l'argent du Qatar et la doctrine des Frères Musulmans
Financement des mosquées : l’illégalité au service du clientélisme
80 maires islamo-collabos "SarkHollande" qui mènent la France à la charia avec votre argent
Des français crèvent de faim et la France envoie des centaines de millions aux palestiniens
Kouffars européens, crachez 100 millions $ dans les plus brefs délais pour les palestiniens !
Prestations sociales : un appel d’air pour l’immigration
L'Europe des traitres finance la campagne d’Abbas contre Israël avec l’argent des contribuables
[GB-UE] Financement de terroristes musulmans palestiniens: 72 millions de livres
Les socialistes sont bien des collabos : de nouvelles preuves accablantes…
Otages: Comment les Européens, la France en tête, financent Al-Qaida
Les 10 subventions les plus extravagantes de la Ville de Paris
Financement des lieux de culte et les collectivités territoriales - Stéphane Ravier
Hidalgo accorde 1,3 million de subvention aux musulmans de l’ICI : les preuves du scandale
La cour d'Appel condamne la Mairie de Paris qui a financé le culte islamique dans l’ICI
A chaque attentat musulman, les imams réclament du fric
Marine Le Pen invitée du Grand Jury RTL- LCI – Le Figaro
La mairie PS de Sarcelles donne 150 000 euros à la mosquée pro Frères Musulmans
L’UE alloue 5 millions d’euros en plus pour des emplois à Gaza… des emplois de terroriste ?
J’en ai marre qu’il y ait des sous pour les mosquées et pas pour les lunettes
Ces élus corrompus qui subventionnent les mosquées au mépris des lois
Encore un machin des Droits de l’Homme !... au profit des politiques et sur le dos des contribuables
Israël: Au moins 13 ONG anti-israéliennes financées, entr'autres, par l'Europe des traitres
Les cultes coûtent plus de 100 millions à la Belgique...dont le financement de la religion islamique
[Belgique] La Belgique doit réviser de façon urgente ses lois sur le financement des cultes
Burkini: Montée en puissance du controversé Collectif contre l’islamophobie (CCIF) financé par Soros
L’ONG, la « Flottille pour Gaza III » a été financée d’1 demi million d’Euros par nos politicards
NKM veut une taxe de 1% sur les produits halal pour mieux financer l’islamisation de la France
À la demande de l’UOIF, l’État renonce à la liberté de changer de religion
Mission d'information sur l'Islam en France : pour une application stricte du principe de laïcité !

Par ailleurs, la France accueille de façon temporaire, au moment du ramadan, plusieurs dizaines d’imams « psalmodieurs » en provenance du Maroc et d’Algérie. M. Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, a indiqué devant le Sénat que, chaque année, nous faisons ainsi venir 299 « psalmodieurs ou récitatrices » dans le cadre d’accords bilatéraux passés notamment avec le royaume du Maroc et l’Algérie. Ces psalmodieurs occasionnels, dont le visa est limité à la période du ramadan, ne sont soumis à aucune exigence de maîtrise du français.

Plus inquiétant encore : le rapport souligne un financement étranger qui suscite des interrogations.

Par exemple : le Royaume saoudien, majoritairement d’obédience wahhabite avec sa lecture radicale du Coran, « a participé au financement de huit mosquées françaises : les aides ont varié entre 200.000 et 900.000 euros par projet ».

Au total, le Royaume saoudien a versé 3.759.400 euros. Par ailleurs, l’Arabie saoudite finance le salaire d’environ 14 imams exerçant dans des mosquées en France, dont le prosélytisme sera à l’évidence fortement teinté du radicalisme wahhabite. Pour sa part, l’enveloppe budgétaire allouée par le Maroc se monte à 6 millions d’euros en 2016. Cette enveloppe est en hausse : elle n’était « que » de 4 millions d’euros en 2013.

Autre aspect économique : la communauté musulmane constituée en association gérant un lieu de culte peut, aux termes de la loi de 1905, bénéficier à ce titre d’avantages spécifiques, en particulier la possibilité de recevoir des libéralités et des dons bénéficiant d’une réduction fiscale. Voire se constituer sous la forme d’association loi de 1901, ce qui permet de combiner plusieurs objets sociaux. (Souvent, les mosquées sont gérées par des associations dites « mixtes », à vocation culturelle et cultuelle.) Elles peuvent donc bénéficier, en toute légalité, de la réduction fiscale de l’article 200 du Code général des impôts, qui prévoit que les dons « officiels » à certaines catégories d’associations, dont les associations cultuelles, bénéficient d’une réduction d’impôt équivalente à 66 % du montant de leur don.

Pour le reste , à Gennevilliers par exemple, l’association cultuelle aurait récolté environ 1,3 million d’euros au cours du ramadan. Ces dons sont réalisés le plus souvent de façon manuelle, en espèces, rendant impossible toute traçabilité de leur provenance.

Enfin, en termes de ressources, le chiffrage issu d’une étude effectuée par le cabinet d’étude Solis évaluait à approximativement 5,5 milliards d’euros le marché du halal en 2010. Il est clair, si j’ose dire, que l’on ne peut qu’être approximatif, tant la nébuleuse est immense.

Pour conclure, on est en droit de s’étonner que ce rapport n’ait pas essayé ou osé soulever le « voile » sur des ressources économiques liées aux trafics occultes de stupéfiants.

Peu de cultes, en France, sont entachés d’une telle opacité, mais honni soit qui mal y pense !



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 10/10/2016 20:54
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !