Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Union Européenne : l’explosion est proche ! [Actualité en Belgique]





Union Européenne : l’explosion est proche !
#1

Explosion de l'Europe des traitres

Cette Union européenne s’est révélée être une chimère.

Les européistes ont le droit d’être pessimistes, puisqu’il n’échappe à personne que l’Europe se disloque à un rythme tel que l’explosion n’est plus une éventualité, mais une réalité à prévoir à court terme si rien n’est fait dans l’urgence. L’accélération du démantèlement est, d’ailleurs, prévisible, une fois la procédure du Brexit amorcée. Quel gâchis !

Cette Union européenne, qui aurait dû être une force économique, face aux États-Unis, à la Chine et autres pays émergents, et une force protectrice face aux agressions islamo-djihadistes, s’est révélée être une chimère.

A lire aussi:

Les causes sont multiples : une gouvernance économique bancale, une succession de crises financières et budgétaires, l’inadéquation des bases de compétitivité, une souveraineté nationale mal traitée, des prestations sociales discordantes et, enfin, une cacophonie totale face à la porosité migratoire.

La politique migratoire européenne est, désormais, devenue la principale raison de la dislocation des États membres. Une telle confusion, de telles discordances à ce sujet laissent envisager que ce n’est qu’un début, car d’autres vont s’agréger.

Par exemple, l’Allemagne s’offre (un temps) au flux, alors que la Grèce et l’Italie se disent au bord de l’asphyxie ; que la Slovénie, la Croatie, la Serbie et la Macédoine ont souhaité un contingentement des migrants ; que l’Autriche, qui mène la dissidence des pays de l’Union européenne, veut une réduction drastique et immédiate du nombre de réfugiés ; et, enfin, que le Royaume-Uni a fait, avec le Brexit, la démonstration qu’une minorité (ici l’UKIP et son leader Nigel Paul Farage) peut devenir une opinion majoritaire.Problème : le nœud gordien de cette affaire réside dans le fait que la politique des quotas n’est pas conforme à la Convention de 1951 sur les réfugiés. À cet égard, la Commission européenne a jugé illégal pour un pays de l’Union européenne d’établir des quotas de demandeurs d’asile.

Que faut-il en conclure ? A priori que ces pays vont être exclus de l’Union européenne pour manquement à la Constitution européenne. Voyez-vous une autre issue ? Il vont donc l’être, mais pas pour des manquements liés à de simples ou complexes problèmes d’autonomie économico-souverainistes. Non ! Ces pays – et leur nombre va croître – vont l’être parce qu’ils n’acceptent pas la submersion programmée de leur civilisation européenne.

Cette idée qui a permis, dans les années 50, que l’Europe décide de s’unir, aussi imparfaite soit-elle, cette idée, bon an mal an, aura résisté et perduré dans cette Union jusqu’à ce que des peuples non européens arrivent en masse et que l’Union européenne soit incapable d’y répondre avec lucidité. Aujourd’hui, son invasion se fait sur fond de conflits irako-syro-érythréens, nigéro-tchadiens, etc.

La réelle conclusion qu’il faut en tirer ne serait-elle pas que les peuples migrateurs extra-européens ont réussi à allumer la mèche entre l’Europe, la Russie et les USA. Une stratégie fondée sur la vulnérabilité d’un droit européen inadapté et qui n’a pas su anticiper la proche explosion, au sens propre comme au sens figuré ! Même le pape vient enfin de s’en alarmer !

Richard Pascal


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 07/11/2016 19:42
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : L’Europe, sourde et aveugle… mais l’orage approche !
#2

Faillite de l'Europe des traitres, de l'Union Européenne

Dodo, braves gens, nous sommes là, disent-ils,
la bouche en cul-de-poule susurrant de létales mélopées.

C’est pour cela qu’on l’aime, l’Europe, notre Europe-nounou qui nous berce, nous câline, nous enjoint de ne pas réfléchir puisqu’elle le fait à notre place, de bonne grâce. Dodo, braves gens, nous sommes là, disent-ils, la bouche en cul-de-poule susurrant de létales mélopées.

Leur dernière blagounette, objet d’un communiqué de presse daté du 25 octobre 2016 : « La mise en place de nouveaux mécanismes pour surveiller l’état de la démocratie dans les États membres. » Rien que cela ! La rapporteuse du projet explique : « Afin de mettre fin à l’actuelle approche… des manquements perçus à la démocratie, à l’État de droit et aux droits fondamentaux, la Commission européenne devrait mettre en place un mécanisme contraignant pour évaluer et faire rapport annuellement de leurs résultats dans ces domaines… Ce pacte devrait inclure des critères objectifs et établir une approche claire, progressive pour remédier aux violations. »

A lire aussi:

[UE] La Commission européenne, cette force occulte

[UE] Union Européenne : l’explosion est proche !
[UE] Adieu l'argent-roi, place aux héros européens
[UE] Les eurosceptiques se sont réunis à Stockholm
[UE] Non à la propagande de l’Union européenne !
[UE] Vers l’Empire européen ?
[UE] Quel droit des peuples ?
[UE] Scandaleux vote au Parlement européen pour les droits des minorités et le silence des autochtones
[UE] Préservons nos libertés : non à la mise sous contrôle politique par l'Union Européenne
[UE] L’Europe est une prison dont on ne sort pas sans en payer le prix
[UE] « Bahamas Leak » : la Commission européenne au cœur de toutes les corruptions ? (4 articles)
[UE] Union Européenne: on n’est plus en démocratie!
[UE] Jacques Sapir dénonce les mensonges de l'Union Européenne - TV Libertés
[UE] Europe des traitres et islam... à ceux dont la mémoire flanche
Les Bahamas, paradis fiscal pour l’état belge ?
Le scandale Neelie Kroes ou pourquoi l’Union européenne doit disparaître
« Panama Papers », des têtes politiques, entr"autres gros bonnets, vont enfin tomber !   (17 articles)
[UE] L’eurexit ça « m’eurexcite » !

Deux ans après la fin de leur mandat, les commissaires européens continuent de toucher un salaire
[UE] Dumping social "Vive l'Europe" - Des ouvriers payés 2,9 euros de l'heure pullulent

[UE] La haine de soi ... Les Occidentaux ne s’aiment plus. Ils ne se respectent plus
[UE] Scandale: Grosse augmentation du salaire des 55 000 pôôôvres fonctionnaires européens
[UE] L’Union européenne (Europe des traitres) aimerait supprimer la voix du peuple !
TIC-TAC, TIC-TAC …. Le krach est en marche

Vient alors la stupéfiante justification : « Nous avons doté l’Union européenne d’instruments pour faire respecter tous les autres domaines politiques – la concurrence, la coopération policière et judiciaire, les politiques étrangères […] -, mais nos valeurs fondamentales ne sont pas protégées par des instruments suffisamment solides pour assurer que les valeurs soient respectées dans toute l’Union européenne. » Et voilà ! Il manque un thermomètre pour être certain que pas une tête ne dépasse. Tonnerre, comment a-t-on pu vivre sans ce gros œil qui voit tout ? Et quid d’un instrument pour mesurer le ridicule ?

Vous avez bien lu : « surveiller », « mécanisme contraignant », « manquements à la démocratie », « valeurs pas protégées », « pas d’instruments suffisamment solides ».

L’Europe-fouettarde entre en scène, une fois encore, avec battle-dress, casque militaire, promesse de coups de règle sur les doigts et de mise au coin – le bonnet d’âne est facultatif.

Cette logorrhée invasionnelle appelle deux remarques.

D’abord, on aimerait avoir le nom des députés français qui ont voté cette idiotie. Je ne sais même pas qui est « mon » député européen ! Et vous ? Pour cette ânerie, il y a eu 405 voix pour, 171 voix contre et 39 abstentions.

Ensuite, ces « gens de Bruxelles » n’ont, décidément, rien compris.

N’ont-ils jamais entendu parler du Brexit, ou de la Hongrie, ou de la Pologne, enfin de ces pays qui se lèvent pour dire « Stop ! Marre de vos oukases ! On veut reprendre notre souveraineté ». Et la Commission, qui vient de tordre le bras de la Wallonie dans l’affaire du CETA, continue, comme si de rien n’était, sourde et aveugle, sans entendre le hurlement des gens qui demandent à participer aux décisions qui les concernent, qui ne veulent pas remettre les clés de leur pays à un gang de gens autoproclamés, autosatisfaits, auto-infatués, aux desseins obscurs et aux pratiques douteuses.

Le vent de fronde vient de balayer les États-Unis. Ô vous, fonctionnaires apatrides de l’Europe et appointés de tout poil, capelez vos cirés, l’orage approche ; il pourrait bien faire escale chez vous et, lorsqu’une méchante lame vous fera basculer par-dessus bord, peu de gens lanceront la bouée.

Docteur en droit, écrivain, compositeur


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 11/11/2016 07:49
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !