Accueil >> Stop islam, UE et traitres politiques >> Donald Trump élu Président des Etats-Unis : Le peuple américain a ridiculisé la caste ! [Actualité Mondiale]




(1) 2 3 4 ... 22 »

Donald Trump élu Président des Etats-Unis : Le peuple américain a ridiculisé la caste !
#1

Donald Trump élu Président des Etats-Unis :
Apéro saucisson-Champagne !

Election présidentielle USA 2016 - Trump vainqueur

Il y a deux jours, j’avais tout dit dans cet édito : Quoi qu’il arrive, merci au formidable Donald Trump !

http://ripostelaique.com/quoi-quil-ar ... midable-donald-trump.html

Mais pour moi, il allait gagner, même si je n’ai pas osé l’écrire ainsi, contrairement à notre contributeur Sango Loba.

http://ripostelaique.com/dans-4-jours ... ident-des-etats-unis.html

Sa victoire sera annoncé dans quelques minutes, c’est plié. C’est le tremblement de terre que nous attendions tous ! Le séisme politique auquel nous rêvions ! La fessée contre Wall Street, l’establishment et surtout les journaleux, sans oublier les artistes milliardaires !

Les politologues le donnaient mort il y a 15 jours, les sondeurs l’enfonçaient, Hillary Clinton a fait un dernier meeting de victoire, promettant un feu d’artifice. Tout cela vient de s’effondrer, les mondialistes se sont pris le camouflet de leur vie, celui qui va changer la donne du monde. Leurs larmes nous réjouissent.

Le peuple américain a ridiculisé la caste ! Comme les Français en 2005 avec le TCE ! Comme les Suisses en 2009 avec les minarets ! Comme les Anglais en 2016 avec le Brexit !

Mais cette fois, c’est une autre ampleur. Le premier pays du monde a élu un président qui a fait campagne pour le souverainisme, l’identité, le patriotisme, les frontières, le monde du travail. Il a osé dire qu’il allait arrêter l’immigration. Il a défendu l’idée d’interdire l’accès au territoire américain de tout nouveau venu musulman. Il a affirmé la nécessité de se rapprocher de la Russie, et de lutter ensemble contre l’Arabie saoudite et l’islam sunnite. Il a défendu le protectionnisme.

Jamais un candidat n’a subi une telle campagne haineuse contre lui. Rien ne lui a été épargné : calomnies, trahisons de leaders du Parti américain, attaques sous la ceinture, désinformations…

Clinton avait un budget dix fois supérieur à celui de Trump. Mais le peuple s’est levé, celui des petits Blancs abandonnés par Obama-Clinton, des travailleurs pauvres. C’est le coeur de la vraie Amérique qui a porté le formidable Donald Trump au pouvoir. Minable et méprisante jusqu’au bout, Hillary Clinton ne prendra même pas la parole. C’est la débâcle chez les démocrates.

En France, les journalistes ont fait un tel travail de sape que 86 % de nos compatriotes souhaitaient la victoire d’Hillary Clinton, grande bourgeoise de gauche corrompue, vendue aux islamistes et d’une arrogance insupportable.

Cette victoire de Donald Trump prépare celles de Norbert Hofer en Autriche, de Geert Wilders aux Pays-Bas et surtout de Marine Le Pen en 2017 ! Les Français vont voir, durant la campagne qui se déroulera dans notre pays, ce que donne, dans première puissance du monde, un président qui aime son peuple, son pays, et se donne les moyens de le défendre, contre le mondialisme et le multiculturalisme.

La victoire de Trump est un formidable camouflet pour toutes les élites françaises. Les politiciens d’abord. Les socialistes et les Républicains qui, unis comme toujours, se sont sentis obligés de soutenir Hillary Clinton, y compris la girouette Sarkozy.

Hollande, qui n’en rate jamais une, a multiplié les déclarations insultantes contre le nouveau président des Etats-Unis. Son ambassadeur aux Etats-Unis s’est permis, avec une rare arrogance, de soutenir Clinton avec des propos méprisants pour son adversaire. Hollande ne sera plus le toutou d’Obama, notre Guignol, comme l’Union européenne se retrouve à poil !

Seule Marine Le Pen (qui ne s’est pas engagée comme l’a fait Nigel Farage auprès du candidat républicain) a fait savoir que, si elle avait été américaine, elle aurait voté Donald.

C’est un doigt d’honneur au derrière de toute cette extrême gauche, qui veut nous imposer le sans-frontièrisme et l’invasion migratoire, par la violence.

C’est un formidable pied de nez à toute cette caste journalistique qui pollue nos antennes 24 heures sur 24, avec une rare arrogance. Les mots qu’ils utilisent ce matin, sur BFM-TV, sont révélateurs de leur partialité : « Cela devient compliqué ». Pour qui ? « La Floride est tombée ! » Ah bon, elle a été envahie ? On entend même une obscure sociologue, véritable tête à claques, dire qu’il n’est pas prêt à gouverner !

C’est un bras d’honneur à tous nos juges du Syndicat de la Magistrature, qui auraient traîné Trump, s’il avait été français, devant les tribunaux.

C’est un coup de pied au cul magistral à tous ces artistes du système, qui vont rouler des pelles aux clandestins, sommer le peuple d’en accueillir encore davantage, avant de rentrer dans leurs beaux quartiers.

C’est un formidable pied de nez aux BHL, Attali, Minc, Juncker et toutes les oligarchies financières qui nous vendent le libre échange et la libre circulation des marchandises et des hommes comme dogme obligatoire.

La Bourse va se casser la figure, comme au lendemain du Brexit, et puis, cela repartir, comme toujours !

Nous attendons avec un rare bonheur de regarder leurs visages décomposées, d’écouter leurs glapissements, leurs insultes contre ce peuple qu’il méprise, et de savourer leur frousse devant ce qui les attend en France.

L’Occident a eu le sursaut qu’il fallait, hommage au peuple américain !

Il vient d’envoyer un message formidable au monde entier. Ce matin, la vie est belle ! Ce matin, tout redevient possible !

Les Etats-Unis ont donc un président protectionniste, populiste, identitaire, souverainiste et patriote.

Faites savoir à vos voisins, à vos collègues de travail, à votre famille, à tous les intoxiqués de la propagande du régime, que le 9 novembre 2016 sera un jour historique.

Sortez les bouteilles de champagne, coupez les tranches de saucisson, savourez cette journée comme elle le mérite, c’est le premier jour de la Reconquista.

Cyrano

http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 09/11/2016 09:07
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Aujourd’hui Trump, demain Marine !
#2

Marine Le Pen et Marion Le pen coup de pied au cul Hollande

Coup de tonnerre sur le monde.

Donald Trump, donné perdant par toute la presse mondiale, démoli, insulté, traîné dans la boue et traité comme un pestiféré, a renversé la table dès 4 heures du matin ( heure française ).

Alors qu’Hillary était donnée gagnante à 85% hier soir, les analystes ont retourné leur veste à contrecœur pour donner Donald gagnant à 58%.

C’est le désaveu des élites, le système est torpillé.

Le peso mexicain perd 10%, les marché s’affolent.

Une réunion de crise est décidée au ministère des finances de Tokyo.

Le QG de campagne d’Hillary est pétrifié, celui de Donald exulte.

C’est la revanche des sans dents, des petits Blancs de l’Amérique profonde, abandonnés par les élites, méprisés par cette arrogante caste dirigeante minoritaire qui s’accapare 85% des richesses du pays pendant que le peuple crève.

Les sondeurs, les politologues, les analystes en tout genre ont sous-estimé leur colère et n’ont rien vu venir. Tous avaient démontré avec leurs savants calculs que Trump ne pouvait pas gagner.

Les démocrates comptaient sur le vote massif  des Latinos et des Noirs : mauvaise pioche ! A trop mépriser les petits, le boomerang revient et frappe fort. Le camp démocrate pleure.

Exactement comme en France, où le populisme est considéré comme une maladie honteuse, alors qu’il est l’expression du peuple souverain de toute démocratie.

A lire aussi: On a besoin d’une présidente qui aime sincèrement la France (12 articles)

Quant à nos journalistes, nos politiques, nos saltimbanques de tous bords, qui ont tout misé sur Hillary, en se croyant obligés de taper sur Donald, tous doivent ravaler leurs critiques et retourner leur veste dans la précipitation.

Tous ces bons à rien qui ont tapé à la fois sur Trump et sur Poutine, vont avoir bonne mine quand l’Amérique va jouer la carte du rapprochement avec la Russie !

Pour les démocrates, c’est le scénario du pire. Ils espéraient se coucher tôt, victoire en poche dès les premiers dépouillements.

Ils n’auront même pas le Congrès, donné républicain à 95% !

Pour une fois, l’argent n’aura servi à rien.

Hillary a dépensé 1,3 milliard de dollars, record absolu. Et Donald 750.000 dollars.

La campagne menée par le couple Obama, du jamais vu, n’aura pas sauvé le soldat Hillary.

Le pauvre type grosssier, le rustre de la téléréalité, l’incompétent notoire ne connaissant rien à la politique, comparé à la première de la classe connaissant tous les dossiers, sera bientôt l’homme le plus puissant du monde.

Il est 6 h 30. Trump totalise 244 grands électeurs et Clinton 215. D’après le New-York Time Donald est donné gagnant à 95% !!!

Le champagne va couler à flots au QG de Donald. Au QG démocrate ce sont les larmes qui coulent.

Quant à la France, souhaitons qu’elle vive aussi un tel tremblement de terre avec l’accession de Marine à l’Elysée. En tout cas, la victoire de Trump sera pour elle un atout.

Après le Brexit, l’élection de Trump, et peut-être une bonne surprise en Autriche, c’est le grand réveil des oubliés, des natifs que les élites veulent déposséder de leur pays.

Avec les commentaires de demain, et la gueule de bois de nos élites, on va se marrer !

Jacques Guillemain



http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 09/11/2016 09:11
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut


Re : Donald Trump did it ! Un séisme mondial
#3

Donald Trump did it ! Un séisme mondial

Ainsi donc, « ils se sont tous trumpés » !

Un tsunami mondial vient de se produire, l’impensable a eu lieu : le peuple américain a décidé, en toute souveraineté, contre l’avis de l’ensemble des médias et de l' »Establishment », sans se laisser influencer ni manipuler par les instituts de sondage, d’envoyer à la Maison Blanche un homme que tout le Système avait allègrement brocardé, villipendé, méprisé, ridiculisé depuis qu’il s’était lancé dans la course à la présidence.

En parlant avec ses tripes, milliardaire ayant dépensé 2 fois moins d’argent que Clinton, avec un look de cow-boy mal dégrossi mais en s’exprimant simplement et sans faux-fuyant, inconnu du monde politique il y a un an, Donald Trump a déjoué tous les chausse-trappes des Primaires, éliminant irrésistiblement tous ses concurrents, pour se hisser à la présidence des Etats Unis contre la candidate officielle du Système qui était supposée devenir « la 1ère femme présidente des USA »… comme si un tel slogan pouvait être en soi un programme de gouvernement !

C’est la classe moyenne, mais aussi la classe ouvrière qui a voté Trump. C’est le désespoir et la rage du peuple, qui se sont exprimés, concrétisant le rejet du socialisme à la Obama, du lobby écologiste, et un retour aux valeurs nationales et patriotes.

Plus d’un tiers des américains ne croient plus en leur avenir, ni au plan politique, ni au plan économique, ne se reconnaissant plus dans ce cloaque, bien loin de la « Nouvelle Frontière » dont Kennedy avait impulsé l’espérance il y a plus d’un demi-siècle.

Le message de Trump est d’ailleurs assez proche de la harangue que JFK avait lancée au peuple américain en 1960 : « Don’t ask what your country can do for you, ask what you can do for your country ! » (1)
« Make America great again ! ». « America is back ! ».  (2)

C’est aussi en réaction à ce qui se passe dans le monde et notamment en Europe que les Américains ont choisi leur route.
Le mur du Mexique n’aura peut-être même pas besoin d’être construit, car le flux migratoire va ralentir, se tarir, voire peut-être même s’inverser. C’est un énorme « fuck-off » qui est lancé comme un message à tous ceux qui, dans le monde, veulent profiter de la prospérité de l’Occident tout en le haïssant, bénéficier des « droits de l’homme » sans en respecter la moindre ligne ni les « devoirs » concommittants.

La France et l’Europe ne manqueront pas de bénéficier aussi de ce reflux naturel, qui sera sans doute hélas accompagné de violences islamistes en réaction. L’état d’urgence n’est pas près d’être levé… Mais le peuple, oui !

Un homme qui reconnait lui-même « ne rien savoir du fonctionnement et de la marche de l’Etat » va présider pendant 4 ans aux destinées de la première puissance mondiale. C’est le rejet de la classe politique toute entière, « l’énarchie » mondiale qui vient de se fissurer avant de s’écrouler d’un bloc. La fin de la pensée unique. Enfin !

Trump a 73 jours pour constituer son équipe avant de prendre ses fonctions le 20 janvier. Il y aura de bonnes surprises… Giuliani, par exemple, l’ancien maire de New-York en septembre 2001, qui a fait régner l’ordre sur Big Apple en y réduisant drastiquement la délinquance et la criminalité, et qu’on annonce comme futur Attorney General (Ministre de la Justice).

Contrairement à tous ceux qui croient encore représenter la France, et qui n’ont pas eu la prudence et la décence du devoir de réserve pendant – et après – cette campagne (3), on souhaite au 45ème président élu bonne chance, et on forme le voeu qu’en mai 2017 notre pays sache lui aussi choisir, loin du diktat des médias, des instituts sondagiers et de la doxa dominante, la personnalité qui saura le sortir de la fange dans laquelle Hollande l’aura conduit.

Toute la caste UMPS était pour Clinton, sauf Marine Le Pen

Après le Brexit (acte I), l’élection de Trump (acte II)… acte III Paris en mai 2017 ?

Amie de toujours des Etats Unis d’Amérique, la France patriote salue le 45ème président des Etats Unis et lui souhaite bonne chance pour la paix, la prospérité et le triomphe de la démocratie réelle.

(1) ne te demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande-toi ce que tu peux faire pour lui

(2) redonnons sa puissance à l’Amérique, l’Amérique est de retour

(3) et notamment Gérard Araud, ambassadeur de France à Washington se permettant de  twitter que la victoire de Trump est l’effondrement d’un monde…
Il doit être révoqué.

ambassadeur de France sur l'élection de Trump
A lire aussi: [UE] Brexit - L’Angleterre quitte l’Europe des traitres (58 articles)


Marc Le Stahler - Minurne Résistance


http://www.l-union-fait-la-force.info


Publié le: 09/11/2016 09:22
Déclaration des droits de l’homme de 1793 art. 35 : « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».
Imprimer Twitter Facebook Google Plus Linkedin Del.icio.us Digg Reddit M. Wong Haut







RECHERCHE sur l'UFLF
Newsletter UFLF
Rejoignez-nous patriotes !